HomeSpanish for the humanities

HomeSpanish for the humanities

Spanish for the humanities

Espagnol pour les humanités

Español para las humanidades

Spanish as a speciality culture-laguage in the arts, literature, history and sociology

L’espagnol comme langue-culture de spécialité en arts, lettres, histoire et sociologie

El español como lengua de especialidad en artes, letras, historia y sociología

*  *  *

Published on Thursday, February 27, 2020 by Céline Guilleux

Summary

Forts de deux années d’expérience durant lesquelles ont été éprouvés, à l’université Toulouse Jean Jaurès, au sein des enseignements de préparation aux niveaux B1 et B2 d’espagnol, cinq parcours relevant de plusieurs spécialités ALL-SHS, nous souhaitons proposer une première journée d’études sur ce que nous pourrions appeler l’« espagnol pour les humanités », axée sur trois grands domaines : les arts et les lettres ; l’histoire ; la sociologie. L’objectif de cette journée est d’ouvrir une réflexion sur l’espagnol comme langue-culture de spécialité de/pour ces champs de connaissance et de formation, dans une ambition épistémologique et pédagogique, depuis une perspective plurielle qui articule préoccupations sociolinguistiques, dynamiques pluridisciplinaires et pratiques professionnelles.

Announcement

Jeudi 11 juin 2020, Université Toulouse - Jean Jaurès, Maison de la Recherche

Argumentaire

Dans ses avant-propos à l’ouvrage Langue & culture : mariage de raison ? (2009), Rosalind Greenstein rappelait, par une double question rhétorique : « pour qu’une langue soit comprise, ne faut-il pas qu’existe une culture sous-jacente et que cette dernière – ou son histoire – soit partagée parce que connue ? Si elle ne l’est pas, ne risque-t-on pas de voir apparaître une langue artificielle, coupée de ses racines, sans âme, comme le globish, par exemple, ou les différents sabirs qui sortent de Bruxelles ? À moins qu’il ne s’agisse de la construction de nouvelles cultures, auquel cas se pose la question des procédés mis en jeu et des approches qui permettent de les mettre en évidence». [1] L’interdépendance entre langue et culture est valable au sein de toute communauté, que celle-ci soit géographique, nationale, politique, économique, artistique, spirituelle ou professionnelle. Cette culture est composée de savoirs, de valeurs et de pratiques partagés dont la connaissance est essentielle à tout acte de communication véritable et à la construction de tout projet interculturel.

Alors que les langues-cultures de spécialité propres à certains secteurs comme le droit ou l’économie ont suscité de nombreux travaux de recherche, celles qui concernent les domaines des ALL-SHS tels que les arts, les lettres, les sciences historiques, la géographie, la sociologie, la psychologie ou les sciences de l’éducation ont été peu voire pas du tout étudiées. Les anglicistes qui en 2017 et 2018 lançaient les premières journées d’études sur l’anglais de la psychologie, de la philosophie, de la sociologie et de l’histoire affirmaient ainsi : « À notre connaissance, il n’existe toujours pas aujourd’hui de travaux de reche rche permettant de commencer à décrire ou définir précisément les contours et la nature de l’anglais utilisé par les psychologues, les sociologues, ou les historiens dans la culture anglo -saxonne». [2] Les propositions en matière de formation reflètent cet état de la recherche : même s’il existe quelques formations innovantes, la majorité des enseignements de langue-culture proposés aux étudiant.e.s inscrit.e.s dans les filières ALL -SHS sont des enseignements à contenu culturel généraliste. [3] Pourtant, nombreux sont les avantages d’enseignements de langues-cultures de spécialité en matière d’apprentissage, de débouchés mais aussi dans la perspective d’une internationalisation et d’une professionnalisation des formations. [4] Si le constat est alarmant pour l’anglais, qu’en est-il pour d’autres langues comme l’espagnol, dans un contexte de multiplication des partenariats entre la France et les pays hispanophones, notamment dans la Région Occitanie frontalière avec l’Espagne ?

Forts de deux années d’expérience durant lesquelles ont été éprouvés, à l’Université Toulouse Jean Jaurès, au sein des enseignements de préparation aux niveaux B1 et B2 d’espagnol, cinq parcours relevant de plusieurs spécialités ALL-SHS, nous souhaitons proposer une première journée d’études sur ce que nous pourrions appeler l’« espagnol pour les humanités », axée sur trois grands domaines : les arts et les lettres ; l’histoire ; la sociologie. L’objectif de cette journée est d’ouvrir une réflexion sur l’espagnol comme langue-culture de spécialité de/pour ces champs de connaissance et de formation, dans une ambition épistémologique et pédagogique, depuis une perspective plurielle qui articule préoccupations sociolinguistiques, dynamiques pluridisciplinaires et pratiques professionnelles.

Croisant réflexion théorique, connaissance et retours de terrain, cette journée s’adressera à tout.e enseignant.e-chercheur.e, enseignant.e, formateur.e ou étudiant.e, intéressé.e par les langues cultures de spécialité des domaines ALL-SHS sur lesquels portera cet événement, que les langues constituent un objet d’enseignement ou de recherche, ou qu’elles soient au cœur d’un projet de formation (Lansad, licences bilingues, formations professionnalisantes, etc.) ; mais également à tout.e professionnel.le des domaines des arts, de la culture, de la communication, de l’édition, du journalisme, du patrimoine ou de la sociologie impliqué.e dans des projets interculturels ou transnationaux.

Les échanges depuis ces différents points de vue et expériences pourront permettre de mieux cerner ce que peut être l’espagnol pour les arts et les lettres, l’espagnol pour l’histoire et l’espagnol pour la sociologie, aussi bien comme réalités linguistiques et culturelles, que comme sujets de recherche et objets d’enseignement. Deux modalités d’intervention seront proposées : la communication scientifique traditionnelle et le format de l’atelier, moins formel et plus ouvert à la discussion et aux échanges avec le public. En parallèle, une table ronde permettra d’ouvrir un dialogue inter-langues et interdisciplinaire, notamment avec les anglicistes, sur les enseignements de langue-culture pour les domaines des arts et lettres, de l’histoire et de la sociologie, et sur les axes de recherche prioritaires en la matière.

Les propositions de communication (20mn de présentation + 10mn de questions) ou d’intervention dans l’atelier (30mn) pourront porter sur les aspects suivants :

  • L’espagnol comme langue-culture pour les arts, les lettres, l’histoire ou la sociologie : quelles réalités linguistiques et culturelles ? quelles communautés professionnelles ?
  • Maîtriser l’espagnol et connaître la culture de pays hispanophones pour les métiers des arts, des lettres, en lien avec l’histoire ou la sociologie : quels avantages d’un point de vue professionnel ?
  • Les enseignements de langues-cultures pour les étudiants d’arts, de lettres, d’histoire ou de sociologie : quels liens avec la formation disciplinaire ? Pour quels débouchés professionnels ? Pour quels projets de mobilité universitaire ?
  • L’espagnol comme langue-culture de spécialité pour les étudiants d’ arts, de lettres, d’histoire ou de sociologie : exemples de formations / de pratiques pédagogiques.
  • Quelle articulation possible entre le CECRL (Cadre Européen Commun de Références pour les Langues) et la langue-culture de spécialité dans le cas de l’espagnol pour les étudiants d’arts, de lettres, d’histoire ou de sociologie ?
  • L’espagnol comme langue-culture de spécialité et la professionnalisation des formations en arts, lettres, histoire ou sociologie.
  • L’espagnol comme langue-culture de spécialité et l’internationalisation des formations en arts, lettres, histoire ou sociologie.
  • Quelles formations pour les (futur.e.s) enseignant.e.s d’espagnol comme langue-culture de spécialité à destination d’étudiants d’arts, de lettres, d’histoire ou de sociologie ?
  • Quelles ressources pédagogiques pour les enseignements d’espagnol comme langueculture de spécialité pour les arts, les lettres, l’histoire ou la soc iologie : des ressources existantes (éditeurs) ? des réseaux d’enseignants ? comment favoriser le travail collaboratif ?

Calendrier

Envoi des propositions de communication ou d’atelier (300 mots) et d’une courte notice bio bibliographique

au plus tard le 31 mars 2020

à : emilie.lumiere@univ-tlse2.fr ; alina.castellanos-rubio@univ-tlse2.fr ; maria.patricio-mulero@univtlse2.fr ; gabrielle.massol@ut-capitole.fr ; nina.jambrina@univ-tlse2.fr

Réponse du comité scientifique : début avril 2020.

Frais d’inscription

Aucun frais d’inscription ne sera demandé pour participer à la journée.

Comité d’organisation et comité scientifique

  • Émilie Lumière (Université Toulouse-Jean Jaurès, DEHHA, membre du laboratoire LLACréatis)
  • Alina Castellanos (Université Toulouse-Jean Jaurès, DEHHA, membre associée d’HICOES)
  • María Patricio Mulero (Université Toulouse-Jean Jaurès, DEHHA, membre associée des laboratoires Labtop -CRESPPA / LCEIE / CECPCI)
  • Gabrielle Massol (Université Toulouse 1 Capitole, Département des Langues et Civilisations)
  • Nina Jambrina (Université Toulouse-Jean Jaurès, membre associée du laboratoire LLACréatis)

Journée d’études du laboratoire LLA-Créatis, Université Toulouse-Jean Jaurès (UT2J).

Partenaires

Département des Études hispaniques et hispano -américaines, UT2J ; UFR de Langues, Littératures et Civilisations Etrangères, UT2J ; Département des Langues et Civilisations, UT1.

Notes

[1] Greenstein, Rosalind (dir.). Langue et culture: mariage de raison ? Éditions de la Sorbonne, 2009, p. 9.

[2] Journée d’études « Approche(s) de l’anglais de spécialité de la psychologie et de la philosophie », janvier 2017, Université Toulouse-Jean Jaurès, laboratoire CAS (resp. scientifiques Linda Terrier, Henri Le Prieult, Elsie Bhanniny) ; Journée d’études « Approche(s) de l’anglais de spécialité de la Sociologie et de l’Histoire », mars 2018, Université Savoie Mont Blanc, laboratoire LLSETI (resp. scientifiques Alice Henderson, Frédérique Freund).

[3] Lumière, Émilie (sous presse). « L’espagnol et l’anglais de spécialité ALL-SHS dans les universités françaises (secteur LANSAD) : éléments pour un état des lieux et perspectiv es ». Les Cahiers du GERES n°11, https://www.geres-sup.com/revue/les-cahiers-du-geres-n-11/. XVIe Rencontres Internationales du GERES (Groupe d’Étude et de Recherche en Espagnol de Spécialité), 21-23 juin 2018, Centro Universitario CIESE Comillas.

[4] Lumière, Émilie (sous presse). « Pour une spécialisation du secteur LANSAD. Mise en place d’enseignements de “Langues et cultures de spécialité” adossés aux programmes de formation et de recherche : cas particulier des domaines ALL-SHS ». Communication présentée lors du Colloque « Pour une gouvernance linguistique des universités et des établissements d’enseignement supérieur ». 8-9 novembre 2018. École Polytechnique Université Paris Diderot-Sorbonne.

Places

  • Maison de la Recherche, Université de Toulouse 2 Jean Jaurès - 5 allée Antonio Machado
    Toulouse, France (31058)

Date(s)

  • Tuesday, March 31, 2020

Keywords

  • espagnol, spécialité, formation, langue

Contact(s)

  • Alina Castellanos Rubio
    courriel : alinacr24 [at] gmail [dot] com

Information source

  • Alina Castellanos Rubio
    courriel : alinacr24 [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Spanish for the humanities », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, February 27, 2020, https://calenda.org/752525

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search