Página inicialLa marginalité comme modèle

La marginalité comme modèle

Étude critique transdisciplinaire d'un paradigme des marges

*  *  *

Publicado quarta, 08 de janeiro de 2020 por Elsa Zotian

Resumo

Cette journée d'étude de jeunes chercheuses et chercheurs de l'université Paris Nanterre a comme objectif de dresser un bilan critique de l'utilisation du paradigme des marges pour penser le centre, dans nos champs disciplinaires respectifs et dans nos propres recherches. Elle est destinée à tester l'efficacité heuristique d'un tel outil par la présentation d'une réflexion méthodologique à un public venu d'une diversité de traditions scientifiques.

Anúncio

Argumentaire

Cette journée d'étude de jeunes chercheuses et chercheurs de l'université Paris Nanterre a comme objectif de dresser un bilan critique de l'utilisation du paradigme des marges pour penser le centre, dans nos champs disciplinaires respectifs et dans nos propres recherches. Elle est destinée à tester l'efficacité heuristique d'un tel outil par la présentation d'une réflexion méthodologique à un public venu d'une diversité de traditions scientifiques.

Responsables scientifiques

  • Marie-Agathe Tilliette (Université Paris Nanterre, ED138, LiPo)
  • Alexandre Vlamos (Université Paris Nanterre, ED395, ArScAn)

Programme

9h30 Accueil des participant.e.s

9h45 Introduction, Marie-Agathe Tilliette et Alexandre Vlamos

Première session – La marginalité comme enjeu méthodologique

Modération : Damien Accoulon (Université Paris Nanterre, ED395, HAR)

  • 10h Frontières et données au bord, visions mathématiques de la marge, Thomas Leblé (CNRS, Paris 5)
  • 10h30 Marginalisation, exclusion du politique : que construire à partir d’une ethnographie des corps dans la ville éthiopienne ? Marion Langumier (Université Paris Nanterre, ED395, LESC)
  • 11h Redéfinir le centre : la confrérie des mendiants, une société avec ses lois propres dans le roman des Lumières, Marianne Albertan-Coppola (Université Paris Nanterre, ED138, CSLF)

11h30 Discussion

12h-13h30 Déjeuner

Deuxième session – Mises en pratique du paradigme des marges

Modération : Maguelone Bastide (Université Paris Nanterre, ED395, ArScAn)

  • 13h30 La marginalité comme une invisibilité ? Le cas de l’université de Nanterre, Cédric Le Cocq (Université Paris Nanterre, ED395, IDHES)
  • 14h La critique du droit face à la marginalité comme modèle du projet néolibéral, Licia Bosco Damous (Université Paris Nanterre, ED141, CTAD)
  • 14h30 De la marginalité à l'activisme social dans le monde hindou, Johan Krieg (Université Paris Nanterre, ED395, LESC)

15h Discussion

15h30-16h Pause

Troisième session – Jouer avec la marge : art et littérature

Modération : Paule Faggianelli Brocart (ED138, LiPo)

  • 16h Décentrer l'étude des représentations : prolégomènes à l'histoire de l'art au prisme du queer, Quentin Petit dit Duhal (Université Paris Nanterre, ED395, HAR)
  • 16h30 Dans la marge : Marcel Allain et son Capitaine à quinze ans ! Petite étude des archives de genèse d’un récit en images, Luce Roudier (Université Paris Nanterre, ED138, CSLF)

17h Discussion

17h15-17h30 Conclusions de la journée, Marie-Agathe Tilliette et Alexandre Vlamos

Locais

  • Bâtiment Max Weber, salle de séminaire 1 - Université Paris Nanterre 200, avenue de la République
    Nanterre, França (92)

Datas

  • sexta, 17 de janeiro de 2020

Palavras-chave

  • marginalité, périphéries, interdisciplinarité, méthodologie

Contactos

  • Marie-Agathe Tilliette
    courriel : marie [dot] agathe [dot] tilliette [at] gmail [dot] com

Fonte da informação

  • Marie-Agathe Tilliette
    courriel : marie [dot] agathe [dot] tilliette [at] gmail [dot] com

Para citar este anúncio

« La marginalité comme modèle », Jornadas, Calenda, Publicado quarta, 08 de janeiro de 2020, https://calenda.org/724604

Arquivar este anúncio

  • Google Agenda
  • iCal