HomeAlternatives for suburban areas / suburban alternatives

Alternatives for suburban areas / suburban alternatives

Alternatives en périurbain / alternatives périurbaines

From alternatives to the evolution of norms?

De l’alternative à l’évolution de la / des norme(s) ?

*  *  *

Published on Friday, February 07, 2020 by Anastasia Giardinelli

Summary

Après avoir réinterrogé le processus de périurbanisation et le fait périurbain au prisme d’une approche épistémologique puis mis en débat dans une deuxième session la dimension sensible et habitante des modes de vie périurbains, il s’agit dans cette troisième séance d’interroger l’évolution des pratiques et des manières de faire dans des espaces périurbains engagés dans des mutations dont on peut penser qu’elles sont sans doute autant conjoncturelles que structurelles.

Announcement

Argumentaire

Après avoir réinterrogé le processus de périurbanisation et le fait périurbain au prisme d’une approche épistémologique puis mis en débat dans une deuxième session la dimension sensible et habitante des modes de vie périurbains, il s’agit dans cette troisième séance d’interroger l’évolution des pratiques et des manières de faire dans des espaces périurbains engagés dans des mutations dont on peut penser qu’elles sont sans doute autant conjoncturelles que structurelles.

Si les nombreux maux auxquels ils sont associés (consommation de terres agricoles, piètre qualité des constructions pavillonnaires, dépendance des habitants à l’automobile, mode de vie individualiste, etc.) n’ont pas eu raison de leur attractivité, la poursuite de leur développement et leur « maturation » (Berger, Aragau, Rougé, 2014) se font aujourd'hui selon des modalités renouvelant l’archétype périurbain dans toutes ses dimensions.

Ce sont ces alternatives, ces autres manières d’être, de vivre et de faire le périurbain, en rupture avec les normes dominantes, que le séminaire souhaite mettre en avant autour de trois thématiques en particulier.

Quelles alternatives en matière de modèle résidentiel ? Si la force du modèle pavillonnaire reste un fait, il se mâtine aujourd’hui d’autres réalités : à partir de l’ancien qui se recompose (on pourra ainsi interroger la possible plasticité du premier pavillonnaire, son caractère recyclable) ou de nouvelles typologies qui s’inventent. Tantôt spontanées, tantôt accompagnées ou programmées, de nouvelles formes d’habitat (partagé, participatif, intergénérationnel, itinérant…) émergent, dont on peut interroger autant les ressorts (à quelles attentes ou besoins répondent-elles ?) que l’inscription périurbaine (quelles qualités ou atouts les espaces périurbains offrent-ils pour le développement de ces alternatives dans l’habitat ?). L’articulation de ces modèles émergents avec l’identité pavillonnaire pourra aussi faire l’objet d’analyses (quelle acceptabilité ? quelle insertion ? quelle possibilité de choix ?).

Quelles alternatives en matière de pratiques et mobilités quotidiennes ? Dans un contexte de dépendance automobile forte où le changement semble procéder d’une rationalisation et adaptation de l’utilisation de la voiture plus que d’une transition vers d’autres formes de mobilité, les communications s’intéresseront aux ajustements à l’œuvre en vue de réduire le recours à l’automobile. Quelles alternatives tant sur le plan des choix de modes de déplacement que sur celui d’une action sur les motifs de déplacement (télétravail, espaces de coworking…) ?

Enfin, quelles alternatives en matière de politiques locales et de construction du projet politique ? Dans des espaces périurbains souvent vus comme laissés aux appétits des constructeurs et lotisseurs d’un côté, à l’individualisme de l’autre, entre lesquels les élus n’auraient qu’un rôle de régulation, ne voit-on pas au contraire se construire aujourd’hui de nouvelles formes de revendication et participation citoyennes à l’élaboration des choix publics ? Quel terreau pour des expériences d’urbanisme participatif, d’initiatives bottom-up et/ou d’activation de solidarités collectives  dans les espaces périurbains ?

Modalités de proposition

En réponse à cet appel à communication pour les jeunes chercheurs, est attendu un texte d’une page précisant coordonnées, laboratoire d’appartenance et argumentaire. Les textes sont à envoyer pour le 1er  mars 2020 aux organisateurs de la journée :

  • claire.aragau@parisnanterre.fr
  • severine.bonnin-oliveira@univ-amu.fr
  • laurent.cailly@univ-tours.fr
  • lionel.rouge@unicaen.fr
  • anne.dorazio@wanadoo.fr

Comité scientifique

  • Claire Aragau, MCF, Laboratoire Mosaïques, Paris Ouest Nanterre
  • Séverine Bonnin-Oliveira, MCF, Laboratoire LIEU, Aix-Marseille Université
  • Laurent Cailly, MCF, Laboratoire CITERES, Université François Rabelais de Tours
  • Anne d'Orazio, MCF, Laboratoire Espaces Travail, ENSA Paris La Vilette
  • Lionel Rougé, MCF, Laboratoire ESO, Université de Caen Basse-Normandie, chercheur associé à Géographie-Cités, en détachement à l'ARSEEA

Pre-Programme des deux jours d’atelier

Cet atelier s’organisera en 3 temps :

Le jeudi 2 avril matin sera consacré à des présentations de jeunes chercheurs se saisissant des alternatives multiformes à l’œuvre dans les espaces périurbains en réponse à l’appel à communication ci-dessus.

Le jeudi 2 avril après-midi sera l’occasion d’inviter des chercheurs plus confirmés et des acteurs pour discuter des alternatives à l’œuvre dans ces espaces.

Le vendredi 3 avril, un circuit de visites de quelques fragments des espaces périurbains de la métropole marseillaise sera proposé, toujours autour de cette entrée par les alternatives.

Inscription

Inscription obligatoire auprès de Séverine Bonnin-Oliveira (severine.bonnin-oliveira@univ-amu.fr) avant le 10 mars pour faciliter l’organisation du séminaire et de la journée « terrain ».

Places

  • Institut d'urbanisme et d'aménagement régional, espace Poncet - 2 avenue Henri Poncet
    Aix-en-Provence, France (13100)

Date(s)

  • Sunday, March 01, 2020

Keywords

  • Espaces périurbains, alternatives, modes d'habiter, gouvernance, participation

Contact(s)

  • Séverine Bonnin-Oliveira
    courriel : severine [dot] bonnin-oliveira [at] univ-amu [dot] fr

Information source

  • Séverine Bonnin-Oliveira
    courriel : severine [dot] bonnin-oliveira [at] univ-amu [dot] fr

To cite this announcement

« Alternatives for suburban areas / suburban alternatives », Call for papers, Calenda, Published on Friday, February 07, 2020, https://calenda.org/746330

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal