HomeL'éclat et l'écart

L'éclat et l'écart

En chemin avec les juif d'Alsace et de Lorraine

*  *  *

Published on Tuesday, July 09, 2019 by Anastasia Giardinelli

Summary

Face aux populismes qui renaissent, aux affrontements communautaristes et à un multiculturalisme qui insurge, nous avons choisi de montrer que les Juifs en Alsace et en Lorraine font partie intégrante et signifiante d’une région, d’une histoire chevillée aux us et coutumes de la cité et au cosmopolitisme qui a irradié les plus belles pages de la culture européenne. Avec l’éclat qui sied aux grandes figures intellectuelles, scientifiques, artistiques et politiques et cet écart philosophique nécessaire où la pensée est toujours enrichie et vivifiée par les interprétations et les apports éclectiques venus d’ailleurs Ces journées de Strasbourg réuniront d’éminentes personnalités, françaises et étrangères, autour de six tables-rondes. Une exposition artistique et un concert viendront compléter ces journées.

Announcement

Argumentaire

Du « chtadlan » (porte-parole) Yossel de Rosheim au XVIe siècle, qui consacra sa vie à conjurer les menaces contre les Juifs d’Alsace, de David Sintzheim (1745-1812), président du grand Sanhédrin et premier grand rabbin de France, à l’illustre famille Debré (Simon, Robert, Michel…), de Léon Blum, leader du Front Populaire, au sociologue Émile Durkheim, des anthropologues Claude Lévi-Strauss et Lucien Lévy-Bruhl, au mime Marceau et aux poètes Claude Vigéeet André Spire, de grandes figures juives ont fertilisé la terre alsacienne et lorraine, la France et plus largement le génie européen. Pareille concentration d’intelligence humaine sur un territoire fait de l’Alsace, à l’instar de certaines contrées germaniques et d’Europe centrale et orientale, un berceau du judaïsme et de l’universalité des cultures. De ce territoire traversé par des convulsions révolutionnaires et un élan républicain exemplaire, par un patriotisme ardent et des migrations de populations, par les religions et le culte du progrès, par les Lumières, la Haskala… et la Shoa, par le creuset européen des cultures et le sionisme, aller à la recherche de cette vie juive régionale c’est croiser la France des traditions et de la modernité. Et aussi une identité européenne toujours à interroger. Face aux populismes qui renaissent, aux affrontements communautaristes et à un multiculturalisme qui insurge, nous avons choisi de montrer que les Juifs en Alsace et en Lorraine font partie intégrante et signifiante d’une région, d’une histoire chevillée aux us et coutumes de la cité et au cosmopolitisme qui a irradié les plus belles pages de la culture européenne. Avec l’éclat qui sied aux grandes figures intellectuelles, scientifiques, artistiques et politiques et cet écart philosophique nécessaire où la pensée est toujours enrichie et vivifiée par les interprétations et les apports éclectiques venus d’ailleurs. Ces journées de Strasbourg réuniront d’éminentes personnalités, françaises et étrangères, autour de six tables-rondes. Une exposition artistique et un concert viendront compléter ces journées.

Comité d’organisation 

  • Professeur Freddy Raphaël
  • François Miclo
  • Pascal Mangin
  • Emile H. Malet

Entrée libre, inscription obligatoire par mail passages4@wanadoo.fr

ou sur notre site

Programme

23 octobre

Séance de présentation et d’introduction 9h15-10h30

Ouverture : Jean Rottner, Président de la Région Grand Est

Présentation : Freddy Raphaël, professeur des Universités, sociologue

  • Michel Deneken, président de l'Université de Strasbourg
  • Harold Avraham Weill, grand Rabbin de Strasbourg et du Bas Rhin
  • Emile H. Malet, directeur de Passages-ADAPes

Session 1 : Le savant au service de la cité et d’une certaine idée de l’homme 10h45-12h30

Émile Durkheim, Marcel Mauss, Claude Lévi-Strauss, Marc Bloch, Raymond Aron

À partir de la seconde moitié du XIXe siècle, un nombre significatif d’intellectuels originaires d’Alsace et de Lorraine ont traduit l’exigence de l’étude et de l’éthique sociale de la tradition juive en termes séculiers. Ils ont jeté les bases des sciences sociales, ils en ont renouvelé l’épistémologie, pour faire face à la crise de leur temps et au délitement du lien social.

Président : Freddy Raphaël, professeur des Universités, sociologue

  • Dominique Schnapper, sociologue, politologue, Directrice d'études EHESS
  • Jean-Christophe Marcel, Professeur de sociologie, Université de Bourgogne
  • Perrine Simon-Nahum, historienne, directrice de recherche au CNRS (s.r.)

Session 2 : La confiance trahie ; de la ferveur républicaine à la déréliction  14h-15h45

Alfred Dreyfus, Léon Blum, Pierre Mendès-France, Jean Zay, René Cassin, les Debré.

Nombre de Juifs d’Alsace et de Lorraine ont célébré l’heureuse correspondance, quasi messianique, entre le code éthique de l’enseignement hébraïque et les valeurs de la République. Ils ont défendu courageusement la cause de la fraternité dans les luttes tant nationales qu’universelles. La dérive antisémite de l’entre-deux guerres, puis la collaboration active de la France de Vichy les ont abandonnés et trahis.

Président : Emile H. Malet, directeur de Passages-ADAPes

  • Jean-Michel Rey, philosophe, professeur des Universités
  • Philippe Oriol, historien spécialiste de l'Affaire Dreyfus
  • Olivier Guez, écrivain (s.r.)
  • Dominique Missika, historienne, directrice éditoriale des éditions Tallandier (s.r.)

Session 3 : Au nom de la vocation de la France ; du « chtadlan » (porte-parole) à l’Alliance israélite universelle et au sionisme 16h-17h45

Des figures du judaïsme alsacien et lorrain, depuis la fin de l’époque médiévale jusqu’à nos jours, n’ont eu de cesse de s’insurger contre l’oppression dont étaient victimes les Juifs dans l’espace européen et dans le monde méditerranéen. Ils ont œuvré pour l’entreprise émancipatrice de l’éducation, et pour l’établissement d’un foyer national en Palestine, permettant aux Juifs persécutés de revivre debout.

Président : Shlomo Malka, journaliste, écrivain

  • Pierre Nora, historien, membre de l'Académie française
  • Denis Charbit, maître de conférences, politologue
  • Danny Trom, sociologue, chargé de recherches au CNRS
  • Jean-Richard Freymann, psychiatre, psychanalyste, président de FEDEPSY

Rapporteur de la journée : Claude Liévens, polytechnicien, membre du comité éditorial de Passages

24 octobre

Session 4 : La synagogue aux yeux bandés. Et pourtant elle voit.

9h-10h45

Poètes : André Spire, Claude Vigée, Yvan Goll, Maxim Alexandre

Romanciers : Jean-Richard Bloch, André Maurois

Humoristes et artistes : Pierre Dac, Tristan Bernard, Marcel Marceau

Se rebiffant contre un enseignement du mépris pour qui les Juifs s’obstinent dans l’erreur, des écrivains, des artistes, des comédiens ont célébré avec lucidité, mais aussi avec un imaginaire créateur, les formes contrastées et colorées de la vie.

Président : Freddy Raphaël, professeur des Universités, sociologue

Anne Mounic, maître de conférences à Paris 3 Sorbonne nouvelle

Marie-Brunette Spire, professeur, Université de Paris XI Orsay, traductrice

Astrid Starck-Adler, professeur des Universités en Études germaniques et yiddish

Session 5 : L’Alsace et la Lorraine, terres d’accueil, terres d’exclusion, terres de voisinage 10h45-12h30

Arnold Mandel, Juifs d’Europe centrale et Orientale, Juifs d’Allemagne, Juifs d’Égypte et d’Afrique du Nord.

Cette terre des voyages, longtemps couloir de passage, ne devint que progressivement un havre pour les Juifs. Ils surent l’apprivoiser et construire, dans l’exil, une « double demeure ». Mais ils cédèrent parfois à la tentation du repli et du rejet de l’errant.

Président : Pascal Mangin, Président de la Commission Culture de la Région Grand Est

  • Dov Zérah, conseiller maître à la Cour des comptes
  • Cyril Aslanov, professeur des Universités
  • Marc Alain Ouaknin, professeur des Universités, producteur à France Culture

Intervention de Henri Guaino, essayiste, haut fonctionnaire et homme politique

Session 6 : Une tension assumée entre la mystique et les « Lumières », des « hassidim » rhénans à André Neher 14h30-16h30

Les Juifs d’Alsace et de Lorraine ont élaboré une religiosité qui conjugue la quête mystique et la présence à leur temps. Elle fuit l’excès et l’emphase ; elle place sa confiance en l’espérance messianique, qui est son horizon d’attente.

Présidente : Catherine Trautmann, Vice-présidente de l’Eurométropole de Strasbourg

  • Géraldine Roux, philosophe, directeur de l’institut universitaire européen Rachi
  • Gérard Bensussan, philosophe, professeur des Universités
  • David Lemler, philosophe, maître de conférence

Rapporteur de la journée : Fanny Bazile, agrégée de philosophie, membre du comité éditorial de Passages

Subjects

Places

  • Strasbourg, France (67)

Date(s)

  • Wednesday, October 23, 2019
  • Thursday, October 24, 2019

Keywords

  • Etudes Juives - sociologie - histoire-politique

Contact(s)

  • Henri Malet
    courriel : passages4 [at] wanadoo [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Jean-Christophe Marcel
    courriel : jean-christophe [dot] marcel [at] u-bourgogne [dot] fr

To cite this announcement

« L'éclat et l'écart », Conference, symposium, Calenda, Published on Tuesday, July 09, 2019, https://calenda.org/648943

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal