HomeSudano-Sahelian languages

HomeSudano-Sahelian languages

Sudano-Sahelian languages

Les langues soudano-sahéliennes

Contexts of use and representations

Contextes d'utilisation et représentations

*  *  *

Published on Monday, September 21, 2020 by Anastasia Giardinelli

Summary

Le présent ouvrage entend examiner les contextes d’utilisation et les représentations des langues de l’aire soudano-sahélienne. En effet, dans ce milieu multilingue et multiculturel, en proie aux phénomènes migratoires de divers types, il est possible d’établir le postulat d’un réveil de langues. Aussi, ce projet a pour objectif d’établir les statuts des langues africaines, leurs contacts et leurs fonctions afin de proposer une politique d’aménagement linguistique objective. Par ailleurs, un intérêt est porté sur la valorisation, la promotion et la préservation des langues minoritaires victimes des langues dominantes de plus en plus nombreuses dans la région.

Announcement

Argumentaire

L’idée d’un ouvrage collectif, de portée holistique sur les langues soudano-sahéliennes, se fonde sur le constat d’une pénurie d’ouvrages scientifiques de référence sur les pratiques langagières dans cette vaste région pétrie d’une diversité linguistique unique. La plupart des productions scientifiques dans cette aire linguistique (Balga 2013, 2015; Barreteau 2000 ; Kwanye Kwada 2010 ; Melis 1999 ; Barreteau 1984, Barreteau et Dieu 1984 ; Caitucoli 1983) dont l’intérêt scientifique est avéré, sont focalisées sur les descriptions linguistiques, les phénomènes de contacts, et les études lexico-sémantiques. Le présent projet d’ouvrage s’enracine par ailleurs dans diverses publications (Bebey 2020 ; Balga 2015 ; Tourneux, et al 2010) qui mettent en évidence, sur la base d’approches empiriques, les nouvelles pratiques linguistiques, les rapports de forces entre les langues vernaculaires et véhiculaires d’une part ; les langues endogènes et les langues officielles d’autre part. Ces travaux réitèrent la prégnance des langues endogènes sur les langues officielles et la résurgence des enjeux identitaires, d’enracinement culturel dans un contexte sociopolitique marqué par le multilinguisme. De fait, il est donc plausible, sur la base de ces études, de formuler l’hypothèse d’un réveil des langues africaines face à l’extension des langues à vocation véhiculaire que sont le fulfulde, le kanuri, le wandala et l’arabe shoa, le français et l’anglais. Partant de ces considérations, ce projet d’ouvrage se veut une interface où seront examinés de manière globale, et sur la base des recherches empiriques en contexte urbain et rural, les contextes d’utilisation des langues africaines, leurs représentations ou les imaginaires linguistiques qui les sous-tendent. Pour ce faire, le projet répond à un triple objectif :

1. Établir les statuts des langues africaines pratiquées et des hypothèses d’aménagements linguistiques en milieu multilingue et multiculturel ;

2. Décrire les fonctions des langues vernaculaires, véhiculaires et leurs concurrences avec les langues officielles indo-européennes ;

3. Promouvoir la paix et la cohésion sociale par le biais des pratiques linguistiques. L’intérêt scientifique et culturel de cette contribution est pluriel.

Il s’agit de :

  • Proposer une planification linguistique objective à même de respecter les fonctions de chaque unité linguistique.
  • Promouvoir et valoriser autant que possible les langues véhiculaires en cohabitation avec les langues officielles. - Préserver les langues minoritaires en établissant clairement leurs fonctions et leurs relations avec les langues majoritaires.

Pour ce faire, l’ouvrage accueille les contributions originales et empiriques relevant des axes ci-après :

  • Les contextes d’utilisation des langues vernaculaires et véhiculaires ;
  • Les langues en contact ;
  • Représentations, perception socio-langagières et construction identitaire ;
  • Planification et aménagement linguistique ;
  • Conflits linguistiques et conflits identitaires.

Propositions de contributions

Les propositions de contributions sous forme de résumé de 300 mots seront soumises aux trois adresses ci-après :

  • balgajean@yahoo.fr
  • bebeylawane@yahoo.fr
  • avodo2joseph@gmail.com

Calendrier des activités

  • Date limite d’envoi des résumés : 30 novembre 2020

  • Réponse aux contributeurs : 31 janvier 2021
  • Soumission des articles complets : 30 avril 2021
  • Publication de l’ouvrage : 30 septembre 2021 aux éditions Harmattan Paris

Comité scientifique

  • BILOA Edmond, Professeur, Université de Yaoundé 1
  • ECHU George, Professeur, Université de Yaoundé 1
  • TOURNEUX Henry, Directeur de recherche, CNRS
  • ASSOUMOU Jules, Maître de Conférences, Université de Douala
  • ATENKÉ-ÉTOA Sosthène Marie Xavier, Maître de Conférences, Université de Maroua
  • BELIBI Alexis Bienvenu, Maître de Conférences, Université de Yaoundé 1
  • MESSINA ETHE NDIBNU Julia, Maître de Conférences, Université de Yaoundé 1
  • CALAINA Théophile, Maître de Conférences, université de Ngaoundéré
  • MAIRAMA Rosalie, Maître de Conférences, Université de Maroua
  • MEUTEUM KAMTCHUENG Lozzi Marial, Maître de Conférences, Université de Maroua
  • ADAM MAHMAT, Chargé de cours, Université de Maroua
  • ABAÏKAYE David, Chargé de cours, Université de Maroua
  • HOUNDA Alice, Chargé de cours, Université de Maroua
  • FONKOUA Paul, Chargé de cours, Université de Yaoundé 1
  • MANIFI Maxime, Chargé de cours, Université de Yaoundé
  • BAIMADA GIGLA François, Chargé de cours, Université de Maroua
  • ONDOUA ENGONG Cyrille Christal, Chargé de cours, Université de Ngaoundéré
  • AMINA GORON, Chargé de cours, Université de Maroua
  • BOUTCHE Jean Pierre, Chargé de cours, Université de Maroua
  • NGOUO Herbert Rostand, Chargé de cours, Université de Maroua.

Coordination

  • Pr BALGA Jean Paul, Université de Maroua
  • Dr BEBEY Théodore, Université de Maroua
  • Dr AVODO AVODO Joseph, Université de Maroua

Bibliographie

BALGA, Jean Paul. 2017. L’université nord-camerounaise polyglotte : pratiques, enjeux et perspectives pour une didactique multivectorielle. Syn-Theses, (En ligne) http://ejournals.lib.auth.gr/syn-these/article/view/5391

BALGA, Jean Paul. 2015. Contacts des langues dans le Bassin du lac Tchad, PAF, Nordernstadt, Germany.

BAIMADA GIGLA Francois and NDZOTOM MBAKOP, Antoine, Willy. (Re)Negotiating togetherness, Approaches in languages, literatures and social sciences

BARRETEAU, Daniel ; BRETON, Roland, DIEU, Michel. 1984. Les langues. In Boutrais.(Ed.), Le nord du Cameroun : des hommes, une région, Paris, Orstom, Mémoires 102 : 159-180, 528.

BEBEY, Théodore. 2010. Linguistic Representations and the Construction of a Collective Identity: the Case of Multilingual Communities of the Southern Regions of Lake Chad, in Baimada Gigla and Ndzotom Mbakop, Antoine, Willy. (Re) Negotiating togetherness, Approaches in languages, literatures and social sciences

CAITUCOLI, Claude. 1983. Lexique masa du Tchad et Cameroun. Paris - Yaoundé, ACCT CERDOTOLA.

CALVET, Louis-Jean.999. La guerre des langues et les politiques linguistiques. Paris, rééd. Hachette CANUT, Cécile (éd.),1998. Imaginaires linguistiques en Afrique. Actes du colloque de l'INALCO. Attitudes, représentations et imaginaires linguistiques en Afrique. Quelles notions pour quelles réalités? 9. novembre 1996. Paris, INALCO.

CHUMBOW BEBAN. Sammy. 1980. ‘Language and Language Policy in Cameroon,’ in Ndira, T. (Ed). An African Experiment in Nation Building: The Bilingual Cameroon Republic since Unification. Boulder, Colorado, Westview Press. ECHU, George. 1999. Official Bilingualism and Linguistic Communication in Cameroon. New York: Peter Lang.

ECHU, George. 2000. Multilingualism as a Resource: The Lexical Appropriation of Cameroon Indigenous Languages by English and French. FERGUSON, Charles.1977. Diglossia in P.P Giglioli (éd.), 232-251 FISHMAN, Joshua. A.1967. Bilingualism With and Without Diglossia ; Diglossia With and Without Bilingualism”. Journal of Social Issues, vol. XXIII, no. 2, 29-38.

MELIS, Antonino.1999. Description du Masa (Tchad) : Phonologie, Syntaxe et Dictionnaire Encyclopédique, PhD Thésis. Université de Tours.

MELIS, Antonino. 1984. Dictionnaire Masa Français : dialectes Gumay et Haara (Tchad). TABI MANGA, Jean, 1999. « Proposition pour un aménagement du plurilinguisme en Afrique francophone.» In Gervais Mendo Zé (éd.) Le français langue africaine : enjeux et atouts pour la francophonie. Yaoundé : PubliSud. p: 31-44.

TABI MANGA, Jean, 2000. Les politiques linguistiques du Cameroun. Paris : Karthala TADADJEU, Maurice, 1980. A Model for Functional Trilingual Education Planning in Africa. Paris: UNESCO.

TADADJEU, Maurice, 1984. « Pour une politique d’intégration linguistique camerounaise: le trilinguisme extensif ». In Quelle identité culturelle pour le Cameroun et l’Afrique de demain ? Yaoundé : APEC.

TADADJEU, Maurice, 1989. Voie africaine. Yaoundé : Club OUA. TOURNEUX, Henry et al. 2010. « Un niveau de fulfuldé véhiculaire destiné à la communication pour le développement ». In CNRS-INALCO, Langage, langues et cultures d’Afrique noire.

SEIGNOBOS, Christian et IYÉBI-MANDJECK, Olivier. 2000. Atlas de la Province de l’Extrême-Nord Cameroun. Paris : IRD.

Subjects

Date(s)

  • Monday, November 30, 2020

Keywords

  • Langues soudano-sahéliennes, contacts des langues, représentations, aménagement linguistique, langues minoritaires

Contact(s)

  • Jean Paul BALGA
    courriel : balgajean [at] yahoo [dot] fr
  • Théodore BEBEY
    courriel : bebeylawane [at] yahoo [dot] fr
  • Joseph AVODO AVODO
    courriel : avodo2joseph [at] gmail [dot] com

Information source

  • Jean Paul BALGA
    courriel : balgajean [at] yahoo [dot] fr

To cite this announcement

« Sudano-Sahelian languages », Call for papers, Calenda, Published on Monday, September 21, 2020, https://calenda.org/802298

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search