HomeThe inter-regional Francophone world and "One belt, one road": new vectors of transversality?

HomeThe inter-regional Francophone world and "One belt, one road": new vectors of transversality?

The inter-regional Francophone world and "One belt, one road": new vectors of transversality?

La francophonie interrégionale et « Une ceinture, une route » : de nouveaux vecteurs de transversalité ?

Revue internationale des francophonies journal

Revue internationale des francophonies

*  *  *

Published on Thursday, December 12, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Le projet chinois à long terme « Une ceinture, une route » reflète une mutation des alliances et un décentrement des dynamiques mondiales. Ses dimensions matérielles et immatérielles en font une nouvelle architecture mondiale, une plateforme en évolution constante au service d’interactions internationales multilatérales et bilatérales. Elles ambitionnent de restructurer la gouvernance mondiale multi-sectorielle dans un contexte de forte interdépendance qui exclut une confrontation directe. Quels sont ses sources, ses moyens et son rayonnement ? S’agit-il d’une déconstruction de l’héritage politique et économique occidental ? Quelles en sont les perceptions par les principaux partenaires de la Chine (ordre de substitution ou affrontement, complémentarité ou rivalité) ?

Announcement

Numéro sous la direction de

  • Sylvie LEMASSON, Maître de conférences HDR en Science politique à Sciences Po Grenoble
  • Brigitte VASSORT-ROUSSET, Professeur en Science politique à la Faculté de Droit, Université Jean Moulin Lyon 3

Argumentaire

La fragmentation croissante du système politique mondial traduite notamment par la prolifération de groupements inter-régionaux et sub-régionaux, rebat les cartes d’un leadership global des pays occidentaux mis en place après 1945. L’ordre international lié au « consensus de Washington » (accords économiques de Bretton Woods, institutionnalisation du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, réglementations commerciales de l’OMC, de l’ONU, de Banques régionales) est mis en question par de nouvelles puissances issues du Mouvement des Non-Alignés (Chine, Inde), ou qui ont quitté les marges de l’après-guerre froide (Russie). Or après un monde bipolaire, brièvement unipolaire, puis polycentrique, les enchevêtrements d’intérêts font apparaître de nouveaux types d’associations avant tout trans-régionales. Et les structures de type occidental sont concurrencées à mesure que s’agrègent de nouvelles formes d’échanges Nord-Sud et Sud-Sud (BRICS, Union économique eurasiatique, Traité trans-Pacifique…).

Sous-jacentes à cette réorganisation de la scène internationale et des fondements de la puissance, deux visions du changement international s’affrontent : la reprise d’un ordre hégémonique, ou le passage inédit à l’ordre polycentrique de régions interconnectées.

Le projet chinois à long terme « Une Ceinture, Une Route » reflète cette mutation des alliances et un décentrement des dynamiques mondiales. Ses dimensions matérielles et immatérielles en font une nouvelle architecture mondiale, une plateforme en évolution constante au service d’interactions internationales multilatérales et bilatérales. Elles ambitionnent de restructurer la gouvernance mondiale multi-sectorielle dans un contexte de forte interdépendance qui exclut une confrontation directe.

Quels sont ses sources, ses moyens et son rayonnement ? S’agit-il d’une déconstruction de l’héritage politique et économique occidental ? Quelles en sont les perceptions par les principaux partenaires de la Chine (ordre de substitution ou affrontement, complémentarité ou rivalité) ?

Au cours de ce nouvel agencement des relations internationales, les engagements de la Francophonie s’appuient sur l’interface relationnelle de ses réseaux trans-régionaux et multiformes, sur des équilibres institutionnels et sur la transmission de normes. L’étude des rapports entre le projet systémique chinois, inédit, et les activités de la Francophonie comme premier ensemble institutionnalisé trans-régional, sera au cœur des réflexions interdisciplinaires (Relations internationales, Histoire, Droit, Economie, Sociologie politique…), décentrées, et comparées du Colloque sur les nouvelles interdépendances et les dynamiques en construction en Asie et en Océanie. Avec l’objectif de souligner l’importance d’un système de gouvernance globale légitime, contractualisé, et institutionnalisé.

L’appel à contributions concerne prioritairement :

  • L'Asie du Sud francophone et Une Ceinture, Une Route
  • L'Océanie francophone et Une Ceinture, Une Route
  • L'Union européenne et Une Ceinture, Une Route
  • La France et Une Ceinture, Une Route

Calendrier du colloque

2 jours fin septembre-début octobre 2020 ; site prévisionnel : Académie diplomatique du Vietnam (Hanoi, Vietnam).

  1. Date limite d’envoi des propositions (350 mots) : 20 mars 2020

  2. Date limite d’envoi des communications : 15 septembre 2020

Calendrier de la publication

L’évaluation se fera sur la base de l’article complet.

  1. Date limite d’envoi de l’article respectant les recommandations éditoriales (http://rifrancophonies.com/index.php?id=464): 29 novembre 2020.
  2. Retour des évaluations : 22 janvier 2021.
  3. Réception du texte final : 14 mars 2021.
  4. Publication du numéro spécial « La Francophonie interrégionale et Une Ceinture, Une Route : de nouveaux vecteurs de transversalité ? » de la Revue internationale des francophonies : 15 juin 2021.

Contact 

rif@univ-lyon3.fr

  • Dr Hong Khanh DANG, Université Jean Moulin Lyon 3 – Institut international pour la Francophonie.
  • Dr Aurore SUDRE, Université Jean Moulin Lyon 3 – Institut international pour la Francophonie.

Comité scientifique

  • Gilbert CASASUS, Professeur en Études européennes, Université de Fribourg (Suisse)
  • Sun KAI, Professeur en Relations internationales et Vice-Doyen, Université océanique de Chine à Qingdao
  • Yves-Heng LIM, Lecturer in Security Studies, Macquarie University, Departement of Security Studies & Criminology (Australie)
  • Li MA, Maître de conférences HDR en Études chinoises, Université du Littoral Côte d’Opale (France)

Pistes bibliographiques

Acharya A. (2014), « Global international relations (IR) and regional worlds », International Studies Quarterly, vol. 58-4, p. 647-59.

Badie B. (2018), Quand le Sud réinvente le monde. Essai sur la puissance, Paris, La Découverte.

Bermann S. (2017), La Chine en eaux profondes, Paris, Stock.

Buzan B. et Albert M. (2010), « Differentiation theory: a sociological approach to international relations theory », European Journal of International Relations, 16 (3), p. 315-337.

Chabal P. (2015), Concurrences interrégionales Europe-Asie au XXIè siècle, Bruxelles, Peter Lang, coll. « Enjeux internationaux ».

Ekman A. (2018), La Chine dans le monde, Paris, CNRS Editions.

Frankopan P. (2017), Les Routes de la Soie. L’histoire du cœur du monde, Bruxelles, Nevicata.

Phan T. et Guillou M. (2011), Francophonie et mondialisation. Histoire et institutions des origines à nos jours, Paris, Belin.

Phan T. et Guillou M. (dir.) (2007), La Francophonie sous l’angle des théories des Relations internationales, Actes des sixièmes Entretiens de la Francophonie, Lyon, IFRAMOND, Université Jean Moulin Lyon 3.

Questions internationales, dossier « La Chine au cœur de la Nouvelle Asie », n° 93, septembre-octobre 2018, La Documentation française.

Rüland J. (2014), « Interregionalism and International relations: reanimating an obsolescent research agenda? » dans Baert F., Scaramagli T. et Söderbaum F. (dir.), Intersecting interregionalism. regions, global governance, and the EU, United Nations University Series on Regionalism, UNSR, vol. 7, p. 15-35.

Santander S. (dir.) (2016), Concurrences régionales dans un monde multipolaire émergent, Bruxelles, Peter Lang, coll. « Enjeux internationaux ».

Telo M., Fawcett L. et Ponjaert F. (dir.) (2015), Interregionalism and the European Union. A post-revisionist approach to Europes place in a changing world, Farnham, Surrey, Ashgate. The Globalisation, Europe, Multilateralism Series.

Vassort-Rousset B. (2016-2017), « The emergence of non-Western International Relations theories in the globalized world. Africa and Asia as regional worlds », Contemporary Political Society, hiver 2016-17, vol. 4-1, p. 9-32.

Wight C., Hansen L. et Dunne T. (dir.) (2013), « The end of International Relations Theory? », European Journal of International Relations, vol. 19-3, septembre 2013.

Politique rédactionnelle

Disponible sur : http://rifrancophonies.com/index.php?id=464   

Date(s)

  • Friday, March 20, 2020

Keywords

  • ceinture, route, francophonie, interrégionale, Asie, route de la soie

Contact(s)

  • Hong Khanh DANG
    courriel : hong-khanh [dot] dang [at] univ-lyon3 [dot] fr

Information source

  • Hong Khanh DANG
    courriel : hong-khanh [dot] dang [at] univ-lyon3 [dot] fr

To cite this announcement

« The inter-regional Francophone world and "One belt, one road": new vectors of transversality? », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, December 12, 2019, https://calenda.org/718889

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search