HomeTheatre on the barricades? Art and the challenge of revolutions

Theatre on the barricades? Art and the challenge of revolutions

Le printemps du théâtre ? L'art à l'épreuve des révolutions

Research cycle: "Revolts, revolutions and performance in the Near and Middle-East in the 21st century"

Cycle de recherches « Révoltes, révolutions et performance au Proche et Moyen-Orient au XXIe siècle »

*  *  *

Published on Monday, November 18, 2019 by Anastasia Giardinelli

Summary

Depuis près de deux décennies, les pays du Proche et du Moyen-Orient ont connu de nombreux mouvements politiques, de révoltes, et de contestations. Dans des sociétés où la liberté d’expression était limitée et le discours contrôlé, ces mouvements de révoltes se sont accompagnés de l’émergence et d’un renouvellement de la création artistique, notamment dans le domaine des arts de la scène. Le cycle de recherches que nous avons mis en place a pour objectif d’étudier la trajectoire politique et sociale des pays des régions du Proche et du Moyen-Orient par le biais de la création artistique, en particulier les arts de la scène et de la performance. Cette troisième et dernière journée de réflexion a pour objectif de se concentrer à l’étude des arts du spectacle en temps de Révolution, sur le lien entre théâtre et événement dit « révolutionnaire », en particulier celui des printemps arabes de 2011.

Announcement

Argumentaire

Les deux premières journées d’études de ce cycle nous ont permis d’étudier les transformations sociales, politiques et culturelles dans les pays des régions des Proche et Moyen Orients et leurs conséquences sur la création théâtrale (novembre 2018) ainsi que les problématiques liées à la création face à la censure (mai 2019). Cette troisième et dernière journée de réflexion a pour objectif de se concentrer à l’étude des arts du spectacle en temps de Révolution, sur le lien entre théâtre et événement dit « révolutionnaire », celui des printemps arabes de 2011. Dans le contexte d’une remise en cause des structures politiques et sociales encadrant depuis plusieurs décennies les sociétés, la société civile a manifesté son opposition à grande échelle. Dans ce cadre, de nombreux projets théâtraux et performances ont vu le jour, notamment à la faveur de la mise en suspend des instances de contrôle, alors même que les frontières entre artistes professionnels, amateurs et activistes étaient brouillées. Dès lors, face à une actualité devenant injonction à écrire, la question de la représentation de l’événement dans les dramaturgies et à la scène convoque des problématiques à la fois politiques et esthétiques. En premier lieu, dans le cadre d’un théâtre d’actualité qui tend à se définir en même temps qu’il se fait, une concurrence semble se dessiner entre représentation (réflexive, fictionnelle) et performativité de l’action politique, interrogeant la légitimité de la création et invitant les artistes à proposer de nouvelles formes, de nouvelles dramaturgies et de nouveaux dispositifs : chronique, épique, théâtre documentaire et de témoignage, agit-prop, théâtre participatif, performances dans l’espace public. Aussi, il est important de s’interroger sur la différence entre un théâtre qui se ferait en marge de l’événement, se positionnant en témoin de celui-ci pour rendre compte des transformations à l’œuvre ; et un théâtre qui aurait prétention à s’inscrire au cœur de l’événement, un théâtre à vocation performative, qui chercherait, par le discours et par le dispositif proposé, à être l’un des lieux où se jouent les nouveaux rapports de forces politiques et sociaux. Le théâtre est-il envisagé par les praticiens comme action ou réaction à l’actualité politique ? Le contexte des mouvements révolutionnaires nous permet ainsi de réfléchir à la question du théâtre politique et, peut-être, d’en donner de nouvelles définitions dans des situations spécifiques. Il s’agit enfin de s’interroger sur la manière dont la révolution est abordée à la scène, sur la révolution comme thème venant innerver les dramaturgies et l’imaginaire individuel et collectif, au cours de l’événement et ensuite, jusqu’à aujourd’hui, que ce soit pour mettre en place des dispositifs mémoriels, d’élaborer une critique ou d’historiciser l’événement.

Programme

22 novembre 2019

9h30 : Accueil des participants

10h : Introduction de la journée (Pauline Donizeau, Yassaman Khajehi, Sobhi Boustani)

10h30 : Première session – Syrie (modération : Sobhi Boustani)

  • Simon Dubois (Université d’Aix-Marseille, IREMAM) : Comment s'engager dans le théâtre ? Retour sur deux expériences artistiques
  • Sandra Pereira Vinagre (Université de Lisbonne) : The Syrian Trojan Women: From therapeutic theatre to a cry for action
  • Bissane el-Charif (artiste scénographe) : Le nouveau dans le jeune théâtre syrien : entre le fond et la forme

13h30 : Deuxième session – Égypte / Tunisie (modération : Pauline Donizeau)

  • Pauline Donizeau (Université Paris Nanterre, HAR) : Reconfigurations et transformations de la scène indépendante égyptienne à l’épreuve de la Révolution
  • Hassan El Geretly (metteur en scène, directeur de la compagnie El-Warsha) : Le travail de la compagnie El-Warsha : l’indépendance comme forme de résistance (entretien)
  • Samar Chenouda (INALCO, CERMOM) : Le théâtre égyptien de l'après-révolution
  • Ons Trabelsi (Université de Lorraine/Université Paris Nanterre, HAR) : Le spectacle Intersections : inscrire la révolution dans une perspective internationale

16h : Troisième session – ouvertures (modération : Yassaman Khajehi)

  • Astrid Chabrat-Kajdan (Université Lyon 2 Lumière, Passages XX-XXI) : Le printemps dure toujours en Palestine : les défis du théâtre palestinien entre sumud (tenir bon) et intifada (soulèvement)
  • Zeynep Ugur (EHESS, CESPRA) : Du printemps arabe à Gezi : Interactions, circulations, créations dans la scène théâtrale à Istanbul
  • Amirpasha Tavakkoli (EHESS, CESPRA) : L'inobédience et le théâtre. L'exemple iranien de 1979 à 2009

17h30 : Conclusion 

18h : Fin de la journée

Places

  • Théâtre de l'Odéon, salle Roger Blin - Place de l'Odéon, Paris 6ème
    Paris, France (75)

Date(s)

  • Friday, November 22, 2019

Keywords

  • Théâtre, performance, révolutions, Printemps arabes

Contact(s)

  • Pauline DONIZEAU
    courriel : revoltes [dot] performance [at] gmail [dot] com

Information source

  • Pauline DONIZEAU
    courriel : revoltes [dot] performance [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Theatre on the barricades? Art and the challenge of revolutions », Study days, Calenda, Published on Monday, November 18, 2019, https://calenda.org/704069

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal