StartseiteLes publics de l'horreur : expériences, usages, pratiques

StartseiteLes publics de l'horreur : expériences, usages, pratiques

Les publics de l'horreur : expériences, usages, pratiques

The horror movie audience: experience, uses and practices

*  *  *

Veröffentlicht am Freitag, 04. September 2020 bei Céline Guilleux

Zusammenfassung

Cette journée d’étude propose d'étudier le cinéma d'horreur du point de vue de sa réception. Il s’agira notamment de déconstruire les préjugés encore tenaces sur le public de ces productions et le plaisir qu’elles procurent, en mettant en évidence la multiplicité des lectures et appropriations dont elles font l’objet, la complexité des plaisirs et des fantasmes qu’elles nourrissent, ainsi que la pluralité des spectateurs·rices qu’elles attirent devant les écrans. Une attention particulière sera portée à la diversité des contextes socio-historiques de réception de ces films et séries, mais aussi à la multiplicité des expériences, usages et pratiques des cinéphiles, « fans » et spectateurs·rices ordinaires affectionnant ce genre cinématographique riche et hétérogène.

Inserat

Présentation

Cinquième Journée d’étude du Groupe de Recherche sur les Écrans et leurs Publics (GREPs)

Dans le cadre du projet GAPnum de l’Université Paul Valéry Montpellier 3 « Les genres audiovisuels populaires en contexte numérique »

Cette journée d’étude propose d'étudier le cinéma d'horreur du point de vue de sa réception. Il s’agira notamment de déconstruire les préjugés encore tenaces sur le public de ces productions et le plaisir qu’elles procurent, en mettant en évidence la multiplicité des lectures et appropriations dont elles font l’objet, la complexité des plaisirs et des fantasmes qu’elles nourrissent, ainsi que la pluralité des spectateurs·rices qu’elles attirent devant les écrans. Une attention particulière sera portée à la diversité des contextes socio-historiques de réception de ces films et séries, mais aussi à la multiplicité des expériences, usages et pratiques des cinéphiles, « fans » et spectateurs·rices ordinaires affectionnant ce genre cinématographique riche et hétérogène.

Organisation

Organisée par

  • Chloé Delaporte (RIRRA21),
  • Quentin Mazel (IRCAV) 
  • Jules Sandeau (RIRRA21),
  • avec le soutien de Victor Poucalow

Programme

Lundi 21 septembre 2020

Université Paul Valéry Montpellier 3

Site St-Charles, salle 002 Kouros

8h30 : accueil café

  • 9h : [Visio] Isabelle-Rachel Casta (Université d’Artois) : « Nuit d’horreur, pop-corn et coca-cola ! »
  • 9h30 : Charles Quiblier (Université Lumière Lyon 2) : « Offre et demande du genre horreur dans les services en lignes : entre niche et produit d’appel ? »
  • 10h : Frédéric Astruc (Université Paul Valéry Montpellier 3) : « Que peut le film d’horreur ? Essai de typologie »

10h30 – 11h : pause-café

  • 11h : Axel Hohnsbein (Université de Bordeaux) : « Dans les griffes du cinéphage : les publics de l’horreur selon Mad Movies (1972-2020) »
  • 11h30 : Lucile Coquelin et Alexandra Saemmer (Université Paris 8) : « Sémiotique sociale du "marcheur" dans The Walking Dead »

12h00 : déjeuner discussion

Orte

  • salle 002 Kouros - Université Paul Valéry Montpellier 3 Site St-Charles
    Montpellier, Frankreich (34)

Daten

  • Montag, 21. September 2020

Schlüsselwörter

  • cinéma d'horreur, public, réception

Kontakt

  • Jules Sandeau
    courriel : sandeau [dot] jules [at] gmail [dot] com

Verweis-URLs

Informationsquelle

  • Jules Sandeau
    courriel : sandeau [dot] jules [at] gmail [dot] com

Zitierhinweise

« Les publics de l'horreur : expériences, usages, pratiques », Fachtagung, Calenda, Veröffentlicht am Freitag, 04. September 2020, https://calenda.org/798673

Beitrag archivieren

  • Google Agenda
  • iCal
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search