HomeLa production du savoir : formes, légitimations, enjeux et rapport au monde

*  *  *

Published on Friday, July 12, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Au delà de la connaissance que l’on peut avoir du monde, les chemins que l’on se donne pour parvenir à en constituer une sont fondamentaux : quelles catégories forger pour décrire le réel ? Dans un champ de savoir donné, qu’est-ce qui fait autorité (et donc est reconnu comme légitime) ? Qu’est-ce qui constitue un objet d’étude pertinent ? Qui est l’auteur de l’énonciation du discours savant ? Dans quel but ? Longtemps donnée pour objective, la connaissance est toujours, inévitablement, le produit d’une série de choix, qui sont autant de chemins empruntés au détriment d’autres. L’épistémologie explique le monde, mais contribue aussi forcément à le construire. Cette tendance apparaît de façon évidente avec l’émergence des principales minorités historiques – celles que l’histoire a minoré – qu’ont été les femmes, les minorités sexuelles ou les groupes colonisés et, à l’intérieur de ces derniers, les femmes des communautés colonisées.

Announcement

Le colloque aura lieu les 19 et 20 septembre à Nice, organisé par le LIRCES et le BCL, Université Côte d'Azur.

Présentation

Au delà de la connaissance que l’on peut avoir du monde, les chemins que l’on se donne pour parvenir à en constituer une sont fondamentaux : quelles catégories forger pour décrire le réel ? Dans un champ de savoir donné, qu’est-ce qui fait autorité (et donc est reconnu comme légitime) ? Qu’est-ce qui constitue un objet d’étude pertinent ? Qui est l’auteur de l’énonciation du discours savant ? Dans quel but ? Longtemps donnée pour objective, la connaissance est toujours, inévitablement, le produit d’une série de choix, qui sont autant de chemins empruntés au détriment d’autres. L’épistémologie explique le monde, mais contribue aussi forcément à le construire. Cette tendance apparaît de façon évidente avec l’émergence des principales minorités historiques – celles que l’histoire a minoré – qu’ont été les femmes, les minorités sexuelles ou les groupes colonisés et, à l’intérieur de ces derniers, les femmes des communautés colonisées.

Programme

Jeudi 19 septembre 2019

9h-10h : Réflexion d’introduction

10h20-12h : Savoirs et Colonialités

  • Majid Embarech, Surveiller et prévenir. Le préfet d’Alger et les archives de surveillance (1936-1962)
  • Soufian Al Karjousli, L’héritage colonial et sa continuité à travers la mise en avant de quelques pratiques musulmanes et quelques pensées arabo-musulmanes
  • Ammar Kandeel, Le savoir palestinien : Une cartographie des réappropriations décoloniales
  • Alicja Chwieduk, Houellebecq « utile » ? La réception de l’œuvre de Michel Houellebecq en France et en Pologne – l’universalité (im)possible

13h30-15h00 Table ronde

15h20-16h40 : Savoirs et Colonialités

  • Nathalène Armand, Quand l’éthique guide les savoirs : récit d’une expérience de création en contexte autochtone au Québec
  • Julien Quesne, Émotions et réhabilitation des subjectivités décolonisées : les preuves d'un avantage épistémique ?
  • Anne-Marie Paveau, Une panique décoloniale ? Analyse de quelques discours de réaction aux études décoloniales en France

17h-18h20 : Rapports de savoir et de pouvoir au sein de l’institution

  • Martin Beddeleem et Hagen Schulz-Forberg, Le néolibéralisme comme réforme épistémique permanente : comment aborder la normativité de l’expertise économique dans les pays du sud ?
  • Lissel Quiroz, Le leurre de l’objectivité. Lieu d’énonciation et colonialité du savoir au prisme de l’histoire
  • Laura Vidal, Pour une ouverture des horizons dans la recherche interculturelle : le cas des Sciences de l’Éducation

Vendredi 20 septembre 2019

9h-10h40 : Rapports de savoir et de pouvoir au sein de l’institution

  • Mourad Bouziane, Obstacles épistémiques et enseignement des sciences sociales en Algérie
  • Mohamed Benaziz , Savoir, pouvoir et interprétation du texte sacré dans le monde arabo-musulman
  • Rime Fetnan, La production des savoirs dans les biennales internationales d’art contemporain : processus de légitimation et d’historicisation à l’œuvre
  • Cyril Fiorini, Co-production des savoirs et cadrage institutionnel des collaborations entre chercheur-e-s et associations. Le cas du programme REPERE du ministère de l’Environnement

11h-12h : La parole des subalternes : une subversion épistémique

  • Marie-Joseph Bertini, La production post-moderne des savoirs, un nouveau régime du connaître
  • Jean-Luc Gautero, Styles de pensée et savoirs situés

13h30-15h00 Table ronde

15h20-16h40 : La parole des subalternes : une subversion épistémique

  • Sara Calderon et Marc Marti, Violence sexuelle et confrontation épistémique : le jugement de l’affaire de « la Meute » en Espagne
  • Gnenonsegouet Noelle Gleo, « Leur féminisme n’est pas le nôtre »: critiques des usages / pratiques militant.e.s et luttes sociales minoritaires (2014-2018)
  • Gloria França, Liberdade Quilombola : lieu de parole, identités noires et production de savoirs

17h-18h00 : La parole des subalternes : une subversion épistémique

  • Jacques Cabassut et Sara Troubé, Ignorance, croyance et incroyance
  • Nicolas-Xavier Ferrand, Réel ou réels ? Écologie d’une notion

Tables rondes (thématiques provisoires) :

  • « Recherche et énonciation : la légitimation des savoirs » : Noémie Marignier, docteure en sciences du langage, Université Paris XIII ; Ali Douai, MCF économiste, Université Nice Sophia Antipolis.
  • « Recherche en mouvement : la co-construction du savoir » : Jean-François Gomez, professeur de psychanalyse, chercheur indépendant ; Frank Guarnieri et Sébastien Travadel, École des Mines Sophia Paris-Tech.

Comité scientifique et d'organisation

  • Jacques Cabassut, professeur
  • Sara Calderón, maîtresse de conférence
  • Magali Guaresi, docteure
  • Marc Marti, professeur

Places

  • Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines, campus Carlone, 98 boulevard Edouard Herriot
    Nice, France (06)

Date(s)

  • Thursday, September 19, 2019
  • Friday, September 20, 2019

Attached files

Keywords

  • savoir, forme, légitimation

Information source

  • Solen Cozic
    courriel : solen [dot] cozic [at] univ-cotedazur [dot] fr

To cite this announcement

« La production du savoir : formes, légitimations, enjeux et rapport au monde », Conference, symposium, Calenda, Published on Friday, July 12, 2019, https://calenda.org/650339

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal