StartseiteL'esprit des révolutions dans le monde

L'esprit des révolutions dans le monde

The spirit of revolutions in the world

Revue « InteraXXIons »

InteraXXIons journal

*  *  *

Veröffentlicht am Donnerstag, 12. März 2020 bei Céline Guilleux

Zusammenfassung

Ce numéro de la revue transdisciplinaire InteraXXIons de la faculté des lettres et des sciences humaines de l'université Saint-Joseph de Beyrouth (Liban) s'intéressera à l'esprit des révolutions dans le monde à travers cinq axes qui croisent les différentes disciplines.

Inserat

Présentation de la revue 

INTERAXXIONS est la revue académique à comité de lecture de la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth. Revue scientifique, pluridisciplinaire et semestrielle, InteraXXIons entend, face à la complexité des temps présents, permettre un décloisonnement des disciplines des sciences humaines pour saisir les dynamiques contemporaines au Moyen-Orient dans un monde fait d’hybridité et de mobilité. Avec ses comités (scientifique, de lecture, de rédaction), InteraXXIons réaffirme sa conviction que les disciplines engagées dans son projet éditorial permettent aux recherches et chercheurs qui les mènent de porter une voix différente dans la production intellectuelle ayant principalement le Moyen-Orient comme aire géographique d’intérêt. La langue retenue est le français principalement mais d’autres langues (comme l’anglais ou l’arabe) sont également envisageables. Cet appel à contributions concerne le premier numéro de la revue.

Argumentaire

Révolution n.f. (latin revolutio, de revolvere, ramener en arrière) : Changement brusque et violent dans la structure politique et sociale d'un État, qui se produit quand un groupe se révolte contre les autorités en place et prend le pouvoir.

Le XXIème siècle est le théâtre de nombreux mouvements de contestation qui essaiment à travers le monde, révélant un malaise quasi généralisé de nombreuses populations. Ils prennent, à des degrés divers, le nom de d’ « émeutes », de « manifestations », de « soulèvements », d’ « insurrections », de « révoltes », de « révolutions » : tout un écheveau conceptuel et sémiologique se déroule et révèle aléatoirement une subjectivité théoricienne précise. Cette dernière décennie, le monde arabe, en particulier, s’est aligné sur ce changement qui secoue actuellement des pays comme le Chili, Hong-Kong ou la France : la Libye, la Tunisie, l’Égypte, la Syrie et, récemment, le Liban, l’Iraq et l’Algérie ont vu naître des protestations civiles contre l’ordre établi. De nouvelles structures ont vu le jour, d’autres se sont maintenues

Les termes soulignés dans la définition livrée par le dictionnaire font émerger un panel de questionnements face à ces situations de « bifurcations » (Marc Bessin, ClaireBidart, Michel Grossetti, 2010). Elles peuvent être appréhendées avec assez d’aisance par les sciences économiques ou politiques. Toutefois, elles sont source de malaise pour les chercheurs en sciences sociales et humaines qui, contrairement à leurs habitudes rétro-cognitives, doivent réagir sur le moment face à l’irruption de l’évènement imprévisible et contingent.     

C’est à ce malaise que se propose de s’attaquer ce premier numéro de la revue InteraXXIons en apportant l’éclairage des humanités (philosophie, histoire, littérature, sociologie, psychologie, géographie, communication…) face à ces moments de rupture que représentent les révolutions. Comment comprendre ce moment de basculement qui s’incarne dans un triple mouvement de destruction du passé, d’effervescence du présent et d’incertitude face à l’avenir ? Ce sont donc les compétences pluri et transdisciplinaires des contributeurs qui seront mises en exergue afin d’aborder la problématique selon une perspective diachronique et synchronique explicitant ce qu’est l’esprit d’une révolution.  

Axes retenus

Axe 1. Retours aux origines ou les facteurs déclencheurs

  • Effets post-coloniaux
  • Impact des migrations et des sociétés civiles…
  • Malaise social et faillites politiques

Axe 2. Au cœur de l’évènement

  • Réappropriation de l’espace public : stratégies des acteurs, moyens de pression…
  • Rôle des nouveaux médias numériques locaux et internationaux
  • Pouvoirs et effets de la parole…
  • Revendications des jeunes et des femmes dans la société arabe moderne

Axe 3. Révolution et contre-révolution

  • Contestations (du « nizâm », de la corruption, de l’oligarchie…)
  • Activisme en ligne v/s presse traditionnelle
  • Hégémonie des partis politiques v/s émergence de nouveaux groupes politiques

Axe 4. Penser et dire la révolution

  • Création littéraire et artistique
  • Philosophie politique
  • Fragmentations sociales et recompositions des identités politiques (citoyenneté, nationalisme, communautarisme, rapports urbain-rural, figures de l’étranger…)
  • Polysémie de la révolution

Axe 5. Interférences des révolutions

  • Références et acteurs extérieurs
  • Régionalisation et géopolitique

Modalités de soumission

Date limite de soumission des résumés : 1er mai 2020

Date limite de soumission des articles : 1er juillet 2020

Contact - Les abstracts, en langue française, anglaise ou arabe devront être envoyés par courrier électronique, dans un fichier Word attaché à l’adresse suivante : karl.akiki@usj.edu.lb

Le courrier comportera :

  • Le résumé (abstract) de l’article (approx. 500 mots).
  • Les Mots-clés.
  • Une notice bio-bibliographique (approx. 100 mots).

Les abstracts seront examinés par le comité de rédaction. Les contributeurs recevront une réponse avant le 15 mai 2020.

Les articles d’une longueur de 40.000 signes (espaces compris) seront examinés en double aveugle par le comité de lecture. Ils respecteront les normes de rédaction de la revue.

Comité scientifique

  • BABIKIAN ASSAF Christine (Université Saint-Joseph de Beyrouth, Histoire)
  • BERNIER Xavier (Sorbonne Université, Géographie)
  • BEYHUM Nabil (ENSA Paris-Val de Seine, Sociologie)
  • BOU AKL Ziad (CNRS, Philosophie)
  • CYRULNIK Boris (Nouvelle Université de Paris, Psychologie)
  • COURMONT Barthélemy (Université Catholique de Lille, Histoire)
  • PINK Michaël (Université Masaryk, Sciences politiques)
  • VIART Dominique (Université Paris Nanterre, Littérature)

Le Doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences humaines de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth fait partie d’office du comité scientifique

Comité de rédaction

(Université Saint-Joseph de Beyrouth)

  • AKIKI Karl (Littérature)
  • AMM el Charbel (Philosophie)
  • GÉRARD Pierre-Charles (Géographie)
  • TABET POISSON Anne-Laure (Psychologie)
  • TAMRAZ Nayla (Critique d’art et curatoriat)
  • TAOUTEL Christian (Histoire-Relations internationales)
  • TOHMÉ TABET Annie (Sociologie)
  • VARIN Christophe (Histoire-Relations internationales)

Normes de rédaction

Intertitres

Ils doivent être concis. La hiérarchie des intertitres doit apparaître très clairement grâce à la numérotation. Il ne faudra pas dépasser les six niveaux d’intertitres.

Paragraphes

Utiliser le retrait d’alinéa au début de chaque paragraphe. Le saut de ligne entre paragraphes doit être utilisé uniquement pour marquer une rupture forte et significative (par exemple, après une introduction ou avant une conclusion).

Citations

Les citations courtes (moins de deux lignes de texte) restent dans le fil du texte entre guillemets. Les citations longues et les citations introduites par une ponctuation forte (:) sont dégagées du texte, signalées par un retrait à gauche, un espace avant et un espace après, sans guillemets.

Les citations doivent correspondre au texte original et être accompagnées d’une note précisant la référence complète de l’œuvre dont elles sont extraites (indiquer notamment la pagination).

Référencement

Le système auteur date est retenu selon les normes A.P.A. Les références sont toutes données sous la forme : Auteur, date d’édition, pagination sans l’abréviation « p. ».

Chaque contributeur est prié de fournir :

  • une courte biographie ( 100 mots), qui figurera en fin d’ouvrage ;
  • un résumé ( 500 mots) en français et en anglais.

Orte

  • 17-5208 - Mar Mikhael
    Beirut, Libanon (1104 2020)

Daten

  • Freitag, 01. Mai 2020

Schlüsselwörter

  • révolution, post-colonialisme, migration, société civile, politique, média, femme, activisme, création, communautarisme, fragmentation, géopolitique, parole, récit

Kontakt

  • Karl Akiki
    courriel : karl [dot] akiki [at] usj [dot] edu [dot] lb

Informationsquelle

  • Karl Akiki
    courriel : karl [dot] akiki [at] usj [dot] edu [dot] lb

Zitierhinweise

« L'esprit des révolutions dans le monde », Beitragsaufruf, Calenda, Veröffentlicht am Donnerstag, 12. März 2020, https://calenda.org/762964

Beitrag archivieren

  • Google Agenda
  • iCal