HomeDocumentaries and authorship: from author-witness to author-inventor to author-liar

HomeDocumentaries and authorship: from author-witness to author-inventor to author-liar

Documentaries and authorship: from author-witness to author-inventor to author-liar

Documentaire et auctorialité : de l’auteur-témoin à l’auteur-inventeur à l’auteur-menteur

*  *  *

Published on Monday, December 16, 2019 by Anastasia Giardinelli

Summary

Au cours de ces dernières années, le cinéma documentaire a marqué un tournant décisif en se déployant vers des formes hybrides et expressément narratives ; cette tendance ne doit pas être entendue comme l’expression d’une école, d’un mouvement ou d’une avant-garde. Il s’agit plutôt d’une approche partagée par plusieurs cinéastes, différents par leur formation et leurs inclinations esthétiques ; une approche qui propose, en guise de dénominateur commun, une interrogation constante sur la restitution d’une réalité considérée comme non acquise, mais au contraire ouverte à l'expérimentation et au mélange linguistique. Ce qui rend inutile et trompeuse l’ancienne dichotomie vrai/faux à l’écran, et revendique cette idée d’auctorialité qui paraissait être l'apanage exclusif du cinéma narratif dominant.

 

Announcement

Le laboratoire Lara-Seppia de l’Université Toulouse Jean Jaurès organise un Colloque Jeunes Chercheurs qui aura lieu le jeudi 28 et le vendredi 29 mai 2020 à la Maison de la recherche, 5 allées Antonio-Machado, Toulouse.

Présentation

Au cours de ces dernières années, le cinéma documentaire a marqué un tournant décisif en se déployant vers des formes hybrides et expressément narratives ; cette tendance ne doit pas être entendue comme l’expression d’une école, d’un mouvement ou d’une avant-garde. Il s’agit plutôt d’une approche partagée par plusieurs cinéastes, différents par leur formation et leurs inclinations esthétiques ; une approche qui propose, en guise de dénominateur commun, une interrogation constante sur la restitution d’une réalité considérée comme non acquise, mais au contraire ouverte à l'expérimentation et au mélange linguistique. Ce qui rend inutile et trompeuse l’ancienne dichotomie vrai/faux à l’écran, et revendique cette idée d’auctorialité qui paraissait être l'apanage exclusif du cinéma narratif dominant.

À ce propos, Adriano Aprà nous rappelle que « Le cinéma du vingt-et-unième siècle n’est plus le cinéma, tout en continuant à être des images et des son en mouvement qui peuvent se manifester même avec des modalités non linéaires mais réticulaires et interactives. Le nonfiction, beaucoup plus que le cinéma de fiction […] est le laboratoire où ce nouveau cinéma prend forme ».[1]

Ce colloque vise donc à explorer la façon par laquelle le cinéma documentaire contemporain rétablit le rôle de l’auteur dans des formes filmiques qui de plus en plus semblent l’endroit privilégié pour l’expérimentation linguistique voire la torsion de la forme documentaire « canonique ».

De quelle façon peut-on retracer des marques auctorielles fortes, étant donné que l'on parle d’un type de cinéma multiforme et qui échappe à l'étiquetage ?

Nous nous limitons à suggérer quelques axes de réflexion :

  • la révolution numérique en tant que Bing Bang pour l’expérimentation, la liberté stylistique et le mélange des langages ;
  • l’intermédialité et la remédiation ;
  • le recours à l’animation ;
  • le recours à la performance et à la fictionnalisation ;
  • le montage créatif du matériel d’archive ou du found footage;
  • le rôle de l’énonciateur dans le discours filmique ;
  • le récit biographique, autobiographique et historique ;
  • le mockumentary

Néanmoins ces axes de réflexion ne sont pas exhaustifs ; le thème proposé est susceptible d'être exploré et décliné en totale liberté.

Modalités de soumission

Les propositions de contributions, en français, doivent comprendre :

  • un titre et un résumé de 300 mots
  • une brève notice bio-bibliographique indiquant vos champs de recherche, vos laboratoire et/ou institution de rattachement, vos éventuelles publications
  • une courte bibliographie indicative sur laquelle se basera votre intervention

Le propositions sont à envoyer à l’adresse suivant, ayant comme object « proposition Colloque Jeunes Chercheurs Lara-Seppia » : luigistorto78@gmail.com

Date limite de soumission des propositions : 28 février 2020

Annonce de l’acceptation des propositions : avril 2020

Dates du colloque : 28 et 29 mai 2020

Le colloque sera introduit par une intervention de Jean-Louis Comolli.

Les communications auront une durée de vingt minutes, extraits compris.

Les contributions feront l’objet d’une publication dans la revue Entrelacs : https://journals.openedition.org/entrelacs (la publication est prévue au cours de l’automne-hiver 2020/21)

Comité scientifique

  • Pierre Arbus – Université Toulouse Jean Jaurès
  • Jean-Louis Comolli – Université Paris 8, Emeritus
  • Pierre Montebello – Université Toulouse Jean Jaurès
  • Leonardo Quaresima – Université d’Udine
  • Luigi Storto – Université Toulouse Jean Jaurès

[1] Aprà, Adriano. Breve ma veridica storia del documentario : dal cinema del reale alla nonfiction. Alessandria : Falsopiano, 2017, p. 163.

Places

  • Maison de la Recherche - 5 allées Antonio-Machado
    Toulouse, France (31)

Date(s)

  • Friday, February 28, 2020

Keywords

  • cinéma documentaire, auctorialité, documentaire contemporain, formes visuelles

Contact(s)

  • Luigi Storto
    courriel : luigistorto78 [at] gmail [dot] com

Information source

  • Luigi Storto
    courriel : luigistorto78 [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Documentaries and authorship: from author-witness to author-inventor to author-liar », Call for papers, Calenda, Published on Monday, December 16, 2019, https://calenda.org/720215

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search