HomeThe crossroads between pragmatism and alternative hedonism, the conception of democratic gouvernance of the "living-lab" applied to the agri-alimentary transition

HomeThe crossroads between pragmatism and alternative hedonism, the conception of democratic gouvernance of the "living-lab" applied to the agri-alimentary transition

The crossroads between pragmatism and alternative hedonism, the conception of democratic gouvernance of the "living-lab" applied to the agri-alimentary transition

À la croisée du pragmatisme et de l’hédonisme alternatif, la conception d’une gouvernance démocratique de « living-lab » appliquée à la transition agri-alimentaire

Research-action thesis

Thèse en recherche-action

*  *  *

Published on Friday, August 28, 2020 by Céline Guilleux

Summary

Recherche candidat-e pour une thèse intitulée « À la croisée du pragmatisme et de l’hédonisme alternatif, la conception d’une gouvernance démocratique de living-lab appliquée à la transition agri-alimentaire » co-encadrée par Anne Dupuy (sociologie) et Laurent Hazard (agroécologie). Le financement est acquis de l'université fédérale de Toulouse et de la Région Occitanie.

Announcement

Intitulé su sujet de thèse

A la croisée du pragmatisme et de l’hédonisme alternatif, la conception d’une gouvernance démocratique de living-lab appliquée à la transition agri-alimentaire

Direction de la thèse

  • Anne Dupuy, UMR Certop CNRS 5044 – UT2J, Toulouse, anne.dupuy@univ-tlse2.fr
  • Laurent Hazard, UMR Agir INRAE, Toulouse, laurent.hazard@inrae.fr

Anne Dupuy est maîtresse de conférences en sociologie à l’ISTHIA de l’Université Jean Jaurès et rattachée à l’UMR CERTOP CNRS 5044. Co-responsable du Master Sciences Sociales Appliquées à l’Alimentation. Anne Dupuy participe à la formation des futurs professionnels de l’alimentation et de la restauration. Ces dernières années, Ses recherches ont principalement porté sur les processus de socialisation alimentaire des enfants reliés à la thématique centrale des inégalités sociales (de santé). Elle s’intéresse également à la thématisation contemporaine du plaisir puis du bien-être alimentaire et aux représentations utilitaristes nouvelles qu’elles font naître, en repensant les articulations plaisir, bien-être et nécessité et la production de normes favorisant l’émergence de nouvelles inégalités. Elle a encadré de nombreux mémoires de recherche en Master 1 (44 étudiant-e-s) et Master 2 (30 étudiant-e-s) et participé à près d’une quarantaine de jury de mémoires en Master. Elle a participé aux comités de thèse de Pauline Brugaillères et de Françoise Sourdais. Anne Dupuy est également membre de la commission des thèses du CERTOP préparant les candidats au concours CDU de l’UT2J et prépare les candidats postulant au concours CNRS en section 40, 36 et 38 pour le CERTOP. Depuis 2019, elle est membre de la commission Valorisation de la recherche de l’UT2J. Enfin, elle a obtenu un Congé pour Recherches ou Conversions Thématiques (CRCT) pour préparer la rédaction de son HDR à partir de Septembre 2020.

Laurent Hazard est directeur de recherche en AgroEcologie chez INRAE. Il travaille au sein de l’équipe Magellan de l’UMR Agir. Il s’agit d’une équipe constituée d’agronomes, zootechniciens, écologues, généticiens. Le projet de l’équipe est centré sur la transition agroécologique et la reconception participative des systèmes agricoles. Laurent Hazard a obtenu son HDR en 2007 après avoir co-encadré la thèse de M. Lesama. Il a dirigé 3 thèses : la thèse interdisciplinaire écologie x science de gestion d’Héloise Gonzalo-Turpin (2008, Prix Léopold Escande), la thèse en écologie d’Anaïs Gibert (2010, Prix Léopold Escande), la thèse interdisciplinaire agronomie x Sciences de gestion de Camille Lacombe (2019). Il dirige actuellement 2 thèses interdisciplinaires dont les soutenances sont prévues en 2020 : celle de Gwen Christiansen entre agroécologie et sciences de l’éducation et celle de Cathy Bouffartigue entre génétique végétale et sciences de gestion. Il a supervisé l’HDR de L. Prost sur la conception en Agronomie. Il est le co-concepteur et animateur des journées des doctorants d’ACT depuis 14 ans.

Présentation

La thèse porte sur l’accompagnement de la transition agri-alimentaire vers une alimentation et une agriculture durables. Cela nécessite un changement des pratiques, des raisonnements et de valeurs des consommateurs et des producteurs. Ce changement sera favorisé par le rétablissement du lien entre consommateurs et producteurs et par la possibilité qui leur sera donnée de faire l’expérience de nouvelles pratiques, de se coordonner et d’échanger sur cette expérience. C’est ce que proposent les expérimentations sociales de type living-lab qui peinent pourtant à développer cette agilité. Le problème est qu’elles souffrent d’un déficit de démocratie puisqu’elles sont souvent conçues pour mobiliser une certaine catégorie d’acteurs autour d’une innovation préconçue (Engels et al., 2019). Tout l’enjeu est alors de parvenir à reconcevoir démocratiquement un système agri-alimentaire désirable et accessible à toutes et tous (Rumpala, 2015). La thèse a pour objectif principal le développement d’un cadre conceptuel et opérationnel relevant de ces enjeux pour penser des expérimentations sociales participant à la relocalisation de la production et de la consommation.

Objectif et cadre théorique

Cette thèse portera sur l’analyse et la conception d’un accompagnement (cadre conceptuel, gouvernance, méthodes…) de la transition vers un système agri-alimentaire territorial durable s’appuyant sur l’hybridation de deux concepts :

  • La démocratie créative de John Dewey (1940) basée sur l’action sociale et l’enquête pragmatique couplant intelligence collective et réflexive avec expérimentation sociale ;
  • L’hédonisme alternatif de Kate Soper (2008) proposant de substituer aux possessions matérielles le lien social et contribuant à inventorier les sources de satisfaction possibles à partir de pratiques souvent perçues comme plus éthiques, écologiques, solidaires.

Il s’agira ainsi d’analyser le concernement des participants du living-lab, ce que J. Dewey appelle « la formation du public » afin de comprendre ce qui les anime à prendre part à l’expérimentation sociale, leur satisfaction ou insatisfaction, les conduisant à rejoindre, persister dans le dispositif ou bien à l’ignorer ou le quitter.

Stratégie

Ce projet de thèse a été élaboré par Anne Dupuy et Laurent Hazard dans le cadre de la création d’un living-lab, le Hmm Lab qui ambitionne de produire des connaissances utiles à la gouvernance du Plan d’Alimentation Territorial porté par le PNR des Pyrénées Ariégeoises. Il s’inscrit donc au cœur d’une dynamique de recherches et expérimentations engagée depuis 2018. Le Hmm Lab est conçu comme une expérimentation sociale visant à développer un système alimentaire local durable en impliquant consommateurs, distributeurs et producteurs locaux. Le développement de ce Hmm Lab est soutenu par la Fondation Carasso dans le cadre de l’appel à projet CO3 (Co-Construction des connaissances, 2020-2023). Ce living-lab constitue le terrain de la thèse mais le succès de la thèse n’est en rien lié au succès de ce living-lab : d’autres initiatives impliquant les encadrants en Midi-Pyrénées constituent des terrains de substitution (les autres défis FAAP, la plateforme expérimentale OVALIE, les partenariats avec le CROUS…).

La stratégie scientifique consiste à produire un cadre conceptuel qui soit à la fois un cadre interprétatif de la situation observée au sein du Hmm Lab et un cadre d’action pour engager des transformations en termes de dispositif, de gouvernance et d’animation de celui-ci (Figure ci-contre). Le Hmm Lab procède par itération annuelle. Le ou la doctorant-e pourra ainsi participer

2 itérations : la première sur la reconception du défi FAAP avec les mangeurs (populations rurales pyrénéennes et étudiant-e-s du campus de Foix), et la seconde visant à intégrer les producteurs locaux à la démarche. Ce terrain offre la possibilité d’une étude longitudinale des transformations à l’œuvre dans le cadre d’une transition locale agri-alimentaire.

Programme

Le programme comprend :

  • la formation: mise en conformité RGPD, certification éthique (CER), posture de recherche (Journées Des Doctorants, JDD), logiciel de traitement des données qualitatives (N-Vivo, IRAMUTEQ), concertation (SCOP Lisode), écriture (atelier INRAE), communication en anglais, enseignement…
  • l’élaboration du cadre conceptuel : analyse bibliographique croisée du pragmatisme et de l’hédonisme alternatif. Itération entre conceptualisation et confrontation au terrain,
  • le recueil et l’analyse des données : le travail de terrain mettra en jeu des méthodes d’enquête, de la conception participative et d’observation-participante. Trois vagues d’entretiens semi-directifs seront réalisées : la première auprès de consommateurs (30) du Hmm Lab pour relever leurs motivations et ce qu’ils ont mis en œuvre pour changer de pratiques alimentaires ; la deuxième auprès de producteurs locaux (20) pour identifier les leviers et les freins à l’engagement dans la transition agri-alimentaire proposée par le Hmm Lab. La dernière reviendra à interviewer les consommateurs et les producteurs enquêtés après leur participation au Hmm Lab. Ces entretiens seront retranscrits et analysés en utilisant la technique du codage et l’analyse statistique de discours pour répondre aux questions de recherche et préparer les ateliers de conception. Deux ateliers de conception participative seront conduits, le premier avec des consommateurs, le second avec des consommateurs et des producteurs. L’analyse de ces ateliers servira à concevoir les 2 itérations (IT) auxquelles le ou la doctorant-e prendra part. Il ou elle observera, enregistrera et analysera les discours et les pratiques mises en œuvre au cours de ces itérations (réunions, visites de fermes, achats collectifs de denrées, ateliers de cuisine, etc…). Certaines activités seront filmées pour être analysées selon la technique de l’entretien de confrontation1 ;
  • L’évaluation « chemin-faisant » : rendez-vous réguliers avec les encadrants, participation à l’animation scientifique collective, réunion du comité de thèse et présentations de l’avancée de la thèse au comité de pilotage du living-lab (LL1, LL2… LL-F) ;

1 Garçon L, Couix N, Hazard L (2018) Le film comme outil de partage de l'enquête https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02364188/

La valorisation

Publication du cadrage théorique lors de la première année de thèse et présentation à un congrès. Soumission d’un article de résultat à la fin de la deuxième année de thèse. Ce travail sera présenté lors d’un congrès international choisi en vue d’un éventuel post-doc. Le reste du travail sera valorisé sous forme des chapitres de thèse présentés comme des articles afin de permettre à l’issue de la thèse une publication facilitée par le ou la doctorant-e ou par ses encadrants. Par ailleurs, le ou la doctorante pourra valoriser son travail en participant à la communication réalisée par le Hmm Lab.

Partenariat : Ce projet de thèse s’inscrit dans un partenariat entre l’INRAE, le CERTOP-ISTHIA-Université Jean Jaurès, le CIVAM Bio 09, le PNR des Pyrénées Ariégeoises, et l’association Dissonances.

Profil et compétences recherchées

Le ou la candidat-e aura l’envie de développer une recherche interdisciplinaire engagée auprès des acteurs nécessitant l’animation d’ateliers participatifs (recherche-intervention). Une solide formation dans les sciences sociales (sociologie, anthropologie notamment) est requise. La personne recrutée aura la capacité à déployer des méthodes ethnographiques (enquête, entretien collectif, observation-participante…) et à analyser les résultats produit notamment par codage. Il ou elle aura une bonne maîtrise de l’anglais.

Le ou la candidat-e a un permis B, des déplacements étant à prévoir dans les Pyrénées ariégeoises.

La personne recrutée réside dans la région pendant le déroulement de sa thèse.

Conditions de la thèse

La rémunération est de 1780€ brut par mois, bourse de l’INP. Les frais de déplacement et de formation seront couverts par le projet. Début de la thèse souhaitée au 1er novembre 2020. L’étudiant-e sera rattaché-e à l’Ecole Doctorale SEVAB. Le ou la candidat-e sera accueilli-e au sein de l’UMR AGIR sur le site INRAE d’Auzeville-Tolosan et participera aux activités de recherche et aux séminaires du CERTOP et de l’UT2J. Il ou elle pourra être amené-e à dispenser des enseignements au sein de l’ISTHIA à l’UT2J.

Dossier de candidature

  • CV et lettre de motivation
  • Relevé des notes de M1 et si possible de M2
  • Production écrite significative (mémoire de M1 ou de M2)
  • Lettre de recommandation du directeur, de la directrice de mémoire
  • L’admission peut être conditionnelle et subordonnée à une soutenance du mémoire de Master 2 avant le 30 septembre 2020.

Adresser à :

  • Anne Dupuy : anne.dupuy@univ-tlse2.fr
  • Laurent Hazard : laurent.hazard@inrae.fr

Dates limites d’envoi : Le 31 Août 2020 auprès d’Anne Dupuy et Laurent Hazard.

Des entretiens seront programmés à partir du 7 septembre 2020.

Bibliographie citée

Dewey, J. (1940). Creative Democracy – The Task Before Us. New-York: GP Putnam’s Sons.

Engels, F., Wentland, A., & Pfotenhauer, S. M. (2019). Testing future societies? Developing a framework for test beds and living labs as instruments of innovation governance. Research Policy, 48(9), 103826. https://doi.org/10.1016/j.respol.2019.103826

Rumpala, Y. (2015). Une sobriété heureuse ? Un hédonisme de la modération ? Sur la construction et la productivité sociale de quelques oxymores tentant de réorienter les consommations personnelles. In 6e Congrès de l’Association Française de Sociologie (pp. 1–18).

Soper, K. (2008). Alternative Hedonism, Cultural Theory and the Role of Aesthetic Revisioning. Cultural Studies, 22(5), 567–587.

Places

  • Toulouse, France (31)

Date(s)

  • Monday, August 31, 2020

Keywords

  • pragmatisme, hédonisme, alimentation, agriculture, living-lab, gouvernance, transition, agroécologie, pratiques

Contact(s)

  • Laurent Hazard
    courriel : laurent [dot] hazard [at] inrae [dot] fr

Information source

  • Laurent Hazard
    courriel : laurent [dot] hazard [at] inrae [dot] fr

To cite this announcement

« The crossroads between pragmatism and alternative hedonism, the conception of democratic gouvernance of the "living-lab" applied to the agri-alimentary transition », Scholarship, prize and job offer, Calenda, Published on Friday, August 28, 2020, https://calenda.org/797028

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search