Página inicialLes disciplines scolaires à l’heure des réformes au Cameroun : pratiques didactiques et perspectives nouvelles

Les disciplines scolaires à l’heure des réformes au Cameroun : pratiques didactiques et perspectives nouvelles

School disciplines in the ages of reform in Cameroon: didactic practices and fresh perspectives

Les Cahiers du département de didactique des disciplines, numéro 1

Les Cahiers du département de didactique des disciplines journal issue 1

*  *  *

Publicado quinta, 30 de janeiro de 2020 por Céline Guilleux

Resumo

Ce premier numéro des Cahiers du Département de Didactique des disciplines se propose de poser des regards pluriels sur les pratiques actuelles d’enseignement des disciplines scolaires en contexte de réformes. Il appelle à un débat fécond qui, nourri de positionnements épistémologiques et d’orientations théoriques et méthodologiques de l’heure, éclaire les pratiques d’enseignement-apprentissage et profile des perspectives nouvelles et réalistes qui reposent sur la diversité des contextes camerounais.

Anúncio

Coordonnateurs du numéro

ZOUYANE Gilbert & DAOUAGA SAMARI Gilbert

Argumentaire

Le Cameroun, comme beaucoup d’autres pays africains, connait depuis une dizaine d’années des réformes dans son système éducatif. Avec une frénésie et une diligence préoccupantes, la maternelle, le primaire et le secondaire subissent des bouleversements importants. Inquiétés par les résultats alarmants provenant des établissements scolaires, les décideurs, sous l’impulsion ardente des bailleurs de fonds, adoptent l’approche par compétences (APC) pour l’enseignement. Les programmes d’études des différentes disciplines ont alors fait l’objet d’une réécriture suivant cette approche dont l’application implique un changement de paradigme. L’APC, dans la version choisie par le Cameroun (entrée par les situations de vie), supplante plusieurs approches au rang desquelles la Pédagogie par objectif à laquelle la plupart des enseignants en activité ont été pourtant formés. Dans l’éducation de base, la pédagogie du projet s’ajoute à cette approche. Quoi qu’il en soit, il est désormais demandé aux enseignants d’envisager des pratiques en cohérence prioritaire avec le socioconstrucvisme, qui postule que « l’élève crée ses connaissances en interaction avec ses pairs » (Boutin, 2004 : 28). Ce courant provoque une reconfiguration des relations entre enseignant et apprenants. Le curseur de la centration est placé sur l’apprenant et, par extension, sur ses activités d’apprentissage.

De nombreuses études interrogent ces réformes. Pour le cas de l’Afrique par exemple, l’ouvrage dirigé par Puren et Maurer (2018) conclut à une crise générale d’apprentissage dans la partie francophone subsaharienne, suite à des constats alarmants dans l’enseignement-apprentissage : pratiques enseignantes ne favorisant pas l’apprentissage, rapport complexe à la langue enseignée, formation insuffisante des enseignants, etc. Cette étude vient en fait corroborer les résultats du numéro 72 de la Revue Travaux de didactique du français langue étrangère (Tdfle, 2018 n° 72) qui, dans l’ensemble, sont très critiques à l’égard de l’APC en classe de langues. Au Cameroun, le travail le plus récent sur cette question est celui d’Evouna (2019), lequel examine l’implémentation de l’APC et met en lumière les difficultés rencontrées par les enseignants. Toutes ces études (pour ne se limiter qu’aux plus récentes) font un examen sans complaisance de la mise en place et de la mise en œuvre des réformes courantes en Afrique et au Cameroun. L’APC, dont les bienfaits sont tant vantés par les décideurs, est mise sur la sellette. Dans des positions un peu mitigées, les contributions du volume spécial de Syllabus Review de l’École Normale Supérieure de Yaoundé interrogent l’APC, ses avantages, son fondement épistémologique et suggèrent des pistes pour une application rentable de cette nouvelle approche.

Le présent numéro des Cahiers du Département de Didactique des disciplines se propose d’enrichir le débat à partir de regards pluriels sur les pratiques actuelles d’enseignement des disciplines scolaires. Il permettra de répondre à de nombreuses questions sur l’enseignement-apprentissage des langues-cultures, des littératures, des mathématiques, de la physique, de la chimie, de l’histoire-géographie, de l’éducation à la citoyenneté, de la philosophie, de l’EPS, etc. Quelles innovations apporte l’APC dans ces disciplines ? Quels rapports les enseignants et les apprenants ont-ils avec ces « nouveautés » ? De quelles ressources didactiques et pédagogiques disposent-ils pour leurs activités d’enseignement et d’apprentissage ? Au regard des mutations sociales et technologiques observées au Cameroun ces dernières années (Belinga Bessala, 2009), les réformes en cours tiennent-elles compte de ces nouvelles réalités ? Les contenus prévus dans les programmes et manuels répondent-ils aux nouveaux besoins des apprenants ? Ces contenus sont-ils en cohérence avec les situations effectivement vécues des apprenants ? Les interactions didactiques ont-elles changé avec ces réformes ? Bref, ce numéro appelle à un débat fécond qui, nourri de positionnements épistémologiques et d’orientations théoriques et méthodologiques de l’heure, éclaire les pratiques d’enseignement-apprentissage actuelles et profile des perspectives nouvelles et réalistes qui reposent sur la diversité des contextes camerounais.

Axes de recherche

Les travaux aideront à avoir des regards croisés aussi bien des chercheurs en didactiques que des acteurs de terrain (enseignants, animateurs pédagogiques, inspecteurs, etc.) impliqués au quotidien dans la mise en application des nouvelles réformes ; ce numéro leur permet de questionner leurs expériences. Les contributions (en didactiques de langues-cultures, de littératures, de sciences, d’EPS, de sciences humaines, etc.) respecteront les normes APA (6e édition) et pourront s’inscrire dans l’un des axes suivants, non exhaustifs :

  • Axe 1 : Pratiques de classe
  • Axe 2 : Approches d’enseignement : APC, pédagogie du projet, etc.
  • Axe 3 : Manuels scolaires et discours pédagogiques
  • Axe 4 : Formation initiale et continue des enseignants

Calendrier prévisionnel

  • Diffusion de l’appel : 13 janvier 2020
  • Réception des résumés d’environ 250 mots : 30 mars 2020

  • Notification aux auteurs : 30 avril 2020
  • Réception des articles entièrement rédigés (environ 15 pages) : 30 juillet 2020
  • Retour aux auteurs : 30 septembre 2020
  • Réception des articles révisés : 30 octobre 2020
  • Parution : Décembre 2020

Consignes de rédaction : Normes APA, Times New Roman, taille 12, interligne 1.5.

Les résumés et articles seront simultanément envoyés aux adresses suivantes : zouyanegilbert1@gmail.com  et daouaga@gmail.com.

Comité scientifique 

  • Pr BIKOI Félix Nicodème (Université de Yaoundé I)
  • Pr MBALA ZE Barnabé (Université de Yaoundé I)
  • Pr FONKOUA Pierre (Université de Yaoundé I)
  • Pr TANY Maureen (Université de Yaoundé I)
  • Pr DAOUDA MAINGARI (Université de Yaoundé I)
  • Pr MENYE NGA Germain Fabrice (Université de Ngaoundéré)
  • Pr EVOUNA Jacques (Université de Maroua)
  • Pr MBASSI ATEBA Raymond (Université de Maroua)
  • Pr BACHIR BOUBA (Université de Maroua)
  • Pr ZOUYANE Gilbert (Université de Ngaoundéré)
  • Pr PARE Daouda (Université de Ngaoundéré)
  • Pr METANGMO TATOU Léonie (Université de Ngaoundéré)
  • Pr BECHE Emmanuel (Université de Maroua)

Références bibliographiques

Belinga Bessala (2009). Du statut épistémique de l’enseignement secondaire au Cameroun. Syllabus Review, 1, 140-152.

Boutin, G. (2004). L’approche par compétences en éducation : un amalgame paradigmatique. Connexions, 1(81), 25-41.

Evouna, J. (2019). L’École des compétences : le défi de l’aménagement pédagogique. Paris : Connaissances & savoirs.

Puren, L. et Maurer, B., dir. (2018). La crise de l’apprentissage en Afrique francophone subsaharienne. Regards croisés sur la didactique des langues et les pratiques enseignantes. Bruxelles, Bern, Berlin, New York, Oxford, Wien : Peter Lang.

Syllabus Review (2019). Special focus on APC/CBA, vol. 8, n° 1-2.

Travaux de didactique du français langue étrangère (Tdfle). (2018). Les approches par compétences en didactique des langues : diversité et enjeux, apports et limites, n° 72. 

Datas

  • segunda, 30 de março de 2020

Ficheiros anexos

Palavras-chave

  • discipline scolaire, didactique, réforme, enseignement, apprentissage, Cameroun

Contactos

  • Gilbert Daouaga Samari
    courriel : daouaga [at] gmail [dot] com
  • Gilbert Zouyane
    courriel : zouyanegilbert1 [at] gmail [dot] com

Fonte da informação

  • Gilbert Daouaga Samari
    courriel : daouaga [at] gmail [dot] com

Para citar este anúncio

« Les disciplines scolaires à l’heure des réformes au Cameroun : pratiques didactiques et perspectives nouvelles », Chamada de trabalhos, Calenda, Publicado quinta, 30 de janeiro de 2020, https://calenda.org/736584

Arquivar este anúncio

  • Google Agenda
  • iCal