InicioPhilosophies du sport durable

Philosophies du sport durable

The philosophies of sustainable sport

Numéro 133 de la revue « Staps » 2021

Staps journal 2021, number 133

*  *  *

Publicado el jueves 09 de julio de 2020 por Céline Guilleux

Resumen

Ce numéro spécial de la revue Staps considera avec attention les propositions portant sur l’analyse réflechie et critique des politiques et programmes mis en œuvre pour le passage de la transition écologique au développement durable du sport, notamment les caractéristiques de la philosophie du développement durable du sport à l’occasion des évènements compétitifs et les alternatives non compétitives. Seront aussi considérées les propositions sur les pratiques et les innovations du sport durable, qui à la différence du développement durable du sport, proposent d’autres modes de pratiques, milieux, techniques et rythmes : marche nordique, slow sport, plogging, longe côte, nomadisme, vélo, trotinette, etc. Le numéro accueillera des propositions sur les esthetiques de l’existence avec les pratiques durables des mouvements corporels comme le naturisme, le flow, le véganisme, le recyclage,  les pratiques d’éveil et d’immersion...

Anuncio

Direction scientifique 

  • Dir. Petrucia da Nobrega (CS Staps, UFRN, Bresil),  
  • Nancy Midol (CR Staps, Université de Nice)   
  •  Bernard Andrieu (CS Staps UFR Staps, Université de Paris,)

Argumentaire

Face à la crise climatique, la Covid 19,  et l’anthropocène, les nouvelles philosophies des sports durables (Krein, 2014)  proposent, contre la logique de la performance et de l’exploitation de la nature et de soi-même comme terrain de jeux, une série de nouveaux modèles, méthodes et pratiques qui déclenchent des manières de penser et d’agir plus équitables dans les rapports corps/monde dans la naturalité (Corneloup, 2016), l’intercorporéité dans les relations avec les autres, l’interculturalité, les économies solidaires et les écologies corporelles (Shapiro, 1989 ; Nobrega, Andrieu, 2020).

La philosophie du sport durable, issue du courant de l’écologie profonde (Gare 2014) du philosophe norvégien Arne Naess (Breivik G., 2019), vient proposer de nouveaux modes de déplacement dans l’espace et dans le temps avec l’émergence du slow sport (Lebreton, Gibout, Andrieu eds, 2020), de la marche nordique (Raca, 2019), du longe-côte, des pratiques de pleine-conscience entre autres avec zéro impact, aucun déchet, de nouveaux mode de coopération, des partages sensoriels, des pratiques naturistes et végans (Robin, Andrieu, 2019), ou des explorations ethno-éco-sportives (Martin, 2019).

En changeant les règles du jeu par des chartes de sport éco-responsable[1] et autre « transition écologique vers un développement durable du sport »(2015-2020 dont on pourra dresser le bilan)[2], le sport durable[3] pense une philosophie de la neutralité climatique dans l’agenda zero carbone face à Qatar 2022 : évènements sportifs durables, matériaux écologiques recyclables, non exploitation du travail des enfants, lutte contre les ecocides culturels, penser d’autres jeux que ceux de Paris 2024, construire des communautés durables partagées, nomadisme sportif pour éviter le tourisme de l’Everest, aventures responsables dans la Nature, escalade sans oxygène (Revol, 2019), le plogging (l’association Run Eco Team[4] créée Nicolas Lemonnier) qui consiste à courir en ramassant les déchets,  ou encore l’observation au Tibet par Sylvain Tesson guidé par le photographe Vincent Munier (2019) de la panthère des neiges.

Ainsi éveiller son corps vivant (Schwenkler, 2013) par des techniques du sport durable suppose de pouvoir l’activer en le plaçant dans des situations vivifiantes qui dé­construisent le schéma corporel habituel. Plutôt que de lâcher prise dans une situation de perte de contrôle, parfois jusqu’au risque de l’aventure (McNamee, 2007), il s’agit de déclencher l’émersion, comme celle du flow (Domelevo, Andrieu, 2016), en laissant passer, dans de nouvelles esthetiques de l’existence (Brymer, Gray, 2009), l’involontaire et l’inconscient tout en ne s’en délivrant pas seulement dans une transe (Midol, Chenault, eds.,2017),  mais dans une danse (Namèche, 2019) un mouvement symbolisé ou dans une image de motricité libérée.

Ce numéro spécial considera avec attention les propositions portant :

  • Sur l’analyse réflechie et critique des politiques et programmes mis en œuvre pour le passage de la transition écologique au développement durable du sport. Notamment les caractéristiques de la philosophie du développement durable du sport à l’occasion des évènements compétitifs et les alternatives non compétitives
  • Sur les pratiques et innovations du sport durable, qui à la différence du développement durable du sport, proposent d’autres modes de pratiques, milieux, techniques et rythmes : marche nordique, slow sport, plogging, longe côte, nomadisme, vélo, trotinette, …
  • Sur les esthetiques de l’existence avec les pratiques durables des mouvements corporels comme le naturisme, le flow, le véganisme, le recyclage,  les pratiques d’éveil et d’immersion...

Modalités de contribution

Adresse pour envoyer au 3 adresses : proposition d’article et article (aux normes de la revue)

  • Bernard Andrieu : bernard.andrieu@u-paris.fr ; bandrieu59@orange.fr
  • Nancy Midol : nancy.midol@gmail.com
  • Petrucia T. da Nobrega : pnobrega68@gmail.com

Prévision d’échéancier

  • Appel à contribution : 3 mois pour récupérer les intentions de publication : 2 juillet 2020 - 15 octobre 2020)

  • + 3 mois pour recevoir les propositions finales d’article (15 octobre 20 - 15 janvier 2021 )
  • + 1 mois pour la traduction en anglais des articles francophones et en français des articles anglophones 15 février 2021
  • Confection du numéro (expertises, navettes, etc.) : remise du numéro finalisé : 1 mars (2021)

Bibliographie

Andrieu B., 2015, The birth of living body in the philosophical research in France among 1990, “Study on Arts and Principles of Body-Mind Trans­formation,” number 4. trad jap., Haruka Okui (Title is in Japanese, “身心変容技法研究”)

Andrieu B., Nobrega P. da, Sirost O., 2018, Body Ecology : a new phi­losophy through cosmotic emersiology, Acta Universitatis Carolinae Kinanthropologica, 54, 1. : 17-24.

Agostinucci M., Liné C., Dietrich G., Andrieu B. 2019, L’impropréité du corps vivant. De l’énaction capacitaire à son émersion vécue, Intellectica, n°71

Andrieu B., Loland S. eds., 2017, The ecology of sport : From the body ecology to emersed leisure, Special issue Society & Leisures, n° 40, 1, p. 1-6.

Andrieu B., Parry J., Porrovecchio A., Sirost O., 2018 eds., Body Ecology and Emersives Leisures, London, Routledge.

Andrieu B, Nobrega P.da, 2020, Emergir na Natureza - ensaios de ecologia corporal, Sao Paulo, Ed Liber Ars.

Breivik G., 2019, What would a deep ecological sport look like? The example of Arne Naess, Journal of Philosophy of Sport, 46, 1, p.63-81.

Brymer E., Gray T. (2009). Dancing with nature: rhythm and harmony in extreme sport participation. J. Adventure Educ. Outdoor Learn. 9 135–149. 

Corneloup J. ed., 2016, La naturalité en mouvement, Nature et Récréation, n°1.

Domelevo A., Andrieu B., 2016, Flow in Feldenkrais’ theory and practice: An example of emersiology of the living body,  IFF Feldenkrais Research Journal,  5, p. 15-20.

Gare A., (2014). Deep Ecology, the Radical Enlightment and Ecological Civilization, The Trumpeter 30 (2):184-205.

Krein K.J., 2014, Nature Sports, Journal Philosophy of sport, 41, 2, p. 193-208.

Lebreton F., Gibout C., Andrieu B., eds., 2020, Slow sport, P.U. Lorraine, coll Epistémologie du corps.

Midol N., Chenault M. eds., 2017, Pratiques de conscience, Staps, ¾, n°117/118.

McNamee M. ed., (2007). Philosophy, Risk and Adventure Sport, London : Routledge.

Namèche I., 2019, Le savoir-danser d'Isadora Duncan, Origine et transmission d'une oeuvre esthétique, Thèse Staps, Rouen, Directeurs de thèse Pr. Olivier Sirost (Université de Rouen, CETAPS) et Pacal Roland ((Université de Rouen, CETAPS).

Martin N., 2019, Croire aux fauves, Paris, Verticales

Martinkova I., Andrieu B. eds, 2020, Slow PhilosophySlow Sport: Understanding emersiology in Philosophy of Sport, Sport Ethics & Philosophy.

Midol N., 2010, Ecologie des transes, Ed Tétraèdre.

Midol N., 1996, Démiurgie dans les sports et la danse, Paris, L'Harmattan.

Munier V., 2018, Tibet, mineral animal, Ed. Kobalann

Nobrega P. Andrieu B., 2020, Emergir na Naturaleza, Ecologia Corporal,  Sao Paulo,  Ed Liber.

Raca Y., 2019,  « La marche nordique: une activité physique et sportive hybride au carrefour de l’aventure, de l’éveil et du nomadisme », Thèse Staps,  Directeurs de thèse : Pr. Fabrice Dosseville (Université de Caen, COMETE) & Pr. Olivier Sirost (Université de Rouen, CETAPS).

Revol E., 2019, Vivre, Ma tragédie au Nanga Parbat, Paris, Arthaud

Robin G., Andrieu B., 2019, Des liens entre naturisme et végétalisme : de la communauté végétalienne du Monte Verità à l’influence du naturisme et végétarisme allemand en France, Allemagne D’Aujourd’hui, 4, n°230, p.126-139

Shapiro K., 1989, Ecology of the Body : Style of behavior in Human Life, Journal of Phenomenological Psychology 20 (2):176-184.

Schwenkler J., 2013, The Objects of Bodily Awareness, Philosophical Studies 162 (2):465-472.

Talavera A.M., Al-Gamandi S.H., Koç M., 2019,  ,  Sustainability in Mega-Events: Beyond Qatar 2022, Sustainability, 11(22), 6407

Notes

[1] http://www.sport-responsable.com/la-charte/eco-responsabilite

[2] « Cette nouvelle stratégie nationale (SNTEDDS 2015-2020) définit 9 axes stratégiques au travers de 3 grandes ambitions pour le sport français : développer une approche partagée du sport durable par l’ensemble des acteurs, transformer le modèle économique et social du sport pour la transition écologique vers un développement durable et renforcer son appropriation par tous. Concrètement cette stratégie s’articule autour de trois idées : Sensibiliser et mobiliser tous les acteurs du sport dans cette dynamique durable, transformer le monde du sport pour le rendre plus durable et se servir du sport et de tous ses acteurs pour rendre le monde plus durable » http://developpement-durable.sports.gouv.fr/la-strategie-nationale/presentation/article/presentation-de-la-strategie

[3] https://sportsustainabilityjournal.com/category/news/

[4] http://www.runecoteam.fr/home/

Lugares

  • 1 rue lacretelle
    París, Francia (75)

Fecha(s)

  • jueves 15 de octubre de 2020

Palabras claves

  • philosophie, sport, écologie, durable

Contactos

  • Bernard Andrieu
    courriel : bandrieu59 [at] orange [dot] fr

URLs de referencia

Fuente de la información

  • Bernard Andrieu
    courriel : bandrieu59 [at] orange [dot] fr

Para citar este anuncio

« Philosophies du sport durable », Convocatoria de ponencias, Calenda, Publicado el jueves 09 de julio de 2020, https://calenda.org/789951

Archivar este anuncio

  • Google Agenda
  • iCal