HomeWhere is social work going? Control, activation and emancipation

HomeWhere is social work going? Control, activation and emancipation

Where is social work going? Control, activation and emancipation

Où va le travail social ? Contrôle, activation et émancipation

*  *  *

Published on Wednesday, July 15, 2020 by Céline Guilleux

Summary

Ce colloque a pour objectif de comprendre les enjeux politiques, économiques, déontologiques et éthiques du travail social et plus largement de l’intervention sociale. À partir de l’analyse des épreuves et des réactions des acteurs du champ social (travailleurs et intervenants sociaux, populations-cibles, formateurs et chercheurs), il s’agit d’améliorer la compréhension de la transformation du champ social et de ses conséquences sur la logique émancipatrice qui devrait pouvoir être fondatrice du travail social.

Announcement

Présentation

Le colloque Où va le travail social ? Contrôle, activation et émancipation est organisé par le Pôle ressource intervention sociale Occitanie Méditerranée (PRISOCM) et le CORHIS-UPVD en partenariat avec l’Institut Régional du Travail Social (Montpellier, Perpignan - Faire-ESS), l’IRTS Marseille Paca et Corse, Erasme Toulouse, l’IRTS-IDS Normandie, l’Université de Toulouse 2 Jean-Jaurès, l’Université Paul Valéry Montpellier, le Réseau Thématique 3 « Normes, déviances et réactions sociales » de l’Association Française de Sociologie (AFS), l’Association des Chercheurs des Organismes de la Formation et de l'Intervention Sociales (ACOFIS), le Comité de recherche 01 « Identité, espace et politique » de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF).

Contexte

Ce colloque a pour objectif de comprendre les enjeux politiques, économiques, déontologiques et éthiques du travail social et plus largement de l’intervention sociale. À partir de l’analyse des épreuves et des réactions des acteurs du champ social (travailleurs et intervenants sociaux, populations-cibles, formateurs et chercheurs), il s’agit d’améliorer la compréhension de la transformation du champ social et de ses conséquences sur la logique émancipatrice qui devrait pouvoir être fondatrice du travail social.

Alors que nous assistons à la complexification du champ social dans les pratiques d’intervention sociale (logiques hyper-gestionnaires qui impactent les modes d’intervention orientés vers l’activation des personnes accompagnées), de la formation (développement de la concurrence entre les écoles du travail social sur fond de réingénierie et d’universitarisation des diplômes) et de la recherche (débats épistémologiques et politiques sur l’opportunité de promouvoir une recherche spécifique au travail social), ce colloque interroge l’ambivalence du travail social et se demande à quelles conditions les acteurs de l’intervention sociale, de la formation et de la recherche peuvent-ils participer au développement d’un travail social émancipateur ?

Programme

Jeudi 28 oct. 2021

Université de Perpignan (site Moulin à Vent) 52 Av. Paul Alduy 66100 Perpignan

— 8h30 Accueil / ouverture

  • Yvan AUGUET, Président de l’UPVD
  • Manuel BOUCHER, Professeur des universités en sociologie, Responsable de l’axe 3 « Interventions et transformations sociales » du Laboratoire Communication Ressources Humaines Intervention Sociale (CORHIS - EA 7400 UPVD- UPVM) à l’UPVD, Président de l’Association des chercheurs des organismes de la formation et de l’intervention sociales (ACOFIS), membre du Pôle recherche intervention sociale Occitanie Méditerranée (PRISOCM)
  • Didier VINCHES, Directeur Général FAIRE ESS (IRTS Montpellier/IRTS Perpignan) MSH Sud, Direction de la Maison des Sciences de l’Homme SUD, UAR 2035 - CNRS - UPVM - UM / Cirad - IRD
  • Véronique BORDES, Professeure des universités en sciences de l’éducation et de la formation, membre de l’Unité Mixte de Recherche Éducation, Formation, Travail, Savoirs (EFTS), Université Toulouse Jean Jaurès, membre de l’ACOFIS et du PRISOCM
  • Benoît PREVOST, Maître de conférences HDR, Directeur du Centre Universitaire du Guesclin, Université Montpellier III, Responsable du Master « Intervention et développement social » de l’UPVM, membre du PRISOCM
  • François SENTIS, Directeur général de l’Institut Régional du Travail Social PACA et Corse, membre de l’ACOFIS et du PRISOCM

— 9h15 / 11h30 Introduction de la journée et Conférence plénière : Pourquoi le travail social ?

Animation ━ Manuel BOUCHER, CORHIS/UPVD – AFS RT 3 - ACOFIS - PRISOCM

  • Le travail social contre la solidarité ? ━ François DUBET, Professeur émérite, Université de Bordeaux, Directeur d’études à l’EHESS
  • L’hypothèse travail social est-elle encore soutenable ? ━ Michel CHAUVIERE, Sociologue et politiste, directeur de recherche émérite au CNRS, membre du CERSA- Université de Paris 2
  • Urgences sanitaires, urgences sociales : conflits de légitimité et incertitudes pour l’avenir du travail social ━ Marcel JAEGER, Professeur émérite, anciennement titulaire de la chaire de Travail social et d’intervention sociale du Cnam
  • Néo-libéralisme et travail social : un oxymore ? ━ Jean-Yves DARTIGUENAVE, Professeur de sociologie à l’université de Rennes 2
  • Autonomie du travail social, champ politique et émancipation des classes populaires ━ Julien TALPIN, Chargé de recherche au CNRS, CERAP - Université de Lille, co-directeur du GIS Démocratie et participation

— 11h30 / 12h Débat

— 12h / 13h45 Pause déjeuner

— 14h / 15h15 Ateliers thématiques Session 1 / 1er Symposium

Axe 1 Néo-libéralisme et transformation de l’État social

Session 1 Insertion, welfare et workfare

Animation ━ Laurence DREYFUSS, Maîtresse de conférence à l’Université Paul- Valéry Montpellier 3, membre du CORHIS

  • La relation d’aide contrariée par le workfare dans le champ de l’insertion socioprofessionnelle ━ Caroline COURTY, Doctorante en Sociologie, rattachée au laboratoire CeRIES - Université de Lille, EA 3587 - Centre de recherche « Individu, Epreuves, Sociétés »
  • Le monde social de l’Insertion par l’Activité Économique : entre activation et émancipation ━ Bernard BALZANI, Enseignant-chercheur en sociologie, 2L2S - Université de Lorraine, IAE Nancy
  • Le nouveau dispositif national de lutte contre la pauvreté en Italie. Enjeux et défis pour le welfare local et le travail social : premières pistes de réflexion ━ Emanuela CHIODO, Chercheuse-enseignante au Département de Sciences politiques et sociales - Université de Calabre
  • Entreprises d’insertion socioprofessionnelle et mise au travail des sans-emplois : interroger la pluri-professionnalité ━ Antonin ZURBUCHEN, Doctorant en sociologie - Haute École de Travail Social et de la Santé de Lausanne

Axe 2 Formation, recherche et professionnalisation des intervenants sociaux

Session 1 Formations sociales, recherche sociale et universitarisation

 Animation ━ Mohamed BELQASMI, Sociologue, chargé de recherche à l’IRTS- IDS Normandie, membre de l’ACOFIS, chercheur associé à l’axe « Sciences de l’intervention et transformations sociales » du CORHIS

  • Savoirs universitaires, savoirs pratiques, savoirs expérientiels : combinaisons et tensions au sein des formations des travailleurs sociaux de demain ━ Agathe PETIT, Docteure en anthropologie, responsable de la recherche à l’IRTS Paca et Corse, membre de l’ACOFIS
  • Les formations universitaires en sociologie : possibles supports d’émancipation pour les travailleurs sociaux ? ━ Richard GAILLARD, Maître de conférences HDR en sociologie, UMR CNRS ESO 6590 - Université d’Angers Simon HEICHETTE, Docteur en sociologie, UMR CNRS ESO 6590 - Université d’Angers
  • La formation universitaire en animation socio-culturelle et l’insertion professionnelle de travailleurs sociaux pauvres et précaires ━ Christophe DANSAC, Maître de conférences - IUT de Figeac, membre du LRPmip (équipe ONOP-G) et de l’UMR EFTS, membre de la Commission Pédagogique Nationale du DUT Carrières Sociales
  • La recherche et le travail social, une aporie ? ━ Alain ROQUEJOFFRE, Sociologue, revue FORUM
  • Un travail social au milieu du gué, entre périls et combats. ━ Christelle ACHARD, Doctorante en sociologie - Université de Caen Normandie

Axe 3 Enjeux et transformations du champ social

Session 1 La protection de l’enfance en questions

Animation ━ Régis PIERRET, Sociologue, formateur-chercheur à l’IRTS- IDS Normandie, membre de l’Association Sociologie Anthropologie Auvergne (ASAA), membre de l’ACOFIS

  • « Radicalisation » du mineur et protection de l’enfance : une construction politico législative singulière du risque de danger ━ Lionel CLARIANA, Cadre socioéducatif départemental, Docteur en sociologie, chercheur associé au CORHIS - Université de Perpignan Via Domitia et membre de l’ACOFIS
  • La conférence familiale en France : un processus innovant ━ Marie-Pierre AUGER, Doctorante en sciences de l’éducation et de la formation, CREF - Université de Paris Nanterre, Association Jean COTXET
  • Éviter les sorties sèches de l’ASE : tensions entre politiques publiques d’activation, accompagnement et émancipation des jeunes adultes ━ Philippe HIRLET, Formateur-chercheur - IRTS de Lorraine
  • Conditions d’une protection de l’enfance émancipatrice, entre orthopédie et subjectivation, une contribution clinique ━ Guglielmo YAHIAOUI, Psychologue clinicien, Association ALC (06), Docteur en psychologie, chercheur associé au LIRCES - Université Côte d’Azur
  • Mineurs non accompagnés et parentalité transnationale. Pratiques de résilience et d’accompagnement entre les frontières ━ Anna ELIA et Valentina FEDELE, Département de Sciences Politiques et Sociales - Université de Calabre
  • « Du bricolage et de la dentelle ». Le travail social à l’épreuve de la protection des jeunes en mobilité internationale ━ Cléo MARMIE, Doctorante en sociologie, Centre Maurice Halbwachs – EHESS

Axe 4 Régulation sociale et émancipation des groupes stigmatisés et marginalisés

Session 1 Itinérance, précarité, logement

Animation ━ Slimane TOUHAMI, Anthropologue, formateur-chercheur à Erasme (Toulouse)

  • Enjeux éthiques de l’intervention sociale au sein d’un tribunal spécialisé en itinérance ━ Isabelle RAFFESTIN, Doctorante en travail social - Université de Montréal
  • Les professionnels de l’insertion post-carcérale face au logement ━ Laura DELCOURT, Doctorante en sociologie, CeRIES - Université de Lille
  • Des travailleurs sociaux mobilisés pour le logement des personnes à la rue : l’expérience de la maison Goudouli à Toulouse ━ Aurélie ROSSO, Ingénierie sociale
  • Défis et marge de manœuvre des associations d’accueil à « bas seuil » : vers une reconfiguration des relations avec l’État ? ━ Lucile FRANZ, Doctorante à l’Institut des Sciences Sociales - Université de Lausanne
  • Un travailleur social municipal au camping. Entre accompagnement social, entreprise de morale et stratégies de délogement d’habitants à l’année d’un camping ━ Gaspard LION, Maître de conférences, EXPERICE - Université Sorbonne Paris Nord, chercheur associé au CERLIS
  • Le travail social et l’empowerment des femmes dans les programmes de violences basées sur le genre dans le Nord-Cameroun ━ Joseph ETOUNDI LEBONGO, Étudiant en Master de sciences de l’éducation - Université de Yaoundé 1

1er Symposium

Retour sur les États Généraux du Travail Social (EGTS) : Une approche réflexive

Proposé par un groupe de recherche issu de l’ex-PREFIS de l’IRTS-Languedoc-Roussillon, ce symposium entend effectuer un retour critique sur ses travaux à partir d’une réflexion sur les conclusions de la Mission de concertation relative aux « États Généraux du Travail Social » rédigés par la députée du Pas-de-Calais Brigitte Bourguignon en juillet 2015.

  •  Françoise LAUTREC, Présidente de l’association « Espelido lutte contre l’exclusion » Nîmes
  •  Patricia VALLET, cadre pédagogique FAIRE-ESS, chercheuse associée CORHIS
  •  Deli MUEPU, Cadre pédagogique FAIRE-ESS, chercheur associé CORHIS
  •  Brigitte BALDELLI, Responsable recherche FAIRE-ESS, MCF associée UPVD CORHIS ACOFIS PRISOCM
  •  Camille THOUVENOT, Administratrice FAIRE-ESS, chercheuse associée CORHIS

— 15h15 / 16h Pause

— 16h / 17h30 Ateliers thématiques Session 2 / 2ème Symposium

Axe 1 Néo-libéralisme et transformation de l’État social

Session 2 Insertion, welfare et workfare

Animation ━ Hervé MARCHAL, Professeur de sociologie - Université de Bourgogne-Franche-Comté, Laboratoire Interdisciplinaire de Recherches « Sociétés, Sensibilités, Soin » - UMR 7366 CNRS

  • Entre l’État et le bénévolat : expériences hybrides de travail social ━ Lucia MONTESANTI et Francesca VELTRI, Département de Sciences Politiques et Sociales - Université de Calabre
  • Approche sociologique des rôles d’un acteur associatif dans les politiques urbaine et sociale de la ville de Perpignan : l’exemple de l’AFEV ━ Eva LEGLISE, Docteur en sociologie - UPVD
  • Fragilités, intervention sociale et solidarités de proximité dans les mondes ruraux ━ Alexandre PAGES, Maître de conférences en sociologie, C3S - Université de Bourgogne Franche-Comté
  • Vers l’économie sociale de marché ━ Éric LUCY, Formateur - IRTS Aquitaine
  • La ritournelle de la philanthropie sociale étatique ━ David PUAUD, Anthropologue - IIAC-EHESS-CNRS, formateur-chercheur à l’IRTS Poitou- Charentes-Nouvelle-Aquitaine

Axe 2 Formation, recherche et professionnalisation des intervenants sociaux

Session 2 Innovations, engagements et méthodes d’action

Animation ━ Dominique SISTACH, Maître de conférences en droit public, membre associé de l’axe « Sciences de l’intervention et transformations sociales » du CORHIS

  • Pour un travailleur social au musée ? ━ Muriel MOLINIER, Docteure en Sciences de l’Information et de la Communication - Université Paul Sabatier Toulouse 3
  • Le sens de l’engagement d’un apprenant en formation : un indicateur d’émancipation et de réussite ? ━ Erika BERANGER, Doctorante en sciences de l’éducation, MINEA - Université de Guyane, chargée de projet Institut Régional de Développement du Travail Social
  • La logique inclusive, l’action publique et la place du savoir expérientiel ━ Aurélie ROSSO, Étudiante en DEIS/Master - Université de Toulouse Jean Jaurès
  • Devenir travailleur social : entre socialisation professionnelle, précarisation des métiers et « contre-productivité » ━ Laure FERRAND, Sociologue, chargée de mission - P3R Centre-Val de Loire (Pôle Ressources Recherche Régional), chargée de recherche au LERFAS (Laboratoire Etude Recherche Formation Action Sociale) de Tours.
  • Entre humanité et contrôle, l’urgence de l’entre deux dans le travail social. ━ Laëtitia DEGOUYS, Formatrice – ITES

Axe 3 Enjeux et transformations du champ social

Session 2 Les mutations de l’accompagnement social, sanitaire et médico-social

Animation ━ Agathe PETIT, Anthropologue, chargée de la mission recherche à l’IRTS Paca et Corse, membre de l’ACOFIS

  • Créer des dynamiques partenariales dans une logique inclusive : l’exemple du secteur médico-social en Martinique ━ Vanessa LÉNÉRAND, Coordonnatrice de parcours complexes en SESSAD, doctorante en sciences de l’éducation CIREL - Université de Lille et LC2S - Université des Antilles
  • Comment repenser le travail social dans l’action sociale départementale ? Une expérience de co-expertise ━ Nelly DEVERCHERE et Delphine LEMONNIER, Conseil Départemental de la Gironde
  • L’accompagnement éducatif comme gage de sortie de délinquance au travers de la résilience et de la désistance ━ Asma CHERIGUI, Doctorante en sciences de l’éducation - Université de Lille, Proféor-Cirel
  • Penser le positionnement du travail social dans la coordination médico- sociale des parcours et des accompagnements ━ Raphaël MOINE, Marie TAHIRI et Gerda DE LEPINE, Réseau SOLIPAM
  • Apprendre à exprimer, une clé vers l’émancipation ━ Marie-Cécile MARQUES, Chef de service éducatif à l’ADPEP 66, étudiante en DEIS

Axe 4 Régulation sociale et émancipation des groupes stigmatisés et marginalisés

Session 2 Éducation, animation et quartiers populaires

Animation ━ Robert BERGOUGNAN, Membre du PRISOCM

  • Les éducateurs sociaux dans l’école : entre logique préventive des risques et inclusive des élèves ━ Julie PELHATE, Enseignante-chercheuse, EMA - Cergy Paris-Université, membre associée SATIE - Université de Genève
  • Recherche-action et travail de rue : donner la parole aux jeunes pour comprendre leur place ━ Véronique BORDES, Professeure des universités en sciences de l’éducation et de la formation, UMR EFTS - Université Toulouse Jean Jaurès ━ Brigitte DUPRAT et Samuel PHILIPPON, Assistants socio-éducatifs, Club de prévention du Mirail, Direction des Solidarités et de la Cohésion Sociale, Toulouse Métropole
  • Dans les quartiers prioritaires, au service de qui travaillent les animateurs ? ━ Julien VIRGOS, Doctorant en sciences de l’éducation et de la formation, UMR EFTS - Université Toulouse 2 Jean Jaurès
  • Mutualisme, conflit social et action sociale directe à Naples (Italie) ━ Florian PIETRON, Doctorant en sociologie, UPVM-UPVD, CORHIS
  • Les régimes de temporalités : un regard sur les parcours de professionnels issus du champ de l’animation ━ Aurélien LAPOUGE, Doctorant en sciences de l’éducation et de la formation, UMR EFTS - Université Toulouse 2 Jean Jaurès
  • Le travail social dans les processus de reconstruction urbaine : expériences de collaboration multidisciplinaire ━ Paola FLORES MIRANDA, Chercheuse au Laboratorio Hábitat Participación y Género, LAHAS-UNAM México et Silvere JARROT, Consultant indépendant

2ème Symposium

Prévention des radicalités musulmanes dans la protection de l’enfance : Représentations, discours et pratiques des intervenants sociaux

Ce symposium présente les résultats du programme de recherche - PÉTRA - réalisé par des membres du Groupement d’Intérêt Scientifique Centre de Recherche International sur les Transformations et l’Intervention Sociales (GIS-CRITIS).

  •  Manuel BOUCHER, Professeur des universités, Université de Perpignan Via Domitia/CORHIS
  •  Hervé MARCHAL, Professeur de sociologie, Université de Bourgogne, LIR3S
  •  Agathe PETIT, Chargée de mission recherche, IRTS PACA et Corse
  •  Régis PIERRET, Sociologue, formateur-chercheur à l’IRTS-IDS Normandie, membre de l’ASAA et de l’ACOFIS
  •  Brigitte BALDELLI, Responsable recherche FAIRE-ESS, MCF associée UPVD CORHIS ACOFIS PRISOCM
  •  Mohamed BELQASMI, Chargé de recherche, LERS/IRTS-IDS Normandie
  •  Walter GRECO, Professeur de sciences politiques, Université de Calabre/DISPES
  •  Dominique SISTACH, Maître de conférences en droit public, UPVD/CORHIS

 — 19h30 Apéro-cocktail / soirée conviviale

Vendredi 29 oct. 2021

Université de Perpignan (site Moulin à Vent) 52 Av. Paul Alduy 66100 Perpignan

— 8h30 Accueil

— 9h / 10h30 Ateliers thématiques Session 3 / 3ème Symposium

Axe 1 Néo-libéralisme et transformation de l’État social

Session 3 Activation, marchandisation et individualisation

Animation ━ Benoît PREVOST, Maître de conférences HDR, directeur du Centre Universitaire du Guesclin - Université Montpellier III, Responsable du Master « Intervention et développement social » de l’UPVM, membre du PRISOCM

  • L’identité professionnelle des travailleurs sociaux à l’épreuve de la taylorisation des accompagnements ━ Thomas JUNG, Doctorant en sociologie - Université de Reims Champagne-Ardenne, laboratoire CEREP EA 4692
  • Résister au climat d’industrialisation du travail social par des engagements démocratiques et « radicaux » ━ Jonathan LOULI, Travailleur social, sociologue et anthropologue dans une coopérative d’activité
  • Travail social French touch face au New Public Management ━ Régis PIERRET, Sociologue, formateur-chercheur à l’IRTS- IDS Normandie, membre de l’ASAA et de l’ACOFIS
  • D’une politique des individus à une politique des subjectivités ━ Jean-Sébastien ALIX, Enseignant à l’IUT de Tourcoing – Université de Lille 3, Docteur en sociologie et Michel AUTES, CNRS, CLERSE
  • Quand le contrôle et l’émancipation prennent le pas sur l’activation : l’intervention sociale aux prises avec la Covid-19 ━ Olivier UDRESSY, Maître d’enseignement et Dominique GOLA, Professeur associé - Haute École de Travail Social et de la Santé de Lausanne

Axe 2 Formation, recherche et professionnalisation des intervenants sociaux

Session 3 Analyse des pratiques professionnelles

Animation ━ Brigitte BALDELLI, Responsable recherche FAIRE-ESS, MCF associée UPVD CORHIS ACOFIS PRISOCM

  • La supervision : un espace d’émancipation des équipes ━ Joseph ROUZEL, Directeur de PSYCHASOC, Institut européen psychanalyse et travail social
  • Les Groupes d’Analyse des Pratiques Professionnelles : quel cadre pour quelle émancipation ? ━ Isabelle NONY, Formatrice, ETSUP et COOPANAME
  • La sociologie d’intervention, un cadre conceptuel et méthodologique pour l’intervention sociale ━ Yves GILBERT, Professeur émérite de sociologie, CORHIS - Université de Perpignan Via Domitia
  • Regard sur la pratique éducative à la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ), à l’aune de son contexte institutionnel ━ Laurent RATAZY, Doctorant en sciences de l’éducation et de la formation, CAREF - Université de Picardie Jules Verne
  • La mise à l’épreuve des routines professionnelles ou les évidences questionnées par la « crise » relative à la Covid-19 ━ Olivier UDRESSY, Maître d’enseignement et Dominique GOLAY, Professeur associé - Haute École de Travail Social et de la Santé de Lausanne

Axe 3 Enjeux et transformations du champ social

Session 3 Pratiques managériales et technologies numériques

Animation ━ Pierre Lourdel, Directeur général de l’IRTS-IDS Normandie

  • D’une étude logistique et immobilière à une démarche d’intervention sociale transposable.
  • Trois regards au service d’une ressource essentielle dans l’accompagnement des publics ━ Sophie HAYEK, Annie TASSY et Delphine GRODZISKI, Étudiantes en CAFDES - IRTS PACA et Corse
  • Dépasser l’aide numérique ? Retour sur l’accompagnement socio-éducatif dans un monde « devenu numérique » ━ François SORIN, Chargé de recherche, ASKORIA, Doctorant CREAD - Université Rennes 2 et Pierre MAZET, Chercheur en sciences sociales
  • Le télé-accompagnement social en situation de confinement : de la matérialisation de l’aide à l’aide dématérialisée ━ Katia FRANCOIS- MAÏKOOUVA, Assistante de service social au Ministère de la Justice, doctorante en sciences de l’éducation, CREF - Université Paris Nanterre

Axe 4 Régulation sociale et émancipation des groupes stigmatisés et marginalisés

Session 3 Politiques d’immigration et interventions sociales

Animation ━ Olivier NOEL, Sociologue à l’ISCRA-CORHIS, maître de conférence associé à l’UPVM

  • Précarisé.e.s, pacifié.e.s : la sous-traitance du travail social dans le domaine de l’asile en France ━ Tessa BONDUELLE, Doctorante en anthropologie - Université de Toronto et Sauvain VLAD, Chef de service éducatif, étudiant en Master Management des organisations d’intervention sociale - Université de Nantes
  • Une analyse de la médiation des acteurs autour de la situation des demandeurs d’asile en France ━ Azadeh GHAEMI, Intervenante sociale, COALLIA, docteure en sciences de l’Information et de la Communication - Université de Grenoble
  • Accueillir, identifier, accompagner. Une équipe de travailleurs sociaux face à la question de que
  • faire du statut de “victime de la traite” ? ━ Chiara PETTENELLA, Docteure en science politique, cheffe de service, Association Jane Pannier - Marseille
  • Dans l’ombre portée du travail social auprès des publics (im)migrants, le témoignage des interprètes professionnel·le·s ━ Adelaïde INTESSE, Doctorante en sociologie, Centre Max Weber - Université Lumière Lyon 2
  • Tenir malgré tout. Tensions et réajustements dans l’assistance aux étrangers ━ Julie RANNOUX, Formatrice - École de service social CRAMIF, docteure en science politique, chercheure associée CHERPA - Sciences Po Aix   33
  • Dissuasion urbaine et illégalités migrantes : travailleurs sociaux et militants de solidarité entre oppositions et alliances ━ Mohamed BELQASMI, Chargé de recherche IRTS-IDS Normandie, doctorant en sociologie, URMIS-Université Côte d’Azur

3ème Symposium

L’expression à l’école et dans les quartiers : normalisation et/ou émancipation (un équilibre instable entre liberté-fraternité- égalité)

Acquérir et maîtriser l’expression orale et écrite permet de développer sa pensée, son identité personnelle et sociale pour s’autonomiser et s’insérer dans la société. Certains parents, enseignants, formateurs et travailleurs sociaux résistent, d’autres questionnent les formes de domination voire de discrimination par l’expression dans notre société.

  •  Gérard PITHON, Maître de conférences honoraire en psychologie sociale, EPSYLON-Université Paul Valery Montpellier , Président de «Apprendre et s’orienter»
  •  Frédérique SICARD Docteure en sociologie, professeure agrégée de langue arabe et proviseure adjointe de lycée en retraite
  •  Jacques FRAISSE, Docteur en psychologie, cofondateur et ancien membre du CORHIS
  •  Julie GUICHARD, Professeur des Collèges, SEGPA de Frontignan
  •  Marianna DANKO, Maîtresse de conférence associée en psychologie de la santé, Université Paul Valery Montpellier
  •  Aurélia RIAC, Étudiante en Master Territoire et santé
  •  Ludovic PINARD, Professeur certifié, Collège des Pyrénées Orientales, Docteur en sciences de l’éducation
  •  Najat BENTIRI, Docteur en psychologie sociale de la santé, Pacte34
  •  Choukri BEN AYED, Professeur en sociologie à l’Université de Limoges, Co-directeur du GRESCO

— 10h30 / 10h45 Pause

— 10h45 / 12h Table ronde

Animation ━ François SENTIS, IRTS PACA et Corse, ACOFIS, PRISOCM

  •  Virginie LASSERRE, Directrice générale de la Cohésion sociale, Direction générale de la cohésion sociale (sous réserve de confirmation)
  •  Françoise JEANSON, Présidente de la commission santé, Régions de France (sous réserve de confirmation)
  •  Marie Paule COLS, Vice-présidente du Haut Conseil du Travail Social (sous réserve de confirmation)
  •  Robert CLARIMON, Président de l’ADPEP 66
  •  Yves BARBE, Directeur général de l’association Joseph Sauvy
  •  Bernard BRUNET, Président de l’Association Catalane d’Actions et de Liaisons (ACAL), magistrat honoraire
  •  Catherine KERNEUR, Haut Conseil du Travail Social, représentant le ministre chargé de l’enseignement supérieur, Direction Générale de l’Enseignement Supérieur et de l’Insertion Professionnelle (sous réserve de confirmation)
  •  Olivier FARON, Administrateur Général du Conservatoire des Arts et Métiers (sous réserve de confirmation)
  •  Yannick BLANC, Président de Futuribles et Vice-président Prospective La Fonda

— 12h / 13h45 Déjeuner

— 13h45 / 17h Conférence plénière: Quel avenir pour le travail social ?

Animation ━ Véronique BORDES, Professeure des universités en sciences de l’éducation et de la formation, membre de l’Unité Mixte de Recherche Education, Formation, Travail, Savoirs (EFTS), Université Toulouse Jean Jaurès, membre de l’ACOFIS et du PRISOCM

  • Les enjeux du travail social face à la crise des Etats providence ━ Emmanuel JOVELIN, Professeur de sociologie à l’Université de Metz
  • Le travail social dispersé ━ Hervé MARCHAL, Professeur de sociologie à l’Université de Bourgogne-Franche-Comté, membre du Laboratoire Interdisciplinaire de Recherches «Sociétés, Sensibilités, Soin» – UMR 7366 CNRS - Département de sociologie (Dijon)
  • L’avenir dure longtemps ━ Michel AUTES, Sociologue au CNRS - Université de Lille
  • Comment préparer le travailleur social pour le futur ? Le rôle de l’association international des écoles de travail social ━ Annamaria CAMPANINI, Présidente de l’International Association of Schools of Social Work (IASSW), professeur (PhD) de Service Social, Département de sociologie et de recherche sociale, Université de Milan-Bicocca
  • Face à la postmodernité et à la pandémie. Vers un rôle politique du travail social. ━ Walter GRECO, Professeur de sciences politiques, Université de Calabre/DISPES
  • Transforming social work education, policy and practice through green social work research / Transformer la formation, les politiques et les pratiques en travail social grâce à la recherche en travail social écologique ━ Lena DOMINELLI, Professeur of Social Work - Université de Stirling (Écosse)

— 17h / 17h15 Clôture du colloque

  • Manuel BOUCHER, CORHIS-UPVD, ACOFIS, PRISOCM
  • Didier VINCHES, FAIRE ESS
  • Véronique BORDES, Université Toulouse 2 Jean Jaurès, ACOFIS, PRISOCM
  • Benoît PREVOST, Art-Dev – UPVM, PRISOCM
  • François SENTIS, IRTS PACA et Corse, ACOFIS, PRISOCM

Comité d’organisation

  • Manuel Boucher (CORHIS-UPVD-ACOFIS – PRISOCM)
  • Robert Bergougnan (Directeur général – Faire-ESS - PRISOCM)
  • Brigitte Baldelli (CORHIS – UPVD – IRTS Perpignan – ACOFIS- PRISOCM)
  • Véroniques Bordes (EFTS - Université Toulouse 2 Jean Jaurès – ACOFIS- PRISOCM)
  • Olivier Noël (CORHIS-UPVM – PRISOCM)
  • Benoît Prévost (Art-Dev – UPVM - PRISOCM)
  • François Sentis (Directeur général IRTS PACA et Corse – ACOFIS - PRISOCM)

Comité scientifique

  • Evelyne Baillergeau (Université d’Amsterdam, Pays-Bas)
  • Claudio Bolzman (Haute École de Travail Social de Suisse Occidentale, Suisse)
  • Véronique Bordes (Université de Toulouse 2 Jean Jaurès)
  • Anna Maria Campanini (Association internationale des écoles du travail social – Université Bicocca, Milan, Italie)
  • Michel Chauvière (CNRS)
  • Lena Dominelli (Université de Stirling, Écosse)
  • Anna Elia (Université de Calabre, Italie)
  • Nicolas Duvoux (Université Paris 8)
  • Marcel Jaeger (professeur émérite du CNAM)
  • Hervé Marchal (Université de Dijon)
  • Eric Marlière (Université de Lille III)
  • Slimane Touhami (Erasme Toulouse)
  • Alain Vulbeau (Université Paris X - Nanterre)
  • Michel Wieviorka (EHESS – FNSH)
  • Gérard Mauger (CNRS)
  • Emmanuel Jovelin (2L2S – Université de Metz – Lorraine)
  • Jean-Yves Dartiguenave (Université Rennes 2)
  • Manuel Boucher (CORHIS – UPVD)
  • Dominique Sistach (CORHIS-UPVD)
  • Olivier Noël (CORHIS- UPVM)     39
  • Brigitte Baldelli (CORHIS – UPVD)
  • Audrey Rivaud (Art-Dev – UPVM)
  • Benoît Prévost (ART-Dev – UPVM)
  • Mathilde Pette (UPVD-CRESEM-IC Migrations)
  • Yves Gilbert (CORHIS - UPVD)
  • Jean-Michel Plane (CORHIS - UPVM)
  • Mohamed Belqasmi (IRTS-IDS Normandie /URMIS-Université Nice)
  • Agathe Petit (IRTS PACA et Corse – Université Aix-Marseille)
  • Walter Greco (DISPES - Université Calabre)
  • Anne-Françoise Dequiré (PROFEOR/CIREL - Université de Lille / Université catholique de Lille-ISL)
  • Thibaut Besozzi (2L2S - Université de Reims Champagne-Ardenne, CEREP)
  • Lucile Franz (Université de Lausanne, Institut des Sciences Sociale)
  • Isabelle Raffestin (Université de Montréal)
  • Laura Delcourt (Université de Lille, CeRIES)
  • Konstantinos Delimitsos (CRESPPA-GTM/IRTS Île-de-France Montrouge/Neuilly-sur-Marne)
  • Sylvain Beck (IRTS-IDS Normandie - GEMASS-CNRS / Paris-Sorbonne)

Partenaires institutionnels et professionnels

Faire-ESS (IRTS Montpellier – Perpignan) IRTS Marseille PACA et Corse

IRTS-IDS Normandie Erasme Toulouse Université Perpignan

Université Montpellier Paul Valéry Université Toulouse 2 Jean Jaurès ACOFIS

AFS – RT 3 AISLF – CR 1

Ce colloque se déroule à l’Université de Perpignan Via Domitia

Campus Moulin à Vent 52 avenue Paul Alduy 66000 PERPIGNAN

  • Inscription obligatoire jusqu’au 22 octobre 2021 sur le site de l’ACOFIS (www.acofis.org)
  • Entrée gratuite
  • Plan d’accès sur : www.acofis.org
  • Contact : acofis@gmail.com / 0033 (0)2 32 83 25 51

Subjects

Places

  • Via Domitia
    Perpignan, France (66)

Date(s)

  • Thursday, October 28, 2021
  • Friday, October 29, 2021

Keywords

  • travail social, contrôle, activation, émancipation

Contact(s)

  • M. Boucher
    courriel : acofis [at] gmail [dot] com

Reference Urls

Information source

  • M. Boucher
    courriel : acofis [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Where is social work going? Control, activation and emancipation », Conference, symposium, Calenda, Published on Wednesday, July 15, 2020, https://calenda.org/790826

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search