AccueilLes corvéables à merci de l’Axe (Europe, Asie, Amérique latine) : persécutés utiles et persécuteurs ambivalents

Les corvéables à merci de l’Axe (Europe, Asie, Amérique latine) : persécutés utiles et persécuteurs ambivalents

The drudges of the Axis : exploitable persecuted persons and ambivalent persecutors during WWII (Asia, Europe, Latin America)

Los explotables a merced del eje (Europa, Asia, América latina): perseguidos útiles y perseguidores ambivalentes

国際学会のお知らせ: 第二次大戦での 枢軸国(ヨーロッパ、アジア、ラテンアメリカ)と 被迫害者たちの矛盾的関係

*  *  *

Publié le vendredi 20 mars 2020 par Céline Guilleux

Résumé

Cette rencontre s’inscrit dans la continuité du colloque de l'université franco-allemande (UFA) Montpellier-Weimar « Construction des mythes de héros de guerre (Allemagne, France, Japon) » organisée par Philippe Wellnitz et Gérard Siary à Berlin en 2014. Après avoir étudié l’ambivalence dans la construction des « héros » guerriers, ce nouveau colloque s’intéresse cette fois à deux autres ambivalences associées à la Deuxième guerre mondiale : celles du positionnement de certains états d’accueil et « l’éthique de survie » des corvéables de l’Axe.

Annonce

Colloque organisé par l’Université Paul Valéry Montpellier III (IRIEC) (en coopération avec l’Université de Lille)

Dates et lieu

24 et 25 septembre 2020 à Montpellier

Argumentaire

Cette rencontre s’inscrit dans la continuité du Colloque UFA Montpellier-Weimar « Construction des mythes de héros de guerre (Allemagne, France, Japon) » organisée par Philippe Wellnitz et Gérard Siary à Berlin en 2014. (Colloque publié en 2017 au « Leipziger Universitätsverlag » sous le titre Helden und Heldenmythen als soziale und kulturelle Konstruktion / Héros et mythes héroïques : une construction sociale et culturelle: Deutschland, Frankreich und Japan / Allemagne, France, Japon).

Après avoir étudié l’ambivalence dans la construction des « héros » guerriers, ce nouveau colloque s’intéresse cette fois à deux autres ambivalences associées à la Deuxième guerre mondiale : celles du positionnement de certains états d’accueil et « l’éthique de survie » des corvéables  de l’Axe.

En effet, la biopolitique des forces de l’Axe entraina vers l’étranger des pans de populations qui, dès lors, durent négocier leur existence sinon leur survie avec le pays d’accueil respectif. Ce phénomène est déjà bien connu, mais la nature et l’ampleur des services que rendent les personnes concernées à ces états d’accueil - alliés ou sympathisants de l’Axe (ex. Japon) ou non (ex.  Suisse) - n’ont guère fait l’objet d’études comparatives de cas ou de comparaisons d’ensemble. Les études existantes procèdent le plus souvent par pays ou zones géographiques mais n’envisagent pas dans sa globalité le caractère foncièrement utilitaire du phénomène. La problématique s’inscrit par ailleurs dans la formation de ces états « d’accueil » qui, pour se consolider, s’entendent à recourir aux compétences desdits corvéables.

L’objet du colloque est de retrouver les traces de cette diaspora de corvéables à merci afin de savoir comment les uns et les autres ont géré leur présence et leur cohabitation avec les États d’accueil (membre de l’Axe, pays neutres), tous prompts à employer leurs services et leur expertise en échange de leur survie. Les situations ne sont cependant pas les mêmes selon qu’on considère les exilés à Londres, Shanghai ou Buenos Aires ou encore les juifs accueillis en Suisse et au Japon. Bon nombre d’entre eux sont tenus pour « utiles » : « vente » contre devises de prisonniers des camps de concentration (p.ex. « exportation » de prisonniers pour travail forcé dans des usines suisses frontalières, « accueil » d’artistes allemands et autrichiens en Suisse, employés à bas coûts dans les structures culturelles), exploitation sexuelle des prisonnières de l’Axe (maîtresses des nazis d’une part et « femmes de réconfort »  (jûgun-ianfu) dans les pays occupés par le Japon d’autre part), accueil « intéressé » de juifs au Japon à l’insu de l’allié nazi, etc.

Il s’agira donc de démontrer à quel prix ces persécutés auront eu la vie sauve, voire ont pu échapper aux forces de l’Axe, et de se demander quelle expertise ils ont apporté aux Etats-nations.

Les approches seront à la fois historiques (documents d’archives) et littéraires (récits autobiographiques des persécutés, témoignages et romans d’exil/romans historiques). Ce colloque questionnera les éthiques politiques des uns et des autres, les théories racistes revues selon des critères variables d’ « utilité » et les compromis entre pays d’accueil et leurs « hôtes » de circonstance souvent amenés à renier ou occulter leurs propres valeurs (« éthique de survie »). La mise en réseau de philologies et historiographies isolées (fonctionnant habituellement par aires géographiques) devrait permettre d’étudier ce phénomène de manière globale sous l’angle d’une approche interculturelle propre à l’EA IRIEC (approches socio-critiques de l’interculturalité).

L’équipe d’organisation encourage aussi les doctorants et les jeunes chercheurs à participer à un panel groupé d’interventions courtes qui leur sera réservé (powerpoints, exposés de projets de recherche ou posters, etc.)

Modalités de contribution

Remise des propositions (300 mots maximum avec succincte présentation biobibliographique avec rattachement institutionnel)

pour le 10 avril 2020.

à adresser aux organisateurs de l’IRIEC (UPV Montpellier) et Lille III

Réponse fin avril

Langues des contributions : francais, allemand, anglais, espagnol, japonais

Envoi des résumés élargis de communication avec titre définitif  fin juin 2020

N.b. La publication du colloque est prévue en 2021 et donnera lieu à d’autres manifestations.

Comité de sélection et organisateurs

Lieux

  • Université Paul-Valéry Montpellier III
    Montpellier, France (34)

Dates

  • vendredi 10 avril 2020

Mots-clés

  • persécuté, état d'accueil, deuxième guerre, éthique de survie, nazisme, fascisme, axe

Contacts

  • Philippe Wellnitz
    courriel : philippe [dot] wellnitz [at] univ-montp3 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Philippe Wellnitz
    courriel : philippe [dot] wellnitz [at] univ-montp3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les corvéables à merci de l’Axe (Europe, Asie, Amérique latine) : persécutés utiles et persécuteurs ambivalents », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 20 mars 2020, https://calenda.org/757836

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal