HomeHandicap, autonomie et développement de la participation sociale (HADéPaS - université catholique de Lille) – Assistant(e)-doctorant(e)

*  *  *

Published on Monday, July 01, 2019 by Céline Guilleux

Summary

L'unité de recherche HADéPaS (Université catholique de Lille) ouvre un poste d'assistant(e)-doctorant(e) de trois ans dans le cadre de la réalisation d'une thèse au croisement des sciences de l'architecture et des sciences sociales. 

Announcement

Type de poste

Assistant-doctorant en CDD (2*18 mois)

Entité : Unité HADéPaS - INSTITUT CATHOLIQUE DE LILLE / UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LILLE

Contact : Damien VANNESTE (damien.vanneste@univ-catholille.fr)

Profil disciplinaire

  • Sciences de de l'architecture
  • Urbanisme
  • Sociologie urbaine ; sociologie de l'habitat ; sociologie du vieillissement

Profil du poste

Contexte général

L’Université Catholique de Lille est une fédération universitaire accueillant près de 32 000 étudiants et réunissant notamment 2 écoles d’ingénieur (YNCREA et ICAM), 2 écoles de commerce accréditées EQUIS, AACSB et AMBA (EDHEC, IESEG), un groupement hospitalier et des EHPAD développant 1500 lits de soin et prendre soin, un coeur facultaire appelé Institut Catholique de Lille, auquel sont rattachés plusieurs écoles conventionnées. L’activité de recherche développée au sein de l’université fédère près de :

  • 660 enseignants-chercheurs, chercheurs et hospitalo-universitaires ;
  • 17 plateformes et ressources pour la recherche ;
  • 15 chaires de recherche ;
  • 15 unités et instituts de recherche, dont 1 DRCI (Direction de la Recherche Clinique et de l’Innovation), 2 UMR CNRS en cotutelle, 3 EA en cotutelle et 1 EA en propre : ETHICS – EA 7446.

Contexte scientifique

L’unité de recherche interdisciplinaire HADéPaS (Handicap, Autonomie et Développement de la Participation Sociale) a été créée en juin 2010. Elle est l’une des composantes de l’Institut Fédératif de Recherche PSIS (Prendre Soin, Inclusion, Société) au sein de l’Institut Catholique de Lille.

HADéPaS développe un programme de recherche en sciences humaines et sociales dans les domaines du handicap et du vieillissement. Ses travaux impliquent des personnes accompagnées, des professionnels, des habitants et potentiellement tous types d’acteurs concernés par ces domaines, sans exclusive, avec une caractéristique méthodologique principale : privilégier des recherches de nature participative, collaborative, voire émancipatoire selon les cas.

A ce jour, l’équipe réunit les compétences disciplinaires suivantes : sciences de la communication, psychologie, sociologie. Tous ses travaux interrogent l’approche inclusive et la participation des personnes en situation de handicap ou vieillissantes. Une partie d’entre eux concerne l’innovation sociale au croisement des champs du handicap et du vieillissement. Elle accompagne aussi plusieurs initiatives sociales, dont un living lab existant sur le quartier Humanicité (Lomme/Capinghem) et un autre à venir dans Lille même.

HADéPAS interroge l’approche inclusive et la participation effective de personnes et/ou usagers de services, depuis l’établissement jusqu’au domicile. Ses membres travaillent de concert sur les pratiques et modèles d’accompagnement de ces personnes, leur vécu et les innovations possibles. Ils alimentent la réflexion des usagers, professionnels, associations, pouvoirs publics sur leurs pratiques. Ils étudient enfin les dispositifs collaboratifs déployés sur des territoires tels qu’HUMANICITE.

Ses axes de travail sont les suivants :

  • Axe 1 – Approche inclusive, citoyennetéet participation
  • Axe 2 – Pratiques et expériences de l’accompagnement : qualité de vie, projets de vie, pratiques professionnelles
  • Axe 3 – Espaces, territoires, vieillissement / Approches inclusives dans la définition des politiques locales
  • Axe 4 – Innovation sociale et dispositifs collectifs

L’interdisciplinarité est par ailleurs une caractéristique centrale de l'Unité, dans ses collaborations autant que dans ses travaux de terrain.

Missions

La personne candidate aura pour principale mission la réalisation d’une recherche doctorale (processus de recherche jalonné de différents livrables définis en début de contrat). Elle fera état d’une motivation particulière à travailler de façon interdisciplinaire au croisement des sciences de l’architecture et de l’urbanisme, d’une part, et des sciences sociales, d’autre part.

Le poste s’inscrit dans le cadre d’un financement sur trois années. Au terme des 18 premiers mois, la personne retenue devra attester d’un état d’avancement significatif. La thèse sera réalisée dans le cadre d’une codirection entre Damien Vanneste, maître de conférences en sociologie au sein de l’unité HADéPaS de l’ICL (France) et Olivier Masson, professeur en architecture à la faculté LOCI, UCLouvain (Belgique). Il sera attendu une présence quotidienne à Lille, au vu de l’importante implication demandée sur le terrain et de la nécessité de se constituer un réseau local étoffé. Les conditions matérielles et logistiques liées à l’environnement de réalisation de la thèse sont comprises dans le financement prévu. Le candidat ou la candidate retenu(e) disposera d’un bureau, d’un ordinateur avec accès à internet et aux différentes ressources numériques et infrastructures de l’Université.

Profil du candidat

La personne candidate sera diplômée (niveau Master ou équivalent ; en France ou à l’étranger) en architecture, en urbanisme ou en tant qu’ingénieure civile architecte. Elle témoignera d’un intérêt à articuler les questions d’architecture à celles des usages de l’espace et des relations sociales. Aussi, attester d’un titre ou de compétences objectivées dans le domaine des sciences sociales constituera un atout.

Le travail de thèse s’inscrira en particulier dans l’axe 3 de l’Unité HADéPaS et dans les perspectives de la cellule de recherche « Uses & Spaces » (www.uclouvain.be/usesandspaces). Il aura pour sujet les rapports entre l’habitat et l’avancée en âge, à travers l’étude (à la fois spatiale et sociale) de dispositifs d’habitat dits « innovants ».

La compréhension du champ gérontologique de l’habitat reste marquée par une opposition binaire entre « établissements pour personnes âgées » et « maintien à domicile ». Cette deuxième modalité connaît les faveurs des personnes concernées mais aussi des politiques publiques contemporaines. Cependant, certaines limites du « maintien à domicile » sont régulièrement pointées : risque d’isolement social, difficultés et coût d’accompagnement des personnes âgées les plus dépendantes…Aussi, depuis quelques années, apparaissent de multiples initiatives d’habitat dit « intermédiaire », sorte d’habitat qui est plus que le « domicile » sans pour autant véhiculer les entraves à la liberté auxquelles sont associées les formes collectives d’hébergement. On parle alors d’habitat intergénérationnel, de béguinage, d’habitat partagé, ou encore de résidences-services. Ceci témoigne de la grande diversité architecturale et sociale que recouvre ce terme d’« intermédiaire ».

Il s’agira de comprendre, à travers le logement et son environnement immédiat, quels sont les supports au sentiment de « chez soi ». Les travaux sur le maintien à domicile insistent sur l’importance de l’aide professionnelle à domicile. Ceux sur l’habitat intermédiaire sur les services proposés. Ici, l’attention se focalisera sur l’espace du logement, sur l’articulation avec les logements voisins et avec son environnement territorial, ainsi que sur les dynamiques sociales (conjugales, familiales, de voisinage, de prestation de services, urbaines… qui se déroulent sur ces espaces.

Cette recherche sera à la fois comparative (elle intégrera l’analyse approfondie de plusieurs sites) et collaborative (elle veillera à intégrer des habitants dans la dynamique de production des connaissances). Plusieurs pistes méthodologiques pourront être envisagées et seront à préciser: observations, entretiens, « focus-groups » (par site/inter-sites), étude typologique des logements, analyse territoriale…

La personne candidate explicitera dans son dossier de recrutement comment elle envisage l’appropriation et la reformulation de ces orientations de recherche ici esquissées, en précisant par écrit un premier positionnement scientifique personnel.

En sus des copies de diplômes, pièce d’identité et autres documents administratifs précisés, le/la candidat(e) est prié(e) de joindre toute pièce jugée par lui/elle utile et pertinente pour permettre l’évaluation la plus complète possible de son dossier de candidature.

Modalités de sélection

Seuls les dossiers reçus comprenant l’ensemble des pièces demandées ci-après seront examinés systématiquement. Après validation de cette exhaustivité des pièces attendues par la direction des ressources humaines de l’ICL, un comité restreint auditionnera ensuite les personnes sélectionnées. Le comité sera composé de membres de l’Unité HADéPaS, de la cellule de recherche « Uses & Spaces » (UCLouvain), de l’IFR PSIS et d’un(e) représentant(e) du Vice-Rectorat Recherche de l’ICL. Les candidat(e)s auditionné(e)s et classé(e)s à l’issue des auditions seront ensuite informé(e)s des résultats, avec priorité de choix par ordre décroissant de classement.

Rémunération 

Conforme à la grille de rémunération de l’Institut Catholique de Lille.

Modalités de candidature

  • Lettre de motivation rédigée en français ;
  • copie d'une pièce d'identité ;
  • CV complet avec titres et travaux, accompagné d'une copie des diplômes ; copie du mémoire de fin d’études ;
  • exposé d’un futur projet de thèse (3 à 4 pages) ;
  • une lettre de recommandation rédigée par une personne au choix du candidat (préciser ses fonctions/qualifications).

Envoyer le dossier complet sous forme électronique (exclusivement) à l'adresse suivante (avec la mention "Recrutement HADéPaS 2019") d'ici le 15 juillet 2019 au plus tard.

  • Madame Carine Ledoux, chargée de recrutement Direction des Ressources Humaines, Institut Catholique de Lille, 60 boulevard Vauban, CS 40109, 59 016 LILLE Cedex ; carine.ledoux@univ-catholille.fr
  • Avec copie à : M. Damien Vanneste, Maître de conférences Unité HADéPaS, Institut Catholique de Lille - 60 blvd Vauban 59 016 LILLE Cedex ; damien.vanneste@univ-catholille.fr
  • M. Cédric Routier, Directeur Unité HADéPaS, Institut Catholique de Lille - 60 blvd Vauban 59 016 LILLE Cedex ; cedric.routier@univ-catholille.fr

Places

  • Lille, France (59016)

Date(s)

  • Monday, July 15, 2019

Keywords

  • architecture, urbanisme, vieillissement, habitat, logement

Contact(s)

  • Damien Vanneste
    courriel : damien [dot] vanneste [at] univ-catholille [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Damien Vanneste
    courriel : damien [dot] vanneste [at] univ-catholille [dot] fr

To cite this announcement

« Handicap, autonomie et développement de la participation sociale (HADéPaS - université catholique de Lille) – Assistant(e)-doctorant(e) », Scholarship, prize and job offer, Calenda, Published on Monday, July 01, 2019, https://calenda.org/647953

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal