HomeLanguages and Translation : Cognitive Challenges

Languages and Translation : Cognitive Challenges

Langues et traduction : enjeux cognitifs

اللغات والترجمة: التحديات المعرفية

*  *  *

Published on Tuesday, October 22, 2019 by Anastasia Giardinelli

Summary

La Faculté de langues et de traduction de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth et ses institutions rattachées (l’École de traducteurs et d’interprètes de Beyrouth -ETIB, le Centre des langues vivantes - CLV et le Centre de recherches et d’études arabes - CREA)-  organisent un colloque international intitulé « Langues et traduction : Enjeux cognitifs » à Beyrouth (Liban). Ce colloque a pour but de réunir des équipes de recherche intéressées par les problématiques qui portent sur les liens existant entre les processus cognitifs et l’enseignement/ apprentissage des langues et de la traduction/interprétation.

Announcement

Présentation

La Faculté de langues et de traduction de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth et ses institutions rattachées (l’École de traducteurs et d’interprètes de Beyrouth -ETIB, le Centre des langues vivantes - CLV et le Centre de recherches et d’études arabes - CREA)-  organisent un colloque international intitulé « Langues et traduction : Enjeux cognitifs » à Beyrouth (Liban) les 29 et 30 avril 2020.

Ce colloque a pour but de réunir des équipes de recherche intéressées par les problématiques qui portent sur les liens existant entre les processus cognitifs et l’enseignement/ apprentissage des langues et de la traduction/interprétation.

Argumentaire

Depuis quelques décennies, les recherches en sciences cognitives s’intéressent aux processus d’apprentissage en explorant le phénomène de la plasticité cérébrale. Les progrès s’avèrent aujourd’hui réels et incontournables. Les principes fondamentaux de l’apprentissage, ou ce que Stanislas Dehaene appelle les piliers de l’apprentissage, sont bien définis et nécessitent une adaptation, une remise en question, voire une révolution des pratiques d’enseignement. Ceci devient d’autant plus urgent à l’ère du « tsunami numérique » (Emmanuel Davidenkoff) qui a transformé le profil de l’apprenant. En effet, les besoins de celui-ci ont changé : il a ses propres manières d’accéder au savoir; son rythme et ses capacités d’attention ne sont plus les mêmes et sa curiosité intellectuelle en est affectée. Face à ces enjeux et défis grandissant, l’enseignant doit nécessairement adapter son approche vis-à-vis de l’apprenant.

L’enseignement des langues et de la traduction/interprétation ne fait pas exception à cette nouvelle donne. Les aspects cognitifs de l’apprentissage et de l’acquisition des compétences doivent y être pris en considération : optimiser l’attention et la mémoire, solliciter l’engagement actif de l’apprenant en éveillant sa curiosité, accepter l’erreur en tant que passage inévitable vers l’acquisition, consolider l’apprentissage par répétition espacée, tenir compte de facteurs apparemment externes tels que le sommeil, l’émotion et l’ergonomie physique et cognitive… Voilà une liste non exhaustive de facteurs influents qui, mieux compris, amèneraient l’enseignant à adapter la gestion de sa classe pour favoriser les différentes compétences qu’il désire faire acquérir en matière de langues et de traduction/interprétation. À cet égard, le colloque offrirait l’occasion de réfléchir sur les méthodes déjà adoptées dans l’enseignement des langues et de la traduction/interprétation et sur leurs fondements théoriques pour voir à quel point les facteurs cognitifs sont pris en compte et si les avancées scientifiques confirment ou infirment certaines pratiques.

Cependant, dans le cas des deux domaines en question, il ne suffit pas de comprendre les processus d’apprentissage de l’apprenant, mais aussi les processus cognitifs engagés dans la performance des tâches finales à accomplir. Les recherches descriptives se multiplient depuis des décennies déjà pour étudier les processus de traduction et d’interprétation ainsi que ceux des phénomènes linguistiques tels que le bilinguisme ou le plurilinguisme sous l’éclairage des sciences cognitives. En effet, traduire, interpréter, parler ou écrire sont en soi des actes cognitifs spécifiques. Les recherches traitent entre autres des questions d’interférences, de charge cognitive, d’attention, de mémoire, de prise de décision, d’inhibition des raisonnements erronés, d’automatismes, etc. Ces facteurs cognitifs sont étudiés dans la phase de la compréhension et de la saisie du sens ainsi que dans celle de la production. Les résultats de ces recherches ont sûrement des implications directes sur la planification des programmes et des cursus d’apprentissage ainsi que sur les méthodes d’enseignement. Une réflexion concernant les méthodologies de recherche serait aussi bénéfique pour l’avancement de ces recherches.

Les deux axes du colloque :

  • Les aspects cognitifs dans l’apprentissage et l’acquisition des compétences en langues ou en traduction/interprétation
  • Les aspects cognitifs dans les recherches descriptives (conceptuelles et empiriques) en langues ou en traduction/interprétation

Modalités de soumission

Les propositions de communication, en français, en arabe ou en anglais, devraient inclure les informations suivantes :

  • le titre et la langue de la communication
  • le nom de l’auteur avec son affiliation et ses coordonnées complètes
  • un résumé de 250 mots
  • une bio-bibliographie ne dépassant pas 150 mots.

Les propositions doivent être envoyées en format Word par courrier électronique à l’adresse suivante : Fdlt@usj.edu.lb

La date limite pour recevoir des propositions est fixée au 6 décembre 2019.

Les propositions seront examinées par le Comité scientifique et la décision du Comité sera communiquée au plus tard le 30 janvier 2020.

Dates importantes à retenir :

  • 6 décembre 2019 : Dernier délai pour soumettre une proposition de communication
  • 30 janvier 2020 : Communication des résultats de l’évaluation des propositions
  • 10 février 2020 : Début des inscriptions au colloque (visiter : https://fdlt.usj.edu.lb/)
  • 28 février 2020 : Diffusion du programme préliminaire du colloque
  • 3 avril 2020 : Dernier délai des inscriptions au colloque – Diffusion du programme final du colloque
  • 29 – 30 avril 2020 : Colloque

Lieu : Amphithéâtre Pierre Y. Boukhater, Campus des sciences humaines, Université Saint-Joseph de Beyrouth, rue de Damas, Beyrouth, Liban.

Frais d’inscription au colloque :

  • Participants : 50 USD (payables à la banque ou en ligne par carte de crédit)
  • Intervenants : gratuit
  • Enseignants et étudiants de l’ETIB : gratuit

Tarif spécial : Pour bénéficier d’un prix de groupe (25 USD par personne à partir de 10 participants par université), prière d’envoyer un courrier électronique à l’adresse suivante: hala.ghosn@usj.edu.lb

Comité scientifique

  • Gina ABOU FADEL SAAD – Université Saint-Joseph de Beyrouth
  • Bart DEFRANCQ – Université de Gand
  • Bernard HARMEGNIES – Université de Mons
  • May HOBEIKA HADDAD - Université Saint-Joseph de Beyrouth
  • Nada EL KHOURY - Université Saint-Joseph de Beyrouth
  • Gary MASSEY – Université de Zurich
  • Nadine RIACHI HADDAD - Université Saint-Joseph de Beyrouth
  • Lina SADER FEGHALI - Université Saint-Joseph de Beyrouth
  • Mary YAZBECK - Université Saint-Joseph de Beyrouth

Bibliographie

Davidenkoff, E. (2014). Le tsunami numérique, éducation : tout va changer! Êtes-vous prêts? Paris, France: Stock

Dehaene, S. (2018). Apprendre! Les talents du cerveau, le défi des machines. Paris, France : Odile Jacob

Fuchs, C. (2011). Les langues au carrefour de la cognition. La Clé des langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029). Repéré à http://cle.ens-lyon.fr/plurilangues/langue/domaine-de-la-linguistique/les-langues-au-carrefour-de-la-cognition

Houdé, O. (2017). Apprendre à résister. Paris, France : Le Pommier

Lavault-Olléon, E. (2011). L’ergonomie, nouveau paradigme pour la traductologie. ILCEA, DOI : 10.4000/ilcea.1078

Moukheiber, A. (2018). Votre cerveau vous joue des tours. Paris, France : Allary Éditions

O’brien, S. (eds). (2011). Cognitive Explorations of Translation. London / New York: Continuum International Publishing Group

Plevoets, K., & Defrancq, B. (2018). The cognitive load of interpreters in the European Parliament. A corpus-based study of predictors for the disfluency uh (m). Interpreting20(1), 1–28.

Schwieter, J W. & Ferreira, F (eds). (2014). The Development of Translation Competence: Theories and Methodologies from Psycholinguistics and Cognitive Science. Cambridge Scholars publishing

Sutter, G De. Lefer, M-A & Delaere, I. (eds). (2017). Empirical Translation Studies. New Methodological and Theoretical Traditions. Berlin, Germany: De Gruyter

Subjects

Places

  • Amphithéâtre Pierre Y. Boukhater - Campus des sciences humaines, Université Saint-Joseph de Beyrouth, rue de Damas, Beyrouth, Liban.
    Beirut, Lebanon

Date(s)

  • Friday, December 06, 2019

Keywords

  • Langue, traduction, sciences cognitives

Contact(s)

  • Haddad May
    courriel : may [dot] haddad [at] usj [dot] edu [dot] lb

Information source

  • Haddad May
    courriel : may [dot] haddad [at] usj [dot] edu [dot] lb

To cite this announcement

« Languages and Translation : Cognitive Challenges », Call for papers, Calenda, Published on Tuesday, October 22, 2019, https://calenda.org/688606

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal