HomePerformance and transgender

HomePerformance and transgender

Performance and transgender

Performance et transgenre

Revista Brasileira de Estudos da Presença

*  *  *

Published on Wednesday, September 04, 2019 by Anastasia Giardinelli

Summary

Des artistes de la scène, des performeurs, des médiateurs, etc., travaillent dans le contexte du transgenre. De plus en plus, la scène et la performance contemporaines sont prises par des artistes transgenres et/ou par des thèmes tels que les identités non binaires, les mouvements queer, l’intersexualité, parmi bien d’autres possibilités qui bouleversent les limites épistémologiques connues jusqu’à présent. D’un point de vue théorique, il ne s’agit pas seulement d’étudier les performances des personnes qui ne s’identifient pas au genre socialement imposé, qui vivent en dehors du binaire, qui ont changé de sexe, ou encore, qui vivent et interprètent des genres non binaires. Il s’agit plutôt de penser comment de telles performances quotidiennes imposent un réarrangement épistémologique de l’idée même de performance. Qu’est-ce que les personnes transgenres apportent comme indicateurs à la performance ? Comment les performances transgenres élargissent-elles ce que nous savons sur l’art, la politique, la résistance, la performativité ? Le champ des relations entre identité transgenre et performance est multiple et ce ne sont là que quelques-unes des questions possibles.

Announcement

Argumentaire

La Revista Brasileira de Estudos da Presença [Brazilian Journal on Presence Studies], revue périodique en ligne d’accès libre, avec révision par des pairs, sans frais de soumission ou de publication, reçoit jusqu’au 31 octobre 2019, des articles inédits portant sur le thème général « Performance et transgenre ».

Les questions au sujet de la transidentité et des politiques identitaires abondent dans différents domaines de connaissance, en particulier dans les sciences humaines, les lettres et les arts, y compris lors des discussions sur le vocabulaire lui-même, qui constitue en ce sens un champ de controverses politiques.

Des artistes de la scène, des performeurs, des médiateurs, etc., travaillent dans le contexte du transgenre. De plus en plus, la scène et la performance contemporaines sont prises par des artistes transgenres et/ou par des thèmes tels que les identités non binaires, les mouvements queer, l’intersexualité, parmi bien d’autres possibilités qui bouleversent les limites épistémologiques connues jusqu’à présent.

Cette nouvelle performance ne peut pas être reléguée au second plan. Ce sont de nouvelles pratiques sociales, mais aussi de nouvelles possibilités de penser et de repenser les relations que nous entretenons avec notre corps et avec le corps de l’Autre.

Ces pratiques performatives imposent à la recherche de nouvelles formes de questionnement, de nouveaux objets de recherche possibles et de nouveaux problèmes épistémologiques. Il ne s’agit pas uniquement d’étudier les performances d’un « type » particulier. Le mot transgenre s’applique à un éventail d’éléments épistémologiques qui, tout en résistant aux définitions les plus connues, élargissent les possibilités de penser et d’agir sur le monde.

D’un point de vue théorique, il ne s’agit pas seulement d’étudier les performances des personnes qui ne s’identifient pas au genre socialement imposé, qui vivent en dehors du binaire, qui ont changé de sexe, ou encore, qui vivent et interprètent des genres non binaires. Il s’agit plutôt de penser comment de telles performances quotidiennes imposent un réarrangement épistémologique de l’idée même de performance.

La performativité est au cœur de cette discussion, de même que le débat sur la résistance aux modèles normatifs et, plus particulièrement, aux modèles hétéronormatifs. En effet, cet ensemble d’éléments sur la performance et/ou la performativité du genre impose de multiples approches de la recherche et de la pratique en matière de performance.

Qu’est-ce que les personnes transgenres apportent comme indicateurs à la performance ? Comment les performances transgenres élargissent-elles ce que nous savons sur l’art, la politique, la résistance, la performativité ? Le champ des relations entre identité transgenre et performance est multiple et ce ne sont là que quelques-unes des questions possibles.

La question même du vocabulaire, l’utilisation des termes « trans », « intersexué » et « transgenre », implique déjà une discussion de fond qui – associée aux questions de la performance ou dans l’environnement de la performance – dessine un champ à la fois conflictuel et productif. En résumé, rendre compte des particularités inhérentes à de tels termes semble être indissociable de la puissance même que l’étude et le débat sur les performances transgenres présentent comme présupposé.

Pour favoriser la problématisation des relations entre performance et transgenre, la Revista Brasileira de Estudos da Presença entend offrir l’occasion d’explorer ce thème sous différentes perspectives. Les personnes intéressées peuvent soumettre des essais théoriques, des articles issus de recherches empiriques et/ou historiques sur les relations entre performance et identité transgenre en rapport avec l’un des thèmes suivants :

  • Performance, transgenre et performativité
  • Performance, transgenre et politique
  • Performance, transgenre et mouvements sociaux
  • Performance, transgenre et transphobie
  • Politiques publiques pour les personnes transgenres et performativité
  • Performance, transgenre et spectacle
  • Performance, identité transgenre et les débats contemporains sur le genre et la sexualité
  • Performance et identité trans
  • Performance drag et identité de genre
  • Identités non binaires et performance
  • Performances transgenres dans des contextes conservateurs
  • Performance, transgenre et nouvelles approches épistémologiques
  • Performance, transgenre et résistance
  • Performance, transgenre et modes d’existence
  • Corps, performance et identité transgenre
  • Performance, théâtre, danse et la présence de performeurs transgenres
  • Identité intersexuée et performance
  • Les implications des différentes notions de genre sur la scène contemporaine
  • Les contributions de l’art de la performance aux politiques du (trans)genre
  • Éducation, (trans)genre et performance
  • Performance des rapports de (trans)genre
  • Études queer et performance
  • Intersexualité, transgenre, intersexe, genre et les questions du langage et de la performance
  • Performance et identités non binaires
  • Transsexualisme, travestisme et les performances pathologisantes de genre
  • La scène transgenre dans le monde
  • Corps, nature, culture et les politiques et pratiques transgenres dans la performance
  • Militantismes, luttes sociales et performances transgenres
  • Défis épistémologiques dans la recherche en performance face aux pratiques transgenres
  • Défis éthiques dans la recherche en performance face aux pratiques transgenres

Modalités de soumission

Ainsi, la Revista Brasileira de Estudos da Presença s’attend à recevoir des travaux issus de recherches en lien conceptuel avec le domaine du théâtre, de l’éducation, de la performance et d’autres langages similaires. Aussi, la revue s’attend à recevoir des travaux appartenant à des domaines hybrides, frontaliers et en dialogue avec les termes présentés comme point de départ. Les textes proposés doivent être rédigés selon les normes de la publication et déposés directement sur le système de soumission en ligne, pour suivre le processus général d’évaluation de la revue. Afin de soumettre un article pour cet appel à contribution, il est indispensable de sélectionner la section correspondante (Performance et Transgenre). La revue ne demande aucune taxe pour la soumission ou pour la publication d’articles et utilise le système d’évaluation à l’aveugle par les pairs. Les textes peuvent être envoyés en portugais, espagnol, anglais ou français, en vue d’une publication bilingue. Les auteurs des textes en portugais ou espagnol (ainsi que tous les auteurs lusophones) seront tenus d’en envoyer des versions en anglais. La revue prend en charge la traduction en portugais des articles envoyés en anglais ou en français, à condition qu’il s’agisse de la langue native des auteurs. De plus amples informations se trouvent sur notre site web www.seer.ufrgs.br/presenca ; les normes de la revue peuvent être consultées dans l’onglet « Consignes aux auteurs ».

Comité scientifique et équipe édiroriale

Editeur en chef

  • Gilberto Icle, UFRGS - Universidade Federal do Rio Grande do Sul - Porto Alegre - RS, Brasil

Éditeurs associés

Conseil scientifique national

Conseil scientifique international

Subjects

Places

  • Predio 12201 sala 729 - Av Paulo Gama SN
    Porto Alegre, Brazil (90046-900)

Date(s)

  • Thursday, October 31, 2019

Keywords

  • cultura, performance, arte, teatro, dança, música, trangênero

Contact(s)

  • Icle Gilberto
    courriel : gilbertoicle [at] gmail [dot] com

Information source

  • Gilberto Icle
    courriel : gilbertoicle [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Performance and transgender », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, September 04, 2019, https://calenda.org/663558

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search