InicioVoyages, parcours et cheminements

Voyages, parcours et cheminements

Revue « Études en didactique des langues » (EDL)

*  *  *

Publicado el lunes 18 de mayo de 2020 por Céline Guilleux

Resumen

Voyages, parcours et cheminements. C’est au construit de voyage, sous toutes ses formes, et aux divers parcours d’apprenant·e·s et/ou d’enseignant·e·s. qu’il implique, que sera consacré ce n° 35 d’Études en didactique des langues (EDL). L’objectif est de comprendre comment la compétence en L2 se met en place et évolue, en s’intéressant plus spécialement au post-bac, du point de vue des deux parties impliquées dans cette aventure.

Anuncio

Argumentaire

Le voyage est consubstantiel aux langues “étrangères”, qu’il s’agisse d’éducation immersive oud’un parcours d’enseignement scolaire ou universitaire. On apprend aussi une langue en voyageant et pour voyager dans d’autres pays et d’autres cultures, pour les loisirs, les études ou le travail, ou encore pour communiquer avec des gens qui, d’une manière ou une autre, ont voyagé à notre rencontre. Dans un contexte où les échanges académiques et professionnels se multiplient, le voyage,devenu “mobilité”, conjugue apprentissage, autonomie et nomadisation. Les notions de voyage, de parcours et de cheminement, en termes d’évolution(s) et/ou de dispositifs, peuvent être abordées selon des angles divers.

Le voyage est consubstantiel aux langues “étrangères”, qu’il s’agisse d’éducation immersive ou d’un parcours d’enseignement scolaire ou universitaire. On apprend aussi une langue en voyageant et pour voyager dans d’autres pays et d’autres cultures, pour les loisirs, les études ou le travail, ou encore pour communiquer avec des gens qui, d’une manière ou une autre, ont voyagé à notre rencontre. On attribue à l’exploratrice Alexandra David Néel l’idée selon laquelle “voyager sans rencontrer l’autre, ce n’est pas voyager, c’est se déplacer”. Le voyage est constitutif d’une expérience de l’altérité humaine, linguistique, culturelle, de la diversité de l’espace. Le voyage donne une dimension plus “profonde” à la langue ; l’aspect culturel s’intègre à la connaissance d’une langue dans un processus de réciprocité. Les ressources telles que les lectures, films et séries, chansons, théâtre, préparent, étayent et balisent ces parcours. Le parcours est long, sinueux, vers l’appropriation de cette langue. Elle se transforme au fur et à mesure que l’on avance, donnant même parfois l’impression d’impasse ou de retour en arrière. On fait fausse route, on se perd en chemin : quatre voies puis sentier escarpé ou promenade bucolique. Tout est possible dans ce cheminement qui ressemble rarement à une belle trajectoire, bien droite et ascendante.

Dans un contexte où les échanges académiques et professionnels se multiplient, le voyage, devenu “mobilité”, conjugue apprentissage, autonomie et nomadisation. Il s’agit alors, pour l’enseignant.e comme pour l’apprenant.e, de sortir du territoire institutionnel, de concevoir d’une autre manière le temps ou le lieu consacrés à l’apprentissage d’une langue. Le parcours d’apprentissage peut être plus ou moins personnalisable tout au long de la vie.

C’est à ce construit de voyage, sous toutes ses formes, et aux divers parcours d’apprenant.e.s et/ou d’enseignant.e.s. qu’il implique, que sera consacré ce n° 35 d’EDL, L’objectif est de comprendre comment la compétence en L2 se met en place et évolue, en s’intéressant plus spécialement au post-

bac, du point de vue des deux parties impliquées dans cette aventure. Les notions de voyage, de parcours et de cheminement, en termes d’évolution(s) et/ou de dispositifs, peuvent être abordées selon des angles divers :

  • le voyage au sens propre, le rôle qu’ont joué les séjours linguistiques, les stages à l’étranger et la mobilité, leur apport et leur impact motivationnel ;
  • la culture comme élément de la formation et/ou de la recherche en Lansad ;
  • le passage de la linguistique à la didactique des langues ;
  • l’évolution du secteur Lansad à l’ère du numérique (plateformes, télécollaborations, Moocs, nomadisation des dispositifs, etc.) ;
  • la formation et la carrière : comment on devient enseignant.e de langue, comment on le reste ou change de cap ;
  • l’évolution des comportements des étudiant.e.s ou des enseignant.e.s face aux obstacles en matière d’apprentissage et d’enseignement des langues : cheminement chaotique ou “long fleuve tranquille”;
  • de la lingua franca au translanguaging ;

Divers outils pourront être utilisés comme les observations, les entretiens, les corpus constitués d’(auto-)biographies d’étudiant.e.s, etc. On évitera cependant les parcours uniques ou autobiographiques.

Modalités de contribution

Les propositions de contribution aborderont un des aspects de la problématique pour le numéro 35 de la revue Études en didactique des langues. Ils peuvent se faire en français ou en anglais. Les articles (entre 6000 et 10000 mots, dont bibliographie) respecteront la feuille de style. Ils devront être adressés par courrier électronique

avant le 30 juin 2020

à edl@lairdil.fr. Le numéro paraîtra en décembre 2020.

Comité scientifique EDL

  • David Banks (Université de Brest),
  • Khadoudja Belkhenchir (Université Oran - Es Sénia, Algérie),
  • Jean-Claude Bertin (Université du Havre),
  • Marie-Christine Deyrich (Université de Bordeaux),
  • Carmen Fonseca (Université de Huelva, Espagne),
  • Pierre Frath (Université de Reims),
  • Oksana Gavrilyuk (Université de Krasnoïark, Russsie),
  • Anna Gvozdeva (Université d'état de Koursk, Russie),
  • Hélène Knoerr (Université d’Ottawa, Canada),
  •  Jean-Rémi Lapaire (Université de Bordeaux),
  • Marie-Françoise Narcy-Combes (Université de Nantes),
  • Jean-Paul Narcy-Combes (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3),
  • Sylvie Ngilla McGraw (University of San Diego, USA),
  • Christian Puren (Université de Saint-Etienne),
  • Françoise Raby (Université de Toulouse),
  • Claire Tardieu Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3),
  • Annalisa Zanola (Université de Brescia, Italie),
  • Bin Zou (Université Xi'an Jiaotong, Chine - Liverpool University, GB).

Comité de lecture

  • Elizabeth Crosnier (Université Toulouse3)
  • Nicole Décuré (Université Toulouse 3
  • Claire Chaplier (Université Toulouse 3)
  • Karine Duvignau (Université Toulouse 2

Categorías

Lugares

  • Tolosa, Francia (31)

Fecha(s)

  • martes 30 de junio de 2020

Palabras claves

  • voyage, parcours, cheminement, langue, parcours d'apprentissage

Contactos

  • Nicole Décuré
    courriel : ndecure [at] lairdil [dot] fr
  • Elisabeth Crosnier
    courriel : elisabeth [dot] crosnier [at] oragne [dot] fr

URLs de referencia

Fuente de la información

  • Elisabeth Crosniere
    courriel : elisabeth [dot] crosnier [at] orange [dot] fr

Para citar este anuncio

« Voyages, parcours et cheminements », Convocatoria de ponencias, Calenda, Publicado el lunes 18 de mayo de 2020, https://calenda.org/778691

Archivar este anuncio

  • Google Agenda
  • iCal