HomeThe topography of archives: spaces of thought, writing and creation. Conference

The topography of archives: spaces of thought, writing and creation. Conference

Topographie des archives : espaces de pensée, d’écriture, de création

Colloque

*  *  *

Published on Tuesday, November 05, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Les lieux où se forment les archives d’une personne (artiste, chercheur, critique) sont d’abord des espaces de travail, d’écriture, de pensée. La topographie des archives est à la fois tangible, puisqu’elle concerne l’emplacement physique et matériel des objets, livres, documents, dans un ou plusieurs endroits avec des fonctions spécifiques (atelier, appartement, bureau, cuisine...), et impalpable, puisqu’elle comprend la spatialisation imaginaire propre à chaque auteur, avec sa part arbitraire, irrationnelle, voire inconsciente. Lors du transfert des archives dans un lieu de conservation (musée, bibliothèque), qu’advient-il de ces espaces ? Comment en garder trace dans l’organisation du fonds d’archives, comment les transmettre aux chercheurs sans pour autant succomber à une fétichisation ? Quelles sont la portée et les limites des relevés topographiques et photographiques ? Le sujet de cette journée d’études vise à réfléchir tant au fonctionnement des bibliothèques et des fonds d’archives qu’aux méthodes qu’y déploient chercheurs universitaires et archivistes.

Announcement

Présentation

Les lieux où se forment les archives d’une personne (artiste, chercheur, critique) sont d’abord des espaces de travail, d’écriture, de pensée. La topographie des archives est à la fois tangible, puisqu’elle concerne l’emplacement physique et matériel des objets, livres, documents, dans un ou plusieurs endroits avec des fonctions spécifiques (atelier, appartement, bureau, cuisine...), et impalpable, puisqu’elle comprend la spatialisation imaginaire propre à chaque auteur, avec sa part arbitraire, irrationnelle, voire inconsciente. Lors du transfert des archives dans un lieu de conservation (musée, bibliothèque), qu’advient-il de ces espaces ? Comment en garder trace dans l’organisation du fonds d’archives, comment les transmettre aux chercheurs sans pour autant succomber à une fétichisation ? Quelles sont la portée et les limites des relevés topographiques et photographiques ? Le sujet de cette journée d’études vise à réfléchir tant au fonctionnement des bibliothèques et des fonds d’archives qu’aux méthodes qu’y déploient chercheurs universitaires et archivistes.

En partenariat avec le musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Programme

Modération : Sophie Derrot (INHA)

  • 09h00 Accueil des participants
  • 09h10  Mot d’accueil : Éric de Chassey (directeur général de l’INHA) Mots introductifs des organisateurs
  • 09h30 Florence Rouzieres (Musée d’art moderne de la Ville de Paris), Sabrina Dubbeld (HAR Histoire des arts et des représentations, Université Paris-Nanterre)Les espaces de bureaux de Pierre Gaudibert (1928-2006), critique d’art sans frontière
  • 10h15 Fabienne Dumont (ENSAD-Nancy) Tentative de reconstitution de l’état initial du fonds Dany Bloch aux Archives de la critique d’art à Rennes
  • 10h45 Discussion

11h00 Pause café

  • 11h15 Stéphanie Rivoire (Musée des arts décoratifs)« S’y retrouver dans mes papiers, maintenant et plus tard » (Hervé Fischer, entretien, octobre 2018)
  • 11h45 Table ronde « Questions de méthode » et discussion avec le public (avec la participation de Sophie Derrot, Sabrina Dubbeld, Fabienne Dumont, Stéphanie Rivoire, Florence Rouzieres)

12h45 Pause déjeuner

Modération : Antje Kramer-Mallordy (université Rennes 2 - Archives de la critique d’art)

  • 14h30 Pietro Rigolo (The Getty Research Institute, Los Angeles) De Locarno à Los Angeles : les archives de Harald Szeemann en transit (2011-2019)

Communication en anglais

  • 15h00 Sara Martinetti (EHESS) Les archives « volontaires » de Seth Siegelaub
  • 15h30 Discussion

15h45 Pause café

  • 16h00 Camille Monnier (Ministère de la Culture) Modéliser les archives de Chris Marker - exploration d’une pensée en mouvement
  • 16h30 Christophe Gauthier (École nationale des chartes) La sauvegarde et l’oubli : sur deux exemples de collecte de fonds
  • 17h00 Discussion
  • 17h15 Antje Kramer-Mallordy : synthèse de l’après-midi
  • 17h30 Discussion collective avec tous les intervenants et le public sur l’ensemble de la journée

18h00 Clôture

Comité scientifique

  • Sophie Derrot (INHA)
  • Elitza Dulguerova (INHA)
  • Stéphanie Rivoire (musée des Arts décoratifs, Paris)
  • Florence Rouzières (musée d’Art moderne de la Ville de Paris)

__

Informations pratiques

8 novembre 2019 -  9H-18H

Galerie Colbert, salle Giorgio VasariInstitut national d’histoire de l’art2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs75002 Paris

Entrée libre

Places

  • Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari - INHA, 2 rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Date(s)

  • Friday, November 08, 2019

Attached files

Keywords

  • topographie, archive, création, écriture

Information source

  • Flora Rosset
    courriel : flora [dot] rosset [at] inha [dot] fr

To cite this announcement

« The topography of archives: spaces of thought, writing and creation. Conference », Study days, Calenda, Published on Tuesday, November 05, 2019, https://calenda.org/700295

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal