StartseiteLa recherche et le discours scientifique

La recherche et le discours scientifique

Research and scientific discourse

*  *  *

Veröffentlicht am Freitag, 24. Juli 2020 bei Céline Guilleux

Zusammenfassung

L’objectif de ce second numéro de la revue en ligne scientifique et transdisciplinaire Éclats est d’explorer la notion de discours de vérité dans la recherche scientifique. Comme le montre la multiplication des publications scientifiques dans toutes les disciplines, les chercheurs doivent constamment traiter de nouvelles informations. De même qu’il existe « une machine de la production de l’information » du côté journalistique, il existe et s’entretient « une machine de la production de la recherche » (Charaudeau, 2006) à l’université. À l’heure où l’on s’interroge sur la loi de programmation pluriannuelle de la recherche, il convient d’étudier les possibles conséquences de la précarisation du statut de chercheur sur la fréquence et la qualité des productions scientifiques. Il s’agira donc, pour ce numéro, de décrire et de questionner les ambiguïtés propres au discours scientifique et à ses modalités multiples.

Inserat

Argumentaire

La revue en ligne scientifique et transdisciplinaire Éclats est une revue créée au sein de l’école doctorale 592 LECLA « Lettres, Communication, Langues, Arts du Spectacle » de l’Université Bourgogne-Franche-Comté. Le premier numéro de la revue Éclats (à paraître) a été consacré à la traduction et à son adaptation.

L’objectif de ce second numéro est d’explorer la notion de discours de vérité dans la recherche scientifique. Comme le montre la multiplication des publications scientifiques dans toutes les disciplines, les chercheurs doivent constamment traiter de nouvelles informations. De même qu’il existe « une machine de la production de l’information » du côté journalistique, il existe et s’entretient « une machine de la production de la recherche » (Charaudeau, 2006) à l’université. À l’heure où l’on s’interroge sur la loi de programmation pluriannuelle de la recherche, il convient d’étudier les possibles conséquences de la précarisation du statut de chercheur sur la fréquence et la qualité des productions scientifiques. Il s’agira donc, pour ce numéro, de décrire et de questionner les ambiguïtés propres au discours scientifique et à ses modalités multiples.

Le numéro sera organisé autour des axes suivants :

Déontologie du discours scientifique

Indéniablement, le numérique a bouleversé les modalités d’accès aux productions scientifiques, mais aussi les pratiques de diffusion des chercheurs. Loin du stéréotype de la tour d’ivoire, la recherche fait partie intégrante du champ de l’actualité.

  • Quelles sont les obligations morales du chercheur vis-à-vis du public ? Dans quelle mesure ces obligations morales varient-elles selon le public concerné ?
  • Quelles sont les limites de l’interprétation des résultats de la recherche ? Dans quelle mesure l’ethos d’un chercheur peut contribuer à la diffusion, parfois biaisée, de ses résultats auprès du grand public ?
  • Comment les idéologies, qu’elles soient sociales, politiques, etc., cohabitent avec la recherche scientifique à l’université ?
  • Le chercheur est-il soumis au devoir de réserve, et si oui, dans quelles conditions ?
  • Comment la recherche cohabite-t-elle avec les contraintes économiques et éthiques liées aux financements privés ?

Savoirs et créativité

L’imaginaire de la recherche est, encore aujourd’hui, aux yeux du grand public, marqué par l’image topique de « l’inventeur ». Or, les chercheurs sont généralement convoqués sur la scène du débat public en tant qu’experts à propos d’un sujet d’actualité. La nécessité de créer de nouveaux savoirs se voit redoublée par la nécessité de diffuser ces savoirs d’une manière qui soit juste, pertinente et, souvent, divertissante.

  • Dans quelle mesure les journalistes utilisent-ils les données de la recherche pour mieux informer ?
  • Comment l’actualité influence-t-elle les orientations de la recherche ?
  • Comment certains chercheurs articulent-ils production scientifique et production artistique, et notamment littéraire ?
  • Comment la diffusion de la recherche est-elle influencée par diverses pratiques créatives ou artistiques ?

Gestion des données de la recherche

La recherche n’existe que parce qu’elle est partagée et que chaque production devient en elle-même une donnée. Alors que la question des données et de leur protection est au cœur des débats, il convient d’interroger la collecte et le traitement des données de la recherche, à la fois au niveau des infrastructures, mais aussi au niveau des pratiques-mêmes des chercheurs.

  • Comment les données de la recherche sont-elles utilisées dans des argumentaires non scientifiques (publicité, politique, etc.) ?
  • Jusqu’à quel point peut-on interpréter des données sans les manipuler ?
  • Comment l’économie de la médiatisation du savoir scientifique illustre-t-elle les tensions inhérentes à la production scientifique ?
  • Comment les pratiques de diffusion des productions scientifiques évoluent-elles entre les pôles du libre-accès et de l’embargo ?

Une information résumant l'esprit de la revue Eclats est disponible en français, anglais, allemand et chinois sur la page https://www.adum.fr/as/ed/page.pl?site=lecla&page=newsletter (et disponible à la demande en russe, arabe, et italien).

Autres rubriques de la revue

Au-delà du dossier thématique présenté ci-dessus, ce numéro comprendra une rubrique « Témoignages », organisée autour des questions suivantes (liste non-exhaustive) :

  • Comment les doctorants vivent-ils la question de l’éthique et de l’intégrité scientifique ?
  • Comment enseigner l'éthique de la recherche à de jeunes chercheurs ?
  • Quels sont les défis éthiques rencontrés par les jeunes chercheurs selon leurs disciplines ou leurs axes de travail ?

Ces textes ont une volumétrie d’environ 2000 mots.

Modalités pratiques de sélection des propositions

Les propositions seront évaluées par le comité de rédaction de la revue Eclats après

la date limite d'envoi du 18 septembre 2020.

L'information sur l’acceptation ou non des propositions sera envoyée dans les meilleurs délais à partir du 25 septembre 2020. Les articles correspondants aux propositions retenues seront à envoyer pour la fin d'année 2020 ; ils devront avoir une portée scientifique et être rigoureusement inédits ; ils devront comporter au minimum 10000 signes et au maximum 35000 signes (espaces comprises), soit entre 5 et 15 pages ; ils seront soumis à l'évaluation par des pairs en double aveugle.

Coordination du numéro

François-Claude Rey (Université de Franche-Comté) et Pierre-Maximilien Jenoudet (Université de Bourgogne).

Éléments bibliographiques

BERNIER, Marc-François. Éthique et déontologie du journalisme. Québec : Presses de l’Université Laval, 2004.

BOURDIEU, Pierre. « La science et l’actualité ». Actes de la recherche en sciences sociales, Vol. 61, Science et actualité, mars 1986, p. 2-3.

CALBA, Sarah &, Robin. « L’art d’avoir toujours raison... De vouloir en discuter ». Études de communication, no 53, 2, 2019, p. 33-48.

CARVALLO, Sarah. « L’éthique de la recherche entre réglementation et réflexivité ». Revue d'anthropologie des connaissances, 2, 2019, p. 299-326.

CHARAUDEAU, Patrick. « Réplique : Quelle vérité pour les médias ? Quelle vérité pour le chercheur ? ». Questions de communication, 9, 2006, p. 181-194.

CHARAUDEAU, Patrick. « Le chercheur et l’engagement. Une affaire de contrat ». Argumentation et analyse du discours, 11, 2013.

COUTELLEC, Léo. « Penser l’indissociabilité de l’éthique de la recherche, de l’intégrité scientifique et de la responsabilité sociale des sciences : clarification conceptuelle, propositions épistémologiques ». Revue d’anthropologie des connaissances, vol. 13, no 2, 2019, p. 381-398.

DACHEUX, Éric. « L’émancipation, enjeu commun à la communication scientifique et à la communication politique ». Hermès, La Revue, no 85, 3, 2019, p. 123-131.

DUMAS-MALLET, Estelle. « Regard des journalistes scientifiques sur l’actualité de la recherche biomédicale ». Hermès, La Revue, no 83, 1, 2019, p. 243-251.

FEYERABEND, Paul. Contre la méthode. Esquisse d’une théorie anarchiste de la connaissance. Trad. Baudouin Jurdant et Agnès Schlumberger. Paris : Seuil, 1988.

GALLEZOT, Gabriel & LE DEUFF, Olivier. « Chercheurs 2.0 ? ». Les Cahiers du numérique, Vol. 5(2), 2009, p. 15-31.

HOLZEM, Maryvonne. Vérités citoyennes : les sciences contre la post-vérité. Vulaines-sur-Seine : Éditions du Croquant, 2019.

HOULLIER, François & MERILHOU-GOUDARD, Jean-Baptiste. Les sciences participatives en France. États des lieux, bonnes pratiques et recommandations. Rapport, 2016, 63 pages.

LAVOCAT, Françoise. Interprétation littéraire et sciences cognitives. Paris : Hermann, 2016.

LAURENS, Sylvain. Militer pour la science. Les mouvements rationalistes en France (1930-2005). Paris : Éditions de l’EHESS, 2019.

LEMIEUX, Cyril, MUCCHIELLI, Laurent & NEVEU, Erik. « Le sociologue dans le champ médiatique : diffuser et déformer ? ». Sociologie, vol. 1, 2, 2010, p. 287-299.

LE DEUFF, Olivier. « Penser la conception citoyenne de la culture de l’information ». Les Cahiers du numérique, vol. 5(3), 2009, p. 39-49.

MCINTYRE, Lee. The Scientific Attitude: Defending Science from Denial, Fraud, and Pseudoscience. Cambridge, Massachusetts : MIT Press, 2019.

MÉADEL, Cécile. « Les savoirs profanes et l’intelligence du Web ». Hermès, La Revue, no 57, 2, 2010, p. 111-117.

PERAYA, Daniel. « Quel impact les technologies ont-elles sur la production et la diffusion des connaissances ? ». Questions de communication, 21, 2012, p. 89-106.

REVAULT-D’ALLONNES, Myriam. La Faiblesse du vrai. Paris : Seuil, 2018.

TORCK, Danièle. « Médiatisation de controverses entre universitaires. Dérives argumentatives et Ethos conflictuels ». Questions de communication, 9, 2006, p. 123-134. 

Daten

  • Freitag, 18. September 2020

Kontakt

  • Revue Éclats
    courriel : revueeclats [at] ubfc [dot] fr

Informationsquelle

  • Ahmed Alustath
    courriel : ahmedalustath [at] gmail [dot] com

Zitierhinweise

« La recherche et le discours scientifique », Beitragsaufruf, Calenda, Veröffentlicht am Freitag, 24. Juli 2020, https://calenda.org/791396

Beitrag archivieren

  • Google Agenda
  • iCal