InicioFutur de la communication et des relations publiques (RP)

InicioFutur de la communication et des relations publiques (RP)

Futur de la communication et des relations publiques (RP)

The future of communications and Public Relations (RP)

(Re)imagining the role, function and objective of the profession

(Re) Imaginer le rôle, la fonction et l’objectif de la profession

*  *  *

Publicado el lunes 21 de septiembre de 2020 por Anastasia Giardinelli

Resumen

La pandémie Covid-19 a été surnommée « l’heure d’or pour les communicateurs ». La demande de services de communication augmente et avec cela des questions sur le rôle, la fonction, l’éthique et la loyauté de la profession deviennent visibles. Un éventail de problématiques comme celles évoquées ci-dessous s’ouvrent à être mises en débat, discutées et traitées aussi bien de point de vue théorique qu’empirique. Les défis de la désinformation entourant la pandémie Covid-19 ont déclenché parallèlement aux aspects sanitaires de la crise une véritable infodémie [...] Ce dossier recherche des contributions en anglais ou en français, empiriques ou théoriques, qui se penchent sur le rôle, la fonction et le but des professions en communication (déclinées par champs tels les relations publiques, la communication stratégique, la communication persuasive, la gestion de la communication….) et ses défis et paradoxes intrinsèques compte tenu notamment du futur de la profession.

Anuncio

Présentation

La pandémie Covid-19 a été surnommée « l’heure d’or pour les communicateurs ». La demande de services de communication augmente et avec cela des questions sur le rôle, la fonction, l’éthique et la loyauté de la profession deviennent visibles. Un éventail de problématiques comme celles évoquées ci-dessous s’ouvrent à être mises en débat, discutées et traitées aussi bien de point de vue théorique qu’empirique.

Les défis de la désinformation entourant la pandémie Covid-19 ont déclenché parallèlement aux aspects sanitaires de la crise une véritable infodémie. Dans ce contexte, les communicateurs, y compris les professionnels des Relations Publiques, ont été et sont appelés à résoudre et à atténuer ce genre de problème impactant. Dans un climat politique de partisanerie et de polarisation accrues, ce défi mettra en avant les questions de responsabilité sociale des organisations et des communicateurs.

Si les professionnels des Relations Publiques et de la communication doivent être conseillers de confiance, comment peuvent-ils assurer leur indépendance organisationnelle et s’éloigner d’une approche de type « serviteur » ? En outre, comment les communicateurs peuvent-ils comprendre et faciliter la négociation et le dialogue avec des groupes des parties prenantes divers, internationaux et multiculturels lorsque leurs équipes ne sont pas diverses ? Dans le même sens, comment les communicateurs peuvent-ils faciliter le dialogue au niveau sociétal sur des questions qui divisent ? Quelles sont les implications, éthiques et autres, de l’approche fondée sur les valeurs pour la communication efficace ?

Ce dossier recherche des contributions en anglais ou en français, empiriques ou théoriques, qui se penchent sur le rôle, la fonction et le but des professions en communication (déclinées par champs tels les relations publiques, la communication stratégique, la communication persuasive, la gestion de la communication….) et ses défis et paradoxes intrinsèques compte tenu notamment du futur de la profession.

Ce faisant, les contributeurs sont invités à considérer (mais sans s’y limiter) :

  • diverses perspectives théoriques, y compris l’interaction entre les points de vue modernistes, post-modernistes et méta-modernistes sur le rôle perçu de la profession de communication et de Relations Publiques ;
  • les pièges et les paradoxes intégrés des rôles imaginés des communicateurs, du défenseur organisationnel (organizational advocate) au communicateur stratégique persuasif en passant par le conseiller et au-delà ;
  • l’héritage historique et pratique de la fonction, y compris sa représentation du genre et de la diversité, le sexisme et l’âgisme et leur influence sur l’avenir de la profession et sa capacité à entrer en contact avec les divers publics de manière inclusive ;
  • l’interaction entre les valeurs – individuelles, professionnelles, organisationnelles et sociétales – et le rôle du communicateur dans l’« union » et la « division » ;
  • le professionnalisme des professionnels en Relations Publiques/communicateurs (les critères, l’éthique, les devoirs, les responsabilités, les récompenses et les sanctions) ;
  • les compétences requises aux professionnels en Relations Publiques/communicateurs pour jouer un rôle évolutif dans le discours public.

Dates importantes

  • 30 novembre 2020 : envoi de la proposition d’article en anglais ou en français sous forme d’un résumé étendu d’environ 2 pages (comportant 5 mots-clés et bibliographie sélective récente) ;

  • 18 décembre 2020 : notification des résultats ;
  • 15 mars 2021 : soumission de l’article complet (6000-8000 mots) ;
  • 30 mai 2021 : acceptation définitive de l'article (après révisions).

Les articles complets et les questions complémentaires doivent être adressées à :

essachess@gmail.com

Les auteurs dont les articles auront été acceptés en seront avisés par e-mail.

La revue sera publiée en juillet 2021.

Comité scientifique en charge du numéro

  • Delia BALABAN, Université Babes-Bolyai Cluj, Roumanie
  • Lee BECKER, James M. Cox Jr. Center for International Mass Communication Training and Research, University of Georgia, USA
  • Adrian BEJAN, Duke University, USA
  • Françoise BERNARD, Université Aix-Marseille, France
  • Robert BOURE, Université Paul Sabatier de Toulouse, France
  • Constantin BRATIANU, Académie d’Etudes Economiques de Bucarest, Roumanie
  • Olivier CHANTRAINE, Université Charles de Gaulle Lille 3, France
  • Mihai COMAN, Université de Bucarest, Roumanie
  • Gheorghe CLITAN, Université de l'Ouest de Timisoara, Roumanie
  • Eric DACHEUX, Université  Clermont Auvergne, France
  • Lise DEMAILLY, CLERSE UMR 8019, Université Lille 1, France
  • Ion DUR, Université Lucian Blaga Sibiu, Roumanie
  • Jairo FERREIRA, Escola da Industria Criativa, PPGCC -Unisinos, Sao Leopoldo, BRESIL
  • Gustavo Daudt FISCHER, Escola da Industria Criativa, PPGCC -Unisinos, Sao Leopoldo, BRESIL
  • Elena FELL, Tomsk Polytechnic University, Russia
  • Pierre-Henri FRANCOIS, Université de Poitiers, France
  • Sandu FRUNZA, Université Babes-Bolyai Cluj, Roumanie
  • Magda FUSARO, Homoludens - Groupe de recherche sur la communication et la socialisation dans les jeux vidéo, Université du Montréal à Québec, Canada
  • Pedro Gilberto GOMES, Escola da Industria Criativa, PPGCC -Unisinos, Sao Leopoldo, BRESIL
  • Gino GRAMACCIA, Université de Bordeaux 1, France
  • Régis GUILLAUME, Université du Mirail Toulouse, France
  • Najwa HAMAOUI, UMONS, Belgique
  • Lama HAMANDI, American University of Beyrouth, Liban
  • Claudiu HERTELIU, Académie d'Etudes Economique, Bucarest, Roumanie
  • Tamar KATRIEL, Université de Haifa, Israel
  • Roula KHOURY, Université St Joseph de Beyrouth, Liban
  • Sylvie LELEU-MERVIEL, Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, France
  • Joëlle LE MAREC, ENS de Lyon, France
  • Christian LE MOËNNE, Université de Rennes 2, France
  • Guy LOCHARD, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, France
  • Margreth LŰNENBORG, Free University of Berlin, Germany
  • Natalia LUKIANOVA, Tomsk Polytechnic University, Tomsk State University, Russia
  • Luc MARCO, Université Paris 13, France
  • Noemi MARIN, Florida Atlantic University, USA.
  • Regina Maria MARTELETO, Fundação Oswaldo Cruz, Instituto de Comunicação e Informação Científica e Tecnológica em Saúde, Université de Brésil, Brésil
  • Sorin NASTASIA, Southern Illinois University, USA
  • Antonio Fausto NETO, Escola da Industria Criativa, PPGCC -Unisinos, Sao Leopoldo, BRESIL
  • Robert NOUMEN, Université d’Orléans, France
  • Paul RASSE, Université de Nice Sophia-Antipolis, France
  • Daniela ROVENTA-FRUMUSANI, Université de Bucarest, Roumanie
  • Constantin SALAVASTRU, Université « Al. I. Cuza » Iasi, Roumanie
  • Ilie RAD, Université Babes-Bolyai Cluj, Roumanie
  • Martine ROQUES, Université de Poitiers, France
  • Haytham SAFAR, UMONS, Belgique
  • Constantin SCHIFIRNET, Ecole Nationale d’Etudes Politiques et Administratives Bucarest, Roumanie
  • Michel SENECAL, Université du Québec à Montréal, Canada
  • Panayiota TSATSOU, University of Leicester, Great Britain
  • Phillippe VIALLON (EA 2310 LISEC, UNISTRA, France)
  • Tudor VLAD, James M. Cox Jr. Center for International Mass Communication Training and Research, University of Georgia, USA
  • Jean-Marc ZULIANI, Université du Mirail Toulouse, France

Lugares

  • Université Paul Valéry
    Montpellier, Francia (34)

Fecha(s)

  • lunes 30 de noviembre de 2020

Palabras claves

  • COVID-19, public relations, relations publiques, communication, organisations, digitalisation, éthique, numérique, profession

Contactos

  • Mihaela Tudor
    courriel : essachess [at] gmail [dot] com

Fuente de la información

  • Essachess Essachess
    courriel : essachess [at] gmail [dot] com

Para citar este anuncio

« Futur de la communication et des relations publiques (RP) », Convocatoria de ponencias, Calenda, Publicado el lunes 21 de septiembre de 2020, https://calenda.org/801928

Archivar este anuncio

  • Google Agenda
  • iCal
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search