Calenda - The calendar for arts, humanities and social sciences

Corporeal laboratories

Laboratoire(s) corporel(s)

Writings, performances and plastic creations

Écritures, performances et créations plastiques

*  *  *

Published on Friday, July 24, 2020 by Anastasia Giardinelli

Summary

Ce colloque s’attache tout autant au corps expérimenté qu’au corps expérimentant. Il a pour objectif d’étudier la création corporelle en laboratoire ou encore d’explorer les différentes variations du laboratoire corporel, à la croisée des arts, des études de genre, des queer studies et de la littérature.

Announcement

Lieu : Limoges, Faculté des Lettres et des Sciences-Humaines de Limoges, le 12 février 2021.

Argumentaire

Dans le prolongement des travaux portant sur les constructions contre-hégémoniques menées par le laboratoire EHIC (Espaces Humains et Interactions culturelles), ce colloque s’intéresse au corps comme champ d’expérimentation à la fois comme objet, sujet et lieu d’expérience dans la création littéraire et artistique (performance, bioart, arts plastiques, danse, design, arts du cirque, théâtre, …). Le corps, qui tient une place prépondérante dans les études de genres et la pensée existentielle contemporaine, est ici appréhendé comme le siège d’une expérience créative plurielle.

La libération des corps, promue depuis les années 1960, est un appel au dépassement du sensualisme qui s’est meut, dès lors, en hymne à la transgression des frontières. Garante de l’émancipation individuelle, cette libération contribue à l’écriture de récits inédits où la pensée mythique et les recherches scientifiques sur le vivant se conjuguent au désir de connaître l’Autre. Ainsi, auteurs et artistes creusent de larges brèches dans les discours dominants sur le corps, puisant leur matière dans des expériences corporelles longtemps jugées marginales ou insignifiantes :

  • Les états limites du corps (la maladie, la grossesse, la mort, …)
  • Les modifications corporelles naturelles, induites ou artificielles (tatouage, perte ou prise de poids, implants, manipulations génétiques …)
  • La fragmentation (dissection, amputation, conservation des organes, tissus, fluides et cellules en dehors du corps qui les a produits, …)
  • Le corps augmenté (greffe, hybridation, prothèse, pensée cybernétique, avatars de jeux vidéo, profil d’utilisateur sur internet …)
  • Le corps conservé (cryogénisation, conservation dans le formol, taxidermie, corps-fantôme de photographie ou de la vidéo, …)

Leurs conceptions se déplient. Elles font coexister des perceptions empiriques, des biais sociologiques et des visions parfois contre-intuitives rendues perceptibles par divers outils d’observation (microscopes, filtres photographiques, caméras de vidéosurveillance, corps médiatisé par la télévision ou internet, …). Que leurs œuvres existent sous la forme d’un laboratoire corporel à destination des lecteurs et spectateurs ou qu’elles soient issues d’une introspection méthodique des corps comme processus de création, ces auteurs et artistes gomment les frontières entre arts, littérature et sciences. Qu’ils soient des expérimentateurs désordonnés ou des laborantins zélés, leur réécriture du corps prend une dimension performative : « Depuis les origines de la littérature, c’est vers le Je et sa subversion que les écrivains ont dirigé toutes leurs expériences. De cette subversion, l’autofiction est désormais l’ultime laboratoire : le laboratoire de la déconstruction, de la dissémination, de la prolifération folle des Je. Mais ce laboratoire n’est pas celui d’un savant fou : les expériences qui y sont menées portent bien au-delà de la littérature. En elles s’imagine même une politique révolutionnaire. » [Chloé Delaume, La Règle du Je].

Ce colloque s’attache tout autant au corps expérimenté qu’au corps expérimentant. Il a pour objectif d’étudier la création corporelle en laboratoire ou encore d’explorer les différentes variations du laboratoire corporel, à la croisée des arts, des études de genre, des queer studies et de la littérature.

Modalités de proposition

Nous attendons les propositions de communication d’environ 400 mots accompagnées d’une biobibliographie

jusqu’au 1er novembre 2020

à l’adresse mail laboratoires.corporels@gmail.com Ce colloque devrait donner lieu à la publication des actes au sein de la Revue Figures de l’art.

Organisatrices

  • Eugénie PÉRON-DOUTÉ
  • Anaïs CHARLES

Comité scientifique

  • Bernard Andrieu (Université Paris Descartes)
  • Loïc Artiaga (Université de Limoges)
  • Rachele Borghi (Université Paris-Sorbonne, Paris IV)
  • Cécile Croce (Université Montaigne, Bordeaux)
  • Antoinette Gimaret (Université de Limoges)
  • Till Kuhnle (Université de Limoges)
  • Bernard Lafargue (Université Montaigne, Bordeaux)
  • Chloé Ouaked (Université de Limoges)
  • Laurence Pradelle (Université de Limoges)

Places

  • Campus Vanteaux, 39E Rue Camille Guérin, 87036 Limoges
    Limoges, France (87)

Date(s)

  • Sunday, November 01, 2020

Keywords

  • laboratoire(s) corporel(s) ; écriture ; performances; créations plastiques ; études de genre

Contact(s)

  • Péron-Douté Eugénie
    courriel : laboratoires [dot] corporels [at] gmail [dot] com

Information source

  • Péron-Douté Eugénie
    courriel : laboratoires [dot] corporels [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Corporeal laboratories », Study days, Calenda, Published on Friday, July 24, 2020, https://calenda.org/792522

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal