HomePratiques sportives, logiques sociales et enjeux territoriaux

Pratiques sportives, logiques sociales et enjeux territoriaux

Xe congrès international de la Société de sociologie du sport en langue française (3SLF)

*  *  *

Published on Wednesday, May 15, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Le Xe congrès international de la Société de sociologie du sport en langue française (3SLF), s’inscrit dans une perspective scientifique volontairement marquée par une forte proximité avec la singularité des travaux de recherche conduits sur le thème du sport depuis trois décennies au sein des universités de Bordeaux et de la Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine (MSHA). Plus de vingt ans après le colloque Sport, relations sociales et action collective et les journées de la Société française de sociologie du sport « Sport et changement social », qui avaient vu notamment dialoguer sociologie et géographie, c’est donc aux ancrages territoriaux des pratiques sportives et aux divers enjeux qui en découlent que seront de nouveau consacrés les échanges scientifiques.

Announcement

Argumentaire

Le 10e congrès international de la Société de sociologie du sport en langue française (3SLF), s’inscrit dans une perspective scientifique volontairement marquée par une forte proximité avec la singularité des travaux de recherche conduits sur le thème du sport depuis trois décennies au sein des universités de Bordeaux et de la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA). Plus de vingt ans après le colloque Sport, relations sociales et action collective et les Journées de la Société Française de Sociologie du Sport « Sport et changement social », qui avaient vu notamment dialoguer sociologie et géographie, c’est donc aux ancrages territoriaux des pratiques sportives et aux divers enjeux qui en découlent que seront de nouveau consacrés les échanges scientifiques. Il s’agira à la fois de tenir compte des dernières connaissances produites dans ce domaine et d’ouvrir de nouvelles pistes d’étude et d’analyse dans un contexte où la mondialisation des pratiques et des institutions tend à reconfigurer en profondeur tant les activités physiques et sportives que les espaces où elles sont créées, pratiquées et organisées.

Les différentes approches sociologiques mobilisées pour comprendre les logiques individuelles ou collectives – socialement déterminées ou activement déterminantes – qui façonnent l’univers des sports s’enrichissent des acquis d’une géographie sociale, d’une ethnologie des pratiques, d’une économie politique ou encore d’une histoire culturelle et d’une lecture géopolitique. Dans une perspective pluridisciplinaire, qui ne dissout pas pour autant les disciplines, on admettra que les activités et les déterminations sociales ne sont pas exemptes de logiques spatiales, temporelles, économiques et anthropologiques. Les formes d’attachement aux pratiques sportives sont multiples mais se réfèrent notamment à la figure du territoire. En précisant la localisation, les dimensions et les propriétés de chaque territoire, la géographie dans les sciences sociales permet l’étude du rapport des sociétés à leur environnement. Le territoire est ainsi une réalité construite, reconstruite et parfois déconstruite en fonction de conjonctures historiques. Il reçoit son sens des processus sociaux qui s’expriment à travers lui. On peut alors considérer que le sport, comme d’autres pratiques, participe à un processus de territorialisation et que les éléments le concernant jouent un rôle médiateur convertissant l’espace en territoire. Ces approches ne doivent pas se limiter à la présentation spatiale des faits sociaux, mais tendre à l’étude sociale, politique et culturelle des faits spatiaux. Cette préoccupation scientifique permet d’explorer les manières dont les hommes se représentent, conçoivent et produisent les rapports à l’espace et le besoin de sens, d’action, de mouvement ou de racines qu’affirment les sociétés soumises au doute et à l’incertitude. Les historiens se sont d’ailleurs emparés du concept de frontière, qui concerne tout autant les sociologues que les géographes car il n’est pas de frontière qui ne soit d’abord sociale et culturelle.

Ces approches plurielles apparaissent utiles pour éclairer les logiques d’une territorialisation « tous azimuts » : mondiale et globalisée d’un côté, portée par des organisations sportives devenues des acteurs géopolitiques majeurs, capables d’interagir avec les gouvernements politiques des États ou des métropoles et de rassembler plus de pays que les Nations-Unies. Empruntant un mouvement contraire d’un autre côté : face au processus de globalisation culturelle d’une planète sportive, de nouvelles aspirations favorisent le retour de cultures physiques prémodernes pour ne pas dire de jeux traditionnels ou de formes régionales identitaires du sport. La volonté profonde de sauvegarder ou de retrouver un lien au patrimoine matériel ou immatériel d’un passé déterminé sont en outre des révélateurs d’un certain nombre de communautés dans un contexte postcolonial complexe. Les particularités des formes de rapport au corps en témoignent. Dans tous les cas, des types de médiations territoriales qui conditionnent le rapport à soi, aux autres et à l’espace sont en jeu et de multiples recherches témoignent de ce mouvement dans le domaine des cultures et des organisations sportives.

À côté de compétitions où s’affrontent les nations, les pratiques sportives participent aussi à l’affirmation de soi en offrant à chacun la possibilité de pratiques diversifiées qui, au-delà des équipements spécialisés, utilisent les espaces du monde comme terrain de jeu. Le sport s’organise au quotidien à travers ses pratiques de loisirs, ses petits clubs et ses regroupements parfois informels. En zone naturelle ou urbaine, les variables sociales et spatiales se dévoilent autour des activités sportives. À travers la « glisse urbaine » et toutes sortes d’activités « nouvelles », les pratiques sportives (ré)inventent la ville. En mer ou en montagne, la « nature » n’est plus un décor. Elle devient partenaire et support d’activités multiples en utilisant des lieux de proximité, de profondeur ou de haute-altitude.

Il s’agira aussi d’interroger les questions liées à l’aménagement du territoire, en relation avec les problématiques de développement durable (éco-sport, sport et recyclage, sport et protection de l’environnement) ou celles des équipements pour le « sport-santé » (aménagements visant à favoriser et/ou inciter la population à une activité sportive, piétonisation des espaces urbains et pistes cyclables en faveur d’une redéfinition des mobilités). En dépassant le seul cadre sportif, ces questions permettent de souligner les enjeux politiques, sociaux, environnementaux de l’action publique en faveur des pratiques corporelles. Et d’autant mieux que dans une société marquée par la privatisation des espaces publics et par le recul de l’État au sein du mouvement sportif associatif, les acteurs marchands d’une gestion de l’espace sportif sont au centre d’une nouvelle manière d’organiser et de gouverner le sport et les sports.

Dès lors, ce 10e congrès anniversaire de la 3SLF à Bordeaux souhaite en tout premier lieu établir un état actualisé des recherches et organiser une confrontation des points de vue sociologiques, géographiques, sociopolitiques, sociohistoriques, sur le thème des enjeux territoriaux des activités sportives entendues au sens large. Des communications abordant les relations entre pratiques sociales et territoires à partir d’enquêtes empiriques portant sur des objets sans rapport avec le sport pourront éventuellement être accueillies dès lors qu’elles seront susceptibles d’ouvrir de nouvelles pistes d’interrogations fécondes pour penser et traiter l’objet « sport ».

Programme

Mardi 21 mai 2019

9h00-10h30  

Ouverture institutionnelle

  • André SUCHET, coordonnateur général du 10e congrès de la 3SLF Julien MORLIER, Directeur de la Faculté des STAPS
  • Fabien SABATIER, Directeur de l’équipe de recherche LACES Jacques MIKULOVIC, Directeur de l’ESPE d’Aquitaine Sandrine RUI, Vice-présidente de l’Université de Bordeaux
  • Alain ROUSSET, Président (ou son représentant) de la région Nouvelle-Aquitaine
  • Patrick BAHEGNE, Directeur (ou son représentant) de la Direction Régionale et Départementale Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale (DRDJSCS) Nouvelle-Aquitaine
  • Gildas LOIRAND, Président de la Société de sociologie du sport en langue française (3SLF)

Introduction scientifique Jean-Pierre AUGUSTIN, Président du comité scientifique du 10e congrès de la 3SLF

Faculté des STAPS. (Amphithéâtre Rougier)

12 avenue Camille Jullian, Campus Universitaire

Pause

  • 11h00 - 12h00 Mondialisation du sport et mobilité des footballeurs professionnels. Conférence plénière de Loïc RAVENEL, CIES, Université de Neuchâtel, Suisse. Présenté par André SUCHET. (Amphithéâtre Rougier)
  • Initiation à la pelote basque et visite du trinquet du Bordeaux Etudiant Club (BEC) avec Adèle CAMPAIGNOLLE, Médaillée de bronze aux Championnat du monde 2017 (trinquet, 22), Buenos Aires, Argentine.

Déjeuner au restaurant du BEC

13h30-15h30   Session 1 : Formes de randonnée et territoires. (Salle A)

Modérateur : Sébastien NAGELEISEN

  • Doriane GOMET, Des mouvements de jeunesse à la rénovation des chemins de randonnée : un portrait d’Emile Orain.
  • Léna GRUAS, Clémence PERRIN-MALTERRE, Le milieu naturel comme support d’activités sportives : quels attachements au lieu de pratique ?
  • Glen BURON, Espaces sportifs et territoires de mon- tagne : les stations de trail, « miroir aux alouettes » ou « ressource territoriale » ? Analyse qualitative des quatre stations de trail des Pyrénées françaises.
  • Eric BOUTROY, De l’allégement matériel à l’innovation territoriale. Transformation des rapports à l’espace et au milieu dans la Marche Ultra-Légère (MUL).

Session 2 : Sport, ville et action publique. (Salle B)

Modérateur : Jacques MIKULOVIC

  • Adrien SONNET, Marina HONTA, Ludovic LESTRELIN, De la station thermale au territoire de « santé ». Gouvernement municipal et action publique partenariale à Dax.
  • Coralie LESSARD, Territorialisation de l’action publique municipale « jeunesse et sports » dans les villes prioritaires de la Politique de la Ville.
  • Léo GERVILLE-REACHE, Nicolas PARIS, Mesure des inégalités régionales d’accès au sport et allocation de la part territoriale du CNDS.
  • Laurent NKODO SAMBA, Concertation et co- construction comme fondement de la gouvernance sportive locale : le cas de quelques projets sportifs dans l’agglomération lyonnaise.     

Session 3 : Carrières sportives et territoires. (Salle C)

Modérateur : Bruno PAPIN.

  • Emmanuelle WALTER, Marc FALCOZ, Samuel JULHE, Fanny LE MANCQ et Emilie SALAMERO, Organiser, réguler et contrôler les pratiques équestres. Le point de vue des dirigeants de centre équestre.
  • François POTIER, Le territoire de la formation professionnelle : quand l’espace géographique structure l’espace social.
  • Frédéric RASERAZ, L’ancrage territorial des carrières sur un marché du travail incertain : conditions sociale de possibilité et de valorisation de l’autochtonie dans le football professionnel. 
  • Etienne GUILLAUD, Tirer profit du littoral. Les mobilités sociales et professionnelles par l'encadrement des activités nautiques.  

Session 4 : Corps en mouvement. Art et lieux de pratique. (Salle D)

Modérateur : Olivier BESSY

  • Marie POTVAIN, Les enjeux du développement de la Pole Dance en tant que sport. Problématiques sociales et de genre.
  • Sarah MISCHLER, Lilian PICHOT, Choisir sa salle de fitness : entre logiques spatiales et logiques de service.
  • Camille CASALE, Logique territoriales et enseignement de la danse en France. Un système pyramidal et hiérarchique limite et étouffe les évolutions de la pratique ?
  • Oumaya HIDRI NEYS, Lorsque le bruit se fait silence… Retour sur une ethnographie des cours de salsa.         

Pause

16h00 - 18h00

Session 5 : Territoires de montagne. (Salle A)   

Modérateur : Isabelle SACARREAU,

  • Josemaría BECERRIL ACEVES, Questions sur les ujet du grimpeur : une approximation anthropologique à l’escalade sur bloc en région parisienne.
  • Clémence PERRIN-MALTERRE, Perceptions et usages du milieu montagnard en ski de randonnée.
  • Michel RASPAUD, Évolution des rapports sociaux dans les treks au Kilimandjaro : observations2005-2019.

Session 6 : Spots de nature et action publique territoriale. (Salle B) 

Modérateur : Éric PERERA

  • Marc LANGENBACH, John TUPPEN, Première approche d’un « écosystème local » post touristique autour des sports de nature : le cas du VTT à Morzine.
  • Ludovic MARTEL, Arnaud SEBILEAU, La représentation politique des « Loisirs sportifs » à l’épreuve des « territoires » : le cas des Aires Marines Protégées.
  • Yohann RECH, Jérôme PIRIOU, Christophe CLIVAZ, Les effets de l’action publique territoriale sur le développement des loisirs pédestres. Le cas de la rive française du Lac Léman.

Session 7 : Carrières sportives de haut niveau. (Salle C)

Modérateur : Marina HONTA

  • Bruno PAPIN, Baptiste VIAUD, Peut-on parler d’élites sportives locales ?
  • Loredana ROINICH, Marielle BRUYNINCKX, Marie LEGRAND, La chute de cheval chez les cavaliers professionnels : facteurs impliqués dans la reprise de l’activité sportive.
  • Lucie FORTE, Devenir athlète de haut niveau. La vocation à l’épreuve des assignations sexuées et « raciales »
  • Marion BRAIZAZ, Philippe LONGCHAMPAmal TAWFIK, Kevin OFFEL, Après l’effort…que devient le corps ? Enquête auprès d’ex-sportifs et sportives de haut niveau en Suisse.       

Session 8 : NTIC et pratiques sportives. (Salle D)   

Modérateur : Éric DUGAS

  • Alain SCHOENY, José CHABOCHE, La gamification de la société. L’expérience du spectateur et du sportif connectés à l’espace.
  • Madison BODART, Marielle BRUYNINCKX, Dimitri CAUCHIE, Usages sociaux des technologies lors de la pratique de la course à pied.
  • Ugo ROUX, Jacques CREMIEUX, e-sport etnouvelles logiques spatiales et territoriales.
  • Ugo ROUX, Jacques CREMIEUX, La remédiation de l’entraînement sportif avec les technologies de l’information et de la communication : Internet et Web 2.0, nouveaux terrains d’entraînement

Atelier Jeunes chercheurs

(Amphi. Rougier)

A partir de 19h00 Promenade géographique dans Bordeaux (avec Jean-Pierre AUGUSTIN)

Au départ de l’arrêt de tramway « Grand Théâtre » (ligne B, directe depuis le campus universitaire), puis regroupement vers le monument des Girondins

Diner de Gala au restaurant gastronomique de l’Automobile Club du Sud-Ouest

8 place des Quinconces, à proximité du monument des Girondins

20h (tenue adaptée exigée par l’établissement).

Mercredi 22 mai 2019

8h30-10h00  

Session 9 : Séniors et APA. (Salle A)

Modérateur : Oumaya HIDRI-NEYS

  • Luc GOETHALS, Nathalie Barth, Karine GALLOPEL-MORVAN, David HUPIN, Bienvenu BONGUE, Utilisation du markéting social dans les actions collectives de prévention : freins et facilitateurs à la participation des personnes âgées de 60 ans et plus aux ateliers de préventions des chutes.
  • Flavien BOUTTET, Le développement des activités physiques adaptées auprès des personnes âgées : une approche sociopolitique et territoriale.

Session 10 : Surf et glisse nautique. (Salle B)

Modérateur : Thierry MICHOT

  • Jérémy LEMARIE, La production territoriale de la glisse en rythme : une mise en tourisme du surf à Huntington Beach, Surf City USA®.
  • Anthony et Émilie GOREAU-PONCEAUD,« Give time a break » : enjeux territoriaux, sociaux et spatiaux de la pratique du surf à Pondichéry.
  • Pierre DURAND, André SUCHET, Jean-François LOUDCHER, L’émergence et l’évolution du wakeborad en France. Approche exploratoire d’une pratique freestyle.   

Session 11 : Sport et relations internationales. (Salle C)

Modérateur : Abderrazak EL AKARI

  • Younes KOUTAYA, Ayoub KOUTAYA, Hicham GUEDIRA, La démondialisation du sport au Maroc : vers une valorisation des territoires et démocratisation de la pratique.
  • William GASPARINI, La gouvernance du sport par les entrepreneurs d’Europe. Sociologie d’une construction communautaire.
  • Yannick HERNANDEZ, La coopération transfrontalière et sport en Europe : une étude des enjeux institutionnels et identitaires. 

Session 12 : Concepts et renouveau épistémologique. (Salle D)

Modérateur : Jean-Paul CALLEDE

  • Antoine MARSAC, Sociologie du sport et rapports différentiels à l’espace : un tournant ? 
  • Alain SCHOENY, Approche épistémologique de l’itinéraire communicationnel pris par l’intervention sociale en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives.
  • Daniele DI TOMMASO, Anna Maria PIOLETTI, Sports de frontière dans l’âge de la complexité.        

Pause

10h30-12h00  

Session 13 : APA et médicalisation. (Salle A)

Modérateur : Thierry WEISSLAND

  • Nathalie BARTH, David HUPIN, Christiane VANNIER- NITENBERG, Bienvenu BONGUE, La prescription de l’activité physique adaptée chez le sujet fragilisé par l’âge et/ou la pathologie : le rôle des médecins généralistes et des Centre d’examens de Santé (CES).
  • David HUPIN, Nathalie BARTH, Amandine BAUDOT, Alban OREZZOLI, L’expérience en activité physique de patients masculins atteints d’un cancer de la prostate : étude sociologique qualitative auprès de trente patients.
  • Sandrine KNOBE, Les dimensions territoriales du sport sur ordonnance : revue de littérature en sciences sociales.

Session 14 : Loisirs, sport de rue et de glisse urbaine. (Salle B)

Modérateur : Sophie HERRERA

  • Amine BENABBES, Mohammed BOUKHALKHAL, Youssef SIAME, L’évolution des pratiques sportives de loisir au sein de la société marocaine.
  • Aymane DAHANE, Bienvenue dans la communauté ArtCorps. Quand les athlètes de rue « bricolent » leur espace de street worhout dans le quartier populaire.
  • Thomas RIFFAUD, Les ports de rue à « l’âge de faire ». Quand l’espace de pratique et auto-construit.  Session 15 : Carrières sportives, du quartier aux mobilités internationales. (Salle C)

Modérateur : John TUPPEN

  • Mathilde JULLA-MARCY, Les dimensions territoriales des carrières dans des sports pluridisciplinaires (heptathlon, décathlon, pentathlon moderne).
  • Yacine AMENNA, « On se faisait plaisir »: des parties libres de football à la pratique sportive encadrée.
  • Yvonnick LE LAY, La professionnalisation du rugby à XV et structuration d’un marché mondial d’athlètes en quête d’une carrière internationale.   Session 16 : Sports de combat et micro- territorialité. (Salle D)

Modérateur : Jean-Paul CALLEDE

  • Yann RAMIREZ, La surface de combat : une coopération antagoniste au sein d’une micro-territorialité.
  • Thierry COLIN, Analyse du dojo au Japon et en France au moment du cours des enfants : espace partagé ou espace réservé ?

Déjeuner au restaurant du BEC

Pratique libre de la pelote basque possible

13h30-15h30   Session 17 : Football et logiques professionnelles. (Salle A)

Modérateur : Sébastien FLEURIEL

  • Pascal PREIRA, « Aller au charbon ». La période d’essai comme porte d’entrée sur le marché britannique.
  • Ayoub KOUTAYA, Younes KOUTAYA, Etude des dimensions intégrées de la profession-nalisation des footballeurs marocains.
  • Jean BREHON, Loïc SALLE, Hugo JUSKOWIAK, Exporter son savoir-faire pour le faire savoir ? Analyse de la mobilité des entraîneurs français de football professionnels.
  • Jean BREHON, Oumaya HIDRI-NEYSHugo JUSKOWIAK, Effet de « costume » ou d’ « habillement » ? La tenue vestimentaire des entraîneurs professionnels du football français.     

Session 18 : Sport, État et politique (Salle B)

Modérateur : Fabien SABATIER

  • Abderrazak EL AKARI, Enjeux et contraintes de la déconcentration administrative au Maroc cas des services déconcentrés du Ministère chargé du sport.
  • Nétcho ADAM, La gouvernance du sport au Tchad : une mise en scène entre contraintes internationales et réalités locales.
  • Pauline SOULIER, Le site olympique de Sarajevo : témoin de la politique yougoslave de la fin du 20ème siècle.
  • Sébastien FLEURIEL, Bruno PAPINBaptiste VIAUD, Le centre national d’entrainement en altitude de Font Romeu : réfraction locale d’une politique nationale.   

Session 19 : Jeux traditionnels, sport et identités locales. (Salle C)

Modérateur : Loïc DE LA CROIX

  • Jérôme SOLDANI, Ici, on joue au volley- ball ! Sport et production de la localité chez les Bunun de Taïwan.
  • Régis KEERLE, Existe-il un fait spatial « course camarguaise » ?
  • Elisabeth EUVRARD, Les territoires de la murra. Exemple d’un jeu traditionnel au service de revendications identitaires.
  • Tom FOURNAUX, Le kök-borü, un jeu équestre centre asiatique en mutation.  

Session 20 : Éducation et APS. (Salle D)

Modérateur : Éric CLAVERIE

  • Mohamed BOUKHALKHAL, Abderrahim RHARIB, Youssef SIAME, L’image de l’éducation physique au sein des établissements scolaires au Maroc.
  • Florian CRAMAREGEAS, L’interdisciplinarité en éducation physique et sportive : un terrain sportif en mutation permanente entre idées, connais-sances et pratiques depuis la fin du 20ème siècle.
  • Bouabdellah SBA, Le lycée sportif algérien en tant qu’approche globale pour améliorer le système d’éducation publique.
  • Fatima BAKAZZA, Apprentissage situé et développement des compétences langagières en français : cas de la natation.
  • Nathalie JELEN, L’influence de l’appartenance à une section sportive sur les parcours scolaires de lycéens de Roubaix

Symposium : Handisport en milieu naturel (Amphi. Rougier)

Animateur: Thierry WEISSLAND

  • Éric PERERA, Gaël VILLOING, Sébastien RUFFIE, Devenir pilote handiski : expérience de glisse contrôlée et visibilisation en station de ski.
  • Éric PERERA, André GALY, L’expérience des expéditions lointaines en Fauteuil Tout Terrain : ajustement et intégration sociale du handicap en milieu extrême.
  • Hugues LHOPITAL, Les handi-escalades, un processus d’innovation sociale. Interdé- pendances des réseaux sociotechniques de pratiques de l’escalade à destination de personnes en situations de handicap.

Pause

16h00-18h00 Session 22 : Football et territoire. (Salle A)

Modérateur : Gildas LOIRAND

  • Valentin GUERY, Sauver le stade Bauer : le territoire comme enjeu politique et enjeu d’appropriation de l’espace.
  • Quentin BENJACAR, Ugo ROUX, Mondialisation du sport : football, enjeux économiques et redéfinition des logiques territoriales.
  • Stanislas FRENKIEL, Les parcours des footballeurs d’élite à Roubaix : territoire, mobilités et reconversions.
  • Gaël RANNOU, Pourquoi être un supporter dans le monde du football moderne ?
  • Anna CLAVEL, La question de la privatisation de la sécurité : le cas des Fan-Zones lors de l’Euro 2016.

Session 23 : Grands événements sportifs et dynamiques territoriales (Salle B).

Modérateur : Marc FALCOZ

  • Hugo BOURBILLERES, Michel KOEBEL, Les candidatures des villes européennes aux JOP 2024 : entre stratégie de conquête des publics et contestation sociale.
  • Olivier BESSY, Événementiel sportif et rayonnement culturel des villes monde. L’exemple du marathon de Paris.
  • Carlos Manuel ALVES, Le développement durable, « nouvelle frontière » de la gouvernance du sport ? L’intégration de l’environnement dans le droit des compétitions sportives.
  • Mathilde PLARD, Violaine GUICHET, Capter la résonnance numérique d’événements de courses à pieds. L’espace social Twitter de l’UTMB
  • Bruno LAPEYRONIE, Dynamiques territoriales et grands événements sportifs : quand les politiques locales sportives réagissent au « global ».

Session 24 : Concepts et renouveau épistémologique (Salle C)

Modérateur : Anna-Maria PIOLETTI

  • Anne SCHMITT, Gaëlle SEMPE-HUARD,« Tu sais ce que tu vas faire après ta thèse ? Parce qu’il faut que tu penses aussi à ta vie de femme ». L’expérience subjective du chercheur en situation.
  • José CHABOCHE, Alain SCHOENY, Valérie MORALES GONZALES,Aménagement, management et valorisation évènementielle des espaces sportifs et de loisir. Théorisation et perspectives pratiques.
  • Gilles RAVENEAU, Déterritorialisation, reterritorialisation et changements d’échelle de l’ultra-trail contemporain. Contribution à une anthropologie de la globalisation des sports.
  • Olivier HOIBIAN, Du bain d’air pur au aux sports de nature - Genèse et enjeux d’une catégorisation.    

Session 25 : Clubs, fédérations sportives et politique (Salle D).

Modérateur : Pauline SOULIER

  • Sabine CHAVINIER-RELA, Stratégie et structuration des clubs sportifs professionnels entre enjeux locaux et globaux. Le cas des clubs de basket français, acteurs d’un territoire et d’un championnat.
  • Raymond TAMOUFE SIMO, Territoires éducatifs et construction des trajectoires de formation au Cameroun : une étude autour du baby et du mini handball.
  • Guillaume CONRAUD, Charlotte PARMENTIER, Dominique CHARRIER,Fédération sportives, clubs et licenciés : des liens qui se complexifient. LE cas de la FSGT étudié par effet de miroir aux quatre autres fédérations.
  • Fanny SARRAIL-BRASSENS, Dominique CHARRIER, Charlotte PARMENTIER,Évolution du projet associatif des fédérations sportives et ses conséquences sur la régulation de l’action sportive locale.    

Symposium : Spécificités et enjeux d’une sociologie de l’activité physique adaptée et du sport-santé. (Amphi. Rougier)

Animateurs : Sylvain FEREZ, Clément PERRIER, Claire PERRIN

  • Mélanie PEREZ, Sylvain FEREZ, Pratiques et usages sociaux du sport suite au diagnostic de séroposivité : contrôle de soi et maintien d’une indétectabilité biologique et sociale du VIH.
  • Marina HONTA, L’innovation sociale : une figure imposée de la territorialisation de la lutte contre l’inactivité physique ?
  • Clément PERRIER, Inscrire l’activité physique dans le code de la santé publique : analyse socio-historique d’une construction collective.
  • Isabelle CABY, Jean BREHON, Terre de foot, territoire des footballs, les Hauts de France : les différences dans l’excellence.
  • Claire PERRIN, Étudier l’intégration de l’activité adaptée dans les parcours des malades chroniques : enjeux scientifiques, méthodologiques et éthiques.

A partir de 18h00          

Assemblée Générale de la Société de sociologie du sport de langue française (3SLF) (et autres réunions)        

Soirée libre en ville

Jeudi 23 mai 2019 

8h30-10h00   Session 27 : Genre et logique territoriale. (Salle A)

Modérateur : Catherine LOUVEAU

  • David SAYAGH, Analyse sociologique de l’influence du territoire sur les socialisations sexuées aux (et par les) pratiques du vélo durant l’adolescence.
  • Annabelle CAPRAIS, Nicolas DELORME, Le régime de parité : une contribution à la théorie des  régimes de genre. Études de cas sur les comités directeurs des fédérations sportives françaises nationales.
  • Marie GALY, Comment perdurer dans le fitness en milieu rural ? Effets de champ et modèles de genre, le cas du département des Landes.

Session 28: Sport et entreprise. (Salle B)

Modérateur : Bernard GRESSER

  • Axel NGUEMA EDOU, Le équipes corpos en Afrique francophone : le cas du Gabon.
  • Yan DALLA PRIA, Nathalie LEROUX,L’entreprise, territoire de sport-santé bien-être.
  • Julien PIERRE, Le traitement médiatique du sport au travail : analyse sémantique. 

Session 29 : Éducation et innovation sociale dans les quartiers fragiles. (Salle C)

Modérateur : Carine GUERANDEL

  • Benjamin COIGNET, Les écosystèmes de l’innovation sociale par le sport dans les territoires urbains« sensibles ».
  • Marine GRASSLER, Surpoids et obésité chez l’enfant, inégalités sociales de santé et activité physique.Monographie de trois quartiers populaires en Alsace.
  • Gilles VIEILLE MARCHISET, Amélie VOYNET, Sahand ALEBOYEH, Romain STEIBEL, Sport et raccrochage scolaire dans des quartiers prioritaires en France : des trajectoires sociales d’élèves en question. 

Session 30 : Afrique et action publique urbaine. (Salle D)

Modérateur : Michel RASPAUD

  • Grâce Melissa MBOUMBA, Emmanuel Anatole, ANGO DZIME, Absence de promotion du sport de proximité par la Mairie de Libreville.
  • Youssef SIAME, Abderrahim RHARIB, Mohamed BOUKHALKHAL, La politique sportive de la région de Casablanca-Settat : quel intérêt pour la dimension sociale ?
  • Souaïbou GOUDA LOMPO, Emmanuel Anatole ANGO DZIME, Frédéric HOUESSOU, Sport et collectivité locale dans la communauté de Libreville : analyse prospective.

Pause

10h30-12h00   Session 31 : Genre et logiques territoriales. (Salle A)

Modérateur : Christine MENNESSON

  • Yves RAIBAUD, Études de genre et géographie du sport. Le sport, opérateur hiérarchique de genre dans la ville, et ses alternatives.
  • Igor MARTINACHE, Dégenrer le sport au niveau municipal ? Le cas de la ville de Gennevilliers.
  • Charlotte PARMANTIER, Jean JOURDAN, Dominique CHARRIER, Sports en Palestine : des mobilités sous contraintes.

Session 32 : Sport et ascension sociale. (Salle B)

Modérateur : Jean-Pierre AUGUSTIN

  • Hocine RIDA, Stratégie du pouvoir et légitimation des États en Afrique du Nord. Une étude des formes d’ascension politique au travers du mouvement sportif en Algérie.
  • Claude LAFABREGUE, L’ascension et la chute d’un notable au sein de l’arène brestoise des sports nautiques.
  • Papa Youssoupha SY, La lutte à Dakar, un facteur d’ascension sociale et économique.

Session 33 : Éducation et quartiers sensibles. (Salle C)

Modérateur : William GASPARINI

  • Carine GUERANDEL, Observer un espace de violence, observer la violence de l’espace. Questionner le positionnement de l'enquêteur en situation éducative et sportive dans un collège REP.
  • Collectif ELIPSIS, Sport et intégration : effets et conditionnalités en territoire de vulnérabilités.
  • Nicolas PENIN, Le « sport du pauvre » Les visages de l’activité physique dans un quartier prioritaire de la politique de la ville.

Session 34 : Corps professionnels et pratiques sportives. (Salle D)

Modérateur : Nathalie LEROUX

  • Fabien CAMPORELLI, Le partage des eaux : aperçu de la gestion du « savoir nager » scolaire, entre professeurs des écoles légitimes et maîtres-nageurs-sauveteurs experts.
  • Clément LLENA, Isabelle JOING, Jacques MIKULOVIC,Interrogation sur la relation entre l’académie de formation des fonctionnaires stagiaires en EPS et les portraits de valeurs.
  • Christophe CLIVAZ, Marc LANGENBACH, Organisation et développement professionnels des guides et accompagnateurs de montagne dans les régions touristiques : le cas suisse comparé à l’expérience française.
  • Émilie SALAMERO, Fanny LE MANCQ, Différenciation spatiale de l'exercice du métier de dirigeant de structure équestre : des formes de structuration aux figures professionnelles.

Déjeuner au restaurant du BEC

Pratique libre de la pelote basque possible

13h30  Mot scientifique et institutionnel de Patrick BAUDRY, Directeur de la Maison des sciences de l’Homme d’Aquitaine

  • 13h45-14h45   Territoires et pratiques physiques et sportives enfantines: effets de genre, effets de classe Conférence plénière de Christine MENNESSON, CRESCO, Université Paul Sabatier, Toulouse.

Présentée par Yves RAIBAUD à la  Maison des sciences de l’Homme d’Aquitaine. (Salle Jean Borde).

12 esplanade des Antilles, Campus Universitaire

Courte pause

15h-15h30   30 ans de recherche sur les pratiques sportives à la Maison des sciences de l’Homme d’Aquitaine

  • Rétrospective par Jean-Paul CALLÈDE
  • Présentée par André SUCHET.

15h30-17h      

Pratiques sportives, logiques sociales et enjeux territoriaux

Table ronde animée par: Thierry MICHOT

Avec

  • Guy DI MÉO,
  • Olivier BESSY,
  • Catherine LOUVEAU,
  • John TUPPEN,
  • Anna Maria PIOLETTI (sous réserve)
  • Abderrazak EL AKARI

17h-17h30  Discours de clôture et Remercîments

  • André SUCHET, coordonnateur général du 10e congrès de la 3SLF
  • Gildas LOIRAND, Président de la Société de sociologie du sport en langue française (3SLF)

Vendredi 24 mai 2019 

Excursion au Bassin d’Arcachon Départ depuis le Campus universitaire Trajet vers Arcachon en minibus

Navigation sur le Bassin d’Arcachon sur bateau de l’Union des Bateliers Arcachonnais Déjeuné-dégustation huitre et vin dans les cabanes du port ostréicole de Gujan-Mestras Trajet en minibus puis promenade à la découverte de la Dune du Pilat

Retour vers Bordeaux en minibus vers 18h

Comité scientifique

Au titre du Conseil d’administration de la 3SLF :

  • Raphaële CHATAL (Université de Nantes),
  • Sabine CHAVINIER (Université de Limoge),
  • Yan DALLA PRIA (Université Paris Nanterre),
  • Sylvain FEREZ (Université de Montpellier),
  • Sébastien FLEURIEL (Université de Lille),
  • Carine GUERANDEL (Université de Lille),
  • Oumaya HIDRI-NEYS (Université d’Artois),
  • Sandrine KNOBE (Université de Strasbourg),
  • Nathalie LEROUX (Université Paris Nanterre),
  • Gildas LOIRAND (Université de Nantes),
  • Bruno PAPIN (Université de Nantes),
  • Nicolas PENIN (Université d'Artois)
  • Clément PERRIER (Sciences Po Grenoble),
  • Bastien SOULE (Université de Lyon).

Au titre des membres fondateurs de la 3SLF*:

  • Jean-Paul CLEMENT (Université Paul Sabatier, Toulouse),
  • William GASPARINI (Université de Strasbourg),
  • Catherine LOUVEAU (Université Paris-Sud XI Orsay),
  • Olivier HOIBIAN (Université Paul Sabatier, Toulouse),
  • Jacques DEFRANCE (Université Paris Nanterre),
  • Michel RASPAUD (Université Grenoble Alpes),
  • Damien FEMENIAS ( Université de Rouen),
  • Christian POCIELLO (Université Paris-Sud XI Orsay).

 Personnalités (sollicitées à l’initiative du Comité local d’organisation) :

  • Jean-Paul CALLEDE (CNRS, Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine),
  • Marina HONTA (Université de Bordeaux),
  • Fabien SABATIER  (ESPE d'Aquitaine, Université de Bordeaux),
  • Olivier BESSY (Université de Pau et des Pays de l'Adour),
  • Guy DI MEO (Université Bordeaux-Montaigne),
  • Andy SMITH (FNSP, Sciences Po Bordeaux),
  • Éric DE LESELEUC (INSHEA, Paris),
  • Patrick BAUDRY (Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, Université Bordeaux-Montaigne),
  • Éric DUGAS (ESPE d'Aquitaine, Université de Bordeaux),
  • Philippe BOURDEAU (Université Grenoble Alpes),
  • Philippe DUHAMEL (Université d’Angers),
  • Isabelle SACAREAU (Université Bordeaux-Montaigne),
  • John TUPPEN (Université Grenoble Alpes),
  • Anna-Maria PIOLETTI (Université de la Vallée d’Aoste, Italie),
  • Antoni DURA (Université Autonome de Barcelone, Espagne),
  • Abderrazak EL AKARI (Institut Royal de Formation des Cadres, Rabat, Maroc),
  • Adi WEIDENFELD (Coventry University, UK).

 Au titre du Comité local d’organisation :

  • Jean-Pierre AUGUSTIN (Université Bordeaux-Montaigne),
  • Jacques MIKULOVIC (ESPE d'Aquitaine, Université de Bordeaux),
  • Jean-François LOUDCHER (Université de Bordeaux),
  • André SUCHET (Université de Bordeaux).

*A l’exclusion des membres fondateurs sollicités à d’autres titres dans le comité scientifique. Par exemple au titre du Comité local d’organisation.

Subjects

Places

  • Bâtiment de la faculté des STAPS - 12 Avenue Camille Jullian
    Pessac, France (33600)

Date(s)

  • Tuesday, May 21, 2019
  • Wednesday, May 22, 2019
  • Thursday, May 23, 2019

Attached files

Keywords

  • sport

Contact(s)

  • André Suchet
    courriel : a [dot] suchet [at] wanadoo [dot] fr

Information source

  • André Suchet
    courriel : a [dot] suchet [at] wanadoo [dot] fr

To cite this announcement

« Pratiques sportives, logiques sociales et enjeux territoriaux », Colloquium, Calenda, Published on Wednesday, May 15, 2019, https://calenda.org/624664

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal