Página inicialPenser l’après-guerre. Amériques latines (XIXe-XXe siècles)

*  *  *

Publicado terça, 11 de junho de 2019 por Céline Guilleux

Resumo

Cette journée d’études exploratoire vise à dresser un premier état des lieux historiographique sur ces problématiques des après-guerres dans les Amériques latines, en prenant pour borne de départ la première mobilisation armée du XIXe, à savoir les invasions anglaises de 1806 à Buenos Aires, jusqu’à la guerre du Chaco (1932-1935) qui mit aux prises la Bolivie et le Paraguay. Journée pluridisciplinaire, elle sera l'occasion de faire dialoguer historiens et littéraires non seulement sur les spécificités de ces sorties de guerres américaines, mais aussi de réfléchir sur les sources disponibles pour les étudier, en particulier en ce qui concerne le XIXe siècle.

Anúncio

Argumentaire

Issues de processus de désintégration des empires européens portugais et espagnols, l’Amérique latine et les nations qui la composent ont été portées sur les fonds baptismaux dans des contextes de guerres d’indépendance de plusieurs années (voire décennies) dont le caractère civil et la violence qu’elles ont engendrée, ainsi que la complexité des dynamiques à l’œuvre, ont été appréhendés de façon renouvelée par l’historiographie latino-américaniste, tant qu’en Amérique qu’en Europe.

Il en va tout autrement des après-guerres. Depuis une vingtaine d’années pourtant, pour la France et, plus largement, l’Europe, ce champ commence à être bien balisé, comme en témoignent les enquêtes novatrices autour des grands conflits du XXème siècle européen, mais aussi sur les guerres de décolonisation, que ces problématiques relèvent de l’histoire sociale, culturelle, du politique voire des relations internationales. En ce qui concerne l’Amérique latine, la période postérieure à la guerre froide, avec ses dictatures militaires et les guerres civiles, a été étudiée en termes de transitions démocratiques en y incluant les problèmes associés aux droits de l’homme et la justice transitionnelle.

En revanche, cette problématique de l’après-guerre, dans toute sa diversité, n’a pas ou très peu été travaillée pour les périodes antérieures, qu’il s’agisse des guerres d’indépendance du début du XIXème, ou des conflits interaméricains qui secouent le continent tout au long du XIXème siècle et au cours des premières décennies du XXème. Guerres civiles, conflits de frontières de basse intensité, guerres multinationales comme les guerres du Paraguay (1864-1870), du Pacifique (1879-1883) ou du Chaco (1932-1935), dont la dimension civile est importante. Sur le premier et le dernier de ces conflits, des travaux plus conséquents ont certes été réalisés dans le cadre de projet de recherche internationaux et de publications collectives, mais les historiens se sont encore bien peu emparés de ce champ de recherche. De même fait encore largement défaut une réflexion épistémologique poussée sur les modalités de mises en œuvre des travaux sur ces problématiques (en fonction des angles d’approches choisis), ou sur les sources susceptibles de mettre à jour les différentes facettes que recouvrent ces après-guerres.

Cette journée d’études exploratoire vise donc à dresser un premier état des lieux historiographique sur ces questions dans les Amériques, en prenant pour borne de départ la première mobilisation armée du XIXème, à savoir les invasions anglaises de 1806 à Buenos Aires, jusqu’à la guerre du Chaco (1932-1935).

Les interventions abordent cette question sous l’angle du droit (traités de paix, amnisties…), du retour des exilés et des soldats, de la prise en charge des démobilisés, des veuves et orphelins, ainsi que des blessés (physiques et psychiques), mais aussi des pratiques commémoratives et de la production d’un récit consensuel, ou encore de l’incidence de la guerre sur les courants de pensée philosophie ou politique (le pacifisme, par exemple), littéraire, épistolaire ou artistique.

Programme

9h30 : Ouverture de la journée : Penser l’après-guerre dans les Amériques, nouvelles perspectives et enjeux historiographiques, Edward Blumenthal et Véronique Hébrard

Après-guerre et diplomatie transatlantique, 10h – 11h30

  • ‘Une guerre qui nourrit la paix’: conflit et après-guerre dans les relations colombo-brésiliennes au XIXème siècle, Daniel Emilio Rojas (MCF, Université Grenoble Alpes, CEHRIS/ILCEA4)
  • La Colombie aux yeux de la diplomatie française après les guerres d’indépendance, Mildred LesmesGuerrero (doctorante, Université Paris Diderot)
  • Négocier l’après Guerre du Pacifique, penser l’après Grande Guerre : une mission du péruvien Francisco García Calderón en 1920, Coralie Razous (Doctorante, Université de Toulouse 2 - Framespa UMR 5136)

Panser et s’engager dans l’après-guerre : populations civiles et des anciens combattants, 11h30 – 13h

  • Fuera de la familia nacional: Pensiones, derecho y ciudadanía en la Argentina de la pos-guerra, 1810-1862, Juandrea Bates (Assistant Professor, Winona State University)
  • Secourir et commémorer. Le centre uruguayen d’anciens combattants de la Guerre du Paraguay (1895-1907), María Laura Reali (MCF, Université Paris Diderot, EILA/ICT)
  • L’impact de la guerre du Chaco dans la vie des femmes urbaines de Bolivie, Maria Elvira Alvarez Gimenez (Docteur, Université Paris 1/UMR 8168)

PAUSE DEJEUNER : 13h – 14h30

ISortir de la guerre : fin des combats et commémorations, 14h30-17h30

  • La Guyane entre 1814 et 1817 : un enjeu de la rivalité franco-portugaise au sortir des guerres napoléoniennes, Nicolas Bourguinat (Professeur, Université de Strasbourg, Arche EA 3400)
  • Cesser le combat à Cuba, 1868-1974, Pierre-Alexis Hirard (Enseignant, Académie de Caen)
  • Faire place à une guerre dans l’historiographie littéraire : l’après-guerre du Chaco au Paraguay, Carla Fernandes (Professeur, Université Bordeaux Montaigne)
  • La militarización de la memoria. Las representaciones de las guerras peruanas de los siglos XIX y XX en la sierra central andina, Carla Granados (Doctorante, IHEAL – Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)

Locais

  • Bâtiment F - Maison de la recherche - Université Lille Domaine universitaire du Pont-de-Bois
    Lille, França (59)

Datas

  • terça, 11 de junho de 2019

Palavras-chave

  • après-guerre, source

Contactos

  • Véronique Hébrard
    courriel : veronique [dot] hebrard [at] univ-lille [dot] fr

Fonte da informação

  • Véronique Hébrard
    courriel : veronique [dot] hebrard [at] univ-lille [dot] fr

Para citar este anúncio

« Penser l’après-guerre. Amériques latines (XIXe-XXe siècles) », Jornadas, Calenda, Publicado terça, 11 de junho de 2019, https://calenda.org/631243

Arquivar este anúncio

  • Google Agenda
  • iCal