HomeReligions and nationalisms

Religions and nationalisms

Religions et nationalismes

*  *  *

Published on Monday, March 30, 2020 by Anastasia Giardinelli

Summary

Au cœur de la vague mondiale et contemporaine des nationalismes, les religions apparaissent comme une ressource idéologique et mobilisatrice. Face à ce phénomène, l’objet du colloque est de se demander comment l’articulation entre nationalismes et religions est approchée principalement du point de vue théologique dans les différentes religions (christianisme, islam, hindouisme, etc.). Peut-on mettre en lumière des méthodologies ou des épistémologies communes qui justifient les idéologies nationalistes (lecture littéraliste des textes sacrés, eschatologie, thème de l’élection, etc.) ? Peut-on penser une théologie du nationalisme qui reste ouverte à l’autre (l'étranger, le non-national) ? Il s'agira ainsi d'étudier le phénomène dans son expression sociologique et politique en son lien avec les discours théologiques. 

Announcement

Argumentaire

Du Brésil de Bolsonaro dont le programme politique est arrimé aux églises évangéliques au nationalisme hindou du premier ministre Narendra Modi en passant par l’idéologie frériste de la Turquie de Recep Erdogan, on assiste dans toutes les parties du globe à l’expansion du « nationalisme religieux ». Si les politiques y voient une ressource stratégique pour acquérir le pouvoir, les religions ne sont pas en reste : là où elles soutiennent le nationalisme, elles se trouvent aussi renforcées (hindouisme, évangélisme, orthodoxie russe, etc.).

Né en Europe au xviiie siècle, le nationalisme est une idéologie qui revêt plusieurs formes historiques : s’il a accompagné en Europe l’industrialisation et le libéralisme (Gellner), s’il a été un facteur d’intégration (Renan), il a aussi été un vecteur idéologique pour les mouvements de décolonisation. À l’ère de la globalisation postmoderne, il connait une redéfinition et une expression renouvelée.

D’un point de vue théologique, le nationalisme peut se caractériser par la déification de la nation qui devient en ce cas la manifestation du Sauveur et garantit au peuple d’être protégé du mal en le préservant du gouvernement des étrangers. Dans ce cas, le « nationalisme religieux » appuie ce discours sur des ressources religieuses et réinvente un récit accompagné de logiques d’opposition et de stigmatisation. Ainsi par exemple, Jaffrelot a montré qu’en Inde, le nationalisme s’inscrit dans des stratégies politiques syncrétistes de résistance face à la globalisation. Il réhabilite les identités religieuses, invente une tradition tout en puisant dans les idéologies occidentales. Par là-même, le nationalisme hindou se différencie des valeurs hindoues traditionnelles (absence d’organisation institutionnelle, négation du pluralisme, etc.) et reconstruit un passé à la lumière des valeurs ou des pratiques occidentales identifiées comme cause de supériorité (assimilation des pratiques prosélytes, mise en œuvre d’une structure hiérarchique).

Face à ce phénomène caractérisé par des logiques identitaires fermées (Fukuyama), sources de violence ou de conflits, l’objet du colloque est de se demander comment l’articulation entre nationalisme et religions est approchée du point de vue théologique dans les différentes religions (christianisme, islam, hindouisme, etc.). Peut-on mettre en lumière des méthodologies ou des épistémologies communes qui justifient les idéologies nationalistes (lecture littéraliste des textes sacrés, eschatologie, thème de l’élection, etc.) ? Peut-on penser une théologie du nationalisme ouverte à l’autre ? Il conviendra aussi de se demander quels sont les thèmes et les ressources propres à chaque tradition religieuse pour déconstruire les logiques et discours nationalistes fermés. Ainsi, par exemple, on pourra voir comment et dans quelle mesure en islam, la prévalence de l’umma sur la nation et l’affirmation de l’unicité divine contre toute forme d’idolâtrie mondaine, déconstruit les discours nationalistes appuyés sur l’islam. De même, on pourra s’interroger sur les réponses des théologiens chrétiens à la fois protestants, orthodoxes et catholiques face au défi nationaliste et à l’instrumentalisation du christianisme.

Modalités de proposition

Le colloque se tiendra les 10 et 11 mars 2022 à l’Institut Catholique de Paris. La durée des interventions sera de vingt minutes.

Les propositions de communication (un titre et 500 caractères maximum) doivent être envoyées à e.pisani@icp.fr 

avant le 1er janvier 2021

Voir le formulaire de réponse dans la pièce jointe.

Comité scientifique

  • Henri de La Hougue
  • Christine Kontler
  • Emmanuel Pisani
  • Jean-Louis Souletie
  • Ysé Tardan-Masquelier
  • Anne-Sophie Vivier-Muresa

Bibliographie

Stephen Backhouse, « Nationalism and Patriotism », dans Nicholas Adams, George Pattison, and Graham Ward (eds.), The Oxford Handbook of Theology and Modern European Thought, Oxford, Oxford University Press, 2013.

Alain Dieckhoff, et al., L’enjeu Mondial. Religion et politique, Paris, Science-Po, 2017.

Francis Fukuyama, Identity. Contemporary Identity Politics and the Struggle for Recognition, 2018.

Christophe Jaffrelot, L’Inde de Modi : national-populisme et démocratie ethnique, Paris, Fayard, 2019.

Satish Joseph, Globalization and Militant Hindu Nationalism: The New Context for Theology in India, Lambert Academic Publishing, 2011.

Benjamin T. Lynerd, Republican Theology. The Civil Religion of American Evangelicals, Oxford, Oxford University Press, 2014.

Alasdair MacIntyre, « Is Patriotism a Virtue? », Patriotism, New York, Humanity Books, 2002.

Carys Moseley, Nations and Nationalism in the Theology of Karl Barth, Oxford, Oxford University Press, 2013.

Anthony G. Reddie, Theologising Brexit: A Liberationist and Postcolonial Critique, London, Routledge, 2019.

Places

  • 74 rue de Vaugirard
    Paris, France (75006)

Date(s)

  • Friday, January 01, 2021

Keywords

  • nationalisme, théologie, hindouisme, évangélisme, islamisme

Contact(s)

  • Emmanuel PISANI
    courriel : e [dot] pisani [at] icp [dot] fr
  • Stéphanie Debionne
    courriel : istr [dot] theologicum [at] icp [dot] fr

Information source

  • Emmanuel PISANI
    courriel : e [dot] pisani [at] icp [dot] fr

To cite this announcement

« Religions and nationalisms », Call for papers, Calenda, Published on Monday, March 30, 2020, https://calenda.org/768216

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal