HomeAutonomisation, contextualisation and interdisciplinarity of political sciences in French-speaking Africa

HomeAutonomisation, contextualisation and interdisciplinarity of political sciences in French-speaking Africa

Autonomisation, contextualisation and interdisciplinarity of political sciences in French-speaking Africa

Autonomisation, contextualisation et interdisciplinarité de la science politique en Afrique francophone

*  *  *

Published on Wednesday, August 19, 2020 by Elsa Zotian

Summary

Le colloque a pour objectif principal de favoriser un creuset d’échanges et d’analyses scientifiques entre les différents acteurs intervenant dans le champ de l’analyse des politiques publiques, des relations de pouvoir, du discours politique, des phénomènes et comportements politiques, de l’État et du pouvoir politique, de la sociologie africaine du politique et de l’État, des relations internationales contemporaines en Afrique.

Announcement

Argumentaire

Le Centre d’études sociologiques et de science politique (CESPo) de l’université d’Abomey-Calavi (UAC) est un centre de recherche en sciences sociales. Rattaché à la faculté de droit et de science politique (FADESP), le CESPo œuvre pour la promotion, l’institutionnalisation et la dynamisation de la science politique en Afrique francophone. Son objectif est de mettre en place une interface internationale d’échanges scientifiques et interactifs entre les chercheurs en science politique, en droit et en sociologie. Par l’organisation des journées d’études scientifiques, des colloques et des publications, le CESPo participe constamment à la création d’un espace institutionnel d’appui au renforcement des capacités pédagogiques et d’expertise pour le développement.

L’organisation du Colloque régional sur l’« autonomisation, contextualisation et interdisciplinarité de la science politique » s’inscrit dans une logique de faire connaître davantage cette discipline qui est en manque de visibilité dans le contexte africain globalement et dans certains pays comme le Bénin, la Côte d’ivoire, le Togo, etc. tout particulièrement. Le choix de ce thème s’explique par deux arguments.

Le premier est relatif à la création d’un espace de production et de diffusion des savoirs et fondamentaux de la science politique, en mettant l’accent sur son autonomisation, son interdisciplinarité, sa contextualisation en Afrique (cultures et comportements politiques) et ses débouchés professionnels.

Le second argument participe de l’institutionnalisation de la science politique dans les paysages politique, administratif, scientifique et académique des pays africains. Il s’agit donc de voir dans la science politique, une science du pouvoir dans son rapport avec la gouvernance (politique et administrative), partenaire des actions et des politiques de développement, de la gouvernance administrative, des réformes juridiques et leur gouvernance, de l’art de gouverner, de conduire et de gérer des projets, de la diplomatie, des politiques internationales, etc.

Axes et sous-thèmes du colloque

Axe 1 : L’autonomisation de la science politique dans le contexte africain : regard croisé

  • La science politique dans un contexte global ;
  • Le regard épistémologique du politiste sur l’autonomie de la Science politique en Afrique contemporaine ;
  • Perceptions sociales et socialisantes du politiste et du politique en Afrique ;
  • Parcours de la science politique dans les universités africaines ;
  • Le politiste et le politicien, deux inconnus.

Axe 2 : La science politique, une science au service du développement

  • La Science politique, une science de la modernisation politique et administrative de l’Etat ;
  • La Science politique, une science du management économique de l’Etat.

Axe 3 : Rapports de complémentarité et de conflictualité entre la science politique et les autres disciplines des sciences sociales

  • Science politique et sociologie : quelles frontières tracées ?
  • Science politique et droit public : quelles limites ?
  • Histoire et science politique : une fusion possible ?

Conditions de soumission

Toute personne intéressée peut soumettre une proposition de communication sur l’un des sous-thèmes du Colloque. Les propositions de communications doivent être envoyées à l’adresse cespouac@gmail.com

au plus tard le 15 octobre 2020 à 12 heures GMT.

Chaque proposition de communication devra comprendre :

  • Les nom, prénoms, grade et institution de rattachement de l’auteur ;
  • L’axe thématique choisi ;
  • Le sous-thème choisi ;
  • Le titre de la communication ;
  • Un résumé d’environ 250 mots et espaces compris ;
  • Un exposé de quelques lignes précisant les hypothèses de travail, la problématique, la méthodologie d’investigation, l’approche théorique préconisée et les résultats escomptés.

Dès notification de l’acceptation de la proposition de communication, l’auteur rédigera et enverra le texte intégral au plus tard le 15 janvier 2021 à 12 heures GMT à l’adresse suivante : cespouac@gmail.com.

Le texte de la communication ne doit pas dépasser 25 pages (Arial 12, interligne 1,5, références et commentaires en notes de bas de pages). Le texte suivra la structure dialectique avec une introduction, un corps de devoir bipartite et une conclusion générale. Il comportera également un résumé d’environ 250 mots espaces compris, des mots clés et une bibliographie indicative.

Chaque communicateur transmettra au plus tard le 31 mars 2021 le texte finalisé de sa communication ayant tenu compte des débats et éventuelles observations du Comité scientifique si toutefois, il souhaite sa publication.

Après avis du Comité scientifique, les textes des communications peuvent faire objet d’une publication sous la forme d’un ouvrage collectif.

Calendrier prévisionnel

Le calendrier prévisionnel se présente ainsi qu’il suit :

  • 20 juillet 2020 : lancement de l’appel à communications ;
  • 15 octobre 2020 : date limite d’envoi des propositions de communication ;

  • 15 novembre 2020 : date limite de notification de l’acceptation des propositions de communication ;
  • 15 décembre 2020 au 15 janvier 2021 : inscription au colloque ;
  • 15 janvier 2021 : date limite de transmission des communications rédigées ;
  • 31 janvier 2021 : communication du programme du colloque ;
  • 15 au 16 février 2021 : tenue du colloque ;
  • 31 mars 2021 : date limite de réception des textes finalisés pour publication des actes du colloque.

Langue du colloque 

La langue du colloque est le français.

Date et lieux du colloque

15 et 16 février 2021 sous forme de Webinar avec les contributeurs étrangers et nationaux ainsi qu'en présentiel à l’Université d’Abomey-Calavi.

Comité d’organisation

  • Dr Fidèle AYENA, Maître-assistant de Science politique, Université d’Abomey-Calavi, Président
  • Dr Nathaniel KITTI, Maître-assistant de Science politique, Université d’Abomey-Calavi, Membre
  • Dr Prisca Hélène ASSIENE BISSOSSOLI, Assistante de Science politique, Université de Yaoundé II, Vice-Présidente
  • Dr Alain Kisito METODJO, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne 
  • Dr Guillaume MOUMOUNI, Assistant de Science politique, Université d’Abomey-Calavi, Membre
  • Dr Arnaud HOUENOU, Assistant de Science politique, Université d’Abomey-Calavi, Membre
  • Jules AGUESSY, M.Sc en Science politique, Université d’Abomey-Calavi, Rapporteur

 Comité scientifique 

  • Prof Augustin LOADA, Agrégé de science politique, Professeur titulaire, Université de Ouaga II (Burkina Faso), Président
  • Prof Mahaman TIDJANI ALOU, Agrégé de science politique, Professeur titulaire, Université Abou Moumouni
  • Prof Nadine MACHIKOU, Agrégée de science politique, Professeure titulaire, Université de Yaoundé II, Vice-Présidente
  • Prof Sergiu MISCOIU, Professeur de science politique, Université Babès Bolyai
  • Prof Adolphe DANSOU, Maître de conférences de science politique, Université Gaston Berger
  • Prof Yves MANDJEM, Agrégé de science politique, Maître de conférences, IRIC-Université de Yaoundé II
  • Prof Joseph KEUTCHEU, Agrégé de science politique, Maître de conférences, Université de Dschang
  • Prof Hygin KAKAI, Agrégé de science politique, Maître de conférences, Université d’Abomey-Calavi, Rapporteur
  • Prof Emmanuel AHLINVI, Agrégé de science politique, Maître de conférences, Université de Parakou
  • Prof Moïse TCHINGANKONG YANOU, Agrégé de science politique, Maître de conférences, Université de Yaoundé II
  • Prof Léon SAMPANA, Agrégé de science politique, Maître de conférences, Université de Bobo Dioulasso
  • Prof Abdou THIAM, Agrégé de science politique, Maître de conférences, Université Cheik Anta Diop

Places

  • Site universitaire d'Abomey-Calavi
    Abomey-Calavi, Benin

Date(s)

  • Thursday, October 15, 2020

Keywords

  • autonomie, contexte, interdisciplinarité

Contact(s)

  • Hygin Kakaï
    courriel : cespouac [at] gmail [dot] com

Information source

  • Hygin Kakaï
    courriel : cespouac [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Autonomisation, contextualisation and interdisciplinarity of political sciences in French-speaking Africa », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, August 19, 2020, https://calenda.org/794756

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search