InicioLes enjeux de la traduction et de l’interprétation en Afrique

InicioLes enjeux de la traduction et de l’interprétation en Afrique

Les enjeux de la traduction et de l’interprétation en Afrique

Issues in Translation and Interpretation in Africa

Revue « Tafsiri » volume 1, numéro 1 — Revue panafricaine de traduction et d'interprétation

Pan-African Journal of Translation and Interpretation

*  *  *

Publicado el lunes 27 de abril de 2020

Resumen

Tafsiri, revue panafricaine de traduction et d’interprétation, invite les chercheurs et chercheuses à présenter des contributions originales et bien documentées sous forme d’articles, de notes et questions de recherche, de comptes rendus et d’entrevues sur les enjeux de la traduction et de l’interprétation en Afrique pour publication dans son numéro inaugural. La revue vise à encourager et à promouvoir une recherche rigoureuse qui explore l’enseignement et la pratique de la communication interculturelle, en particulier dans le contexte africain. L’objectif ultime de la revue est de renforcer le développement de la traduction et de l’interprétation en Afrique, un continent indéniablement multilingue et dont les besoins de professionnalisation en matière de communication interculturelle sont criants.

Anuncio

Présentation

Tafsiri, Revue panafricaine de traduction et d’interprétation, invite les chercheurs et chercheuses à présenter des contributions originales et bien documentées sous forme d’article, de note et question de recherche, de compte rendu et d’entrevue sur « Les enjeux de la traduction et de l’interprétation en Afrique » pour publication dans son numéro inaugural. La revue vise à encourager et à promouvoir une recherche rigoureuse qui explore l’enseignement et la pratique de la communication interculturelle, en particulier dans le contexte africain. L’objectif ultime de la revue est de renforcer le développement de la traduction et de l’interprétation en Afrique, un continent indéniablement multilingue et dont les besoins de professionnalisation en matière de communication interculturelle sont criants.

La traduction et l’interprétation ont souvent été considérées comme des outils de communication importants entre différentes langues et cultures. Malgré les avancées comparatives observées dans de nombreuses régions du monde, la traduction et interprétation sont encore des activités non réglementées et très peu reconnues dans la plupart des pays africains. Pourtant, les interprètes, les traducteurs et les traductrices effectuent un travail difficile dans des secteurs sensibles tels que la sécurité, la santé, la politique, la diplomatie, le droit, les finances, l’éducation, l’immigration, les télécommunications, le travail social, etc. Qui plus est, une forte proportion des travaux de traduction et d’interprétation est effectuée par des personnes bilingues non formées et non qualifiées, en particulier, dans des contextes de service public tels que la santé et le travail social (Taibi, 2011). Dans la plupart des cas, il n’existe aucune exigence en matière de qualification, de formation, d’expérience ou de développement professionnel continu (Pym et al., 2012). Bien qu’il existe des associations professionnelles d’interprètes, de traducteurs et traductrices dans certains pays africains, il a été constaté que beaucoup d’entre elles servent uniquement à des fins consultatives ou éducatives plutôt que réglementaires. De la même manière, certains de ces ordres professionnels manquent encore de législation ou de reconnaissance officielle méritée de la part des gouvernements de leurs pays respectifs (Bandia, 2001; Simpson, 2007a). Une autre question préoccupante est la prédominance des activités de traduction et d’interprétation à partir des langues européennes héritées et vers celles-ci (notamment l'anglais et le français) alors que les langues africaines bénéficient d’une attention nettement moins soutenue (Simpson, 2007b). Ce sont ces questions, et bien d’autres encore, que nous invitons les chercheurs et chercheuses à examiner, en les incitant à y trouver des réponses viables pour réorganiser et optimiser les études et la pratique de la traduction en Afrique.

Axes de réflexion

Les principaux axes que nous suggérons sont les suivants :

  • traduction/interprétation de et vers les langues africaines;
  • formation de traducteurs.trices/interprètes;
  • histoire de la traduction/interprétation;
  • théorie de la traduction/interprétation;
  • pratique de la traduction/interprétation;
  • besoins du marché de la traduction/interprétation;
  • traduction/interprétation assistée par ordinateur;
  • associations professionnelles des traducteurs.trices/interprètes en Afrique.

Conditions de soumission

Tafsiri publie en langues française et anglaise. Elle pratique l’évaluation par les pair-e-s et dispose d’une politique anti-plagiat arrimée à celle du Grenier des savoirs. Les résumés ainsi que les textes définitifs seront exclusivement soumis en ligne.

Avant l’envoi des textes définitifs, les auteurs et autrices sont prié-e-s de télécharger la feuille de style et de respecter scrupuleusement les normes de présentation.

Calendrier

  • Ouverture de l’appel : 26 avril 2020
  • Date limite de réception des résumés (en ligne uniquement) : 26 juin 2020

  • Réponse aux auteurs et autrices après évaluation des résumés : 5 juillet 2020
  • Réception des textes complets (en ligne uniquement) : 30 septembre 2020
  • Date de publication prévue : 20 décembre 2020

Comité de rédaction

  • AFOLABI Segun (Co-rédacteur) – Université Laval/CRÉDIT, Canada
  • AJAGBE Steve – Bureau de traduction, Organisation Ouest Africaine de la Santé, Burkina Faso
  • AKPACA Servais Martial (Co-rédacteur) – Unversité d’Abomey-Calavi, Bénin
  • HAMMED Isiaq – University of Abidjan, Côte d’Ivoire
  • IGWE Chidi – University of Regina, Canada
  • MADUEKE Sylvia I.C. – University of Alberta, Canada
  • MUYIA Jescah Abuti – African International University, Kenya
  • OYETOYAN Damilola – Linguo Essence Services, Norway

Comité scientifique

  • AMOSU Tundonu – Lagos State University, Nigeria
  • AROKOYO Dare – Hundegbe North American University, Bénin
  • BANDIA Paul – Concordia University, Canada
  • BIRMA Mariam – Ahmadu Bello University, Nigeria
  • CHACHU Sewoenam – University of Ghana
  • CHE Joseph – ASTI, University of Buea, Cameroon
  • GAMBIER Yves – University of Turku, Finland
  • GARANE Jeanne – University of South Carolina, USA
  • GILE Daniel – Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, France
  • GUÉVEL Zélie – Université Laval, Canada
  • ILOH Ngozi – University of Benin, Nigeria
  • JAY-RAYON IBRAHIM AIBO Laurence – University of Massachusetts Amherst, USA
  • KOLAWOLE Samuel – University of Ado-Ekiti, Nigeria
  • MEBITAGHAN Rita – Delta State University, Nigeria
  • MOPOHO Raymond – Dalhousie University, Canada
  • SAMBOU Aly – Université Gaston Berger de Saint-Louis, Sénégal
  • TOSSOU Pascal – Université d’Abomey-Calavi, Bénin

Références

Bandia, P. (2001). « African Tradition » In Routledge Encyclopedia of Translation Studies, Baker Mona (ed.) 295-305. New York : Routledge.

__________ (2005). « Esquisse d’une histoire de la traduction en Afrique » Meta, vol. 50, n° 3, 957-971.

Pym, A., F. Grin, C. Sfreddo, & L. J. C. Andy (2012). The Status of the Translation Profession in the European Union. Luxembourg: European Commission. 

Simpson, E. (2007a). « Translators and Interpreters in Africa : Profession and Practice » In Translation Interventions, E. Simpson (ed), 36-45. Lagos/Abuja : Interlingua Limited.

__________ (2007b). « Translating and Interpreting languages of limited diffusion: A comparison of the African situation and the Scandinavian case » In Translation Interventions, E. Simpson (ed), 46-52. Lagos/Abuja : Interlingua Limited.

Taibi, M. (2011). « Public Service Translation » In The Oxford Handbook of Translation Studies, K. Malmkjær & K. Windle (ed.), 214–227. Oxford : Oxford University Press.

Categorías


Fecha(s)

  • viernes 26 de junio de 2020

Palabras claves

  • traduction, interprétation, interculturel, langue africaine

Contactos

  • Segun AFOLABI
    courriel : olusegun [dot] afolabi [dot] 1 [at] ulaval [dot] ca
  • Servais Martial AKPACA
    courriel : akpacasm [at] yahoo [dot] fr

Fuente de la información

  • Gilbert Babena
    courriel : gilbert [dot] babena [at] revues [dot] scienceafrique [dot] org

Licencia

CC0-1.0 Este anuncio está sujeto a la licencia Creative Commons CC0 1.0 Universal.

Para citar este anuncio

« Les enjeux de la traduction et de l’interprétation en Afrique », Convocatoria de ponencias, Calenda, Publicado el lunes 27 de abril de 2020, https://doi.org/10.58079/14ut

Archivar este anuncio

  • Google Agenda
  • iCal
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search