HomeLa reconversion des grandes aires hospitalières du XXe siècle

La reconversion des grandes aires hospitalières du XXe siècle

Expériences nationales et internationales

*  *  *

Published on Wednesday, June 12, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Ce colloque international, qui aura lieu le 18 octobre 2019, aspire à poser les fondements d’une réflexion théorique à l’échelle internationale dans  l’objectif de mesurer l’ampleur du phénomène de reconversion des édifices hospitaliers du XXe siècle et d’en comprendre les nombreuses conséquences sociales, culturelles et patrimoniales. Dans le même temps il entend étudier les stratégies et les processus de transformation. Quels sont les méthodes et les protocoles d’intervention dans les dynamiques de reconversion ? Les communications mettront notamment l’accent sur le projet architectural et urbain, au regard des problèmes spécifiques posés par la réutilisation du patrimoine hospitalier, comme sur les potentialités d’adaptabilité, de flexibilité des édifices au regard des évolutions sociétales et environnementales.

Announcement

Argumentaire

La reconversion des grandes aires hospitalières du XXe siècle est une des manifestations les plus marquantes des bouleversements de la société contemporaine. L’hôpital contemporain fait face à  des changements fonctionnels et architecturaux dans des proportions inédites, ce qui entraine  la cession croissante de sites hospitalières, leur transformation, voire leur destruction. Dans les prochaines années de nombreux édifices en Europe et en Amérique du Nord devront être reconvertis pour de nouvelles utilisations. Ce phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur et touche aujourd’hui de nombreuses grandes aires hospitalières confrontées aux  problématiques urbaines du renouvellement et de la densification du bâti, ou encore du développement durable. Les conséquences de la désaffectation contemporaine des hôpitaux et des lieux de santé du XXe siècle sont plutôt méconnues et moins étudiés encore sont les moyens d’assurer la reconversion de ces édifices.

Les transformations de l’hôpital du XXe siècle

L’hôpital moderne résulte de deux histoires parallèles et distinctes qui ont convergé en  réponse aux idéaux du XXe siècle. La première correspond au développement de la pensée médicale moderne, et à l’organisation spatiale qu’elle requiert. La seconde est celle de l’espace moderne, du fonctionnalisme, des innovations constructives issues des recherches des avant-gardes artistiques et architecturales et des influences de la culture américaine. Prônant les bienfaits de la nature, de la lumière, du plein air et de l’eau, l’architecture du XXe siècle a ainsi créé de nouvelles typologies ou a renouvelé d’anciens modèles. L’hôpital moderne est devenu un véritable  laboratoire architectural  jouant un rôle essentiel dans la ville et l’environnement urbain. Les bâtiments du siècle dernier, avec leurs espaces ouverts, leurs dispositifs de prévention et de consultation projetés en ville, leurs sanatoriums, leur organisation des prises en charge psychiatriques par secteur, leurs services ambulatoires, et  jusqu’aux « milieux réparateurs » (restorative environments), constituent en effet un ensemble typologique et constructif varié à l’origine de stratégies complexes  de transformation, de reconversion et de valorisation patrimoniale.

Ce patrimoine bâti fait actuellement l’objet de profonds changements, induits par une triple transition : démographique, épidémiologique et technologique. Ces transformations, qui engagent des compétences complexes et hybrides font partie des grands défis sociétaux et environnementaux.

Ces équipements hospitaliers, ces lieux de soin et leur potentiel de transformation sont une matière à projets pour la ville durable, un banc d’essai pour d’autres équipements ou ensembles architecturaux. Ainsi, témoignant de la constante évolution d’une pensée technique, spatiale et sociale, la connaissance fine du potentiel de transformation de ce patrimoine est un socle d’analyse pour d’autres conceptions.  Questionner la transformation des architectures hospitalières du XXe siècle face aux enjeux contemporains de la santé et du bien-être revient de facto à s’interroger sur la ville durable.

Quelles sont les qualités spatiales, architecturales et constructives du bâti hospitalier ?  Comment l'évolutivité et le potentiel de mutation ont-ils été envisagés par les concepteurs des ensembles hospitaliers au XXe siècle? Les aires hospitalières présentent-elles des spécificités plus favorables à leur transformation en quartier durable : conception climatique par rapport au soleil et au vent, présence d'espaces verts, systèmes distributifs, accessibilité, etc ?

Quel est leurs potentiel de transformation et de reconversion actuel ?

Constats et hypothèses

La problématique de la journée d’étude s’articule autour de trois hypothèses principales :

  • La première suppose que  l’attention à l’architecture thérapeutique est un support pertinent pour analyser le patrimoine dans une visée interdisciplinaire.
  • La deuxième que les dimensions culturelles du rapport entre architecture et nature typiques du XXe siècle sont bouleversées par un nouveau paradigme : celui de l’environnement, au double sens de milieu environnant et d’écologie physique, humaine et urbaine.
  • La dernière qu’il faut, pour que le bâti et les lieux de santé du XXe siècle puissent être matière à projet d’une transformation réussie au XXIe siècle, saisir les différences entre les pensées spatiales, philosophiques, culturelles, etc. du siècle passé et du nôtre. Il s’agit de tracer un bilan des transformations des dernières années, de redéfinir les exigences auxquelles doivent répondre les équipements publics, existants et à créer, avec l’évolution ininterrompue des programmes liés aux nouvelles cultures de soins et aux nouveaux modes de vie.

Objectifs

Ce colloque aspire à poser les fondements d’une réflexion théorique à l’échelle internationale dans  l’objectif de mesurer l’ampleur du phénomène de reconversion des édifices hospitaliers du XXe siècle et d’en comprendre les nombreuses conséquences sociales, culturelles et patrimoniales.  Dans le même temps il entend étudier les stratégies et les processus de transformation. Quels sont les méthodes et les protocoles d’intervention dans les dynamiques de reconversion ? Les communications mettront notamment l’accent sur le projet architectural et urbain, au regard des problèmes spécifiques posés par la réutilisation du patrimoine hospitalier, comme sur les potentialités d’adaptabilité, de flexibilité des édifices au regard des évolutions sociétales et environnementales.  Un ensemble de recommandations à la fois théoriques, programmatiques, architecturales et urbanistiques devra être avancé dans l’objectif de sensibiliser les professionnels, les gestionnaires comme les acteurs institutionnels et associatifs. Nous voulons notamment  proposer, à partir de cette journée d’étude, certains « codes de conduite » destinés à une meilleure conciliation entre l’impératif sanitaire, la sauvegarde et la valorisation du bâti du XXe siècle, et le développement durable. Aussi nous voulons offrir une vision prospective, susceptible de déboucher sur des propositions concrètes qui permettront de conjuguer et de faire coexister l’espace thérapeutique et l’espace de vie, dans le bâti et dans la ville de demain.

Organisation

La journée d’étude accueillera principalement deux types de séances : une session de communications de trente minutes chacune et trois sessions de travail en commission selon un  temps court afin de faciliter des moments d’échanges, de questions et de débats.

Sont attendues des propositions de communication autour d’études de cas, expériences concrètes de reconversion d’aires et d’édifices hospitaliers du XXe siècle, notamment de la seconde moitié, qui montrent une démarche de transformation respectueuse de la reconnaissance des valeurs patrimoniales.

Thèmes proposés

Reconversion et conception

Pourront être présentées des expériences développant la diversité des processus de conception architecturale et urbaine. Quelles sont les qualités spatiales, architecturales et constructives du bâti hospitalier prises en compte dans la transformation ? Quelles sont les valeurs – historiques, formelles, sociales, fonctionnelles etc. - inscrites dans l’architecture hospitalière du XXe siècle ? Que devons-nous protéger ? Que devons-nous conserver ? Que devons-nous transformer ? Comment repérer les stratifications du temps et les comprendre ?  Quels sont les processus spécifiques de conception dans l’existant ?

Reconversion et programmation

Il s’agit de présenter les modalités, les acteurs,  les maitrises d’œuvre internes et externes, les phases préalables – du diagnostic aux études de faisabilités – et le processus de réalisation des projets de reconversion. Quel sont les différentes stratégies foncières et immobilières des maitres d’ouvrages ? Les projets de reconversion sont des processus complexes et à très longs termes avec une pluralité d’intervenants : qu’il s’agisse de la programmation, de  la concertation, des pratiques des maitres d’ouvrages, des rôles des  gestionnaires, comme des acteurs institutionnels et associatifs.

Reconversion et réception

Reconvertir une aire hospitalière dans d’autres usages constitue toujours à la fois une nouvelle vie données aux bâtiments et un changement profond dans les relations entre le quartier, la ville et le parcours de soins de l’habitant. Quelles sont les conséquences de ces changements des usages et des programmes dans l’habiter, dans l’identité du quartier, dans les besoins,  dans les représentations et dans l’imaginaire collectif ?

Contributions

Les propositions de communications sont à envoyer à l’adresse suivante : recohosp@gmail.com

Avant le 8 juillet 2019.

Elles comporteront impérativement un titre, un résumé de 1500 signes (espaces compris) et une présentation de l’auteur (activité scientifique et/ou professionnelle, rattachement institutionnel, publications et coordonnées électroniques) de 3000 signes (espaces compris) maximum. Les propositions de communications peuvent être soumises en français ou en anglais. La langue de la journée d’étude sera le français.

Calendrier

  • Appel à contribution : 10 mai 2019
  • Envoi des propositions : avant le 8 juillet 2019
  • Réponse et organisation : 15 juillet 2019
  • Définition du programme définitif : fin aout 2019
  • Lancement de la communication : 1er  septembre 2019
  • Date de la journée d’étude : 18 octobre 
  • Publication des actes du colloque : septembre 2020

Coordination scientifique

  • Donato SEVERO, Olivier VILAIN

Comité scientifique

  • François CREMIEUX – Direction AP-HP
  • Denis MARCHAL, AP-HP Chef du Service Administration et Valorisation du Patrimoine Département Stratégie Financière et Patrimoniale
  • Pierre- Louis LAGET, historien, chercheur, spécialiste du patrimoine hospitalier
  • Nathalie PONS-KERJEAN, Chef de service des pharmacies AP-HP
  • Alain SAUVANET, Professeur Université Paris Diderot - Hôpital Beaujon
  • Donato SEVERO, architecte et historien Professeur HDR ENSA PVS, Chercheur à l’EVCAU 
  • Olivier VILAIN - Directeur des investissements Hôpitaux Universitaires Paris Nord Val-de-Seine

Comité d’organisation

Virginie BARRABE, Marc BENARD, Lila BONNEAU, Olivier BOUET, Yann GOUBIN, Géraldine DUVERNEUIL ,  Xavier DOUSSON,  Pauline DUVAL, Florent PAOLI, Olivier PERRIER, Julien SCHOEVAERT,  Donato SEVERO,  Olivier VILAIN.

Equipe enseignants et chercheurs

Marc BENARD,  Lila BONNEAU, (doctorante), Olivier BOUET,  Jean-François COIGNOUX, André DEL, Catherine DESCHAMPS,  Xavier DOUSSON, Marie GAIMARD, Yann GOUBIN, Vesselina LETCHOVA, Guillaume MEGNIEUX, Olivier PERRIER, Julien SCHOEVAERT,  Donato SEVERO.

Communication 

  • Virginie BARRABE-  Directrice de la communication et des affaires culturelles HUNPVS
  • Anne PETITJEAN - Cheffe du service de la communication et de la valorisation -  ENSA Paris Val de Seine

Contacts

recohosp@gmail.com

Organisation

  • L’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris Val-de-Seine – ENSA PVS 
  • Le Laboratoire EVCAU
  • Le groupe hospitalier universitaire AP-HP. 7

En association avec :

  • AP- HP, Assistance Publique Hôpitaux de Paris
  • Université de Paris

Avec le parrainage (à confirmer) de :

  • Ministère de la Culture
  • Ministère des Solidarités et de la Santé
  • Cité de l’Architecture & du Patrimoine.
  • FHF - Fédération Hospitalière de France

Informations pratiques

Vendredi 18 octobre 2019, Amphi 180

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris Val de Seine

3 Quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

Subjects

Places

  • Amphi 180 - Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris Val de Seine, 3 Quai Panhard et Levassor
    Paris, France (75013)

Date(s)

  • Monday, July 08, 2019

Keywords

  • architecture, hôpital, reconversion

Contact(s)

  • recohosp@gmail.com
    courriel :

Information source

  • Julien Schoevaert
    courriel : evcau [at] evcau [dot] archi [dot] fr

To cite this announcement

« La reconversion des grandes aires hospitalières du XXe siècle », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, June 12, 2019, https://calenda.org/628138

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal