HomeL'événement

L'événement

73e congrès de l'Institut d'histoire de l'Amérique française (IHAF)

*  *  *

Published on Friday, February 14, 2020 by Anastasia Giardinelli

Summary

Pour son 73e congrès, qui aura lieu à Orford en Estrie les 15, 16 et 17 octobre 2020, l'Institut d'histoire de l'Amérique française sollicite des communications qui mobilisent la notion d’événement, mais également qui la mettent à l’épreuve et la questionnent, des communications qui cherchent à révéler des aspects méconnus d’événements bien enracinés dans les récits historiques, mais également qui mettent ou remettent en scène des événements oubliés de l’historiographie ou de la mémoire collective, des communications qui réfléchissent à la manière dont l’événement est fabriqué, historicisé. Au final, nous n’avons pas à choisir entre l’événement et la longue durée, mais il y a certainement une nécessité de réfléchir à la place de l’événement dans la longue durée.

Announcement

Le Congrès aura lieu les 15, 16 et 17 octobre 2020.

Argumentaire

De la fondation de la ville de Québec à la bataille des plaines d’Abraham, de la création du Manitoba à l’élection du gouvernement de Jean Lesage, de l’octroi du droit de vote aux femmes à la décriminalisation de l’avortement, de la commission sur le bilinguisme et le biculturalisme à la première crise de l’énergie, l’histoire de l’Amérique française est traversée par des événements qui en ont marqué l’histoire et la mémoire. C’est cette notion d’événement que se propose d’explorer le 73e congrès de l’IHAF. Si François Dosse a pu écrire en 2010 qu’on « assiste de toute part au retour de l’événement », cette notion a longtemps été rejetée par toute une historiographie reposant plutôt sur la recherche des structures, des invariances, sur l’étude de la longue durée. Dans ce contexte, l’événement devenait un élément de la « vieille histoire » (une histoire événementielle), l’épiphénomène masquant les véritables forces à l’œuvre dans l’évolution des sociétés. L’événement a pourtant retrouvé une certaine légitimité dans l’historiographie. Marquant la rupture, signalant une mutation ou introduisant un désordre, il suscite des questionnements quant à ses causes, sa portée, mais aussi ses échos et les traces qu’il laisse derrière lui (Michel de Certeau écrira, au sujet de Mai 68, « l’événement est ce qu’il devient »).

Dans le cadre de ce congrès, nous sollicitons des communications qui mobilisent la notion d’événement, mais également qui la mettent à l’épreuve et la questionnent, des communications qui cherchent à révéler des aspects méconnus d’événements bien enracinés dans les récits historiques, mais également qui mettent ou remettent en scène des événements oubliés de l’historiographie ou de la mémoire collective, des communications qui réfléchissent à la manière dont l’événement est fabriqué, historicisé. Au final, nous n’avons pas à choisir entre l’événement et la longue durée, mais il y a certainement une nécessité de réfléchir à la place de l’événement dans la longue durée.

Les propositions de communications pourront s’inspirer, notamment mais non exclusivement, des quelques grandes catégories suivantes :

  • Mémoires et commémorations d’évènements historiques
  • Les médias et la fabrique de l’évènement
  • L’histoire publique et les dates anniversaires
  • La place de l’évènement dans l’histoire sociale (grèves, manifestations, etc.)
  • L’histoire politique et l’importance des marqueurs temporels
  • Temps court et temps long dans l’enseignement de l’histoire
  • « Grandes dates » de l’histoire militaire

Modalités de participation

Le comité vous invite à soumettre des propositions de communication ou de séance

au plus tard le 31 mars 2020

Les propositions hors thème, portant sur l’histoire de l’Amérique française, seront également considérées.

Pour soumettre vos propositions, visitez la page web de l’IHAF (https://ihaf.qc.ca/congres/) et sélectionnez le formulaire pour les communications individuelles (ou accédez au formulaire ici : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSek6XWogLFw7r8YHGjLKoh1YhBWHy1ez8lPtOYrVPvO6pB-MA/viewform?usp=sf_link)

Pour les responsables de séance, sélectionnez plutôt sur la page web le formulaire pour les propositions de séances (ou accédez au formulaire ici : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSe-MmdrTb8artSp6uR3GwOcPDpvDmSbu9CGOXLs7VVGEDflfA/viewform?usp=sf_link)

Vous recevrez une confirmation automatique de votre soumission par courriel. Dans le cas contraire, ou en cas de doute, écrivez à ihaf@ihaf.qc.ca pour confirmer.

Les étudiants et étudiantes de 2e cycle qui n’ont pas déposé leur mémoire transmettront une lettre de leur directeur ou directrice de recherche attestant du degré d’avancement de leurs travaux à l'adresse ihaf@ihaf.qc.ca

Notez que le comité privilégie les communications portant sur des résultats de recherche. Le comité se réserve le droit de restructurer les séances en fonction de la cohérence générale du congrès.

Comité d'organisation

Pour toute question, contactez :

  • Harold Bérubé, Université de Sherbrooke, co-président du 73e Congrès de l’IHAF : Berube@USherbrooke.ca
  • Maurice Demers, Université de Sherbrooke, co-président du 73e Congrès de l’IHAF : Demers@USherbrooke.ca
  • Daniel Poitras, coordonnateur IHAF : ihaf@ihaf.qc.ca

Places

  • 90 Avenue des Jardins
    Orford Lake, Canada (J1X 6M6)

Date(s)

  • Tuesday, March 31, 2020

Keywords

  • événement, structure, Canada français, Québec, francophonie, changement social

Contact(s)

  • Daniel Poitras
    courriel : ihaf [at] ihaf [dot] qc [dot] ca

Reference Urls

Information source

  • Daniel Poitras
    courriel : ihaf [at] ihaf [dot] qc [dot] ca

To cite this announcement

« L'événement », Call for papers, Calenda, Published on Friday, February 14, 2020, https://calenda.org/745676

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal