HomeQuels outils théoriques pour penser la domination adulte ?

*  *  *

Published on Wednesday, May 22, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Le concept de « domination adulte », présenté par Bonnardel en 2015, met en lumière une forme de domination jusque-là peu théorisée ni même envisagée comme telle : celle qui caractérise les rapports de pouvoir entre adultes et enfants. Entre « âgisme », « adultisme » et « domination », sur quels concepts s’appuyer pour décrire les réalités vécues par les enfants dans nos sociétés ?

Announcement

Présentation

La publication en France en 2015 de l’ouvrage d'Yves Bonnardel La Domination adulte, l’oppression des mineurs jette un pavé dans la mare en mettant en lumière une forme de domination jusque-là peu théorisée ni même envisagée comme telle : celle qui caractérise les rapports de pouvoir entre adultes et enfants. En effet, ces relations peuvent être interprétées comme des rapports sociaux de pouvoir invisibilisés par un effet de naturalisation (Guillaumin, 1978). L’idée d’une oppression généralisée exercée par les adultes sur les enfants est d’abord théorisée aux États-Unis par le psychologue Jack Flasher (1978). Celui-ci introduit la notion d’« adultisme » définie comme désignant le pouvoir que possèdent les adultes sur les enfants. Cette notion sera reprise et discutée pour la description d’un fonctionnement social adulto-centré dans le cadre des Childhood Studies. En France, si la question des rapports sociaux de pouvoir au sein de l’espace privé ou de la famille fait depuis plusieurs décennies l’objet de travaux (notamment Delphy, 2001), celle des rapports adultes-enfants reste peu explorée ou traitée comme un épiphénomène dans des travaux portant sur le genre et le patriarcat ou sur la violence envers les enfants (Maurel, 2012 ; Delanoë, 2017). Dans son analyse de la domination masculine, Bourdieu écrivait que « l’effet de la domination symbolique ne s’exerce pas dans la logique pure des consciences connaissantes, mais dans l’obscurité des schèmes pratiques de l’habitus, où est inscrite, souvent inaccessible aux prises de conscience réflexive et aux contrôles de la volonté, la relation de domination » (1990 : 11). Si l’on postule qu’il en est de même pour la domination adulte, un travail d’analyse et de déconstruction est donc nécessaire pour faire sortir de l’obscurité les rouages de ce système afin de le mettre au jour et de la rendre accessible à la conscience. Un premier pas dans cette entreprise consiste à explorer les concepts clés permettant d’aborder le phénomène. Au sein des sciences humaines et sociales, plusieurs disciplines sont ainsi susceptibles de fournir des outils théoriques, parmi lesquelles les études sur le genre et la sociologie de l’enfance. Le propos de cette journée d’étude est d’explorer le potentiel des concepts de domination, d’adultisme, d’inégalités liées à l’âge, d’ordre générationnel, parmi d’autres, pour décrire et comprendre les fonctionnements qui régissent les relations de pouvoir entre adultes et enfants dans les différentes sociétés humaines.

Programme

  • 09h00 Accueil des participants autour d’un café
  • 09h30 Mot d’accueil d’Emmanuel Marigno, Directeur du CELEC
  • 09h40 Présentation de la journée
  • 09h45 Introduction, Céline Jeannot Piétroy, Université Jean Monnet Saint-Étienne
  • 10h00 Yves Bonnardel, Chercheur indépendant - « Quelques analyses éthiques et politiques pour penser la domination adulte »
  • 11h15 Pause-café
  • 11:30 Delphine Merx, ENS de Lyon - « La domination des adultes sur les enfants, un problème pour la philosophie politique ? »
  • 12h05 Déjeuner
  • 14h00 Valérian Boudjemadi, Université de Strasbourg - « L’âgisme sous l’angle de la psychologie sociale : définition, nature et mesure »
  • 14h35 Andræ Thomazo, Aix-Marseille Université - « La conceptualisation de l’enfance comme outil de légitimation au sein des pratiques de prises en charge médicale des enfants trans »
  • 15h10 Conclusion, Grâce Ranchon, Université Jean Monnet Saint-Étienne & Sandra Tomc,  Université Jean Monnet Saint-Étienne
  • 15h20 Discussion libre
  • 15h45 Clôture

Places

  • Bâtiment Michelet, Département d'Etudes Politiques et Territoriales (DEPT), Amphi 001 - Université Jean Monnet, 77 rue Michelet
    Saint-Étienne, France (42)

Date(s)

  • Wednesday, May 29, 2019

Attached files

Keywords

  • domination adulte, âgisme, adultisme, enfance

Contact(s)

  • Céline Jeannot Piétroy
    courriel : celine [dot] jeannot [at] univ-st-etienne [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Céline Jeannot Piétroy
    courriel : celine [dot] jeannot [at] univ-st-etienne [dot] fr

To cite this announcement

« Quels outils théoriques pour penser la domination adulte ? », Study days, Calenda, Published on Wednesday, May 22, 2019, https://calenda.org/628772

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal