HomeThe punk scene in Marseille

The punk scene in Marseille

La scène punk à Marseille

*  *  *

Published on Wednesday, January 08, 2020 by Elsa Zotian

Summary

Dès 1976, le punk est en France un phénomène total. La montée de sève qui propulse sur scène des groupes à peine formés et déjà célèbres à l’échelle de leur quartier, de leur ville ou de leur région montre combien le mouvement ne se limite pas à un phénomène parisien, même si la capitale constitue un centre de gravité qui attire ou au contraire suscite méfiance et défiance. Marseille s’ouvre au punk dès 1978. Par le dynamisme de ses quartiers populaires (La Plaine et les quartiers Nord), l’importance de la vie associative – de Monkey Production à Runaway Movement – et des groupes historiques comme Nitrate ou Cops and Robbers, l’importance de la scène punk à Marseille s’impose. À partir des années 1980, on assiste à la montée en puissance de cette identité musicale qui inscrit la contribution marseillaise au punk en dialogue avec les expressions musicales punk tant nationales qu’anglo-saxonnes mais aussi plus diverses (de la chanson au rock) bien ancrées au niveau régional.

Announcement

Argumentaire

Dès 1976, le punk est en France un phénomène total. La montée de sève qui propulse sur scène des groupes à peine formés et déjà célèbres à l’échelle de leur quartier, de leur ville ou de leur région montre combien le mouvement ne se limite pas à un phénomène parisien, même si la capitale constitue un centre de gravité qui attire ou au contraire qui suscite méfiance et défiance.

Marseille s’ouvre au punk dès 1978. Par le dynamisme de ses quartiers populaires (La Plaine et les quartiers nord), l’importance de la vie associative – de Monkey Production à Runaway Movement - et des groupes historiques comme Nitrate ou Cops and Robbers, l’importance de la scène punk à Marseille s’impose. A partir des années 1980, on assiste à la montée en puissance de cette identité musicale qui inscrit la contribution marseillaise au punk en dialogue avec les expressions musicale punk tant nationales qu’anglo-saxonnes et mais aussi plus diverses ( de la chanson au rock) qui bien ancrées au niveau régional. Outre la diversité des formes musicales que prend le punk à Marseille dans les années 1990 (hardcore, Oi!), la ville est le terreau de l’émergence d’une culture visuelle punk marseillaise organisée autour des collectifs et du fanzinat (fanzines Why, Destroy  par exemple ou le collectif le Dernier Cri).

La scène punk à Marseille

11 janvier 2020, Marseille, Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale 

De 11h à 18h30, Auditorium

Responsables de la journée d’études : Luc Robène, Marine Schütz et Solveig Serre

Projet de recherche PIND (Punk is not dead. Une histoire de la scène punk en France, 1976-2016), soutenu par le programme intelligence des patrimoines du CESR, THALIM, l’ANR et LNEI.

Programme

10h30-11h00 Accueil des participants, café

11h Ouverture au public  

11h00 -11h20 Introduction, Luc Robène et Solveig SerreRaphaël Reille et Marine Schütz

11h20-13h00 Sur les traces du punk historique à Marseille

Robert Rossi (Docteur en histoire, AMU)  « Le Punk dans le contexte de l'Histoire du rock à Marseille »

Table-ronde Le punk historique

  • Belphégorz
  • Nitrate
  • Franka Lo-re
  • Brigitte Balian-Artin

Projection d’archives de l’INA  

Entretien avec Pascal Escobar

Discussion

13h00-14h00 Déjeuner

14h00-15h00 Marseille, chapelle punk et garage

Table-ronde Marseille ville hardcore et Oi !  

  • Stéphane Disagry
  • Yann (La maison hantée)
  • Marc Russo (Warrior Kids)
  • Pierrot (Conger Conger)  

Projection d’extraits du film d’Alexandra Musseau sur le rock à Marseille 

Discussion

15h00-16h10 Des punks, des images et des mots

Table-ronde Des punks et des images

  • Pakito Bolino
  • Benoît Carbonnel 
  • Pierre Prouvèze

Modération Marine Schütz

Laurent Grün et Will, A l’heure du Lunch : entretien avec Will

Discussion

16h10-16h25 Pause

Géographies punk : la Plaine et au-delà 

16h25-17h45

  • Julie Abbou, « Le Cul entre deux chaises. A propos de l’étanchéité des pratiques et des savoirs »   
  • Rémi Boivin, « Les sessions Pirate Punx comme performance d'un lien social ouvert à Marseille par La Plaine ».

Table-ronde Festivals, fanzines, orgas et salle de concerts

  • Olivier Crapoulet
  • Hazem el Moukkadem
  • Mathieu Léonard
  • Stéphan Raffi

Discussion

17h45 Concert acoustique de Lionel Martin, saxophoniste, reprise des Stooges

Places

  • BMVR, auditorium - 58 cours Belsunce
    Marseille, France (13001)

Date(s)

  • Saturday, January 11, 2020

Keywords

  • punk, Marseille, cultural studies

Contact(s)

  • Marine Schutz
    courriel : schutzmarine [at] gmail [dot] com

Information source

  • Marine Schutz
    courriel : schutzmarine [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« The punk scene in Marseille », Study days, Calenda, Published on Wednesday, January 08, 2020, https://calenda.org/727494

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal