HomeDoctoral contract (2020-2023) for the PSL-L’Oréal Research Chair on Beauty studies

HomeDoctoral contract (2020-2023) for the PSL-L’Oréal Research Chair on Beauty studies

Doctoral contract (2020-2023) for the PSL-L’Oréal Research Chair on Beauty studies

Contrats doctoraux (2020-2023) pour la chaire Beauté(s) de l'université Paris sciences lettres (PSL)

*  *  *

Published on Tuesday, April 07, 2020 by Anastasia Giardinelli

Summary

Portée par l’université PSL et financée par le mécénat de L’Oréal, la chaire Beauté(s) est un lieu de recherche et de formation qui réunit des chercheurs d’horizons disciplinaires variés autour de la notion de beauté. Elle diffuse auprès d’un large public les résultats de ses travaux, ses séminaires, ses conférences, ses actions devalorisation et un ouvrage final. Dans ce cadre, l'université PSL lance un second appel à candidatures pour le second contrat doctoral de la Chaire Beauté(s).

 

Announcement

Présentation

Le caractère a priori insaisissable de la beauté constitue pour les chercheurs un terreau dynamique pour questionner nos représentations culturelles, civilisationnelles ou géographiques.

Qu’est-ce que la beauté ? D’où vient qu’une chose est belle quand une autre est repoussante ? Quels phénomènes scientifiques et sociétaux sont à l’œuvre pour organiser cette distinction ? Quelles institutions pour préserver la beauté, la créer, la réinventer ? Quelle beauté pour demain, dans un monde de plus en plus métissé ? À quelles conditions formelles la beauté peut-elle s’incarner dans les sciences ? Existe-t-il des invariants de la beauté, alors même que le caractère pluriel de ses manifestations déjoue toute normativité ?

Autour de la beauté se joue un consensus dans l’opinion publique : il s’agirait d’une notion un peu passée, qui renverrait à un surcroît d’éclat à rechercher pour soi ou autour de soi. Devenue valeur sociale, la beauté semble avoir perdu la radicalité qui la caractérisait : définie comme unique universalité subjective sans concept chez Kant, la beauté a pu être convulsive, mortifère ou divine. Aujourd’hui plus diluée, elle perd de son aura ou de sa distance pour ne parfois caractériser qu’un mode d’apparence standardisé. Corrélativement, l’art du XXe siècle s’est détaché de la notion de beauté, lui préférant celle d’avant-garde, d’engagement ou de jeu avec les codes.

Si aujourd’hui nous revenons sur la notion de beauté et que nous lui consacrons une chaire de recherches, c’est que nous croyons, aux antipodes de cette conception diluée et standardisée, qu’il existe des invariants scientifiques de la beauté, partageables par des chercheurs de tout horizon disciplinaire, mais plus encore que la beauté « sauvera le monde » (Dostoïevski).

Aussi la chaire construit-elle la beauté comme notion heuristique et prospective. Il s’agit non seulement d’affirmer que la beauté a un futur et qu’avec une inventivité toujours renouvelée les formes de beauté de demain sont à découvrir, décliner et rêver (nouvelles technologies de la beauté, bio-art, écologie de la beauté…), mais aussi de se dire que le futur, notre pensée du futur a besoin de la beauté, comme boussole pour toujours rester en contact avec ce qu’il y a en nous de proprement humain.

Rattacher la beauté à la définition spécifique de l’humain, c’est la soustraire au strict champ des arts et de l’esthétique et l’ouvrir à une véritable transdisciplinarité – des sciences exactes à la création appliquée en passant par les sciences humaines, politiques et sociales. Cette pluridisciplinarité trouve son plein épanouissement dans le contexte de PSL qui a développé historiquement son expertise transversale, et, en s’appuyant sur les différents établissements d’excellence qui la composent, la Chaire Beauté(s) a pour objectif de devenir un véritable incubateur de réflexions transdisciplinaires et prospectives.

Conditions générales de l’appel à candidatures

Dans le cadre de cet appel, un(e) doctorant(e)s sera sélectionné(e).

Les candidat(e)s peuvent être issus de formations de l’Université PSL ou de tout autre établissement en France et à l’international.

Diplômes :

  • Diplôme national de Master
  • Diplôme conférant le grade de master ou diplôme équivalent, français ou étranger
  • Diplôme de 2e cycle supérieur français ou étranger

Critères spécifiques :

  • Les candidat(e)s ne doivent pas être déjà inscrit(e)s en thèse
  • Il n’y a pas de limite d’âge pour les candidat(e)s

Dépôt des candidatures : Par la ou le candidat(e)

Contrat : Contrat PSL, trois ans.

Langue : Français et anglais (langue de travail et des publications)

Conditions du contrat doctoral

La rémunération mensuelle allouée aux contrats doctoraux est fixée à 1758 euros bruts, à laquelle s’ajoute une enveloppe annuelle de 5.000 euros pour le ou la doctorant(e), qui sera exclusivement dédiée à couvrir les dépenses liées à ses activités de recherche.

Dans les deux ans après le début de la thèse, la ou le doctorant(e) devra avoir publié dans une revue scientifique au moins un article en tant que premier auteur d'une recherche originale et au moins un article d’une version vulgarisée comme condition préalable à la soutenance de sa thèse.

La doctorante ou le doctorant devra participer à l’animation de la Chaire (contribution à l’organisation des événements scientifiques, conférences, etc.).

Critères de sélection

Tous les champs disciplinaires de recherche sont éligibles.

Les candidatures en sciences exactes & naturelles (mathématiques, physique, chimie, informatique, biologie, etc.) et en arts-création (practice-based) sont particulièrement encouragées.

Jury

Le comité de pilotage de la Chaire Beauté(s) se constitue en jury pour le recrutement des jeunes chercheurs de la chaire.

Il est composé de :

  • Rémi Carminati (physicien)
  • François Jouen (neuroscientifique)
  • Alexandra Palt (directrice générale de la Fondation L'Oréal et de la responsabilité sociétale et environnementale de L’Oréal)
  • Kaouther Adimi, (responsable de programmes à la Fondation L’Oréal, écrivain)
  • Anne-Marie Turcan-Verkerk (historienne des textes)
  • Frédéric Worms (philosophe)
  • Clélia Zernik (professeur d’esthétique et présidente du comité de pilotage)

Le jury peut faire appel à des experts extérieurs pour les sujets qui le requièrent.

Le jury sera également attentif à l’interdisciplinarité et à l’adéquation des recherches avec le cadre scientifique de la Chaire.

Calendrier

  • Date limite de candidature : 31 mai 2020 à minuit ;

  • dossiers à envoyer à l’adresse : chaire.beautes.cd@psl.eu
  • Résultats préliminaires : 15 juin 2020
  • Entretiens : première semaine de juillet
  • Début des contrats doctoraux : septembre 2020

En fonction de l’évolution des mesures de restrictions sanitaires, le calendrier sera susceptible d’évoluer.

Modalités de candidature

Pièces à envoyer (en anglais ou en français) :

  • Attestation de validation du diplôme requis ou copie si disponible (master 2 ou équivalent) ;
  • Le relevé de notes de Master 2 ;
  • Une lettre de motivation expliquant l’intérêt pour la ou le candidat(e) d’inscrire son travail doctoral dans le cadre de cette Chaire ;
  • Un CV ;
  • Une lettre mentionnant le soutien du (de la) directeur(trice) de thèse envisagé(e) ; (Pour les candidat(e)s en art-création, le (la) directeur(trice) de thèse, rattaché(e) nécessairement à l’École Doctorale 540, ne devra être sollicité(e) que si le (la) candidat(e) est retenu(e) au premier tour de la sélection) ;
  • Le projet de thèse (10 pages dactylographiées, maximum 20 pages avec les documents visuels) qui doit comprendre : une problématisation du sujet, un état de l’art, la méthodologie envisagée, les données ou corpus proposé(e)s et un calendrier prévisionnel.
  • Un résumé du projet de thèse (une page) ;
  • La fiche de renseignements PSL à télécharger et compléter ;
  • Une copie de la carte d’identité ou du passeport ou du titre de séjour ;
  • Pour les candidat(e)s qui ne sont pas ressortissants d’États francophones, un certificat émanant d’un organisme agréé par le gouvernement français, attestant d’un niveau suffisant en langue française ;
  • Tout autre élément jugé utile, tel que, par exemple, le dossier artistique dans le cadre d’une thèse recherche et création.

Tout dossier incomplet ne sera pas étudié.

Places

  • Paris, France (75)

Date(s)

  • Sunday, May 31, 2020

Keywords

  • beauté, esthétique, practice based, arts

Contact(s)

  • Justin Jaricot
    courriel : justin [dot] jaricot [at] psl [dot] eu

Information source

  • Justin Jaricot
    courriel : justin [dot] jaricot [at] psl [dot] eu

To cite this announcement

« Doctoral contract (2020-2023) for the PSL-L’Oréal Research Chair on Beauty studies », Scholarship, prize and job offer, Calenda, Published on Tuesday, April 07, 2020, https://calenda.org/770996

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search