Página inicialOcéanie

Océanie

Développement durable et savoirs autochtones, changement climatique, le rôle des musées, la pratique artistique comme outil de revendication

*  *  *

Publicado segunda, 13 de maio de 2019 por Anastasia Giardinelli

Resumo

À une époque que certains qualifient d’Anthropocène, en raison de l’impact sans précédent que les activités humaines ont sur l’équilibre planétaire, les questions de développement durable n’ont jamais été si pressantes. Les communautés autochtones du monde entier apparaissent à la fois comme particulièrement vulnérables et comme des acteurs majeurs des combats contre la surexploitation des ressources, la pollution des territoires et les effets du changement climatique. Au premier rang de ces batailles les habitants du Pacifique, en particulier les artistes, redoublent d’inventivité pour dire au monde les menaces qui pèsent sur leurs îles et sur l’incroyable diversité culturelle qu’elles abritent. Etroitement liées, la perception des territoires, le dynamisme et les facultés d’adaptation des sociétés du Pacifique s’exposent dans les musées du monde ; mais souvent sans que les voix autochtones y soient suffisamment audibles.

Anúncio

Argumentaire

A une époque que certains qualifient d’Anthropocène, en raison de l’impact sans précédent que les activités humaines ont sur l’équilibre planétaire, les questions de développement durable n’ont jamais été si pressantes. Les communautés autochtones du monde entier apparaissent à la fois comme particulièrement vulnérables et comme des acteurs majeurs des combats contre la surexploitation des ressources, la pollution des territoires et les effets du changement climatique. Au premier rang de ces batailles les habitants du Pacifique, en particulier les artistes, redoublent d’inventivité pour dire au monde les menaces qui pèsent sur leurs îles et sur l’incroyable diversité culturelle qu’elles abritent. Etroitement liées, la perception des territoires, le dynamisme et les facultés d’adaptation des sociétés du Pacifique s’exposent dans les musées du monde ; mais souvent sans que les voix autochtones y soient suffisamment audibles.

Dans le cadre de l’exposition événement « Océanie », ces conférences proposent de faire dialoguer artistes, professionnels de musées et universitaires sur des sujets qui sont au cœur des préoccupations océaniennes contemporaines :

  • Développement durable et savoirs autochtones
  • Le changement climatique
  • Le rôle des musées
  • La pratique artistique comme outil de revendication

Préfiguration

Samedi 29 juin 2019

DEVELOPPEMENT DURABLE ET SAVOIRS AUTOCHTONES

11h – 11h30 Elodie Fache, anthropologue Savoirs autochtones et enjeux de gestion durable des pêcheries côtières aux Fidji

11h30 – 12h Leandro Varison, juriste, Savoirs autochtones et protection  

12h – 12h30 Alexandre Juster, ethnolinguiste Le rāhui polynésien : quand la réappropriation culturelle d’un ancien interdit politique porte secours à la biodiversité.

12h30 – 13h discussion

13h – 14h30 Pause déjeuner intervenants au Café Jacques

CHANGEMENT CLIMATIQUE

14h30 – 15h George Nuku, artiste plasticien Plastic Voyager

15h – 15h30 Uili Lousi, artiste, The Symposium of Ngatu 'Uli mirrors globally the Pacific Moana Oceania climate change reality

15h30 – 16h Tina Porou, Whakarukea a Tawhirimatea: The unleashing of Tawhirimatea the God of Weather, an indigenous perspective on Climate Change and how our traditional ways can save the World.

16h – 16h30    Virginie Duvat-Magnan, Professeure de géographie du littoral, Université de la Rochelle Les atolls (Maldives, Tuvalu, Kiribati, Tuamotu...) sont-ils menacés de disparition par l'élévation du niveau de la mer ?

16h30 – 17h    Frères des arbres

17h – 18h discussion

Programmation cinéma

18h30 – 21h Projection documentaires Frères des arbres et Subject to change

Dimanche 30 juin 2019

LE ROLE DES MUSEES

11h – 11h30 Stéphanie Leclerc-Caffarel, responsable des collections Océanie, MQB, Conceiving Oceania

11h30 – 12h Steven Hooper, professeur, directeur of Sainsbury Research Unit, Sainsbury Centre for Visual Arts, Norwich, Sailing into the Future: Fiji Museum and the role of canoes, environment and education

12h – 12h30 Fanny Wonu Veys, conservatrice Océanie, National Museum of World Cultures Oceania collections in the Netherlands: capturing history, tangible presences, temporary repositories, and long-lasting connections

12h30 – 13h John Pule, artiste Fetalahauaki

13h – 13h30 discussion

13h30 – 14h30 pause déjeuner intervenants

PRATIQUE ARTISTIQUE COMME OUTIL DE REVENDICATION

14h30 – 15h Jacqueline Charles-Rault, directrice, Le GRIC – Université Le Havre Normandie Pacifique(S) Contemporain

15h -15h30 Catherine Pellini, anthropologue, Sciences Humaines et Sociales à l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) Mana wahine, décolonisation et revendications culturelles : l’art contemporain des femmes māori

15h30 -16h Greg Semu, photographe Cultural Appropriations and Colonially introduced Narratives, The Death of Captain Cook and the 5 missing pages . . . .

16h – 16h30 Mata Aho, artistes Collective Empowerment

16h30 -17h Fiona Pardington, artiste The Pressure of Sunlight Falling

17h – 17h30 Alana Jelinek, artiste Fourchette cannibale aux Fidji

17h30 – 18h Jeanine Clarkin, Indigenous Maori fashion designer Sustainability in Indigenous Identity and Culture

18h – 18h30 discussion

Locais

  • salle de cinéma - musée du quai Branly - Jacques Chirac, 218 rue de l'Université, 75007 Paris
    Paris, França (75007)

Datas

  • sábado, 29 de junho de 2019
  • domingo, 30 de junho de 2019

Contactos

  • Anna Gianotti Laban
    courriel : anna [dot] laban [at] quaibranly [dot] fr

Fonte da informação

  • Anna Gianotti Laban
    courriel : anna [dot] laban [at] quaibranly [dot] fr

Para citar este anúncio

« Océanie », Colóquios, Calenda, Publicado segunda, 13 de maio de 2019, https://calenda.org/617109

Arquivar este anúncio

  • Google Agenda
  • iCal