InicioPourquoi faut-il lire Alain Testart ?

*  *  *

Publicado el martes 07 de enero de 2020 por Céline Guilleux

Resumen

Pourquoi faut-il lire Alain Testart ? Tout un programme. Et quel programme ! Cette idée de rassembler ethnologues, archéologues, économistes, historiens du droit, sociologues, chercheurs confirmés, étudiants et chercheurs débutants est issue de plusieurs étudiants de l’Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg encouragés par Pierre Le Roux et Valérie Lécrivain pour l’université et pour l’Association des amis d’Alain Testart. Après lecture d’une part de l’œuvre de l’anthropologue Alain Testart, disparu en 2013, ces étudiants ont souhaité partager leur enthousiasme avec le grand public et particulièrement avec les jeunes gens qui leur ressemblent : lycéens se destinant à étudier l’anthropologie, étudiants, doctorants, chercheurs débutants, mais aussi chercheurs et enseignants professionnels ou amateurs érudits. Ce, pour les inciter à lire ou relire Alain Testart afin de découvrir ou redécouvrir une partie de l’œuvre et de la pensée de celui-ci.

Anuncio

Présentation

Pourquoi faut-il lire Alain Testart ?... Tout un programme. Et quel programme ! Cette idée de rassembler ethnologues, archéologues, économistes, historiens du droit, sociologues, chercheurs confirmés, étudiants et chercheurs débutants est issue de plusieurs étudiants de l’Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg encouragés par Pierre Le Roux et Valérie Lécrivain pour l’Université et pour l’Association des amis d’Alain Testart. Après lecture d’une part de l’œuvre de l’anthropologue Alain Testart, disparu en 2013, ces étudiants ont souhaité partager leur enthousiasme avec le grand public et particulièrement avec les jeunes gens qui leur ressemblent : lycéens se destinant à étudier l’anthropologie, étudiants, doctorants, chercheurs débutants, mais aussi chercheurs et enseignants professionnels ou amateurs érudits. Ce, pour les inciter à lire ou relire Alain Testart afin de découvrir ou redécouvrir une partie de l’œuvre et de la pensée de celui-ci. Cette double journée d’étude mêlant ainsi chercheurs confirmés et plusieurs disciplines (anthropologie sociale, archéologie, histoire du droit, économie et sociologie) et étudiants avancés étant destinée prioritairement à un public jeune peu familier des travaux d’Alain Testart, il a été décidé que chaque intervenant « junior », proche des lecteurs cibles, puisse proposer de façon originale sa propre lecture analytique en tant que découvreur enthousiaste de cette œuvre complexe et pourtant si aisée d’abord, à travers des commentaires critiques, élogieux comme réfractaires, et les raisons de ces critiques et de ces éloges, en y associant ceux de chercheurs ou universitaires déjà connaisseurs des travaux et propositions d’Alain Testart. L’évocation de cette œuvre se fera à partir de la présentation de quelques ouvrages d’Alain Testart estimés marquants par les intervenants qui les commentent, les éclairent ou les discutent sur la base d’un coup de cœur initial, en expliquant les raisons de celui-ci. Pour atteindre ce jeune public visé, plus amateur d’audiovisuel que de textes imprimés, au-delà de celui, plus classique, des spécialistes de l’anthropologie sociale, de l’archéologie, de l’histoire du droit, de l’économie, de la sociologie, et plus largement des sciences dites humaines et sociales, les organisateurs ont choisi non seulement de proposer ce débat en libre accès dans la salle des conférences qui accueillera ces deux journées mais surtout de rendre accessible sur Internet les communications filmées et les débats qui les suivront, notamment via les sites de l’Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg, du laboratoire SAGE (unité mixte de recherche 7363 CNRS & université de Strasbourg) et de l’Association des amis d’Alain Testart.

Comité d'organisation

  • Bryan NEMEC NIERUCHALSKI (étudiant en master 2e année d’ethnologie, Institut d’ethnologie, université de Strasbourg, assistant du bureau de l’Association des amis d’Alain Testart)
  • Pierre LE ROUX (professeur, Institut d’ethnologie, université de Strasbourg, laboratoire SAGE, UMR 7363 CNRS & Unistra, vice-président de l’Association des amis d’Alain Testart)

Institutions participantes

  • Association des amis d’Alain Testart
  • Centre national de la recherche scientifique
  • Faculté des Sciences sociales de l’université de Strasbourg
  • Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg
  • Institut de recherche pour le développement (GRED, UMR IRD et université Paul Valéry-Montpellier 3)
  • Laboratoire Archéologie des Amériques ArchAm (UMR 8096 CNRS & université Paris 1-Panthéon Sorbonne)
  • Laboratoire Archéologie des sociétés méditerranéennes (UMR 5140 et université Paul Valéry-Montpellier 3)
  • Laboratoire Centre Asie du Sud-Est (CASE, UMR 8170 CNRS, EHESS, INALCO)
  • Laboratoire DynamE (UMR 7367 CNRS & université de Strasbourg)
  • Laboratoire PALOC (UMR 208 IRD & Muséum national d’Histoire naturelle)
  • Laboratoire SAGE (UMR 7363 CNRS & université de Strasbourg)
  • Maison interuniversitaire des Sciences de l’Homme en Alsace

Programme

28 avril 2020 

salle des conférences (MISHA, université de Strasbourg)

Matinée - modérateur Bernard SELLATO

8h45-9h00 Accueil des participants et café

9h00-9h30

  • « Ouverture des journées » Bernard SELLATO (ethnologue, directeur de recherche émérite CNRS, membre du CASE, UMR 8170 CNRS, EHESS, INALCO, discutant)
  • « Allocution d’accueil » Bryan NEMEC NIERUCHALSKI (étudiant en master 2e année d’ethnologie, Institut d’ethnologie, université de Strasbourg, assistant du bureau de l’Association des amis d’Alain Testart)
  • « Quelques mots sur Alain Testart » Valérie LÉCRIVAIN (docteur en anthropologie sociale, membre du labo. ArTeHiS, UMR 6298 CNRS, université de Bourgogne, ministère de la Culture, INRAP, présidente de l’Association des amis d’Alain Testart, discutante)
  • « Introduction aux journées » Pierre LE ROUX (professeur, Institut d’ethnologie, université de Strasbourg, laboratoire SAGE, UMR 7363 CNRS & Unistra, vice-président de l’Association des amis d’Alain Testart)

9h30-10h00 « Allers-retours entre archéologie et ethnologie, réflexions à partir de “Avant l’Histoire” (2012) » Matthieu MICHLER (archéologue, INRAP, UMR 7044 Archimede CNRS & Unistra)

  • 10h00-10h15 Débat
  • 10h15-10h45 « “Avant l’Histoire” après Alain Testart : une science critique pour un monde de critiques interprétatives » Johann MATHIEU (ancien étudiant en licence d’ethnologie, Unistra, maraîcher)

10h45-11h00 Débat

11h-11h15 Pause café

  • 11h15-11h45 « Alain Testart et les origines de l’État à partir de “La Servitude volontaire” (2004) et de “L’Institution de l’esclavage” (2018) » Soazick KERNEIS (historienne du droit, professeur, université Paris-Nanterre)
  • 11h45-12h00 Débat
  • 12h00-12h30 « Au nom des lois, brisez vos chaînes… “L’Institution de l’esclavage” (2018) » Bryan NEMEC NIERUCHALSKI (étudiant en master 2e année d’ethnologie, Institut d’ethnologie, université de Strasbourg, assistant du bureau de l’Association des amis d’Alain Testart)
  • 12h30-12h45 Débat

12h45-14h15 Pause repas

Après-midi - modérateur Valérie LÉCRIVAIN

  • 14h15-14h45 « L’État de la fidélité : réflexion sur l’origine de l’État, d’après “La Servitude volontaire” (tome 2, 2004) » Raphaëlle SCHIMMEL (étudiante en master 1re année d’ethnologie, Unistra)
  • 14h45-15h00 Débat
  • 15h00-15h30 « À propos de “Des Mythes et des croyances” (1991) » Pauline PÉPIN (étudiante en master 2e année d’ethnologie, Unistra)
  • 15h30-15h45 Débat

15h45-16h00 Pause café

  • 16h00-16h30 « La “Critique du don” permet-elle de comprendre le don sans contrepartie et le mendiant smithien ? » Jean-Daniel BOYER (maître de conférences, doyen de la Faculté des sciences sociales, Unistra, DynamE UMR 7367)
  • 16h30-16h45 Débat
  • 16h45-17h15 « Discussion sur l’hypothèse de l’origine de la dot (“Nouvelles hypothèses sur la dot”, Droit et culture, 42, p. 183-210, 2001) » Geoffroy de SAULIEU (archéologue, chargé de recherche à l’Institut de recherche pour le développement-IRD, membre du laboratoire PALOC, UMR 208 IRD & Muséum national d’Histoire naturelle)
  • 17h15-17h30 Débat
  • 17h30-18h00 « Typologie des transferts non marchands dans “Critique du don” (2007) : des formes sociales aux pratiques empiriques » Emmanuel PANNIER (anthropologue, chargé de recherche IRD, membre du laboratoire PALOC) [sous réserve]
  • 18h00-18h15 Débat

Fin de la première journée

29 avril 2020

salle des conférences (MISHA, université de Strasbourg)

Matinée - modérateur Pierre LE ROUX

  • 9h00-9h15 Accueil des participants et café
  • 9h15-9h45 « “L’Amazone et la cuisinière” vont en Amazonie. Hommage archéologique à Alain Testart » Stephen ROSTAIN (archéologue, directeur de recherche CNRS, membre du laboratoire ArchAm, UMR 8096 CNRS & université Paris 1-Panthéon Sorbonne)
  • 9h45-10h00 Débat
  • 10h00-10h30 « “L’Amazone et la cuisinière” et comment le boulanger supplanta la boulangère (synthèse, valeurs de l’œuvre et étude de cas) » Elena LANDMANN (étudiante en master 2e année d’ethnologie, Unistra)
  • 10h30-10h45 Débat

10h45-11h00 Pause café

  • 11h00-11h30 « À propos de “De la nécessité d’être initié : rites d’Australie” (1992) » Bernard MOIZO (socio-anthropologue, directeur de recherche IRD, directeur du GRED, UMR IRD et université Paul Valéry-Montpellier 3)
  • 11h30-11h45 Débat
  • 11h45-14h00 Pause repas

Après-midi - modérateur Bryan NEMEC NIERUCHALSKI

  • 14h00h-14h30 « Alain Testart, “La Déesse et le grain” (2010) : une lecture d’archéologue » Luc JALLOT (archéologue, maître de conférences université Paul Valéry-Montpellier 3, laboratoire Archéologie des sociétés méditerranéennes, Société languedocienne de Préhistoire)
  • 14h30-14h45 Débat
  • 14h45-15h15 « La révolution de “Pour les sciences sociales. Essai d’épistémologie” (1991, rééd. 2020) » Pierre LE ROUX
  • 15h15-15h30 Débat
  • 15h30-16h00 « À propos des “Principes de sociologie générale” (à paraître en 2020, CNRS éditions) » Marc JOLY (sociologue, chargé de recherche CNRS, membre du laboratoire PRINTEMPS, UVSQ/CNRS)
  • 16h00-16h15 Débat
  • 16h15-16h45 « À propos de “Des Dons et des dieux” (1993, Armand Colin, rééd. 2006, Errance) Judicaël JUGÉ (étudiant en licence de sciences sociales 2e année, Unistra)16h45-17h00 Débat

17h00-18h00 Projection d’extraits de conférences filmées d’Alain Testart : La Préhistoire des autres. Du déni au défi (2011, 32 mn, INRAP, colloque international organisé par le musée du Quai Branly et l’Inrap, les 18 et 19 janvier 2011 au Théâtre Claude Lévi-Strauss, musée du Quai Branly, Paris) ; Religions aborigènes d’Australie, religions sans dieux (2007, 1h53 mn) (source : http://alaintestart.com/videoconf.htm).

18h00-18h30 Débat général suivi d’un pot de clôture

Fin des journées d’étude

Inscriptions

entrée libre dans la limite des places disponibles

Lugares

  • salle des conférences – MISHA Campus Esplanade – université de Strasbourg
    Estrasburgo, Francia (67)

Fecha(s)

  • martes 28 de abril de 2020
  • miércoles 29 de abril de 2020

Palabras claves

  • art rupestre, division sexuelle du travail, la dette, épistémologie, esclavage, prestation matrimoniale, évolutionnisme, mythe, croyance,

Contactos

  • Pierre Le Roux
    courriel : p [dot] le [dot] roux [at] unistra [dot] fr
  • Bryan Nemec Nieruchalski
    courriel : bryan [dot] nemec [at] etu [dot] unistra [dot] fr

Fuente de la información

  • Pierre Le Roux
    courriel : p [dot] le [dot] roux [at] unistra [dot] fr

Para citar este anuncio

« Pourquoi faut-il lire Alain Testart ? », Jornada de estudio, Calenda, Publicado el martes 07 de enero de 2020, https://calenda.org/722900

Archivar este anuncio

  • Google Agenda
  • iCal