HomeLaw in the world of Agatha Christie

Law in the world of Agatha Christie

Le droit dans l’univers d’Agatha Christie

Evenings at the Centre d'histoire et anthropologie du droit (CHAD)

Soire du Centre d'histoire et anthropologie du droit (CHAD)

*  *  *

Published on Monday, October 28, 2019 by Anastasia Giardinelli

Summary

La troisième session des soirées d’études du CHAD portera sur le thème du droit dans l’univers littéraire d’Agatha Christie. À l’origine de 67 romans, 190 nouvelles, 18 pièces de théâtre, auteure de fiction la plus lue au monde avec au moins 2,5 milliards d’exemplaires vendus, Agatha Christie (1890-1976) est l’écrivain de tous les superlatifs mais aussi des paradoxes. Populaire du fait de son nombre de lecteurs mais aussi en raison de ses personnages phares Hercule Poirot ou Miss Marple – entrés depuis longtemps dans la culture populaire – Agatha Christie est également reconnue comme une femme de lettres d’importance et est souvent mobilisée par la recherche académique lorsqu’il s’agit de s’intéresser à la fonction sociale du crime ou du roman policier. Adoubée comme la reine du crime, elle est pourtant critiquée par ses pairs pour les libertés qu’elle prend avec les canons du polar (20 règles de Van Dine ou encore Décalogue de Knox). Tentons aujourd’hui de lever le voile sur la mystérieuse Miss Christie et sur son œuvre en nous intéressant plus précisément aux liens entre ses écrits et le droit.   

Announcement

Argumentaire

Depuis la seconde moitié́ du XXe siècle, à l’université, émerge l’idée que l’on ne peut réellement comprendre un objet d’étude qu’en privilégiant une approche transversale. Pour autant, force est de constater que la plupart du temps, cette transversalité ne concerne que des sujets d'études tenus pour légitimes dans un cadre universitaire. C’est en réaction que se développent les cultural studies mettant en avant la transdisciplinarité mais aussi et surtout le fait d’intégrer à la recherche universitaire des objets d’études considérés comme marginaux, issus de la culture populaire ou même indignes d’être pris en compte par le monde académique (les dirty subjects). Intéressé par ce mouvement, Le Centre d’histoire et d’Anthropologie du Droit propose des soirées d’études, un rendez-vous régulier au cours duquel nous placerons en regard le droit avec un thème inhabituel dans le domaine universitaire. Nos travaux qui réuniront des spécialistes de diverses disciplines se dérouleront plus tardivement qu’habituellement pour les journées d’études. Au jour, la recherche universitaire académique ; à la nuit, les thèmes qui apparaissent aujourd’hui plus décalés. 

La troisième session des soirées d’études du CHAD portera sur le thème du droit dans l’univers littéraire d’Agatha Christie. À l’origine de 67 romans, 190 nouvelles, 18 pièces de théâtre, auteure de fiction la plus lue au monde avec au moins 2,5 milliards d’exemplaires vendus, Agatha Christie (1890-1976) est l’écrivain de tous les superlatifs mais aussi des paradoxes. Populaire du fait de son nombre de lecteurs mais aussi en raison de ses personnages phares Hercule Poirot ou Miss Marple – entrés depuis longtemps dans la culture populaire – Agatha Christie est également reconnue comme une femme de lettres d’importance et est souvent mobilisée par la recherche académique lorsqu’il s’agit de s’intéresser à la fonction sociale du crime ou du roman policier. Adoubée comme la reine du crime, elle est pourtant critiquée par ses pairs pour les libertés qu’elle prend avec les canons du polar (20 règles de Van Dine ou encore Décalogue de Knox). Tentons aujourd’hui de lever le voile sur la mystérieuse Miss Christie et sur son œuvre en nous intéressant plus précisément aux liens entre ses écrits et le droit.   

Programme

Jeudi 7 novembre 2019

17h-20h

Tea Time : 17h-17h15

Ouverture et modération

  • Ralph Evêque, Docteur en histoire du droit, Université Paris Nanterre

17h30

La psychologie criminelle dans l'univers d'Agatha Christie

  • Charles Tijus, Professeur en psychologie cognitive, Université Paris 8
  • Arnaud Santolini, Professeur en psychologie du développement, Université de Tours

18h00

La fonction du détective privé : Hercule Poirot face aux limites de la justice étatique

  • Amanjit Kaur Sharanjit, Doctorante en théorie du droit, Université Paris- Nanterre

18h30

Les mystères irrésolus de Sherlock Holmes et Hercule Poirot : le choix de « l’échec »

  • Viviane Huys, Chercheuse en Histoire et en Sémiotique, Laboratoire Médiation Information Communication Art (Mica), Université Bordeaux- Montaigne

19h00

La littérature policière comme droit, d'Agatha Christie à Dorothy L. Sayers

  • Pierre Bonin, Professeur en histoire du droit, Université Paris I, Panthéon- Sorbonne

Places

  • Université Paris Nanterre - Bâtiment simone veil (F) 1er étage Salle des Commissions (F142) - 200 avenue de la République
    Nanterre, France (92)

Date(s)

  • Thursday, November 07, 2019

Keywords

  • Agatha Christie, Hercule Poirot, droit, Sherlock Holmes, Dorothy Sayers, criminalité, études universitaires, transdisciplinarité, culture populaire

Contact(s)

  • Nathalie Kalnoky
    courriel : nkalnoky [at] numericable [dot] fre

Information source

  • Nathalie Kalnoky
    courriel : nkalnoky [at] numericable [dot] fre

To cite this announcement

« Law in the world of Agatha Christie », Study days, Calenda, Published on Monday, October 28, 2019, https://calenda.org/700966

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal