Página inicialLe local au prisme de la transition écologique

Le local au prisme de la transition écologique

Local-ness through the prism of ecological transition

*  *  *

Publicado terça, 07 de janeiro de 2020 por Céline Guilleux

Resumo

La recherche « le local au prisme de la transition écologique » vise à saisir « par le bas » la notion de « local » en portant l’attention sur les processus de reterritorialisation des activités portés par la transition écologique (TE). Elle consiste à identifier et donner à voir à la fois les liens de proximité que ces activités tissent et les interrelations qu’elles introduisent entre acteurs à différentes échelles. Cette recherche s’appuie dans un premier temps sur le recensement et la cartographie des activités TE productives et de service, publiques, privées et associatives au sein de territoires préalablement sélectionnés. Par exemple : circuits courts alimentaires ou énergétiques, filières de matériaux bio-sourcés, organisations liées à l’économie sociale et solidaire (protection de l'environnement, lutte contre l'exclusion, santé).

Anúncio

Contexte

La recherche « le local au prisme de la transition écologique » vise à saisir « par le bas » la notion de « local » en portant l’attention sur les processus de reterritorialisation des activités portés par la transition écologique (TE). Elle consiste à identifier et donner à voir à la fois les liens de proximité que ces activités tissent et les interrelations qu’elles introduisent entre acteurs à différentes échelles.

Cette recherche s’appuie dans un premier temps sur le recensement et la cartographie des activités TE productives et de service, publiques, privées et associatives au sein de territoires préalablement sélectionnés. Par exemple : circuits courts alimentaires ou énergétiques, filières de matériaux bio- sourcés, organisations liées à l’économie sociale et solidaire (protection de l'environnement, lutte contre l'exclusion, santé). Puis, dans un second temps, des entretiens sont à mener avec les acteurs locaux de certaines des activités TE recensées: acteurs directs (producteurs en particulier), acteurs politiques et économiques, habitants- impliqués dans ces activités sélectionnées au préalable. La recherche se conclue par l’élaboration d’une synthèse de ces données et observations conduisant à une approche systémique du fonctionnement de ces espaces et permettant d’identifier des microsystèmes locaux.

La recherche est pilotée par l’UMR Ausser. Elle est co-financée par le CGET (Commissariat général à l’égalité des territoires maintenant Agence des territoires) et le PUCA (Plan urbanisme, construction et architecture).

Durée 

Poste à plein temps sur 12 mois (janvier 2020 à décembre 2020)

Statut

Équivalent Ingénieur de recherche avec moins de 3 ans d’expérience (ou Ingénieur d’études)

Missions

La personne travaillera en collaboration étroite avec Béatrice Mariolle et Antoine Brès . Il- Elle sera plus particulièrement chargée de :

  • Établir un recensement des activités contribuant à la mise en œuvre de la Transition écologique ;
  • Cartographier ces activités sous format SIG (arcgis9) ;
  • Mettre en place le travail d’enquêtes de terrain à mener auprès des acteurs locaux dans le cadre de la seconde étape de l’étude ;
  • Participer à l’élaboration de la synthèse et notamment à la représentation cartographique des micro-systèmes locaux que ces activités TE contribuent à faire émerger ;
  • Participer aux activités de recherche afin de pouvoir en rendre compte dans les différents supports (rapport, site internet,..) ;
  • Organiser les comités de pilotage (ordre du jour, animation, invitations, réservation salle et matériel), préparer leurs contenus et rédiger leurs comptes rendus synthétiques.

Compétences requises

  • Compétences approfondies en SIG et en représentation cartographique
  • Intérêt et expériences éventuelles dans le domaine de la transition écologique.

Profil requis

Docteur (ou Master) en urbanisme, aménagement, architecture, géographie, géomatique, etc.

Dossier de candidature

La candidature doit être envoyée par mail à Béatrice Mariolle (b- mariolle@lille.archi.fr) ) et/ou Antoine Brès (antoinebres@bresmariolle.fr) de préférence

avant le 22 décembre 2019, mais au plus tard le 10 janvier 2020.

Le dossier comportera:

  • un curriculum vitae détaillé,
  • une lettre de motivation pour le poste,
  • les travaux témoignant des compétences du/de la candidat-e en représentation cartographique et de son intérêt pour la transition écologique.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter Antoine Brès au 06 07 43 85 82.

Locais

  • 15 rue de Chabrol
    Paris, França (75010)

Datas

  • sexta, 10 de janeiro de 2020

Ficheiros anexos

Palavras-chave

  • transition écologique, local, cartographie, enquetes de terrain

Contactos

  • Beatrice Mariolle
    courriel : beatrice [dot] mariolle [at] gmail [dot] com
  • Antoine Bres
    courriel : antoinebres [at] bresmariolle [dot] fr

Urls de referência

Fonte da informação

  • Beatrice Mariolle
    courriel : beatrice [dot] mariolle [at] gmail [dot] com

Para citar este anúncio

« Le local au prisme de la transition écologique », Bolsa de estudo, prémios e ofertas de emprego, Calenda, Publicado terça, 07 de janeiro de 2020, https://calenda.org/728208

Arquivar este anúncio

  • Google Agenda
  • iCal