HomeProvenance and the study of history

Provenance and the study of history

Provenance et sciences historiques

infoclio.ch conference 2019

Colloque infoclio.ch 2019

*  *  *

Published on Thursday, September 19, 2019 by Céline Guilleux

Summary

La provenance des collections est devenue une question brûlante pour les musées. Historiennes et historiens aussi interrogent les liens entre les contextes d’origine des objets, leurs conditions d’acquisition et de circulation, et leur valorisation patrimoniale. Pour son édition 2019, le colloque infoclio.ch s’intéresse à l’état des recherches de provenance en Suisse et à leurs répercussions sur les sciences historiques. Le rôle des systèmes d’information numérique sur l’actualité de ces questions sera mis en avant.

Announcement

Argumentaire

La provenance des collections est devenue une question brûlante pour les musées. Historiennes et historiens aussi interrogent les liens entre les contextes d’origine des objets, leurs conditions d’acquisition et de circulation, et leur valorisation patrimoniale. Pour son édition 2019, le colloque infoclio.ch s’intéresse à l’état des recherches de provenance en Suisse et à leurs répercussions sur les sciences historiques. Le rôle des systèmes d’information numérique sur l’actualité de ces questions sera mis en avant.

La première session introduit la recherche de provenance. Son focus premier a longtemps été l’art spolié par les nazis, qui reste encore aujourd’hui son principal champ d’application. Plus récemment, les déclarations du président français sur la « restitution du patrimoine africain » ont ouvert un vaste débat sur les collections ethnologiques dans les musées européens et sur les contextes coloniaux desquels elles sont issues. Ces discussions, qui dépassent de loin la question des restitutions, invitent à une étude approfondie des histoires croi-sées de l’Europe et des pays du Sud.

Les systèmes d’information numériques et la possibilité d’alimenter des bases de données de façon décentralisée ont donné une nouvelle impulsion aux recherches de provenance dans les musées et les bibliothèques. La seconde session sera consacrée à la mise en réseau des données de provenance et aux enjeux des solutions technologiques dans ces domaines.

Les sciences historiques s’intéressent également de plus en plus à la recherche de provenance. La troisième session présente des projets qui reconstituent en détail comment certaines collections d’art ou de sciences naturelles se sont constituées. La discussion finale abordera la question : dans quelle mesure historiennes et historiens peuvent enrichir la recherche de provenance par de nouvelles approches et perspectives ?

Le colloque fera l’objet d’une traduction simultanée Allemand-Français

Programme

  • 8h45 Accueil
  • 9h10 Mot de bienvenue – Matthieu Leimgruber (Universität Zürich) & Enrico Natale (infoclio.ch)

Session 1: Origine et actualité de la recherche de provenance

  • 9h15 Noémie Etienne (Universität Bern) – Provenance et histoire de l’art: vers une nouvelle histoire des collections ?
  • 9h45 Nikola Doll (Kunstmuseum Bern) – Die Neuordnung von Wissensbeständen durch Provenienzforschung
  • 10h15 Esther Tisa Francini (Museum Rietberg, Zürich) – Provenienzfragen am Museum Rietberg: Sammlungsgeschichte und Kooperationsprojekte mit den Herkunftsländern der Kunstwerke
  • 10h45-11h15 Pause café

Session 2: La recherche de provenance à l’ère numérique

  • 11h15 Meike Hopp (Zentralinstitut für Kunstgeschichte, München) – Digitale Infrastrukturen für Provenienzfoschung: Entwicklungen, Desiderate, Bedüfnisse
  • 11h45 Marco Eichenberger (Bundesamt für Kultur, Anlaufstelle Raubkunst) – Die Aktivitäten des Bundes zur Förderung der Provenienzforschung von Museen und Sammlungen

Table ronde: Données de provenance : accès et mise en réseau

  • 12h00 Sur le podium: Nikola Doll, Esther Tisa Francini, Meike Hopp, Simone Netthoevel

Modération: Andreas Kellerhals (Opendata.ch)

12h45-13h45 : Pause déjeuner

Session 3: La recherche de provenance comme histoire croisée ?

  • 13h45 Erich Keller & Matthieu Leimgruber (Universität Zürich) – Krieg, Kapital und Kunst(haus): die Sammlung E.G. Bührle
  • 14h15 Nicolas Bancel (Université de Lausanne) – Défis et enjeux de l’utilisation des sources d’origine coloniale
  • 14h45 Pierre-Louis Blanchard (Universität Luzern) – Menschliche Überreste als Sammelobjekte: An der Grenze zwischen Objekt und Subjekt
  • 15h00 Melanie Boehi (University of the Witwatersrand, Johannesburg) – Refiguring Botanical Collections: History, Knowledge And Social Justice

15h15-15h30 Pause café

Table ronde : La provenance - quel apport des sciences historiques ?

  • 15h30 Sur le podium: Nicolas Bancel, Pierre-Louis Blanchard, Melanie Boehi, Erich Keller

Modération : Anna Schmid (Museum der Kulturen, Basel)

16h30 Fin du colloque

Coûts de participation

30.00 CHFCHF 30.- / 15.- pour les étudiant/es. Les frais d’inscription comprennent le déjeuner et le café.

Inscription

Les inscriptions en ligne sont ouvertes: http://www.infoclio.ch/fr/inscription

Places

  • PROGR Zentrum für Kulturproduktion - Waisenhausplatz 30
    Berne, Switzerland (3001)

Date(s)

  • Friday, November 08, 2019

Keywords

  • Provenance, Musées, Colonialisme, Art spolié, restitutions, collections, histoire des sciences

Contact(s)

  • Enrico Natale
    courriel : enrico [dot] natale [at] infoclio [dot] ch

Reference Urls

Information source

  • Enrico Natale
    courriel : enrico [dot] natale [at] infoclio [dot] ch

To cite this announcement

« Provenance and the study of history », Conference, symposium, Calenda, Published on Thursday, September 19, 2019, https://calenda.org/670753

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal