HomeReligious practices in the urban space

Religious practices in the urban space

Pratiques religieuses dans l’espace urbain

Geographical and sociological approaches

Approches géographiques et sociologiques

*  *  *

Published on Friday, September 20, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Le prochain atelier du programme PSL « Agenda pour une sociologie critique des religions » aura lieu le 9 octobre 2019 de 14h à 18h30, sur le thème « Pratiques religieuses dans l’espace urbain. Approches géographiques et sociologiques ».

Announcement

Programme

  • 14h-14h50. Hugo Suarez (IIS-UNAM, IHEAL Sorbonne Nouvelle). La religion dans les rues : analyse des expressions religieuses dans un quartier populaire de Mexico City.
  • 14h50-15h40. Julie Picard (Université de Bordeaux). Les territorialités religieuses des migrants africains chrétiens : entre dynamiques identitaires et recompositions urbaines discrètes

(Pause)

  • 16h-16h50. David Garbin (University of Kent). Espace-temps de l’urbanisation religieuse et visions territoriales dans les mega-cities.
  • 16h50-17h40. Irene Becci (Université de Lausanne). Les parcs publics comme hétérotopies religieuses.
  • 17h40-18h30. Discussion générale.

Résumés des interventions

  • Hugo Suarez. La religion dans les rues : analyse des expressions religieuses dans un quartier populaire de Mexico City.

Cet exposé présente les données ethnographiques issues d’une recherche menée dans le quartier populaire d’Ajusco, au sud de Mexico. Il montre la manière dont la religion s’exprime dans l’espace public dans deux situations distinctes : d’une part, les espaces officiels des entrepreneurs du salut (temples et églises) ; et d’autre part, les manifestations populaires qui ne relèvent pas des autorités ecclésiales mais plutôt de l’initiative des croyants (chapelles, croix). Je m’intéresserai en particulier au Monumento a la Piedra, un rocher devenu lieu de réunion pour plusieurs expressions religieuses populaires et un monument public qui a finalement disparu en l’espace de dix ans. J’expliquerai en quoi ce processus fait partie d’une resémantisation de l’espace par les croyances, qui construisent un environnement assignant de nouvelles significations au territoire. De même, j’évoquerai l’importance des images et des pèlerinages dans l’élaboration d’un réseau de significations religieuses ancrées territorialement.

Suarez, H., 2015. Creyentes urbanos. Sociologia de la experienca religiosa en una colonia popular de la ciudad de Mexico, Mexico, UNAM.

Suarez, H., 2018. “Socioantropología de la religión en México. Historia y horizontes”, en Revista Cultura y Representaciones Sociales, 12, (24) : 9-16.

Site Internet : http://hugojosesuarez.com/creyentesurbanos/site/intro.html

  • Julie Picard. Les territorialités religieuses des migrants africains chrétiens : entre dynamiques identitaires et recompositions urbaines discrètes

Cette intervention s’appuie sur nos travaux de recherche en géographie, réalisés au Caire et à Toulouse, et portant sur les processus d’ancrage urbain – temporaire ou durable – de migrants africains chrétiens (notamment protestants évangéliques). Elle propose d’interroger à la fois les liens entre géographie, pratiques, croyances et mobilités religieuses, ainsi que la place et le rôle des territoires religieux, matériels et symboliques, dans les parcours et la vie quotidienne de migrants de confession chrétienne, originaires du sud du Sahara. Nous tenterons de démontrer que ces (micro)territoires, qu’ils soient produits par les migrants eux-mêmes ou co-produits, peuvent servir de ressource, de leviers d’ancrage urbain afin de mieux vivre l’attente et d’affirmer, ou de réviser, leurs appartenances identitaires. Si l’espace urbain d’accueil peut participer à la redéfinition des identités des personnes en exil, ces dernières recomposent également, souvent de manière discrète et précaire, les territoires urbains qu’elles habitent (ce qui interroge par la même occasion la méthodologie du chercheur, soucieux de mieux saisir les liens entre migrations, religions et espaces urbains). 

Bava S. et Capone S., 2010 - « Religions transnationales et migrations : regards croisés sur un champ en mouvement », Autrepart n°56, p. 3-15.

Bava S. et Picard J., 2010. « Les nouvelles figures religieuses de la migration africaine au Caire », Autrepart 56(4) : 153-170.

Dejean F., Endelstein L., 2013, « Approches spatiales des faits religieux. Jalons épistémologiques et orientations contemporaines », Carnets de Géographes n°6.

Endelstein L., Fath S., Mathieu S. (dir.), 2010, Dieu change en ville. Religion, Espace et immigration, Paris, L’Harmattan.

Picard J., 2016. « De lieu de passage au territoire d’ancrage : les Églises du Caire et les migrants africains chrétiens », Les Cahiers d’Outre-mer 2016/2 (274) : 133-160.

  • David Garbin. Espace-temps de l’urbanisation religieuse et visions territoriales dans les mega-cities.

Cette communication a pour objet d’examiner la relation entre l’urbain et le religieux en considérant les dynamiques liées à l’économie morale de la production des espaces, plus spécifiquement en relation avec les enjeux politiques de la pluralité, du développement et de l’aménagement urbain. On prendra pour exemples plusieurs terrains récents effectues dans des ‘villes globales’ (Londres, Atlanta, Lagos, Kinshasa) pour discuter des notions de ‘religion urbaine’ (urban religion, Robert Orsi) et ‘d’urbanisation religieuse’ (religious urbanisation) en utilisant de façon critique le concept de spatial fix développé par David Harvey. En focalisant plus particulièrement sur Lagos au Nigeria nous montrerons également comment une mise en lumière des espace-temps religieux (vision, projection, aspiration) peut nous permettre d’envisager les stratégies de territorialisation sous l’angle particulier des infrastructures matérielles et spirituelles, dans un contexte de ‘mega-urbanisation’ et de concurrence intense pour les ressources foncières.

Garbin, D., « Visibility and invisibility of migrant faith in the city: diaspora religion and the politics of emplacement of Afro-Christian churches », Journal of Ethnic and Migration Studies 39(5) : 677-696.

Garbin D. et A. Sthran (eds.), Religion and the Global City, Londres, Bloomsbury.

Harvey, D. (2001) Spaces of Capital: Towards a Critical Geography. Edinburgh: Edinburgh University Press; New York: Routledge.

Orsi, R. (1999), ‘Introduction: Crossing the City Line’, in R. Orsi (ed.), Gods of the City. Religion and the American Urban Landscape, 1–78, Bloomington: Indianapolis University Press.

  • Irene Becci. Les parcs publics comme hétérotopies religieuses

Les parcs publics des sociétés modernes sont souvent conceptualisés comme des espaces sociaux hétérotopiques (Gandy, 2015). À partir d’observations empiriques et de réflexions théoriques menées dans le cadre d’une étude sur le militantisme écologique en Suisse et d’une autre recherche sur la diversité religieuse en Allemagne, cette présentation porte sur les pratiques religieuses qui se déroulent dans des parcs publics urbains. Qu’il s’agisse de festivals, de réunions régulières ou de pratiques individuelles, des pratiques liées à la religion ou la spiritualité sont de fait présentes dans les parcs publics urbains. Je m’intéresserai à l’importance symbolique de ce type de lieux ainsi qu’aux discours qui accompagnent ces pratiques. Les références à la spiritualité ou à la nature varient considérablement. Les parcs publics urbains sont en effet pour les habitants des villes les réceptacles symboliques d’un imaginaire de la nature et des espaces contestés, exposés à différentes appropriations séculières ou religieuses.

Becci, I., Burchardt, M. et Casanova, J. (eds.), 2013. Topographies of Faith. Religion in Urban Spaces, Leiden, Brill.

Becci, I., Fahramand, M. et Grandjean, A., (à paraître). « The (b)earth of a gendered eco-spirituality : globally connected ethnographies between Mexico and the European Alps », in A. Fedele et K. Knibbe (eds.), Secular Society, spiritual selves ? Gendering the overlaps and boundaries between religion, spirituality and secularity, Londres, Routledge.

Gandy, M., 2015. Écologie queer. Nature, sexualité et hétérotopies, Paris, Eterotopia.

Places

  • Salle R2-02 - 48 boulevard Jourdan
    Paris, France (75014)

Date(s)

  • Wednesday, October 09, 2019

Attached files

Keywords

  • religion, espace, ville

Contact(s)

  • Yannick Fer
    courriel : yannick [dot] fer [at] ens [dot] fr

Information source

  • Yannick Fer
    courriel : yannick [dot] fer [at] ens [dot] fr

To cite this announcement

« Religious practices in the urban space », Study days, Calenda, Published on Friday, September 20, 2019, https://calenda.org/671610

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal