Página inicialVivre en temps de crise. Une approche anthropologique par les objets

Vivre en temps de crise. Une approche anthropologique par les objets

Living in the age of crisis. An anthropological approach through objects

Contrat postdoctoral

Postdoctoral contract

*  *  *

Publicado segunda, 15 de junho de 2020 por Céline Guilleux

Resumo

Dans le cadre d’un partenariat entre le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem) à Marseille et l’institut Sociétés en Mutation en Méditerranée (SoMuM) à Aix-en-Provence, il est proposé le recrutement d’un·e chercheur·seuse postdoctorant·e à compter du 1er octobre 2020. Le ou la postdoctorant·e mènera un projet de recherche sur le thème « Vivre en temps de crise. Une approche anthropologique par les objets », en lien avec un axe scientifique de l’institut SoMuM ainsi qu’une enquête collecte du Mucem. L’appel à candidatures est ouvert à toutes les disciplines des sciences humaines et sociales représentées dans SoMuM.

Anúncio

Le Mucem et l'Institut SoMuM recrutent un·e postdoctorant·e à partir du 1er octobre 2020. La date limite des candidatures est fixée au 15 juillet 2020 (17h).

Présentation des partenaires

  • Le Mucem est un musée national implanté à Marseille. Il est ouvert à l’ensemble des sciences humaines et sociales, en privilégiant une approche anthropologique au sens large. Il s’agit d’analyser, à partir d’observations empiriques, les constructions culturelles et sociales contemporaines dans leurs multiples dimensions (historiques, sociologiques, territoriales et géographiques, artistiques, patrimoniales etc). L’accent est mis sur les circulations et échanges à l’échelle euro-méditerranéenne, sur les mutations de nos sociétés et les questions sensibles, ainsi que sur les relectures contemporaines des cultures et des pratiques ordinaires ou informelles (cultures techniques, savoir-faire, représentations et imaginaires, productions et expressions peu ou pas institutionnalisées). Le projet scientifique et culturel du Mucem synthétise les missions de cet établissement public.
  • L’Institut Sociétés en Mutation en Méditerranée (SoMuM) est un Institut d’établissement d’Aix-Marseille Université situé à la Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme d’Aix-en Provence. Pôle de formation et de recherche, SoMuM fournit des clés de compréhension sur les transformations profondes et durables autour de la Méditerranée, de l’Europe à l’Afrique et au Moyen-Orient. Il rassemble anthropologues, démographes, économistes, géographes, historiens, historiens de l’art, juristes, philosophes, philologues, politistes et sociologues. L’Institut a pour objectif de promouvoir des recherches innovantes (concepts, outils, méthodes) autour de trois axes scientifiques : « Transitions, déstabilisations durables et crises », « Dynamiques, circulations et héritages culturels », « Recompositions territoriales et interactions ».

Thème de la recherche

Le post-doctorant mènera un projet de recherche sur le thème « Vivre en temps de crise. Une approche anthropologique par les objets ».

Ce projet prend appui sur le traitement de la collecte participative « Vivre au temps du confinement » du Mucem afin de la prolonger et de la replacer dans des contextes élargis, et d’en éclairer les conséquences sociales. Cette collecte a permis de rassembler des objets ou des documents (photographies, témoignages, documents manuscrits ou imprimés, etc.) qui incarnent l’expérience du confinement, et suggèrent ses conséquences immédiates ou à venir. Mais au-delà du confinement lui-même, les objets sont des révélateurs de l’impact de la crise sanitaire sur nos modes de vie, nos liens sociaux, notre mémoire collective et nos imaginaires. Ils témoignent dans la vie ordinaire et quotidienne (organisation familiale, gestes de tous les jours, travail, circulations, réseaux de solidarité ou processus d’exclusion, etc) de mutations de nos sociétés à grande échelle (circulations, inégalités, globalisation, environnement, virtualisation). Ils sont tout à la fois les outils et les symboles des tensions entre lien social, solidarité et "distanciation sociale", des formes d’adaptation entre intérieur et extérieur, entre présence et dématérialisation, ainsi que des tensions entre liberté individuelle et gestion publique. Les objets rendent compte d’un renouvellement des manières de vivre dans l’espace public et de s’y exprimer. Le corpus réuni représente ainsi l’amorce d’une analyse de ces enjeux par le détour de la culture matérielle et par la dimension mémorielle et collective des collections constituées.

Ces pistes de réflexion s’inscrivent dans un des axes de l’Institut SoMuM, intitulé "Transitions, déstabilisations durables et crises ", qui accorde une attention particulière à la compréhension des transitions des sociétés d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Le projet de recherche pourra éclairer quelques-unes de ces questions : quel est l’apport d’une étude en sciences humaines et sociales dans la saisie d’une situation de crise ? Comment enquêter sur la crise et/ou la sortie de crise ? Quelle est la part de responsabilité du chercheur dans la fabrication de nouvelles représentations du monde ? L’espace méditerranéen est considéré comme un terrain fécond d’expérimentation et de problématisation pour comprendre les grandes mutations (culturelles, démographiques, économiques, politiques, sociales) et leurs effets déstabilisants et structurants à court et long termes. L’interdisciplinarité en sciences humaines et sociales est un atout qui permet d'appréhender ces processus dans leur globalité et leur complexité.

Missions du chercheur

Le post-doctorant proposera un projet de recherche qui devra apporter une contribution scientifique au sein du Mucem et de l’Institut SoMuM et qui permettra de développer le partenariat entre ces deux institutions.

Au Mucem, le post doctorant s’engagera à :

  • Documenter les objets déjà recueillis par la collecte « Vivre au temps du confinement » (analyse du corpus, documentation complémentaire, entretiens avec les donateurs notamment) et enregistrer les propositions de dons ainsi documentées dans la base de données du Mucem
  • Eclairer le contexte et élargir les lectures de cette collecte (élargissement à l’après confinement, mise en perspective avec des questions de société contemporaines, confrontation à d’autres collectes, extension comparatiste à l’échelle méditerranéenne)
  • Poursuivre la collecte par des enquêtes de terrain en relation avec le projet de recherche proposé
  • Identifier et mobiliser des partenaires académiques et professionnels (laboratoires de recherche, musées, centres d’archives) impliqués dans des collectes complémentaires de celles du Mucem
  • Réaliser à l’issue de l’enquête-collecte une synthèse des résultats obtenus sous la forme d’un rapport de recherche détaillé, adossé à la description analytique de la documentation et des objets rassemblés au cours de ces enquêtes, et à la transcription des entretiens réalisés, en vue d’une proposition de versement au musée

Au sein de l’Institut SoMuM, le post-doctorant s’engagera à :

  • Participer à l’animation de l’axe 1 au sein de l’institut SoMuM, en lien avec un des axes de recherche du laboratoire d’accueil
  • Présenter ses travaux devant les étudiants et les chercheurs de l’institut
  • Animer une activité scientifique de réseau : organisation de rencontres scientifiques et professionnelles sous la forme de formations ou colloques
  • Tirer une publication de ses travaux
  • Participer aux grandes rencontres de l’institut SoMuM

Conditions d’exercice

Le post-doctorant sera sous contrat à durée déterminée avec l’Université d’Aix-Marseille. Il mènera ses travaux au sein de l’Institut SoMuM en relation avec les laboratoires de son périmètre, et au sein du département de la recherche et de l’enseignement du Mucem. Il disposera d’un espace de travail dans chacune des institutions.

Rémunération : 2 466 €bruts mensuels

Profil attendu

L’appel est ouvert à l’ensemble des disciplines en sciences humaines et sociales représentées dans SoMuM.

Le candidat doit être titulaire d’un doctorat de moins de 4 ans et avoir une expérience significative dans la réalisation d’enquêtes de terrain et dans la démarche interdisciplinaire.

Critères de sélection

  • Qualité scientifique du projet et adéquation à l’axe 1 "Transitions, déstabilisations durables et crises » de SoMuM. Insertion dans les activités du laboratoire d’accueil du périmètre SoMuM, qui sera choisi en concertation avec le candidat retenu et le directeur de laboratoire, à l’issue de la sélection (pour information, liste des laboratoires ci-dessous).
  • Pertinence des méthodes proposées pour l’analyse et l’élargissement de la collecte « Vivre au temps du confinement » en lien avec des enjeux sensibles, créativité dans les méthodes d’enquête et de restitution des résultats.
  • Ouverture à une échelle internationale, et notamment euro-méditerranéenne, en termes de terrains réalisés et de réseaux académiques et professionnels.

Pièces du dossier

  • Curriculum vitae
  • Diplôme de doctorat
  • Rapport de soutenance de thèse
  • Un projet de 15 000 signes maximum rédigé en français. Ce projet détaille l’intérêt scientifique de la recherche, la manière dont le projet s’inscrit dans les objectifs de SoMuM et du Mucem énoncés dans l’appel, le calendrier et les terrains, les résultats attendus.

Soumission des candidatures

  • Pour préparer son dossier et préciser le projet, il est recommandé de contacter Aude Fanlo, responsable du département recherche et enseignement du Mucem (aude.fanlo [a] mucem.org).
  • Les 3 candidats présélectionnés participeront à un entretien par visio-conférence le 22 juillet 2020.
  • Les candidatures sont à adresser au plus tard le 15 juillet 2020 (17h)

à : chloe.chatelin [a] univ-amu.fr et juliette.baud [a] mucem.org

Locais

  • MMSH, Institut SoMuM, 5 rue du Château de l’Horloge
    Aix-en-Provence, França (13)
  • Mucem, 1 esplanade du J4
    Marselha, França (13002)

Datas

  • quarta, 15 de julho de 2020

Palavras-chave

  • crise, mutation, confinement, enquête, représentation, lien social, méditerranée

Contactos

  • Aude Fanlo
    courriel : aude [dot] fanlo [at] mucem [dot] org

Urls de referência

Fonte da informação

  • Chloé Chatelin
    courriel : chloe [dot] chatelin [at] univ-amu [dot] fr

Para citar este anúncio

« Vivre en temps de crise. Une approche anthropologique par les objets », Bolsa de estudo, prémios e ofertas de emprego, Calenda, Publicado segunda, 15 de junho de 2020, https://calenda.org/784873

Arquivar este anúncio

  • Google Agenda
  • iCal