StartseiteQuel avenir pour les Pygmées à l'orée du XXIe siècle ?

StartseiteQuel avenir pour les Pygmées à l'orée du XXIe siècle ?

Quel avenir pour les Pygmées à l'orée du XXIe siècle ?

What future for the Pygmies at the dawn of the 21st century?

*  *  *

Veröffentlicht am Montag, 17. Februar 2020 bei Céline Guilleux

Zusammenfassung

Ce séminaire est consacré aux articulations entre « questions autochtones », développement du/des droits et « processus globaux ». Les changements juridiques, politiques et sociaux découlant de cet instrument international font partie des évolutions d’un ordre global sensibilisé aux problèmes des peuples autochtones. Les caractéristiques de la gouvernance mondiale, les consensus et les contradictions sur lesquels s’appuie la gouvernance des questions autochtones comme les résistances qu’elle rencontre, mettent en tension ce qui s’observe dans les villages, les communautés ou encore dans les « lieux » apparemment « neutres » des institutions où sont prises les décisions globales.

Inserat

Séminaire coordonné par Irène Bellier Irène Bellier, Directrice de Recherche au CNRS (LAIOS/IIAC) et Sofia Dagna, doctorante à l’EHESS (LAIOS/IIAC)

Argumentaire

À la suite des travaux réalisés dans le cadre du projet ERC/SOGIP sur les échelles de la gouvernance, depuis l’adoption de la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones (DDPA 2007), nous poursuivons la réflexion sur les articulations entre « questions autochtones », développement du/des droits et « processus globaux ». Les changements juridiques, politiques et sociaux découlant de cet instrument international font partie des évolutions d’un ordre global sensibilisé aux problèmes des peuples autochtones. Les caractéristiques de la gouvernance mondiale, les consensus et les contradictions sur lesquels s’appuie la gouvernance des questions autochtones comme les résistances qu’elle rencontre, mettent en tension ce qui s’observe dans les villages, les communautés ou encore dans les « lieux » apparemment « neutres » des institutions où sont prises les décisions globales.

Dans une perspective comparative et à partir d’études de cas contextualisées, nous suivons les processus de reconnaissance légale, les impacts des politiques de « développement », les conflits de territorialité mais aussi les défis que pose la production des connaissances sur les autochtones, les savoirs autochtones, et la participation des autochtones à la prise de décision sur les affaires qui les concernent. Nous nous intéressons aux acteurs politiques se reconnaissant autochtones (organisations et individus), à leurs positionnements dans les scénarios de gouvernance planétaire, à l’impact des méga-agents du changement (parmi lesquels les firmes transnationales, les industries extractives). Le séminaire 2018-2019 s’appuiera sur les travaux du Réseau thématique international CNRS (RTI-JUSTIP Justice et Peuples autochtones) coordonné par Irène Bellier.

Informations pratiques

Jeudi de 9 h à 13 h (salle 13, 105 bd Raspail 75006 Paris), les 14 novembre 2019, 12 décembre 2019, 9 janvier 2020, 13 février, 12 mars, 2 avril, 14 mai,  11 juin (en salle 8) 

Programme

14 novembre 2019

Droits des peuples autochtones et projets miniers : Les cas de la montagne d’or en Guyane française et de Belo Sun au Brésil

Intervenant.e.s :

  • Irène Bellier, directrice de recherches au CNRS, IIAC/LAIOS
  • Kadi Éléonore Johannes, Kali’na de Guyane française, présidente du Collectif des Premières Nations de Guyane, porte-parole du collectif Or De Question
  • Giliarde Juruna, cacique Juruna de la Terre autochtone Paquiçamba au Xingu, Brésil. Interprétation de Ana Caterina Zema, Membre de l'Observatório de Direitos Indígenas (OBIND) de l'Université de Brasília et du Groupe décolonial de traduction

29 janvier 2020 – Séance reportée à une date ultérieure

Justice transitionnelle et droits des peuples autochtones

Intervenant.e.s

  • Magalie Besse : Docteure en droit, directrice de l’Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie (IFJD)
  • Jean-Pierre Massias : Professeur de droit public à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et Président de l’IFJD
  • Laetitia Braconnier : Doctorante, Université Paris-Nanterre, Association des juristes franco- colombien, Commission de Justice transitionnelle, coordinatrice IDA
  • July Calderon, Doctorante EHESS (LAIOS) Coordinatrice Observatoire des droits territoriaux des peuples autochtones en Colombie STI-CNTI, Consultante des organisations autochtones

13 février 2020

Perspectives comparatives sur les droits des peuples autochtones

Présentation-discussion du livre coordonné par Patrick Kulesza et Marine Robillard Contributions de 37 auteur.e.s (L’Harmattan, 2019)

Intervenant.e.s

  • Patrick Kulesza : directeur du GITPA (Groupe international de travail pour les peuples autochtones)
  • Marine Robillard : docteure en anthropologie (MNHN), ingénieure en écologie et aménagement du territoire, co-fondatrice du Bureau d’étude et de recherche Anthropolinks  
  • Susanne Furniss : ethnomusicologue, directrice de recherches au CNRS, Laboratoire d’écoanthropologie (MNHN) 
  • Romain Duda : ethno-écologue, docteur en anthropologie (Universidad autonoma de Barcelona), associé au MNHN 
  • Zoé Quétu : doctorante en sciences politiques, Université de Bordeaux (LAM)
  • François-Philippe Gallois : président du FONDAF (Foyer Notre Dame de la Forêt, association indépendante de droit camerounais,) 

Prochaines séances

  • 12 mars 2020
  • 2 avril 2020
  • 14 mai 2020
  • 11 juin 2020

Kategorien

Orte

  • Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain, 54 boulevard Raspail
    Paris, Frankreich (75006)

Daten

  • Donnerstag, 13. Februar 2020
  • Donnerstag, 14. November 2019
  • Donnerstag, 12. März 2020
  • Donnerstag, 02. April 2020
  • Donnerstag, 14. Mai 2020
  • Donnerstag, 11. Juni 2020

Schlüsselwörter

  • pygmée, autochtone, justice transitionnelle

Kontakt

  • Sofia Dagna
    courriel : sofiadagna89 [at] gmail [dot] com

Verweis-URLs

Informationsquelle

  • Sofia Dagna
    courriel : sofiadagna89 [at] gmail [dot] com

Zitierhinweise

« Quel avenir pour les Pygmées à l'orée du XXIe siècle ? », Seminar, Calenda, Veröffentlicht am Montag, 17. Februar 2020, https://calenda.org/749205

Beitrag archivieren

  • Google Agenda
  • iCal
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search