StartseiteUne autre science, dix ans plus tard : penser, inventer et soutenir une science ouverte, engagée et inclusive

StartseiteUne autre science, dix ans plus tard : penser, inventer et soutenir une science ouverte, engagée et inclusive

Une autre science, dix ans plus tard : penser, inventer et soutenir une science ouverte, engagée et inclusive

Another science, ten years later: thinking, inventing and supporting a form of science that is open, committed and inclusive science

88e congrès de l’Acfas

Acfas 88th conference

*  *  *

Veröffentlicht am Mittwoch, 07. Oktober 2020 bei Céline Guilleux

Zusammenfassung

Depuis le colloque de fondation de l’Association science et bien commun, nous nous sommes interrogé-e-s sur les politiques scientifiques, la critique de la science, la science comme outil de développement durable, la neutralité de la science, la liberté universitaire, la responsabilité sociale des chercheurs et chercheuses, la science ouverte, le libre accès, et la justice cognitive. Dix ans plus tard, comment s’articulent les différentes visions des sciences : entre l’idéal de la science néolibérale pensée comme vectrice d’un développement économique mondialisé, qui profite généralement aux plus riches ; l’idéal de la science positiviste qui existe à côté de la société, motivée seulement par la découverte d’une vérité unique sans égard aux besoins et aux conséquences ; l’idéal de la science engagée dans laquelle les savoirs deviennent actifs, vecteurs de progrès social ‒ mais au profit de qui ? ; et l’idéal de la science ouverte, qui reconnait la diversité des savoirs et qui invite le partage et le dialogue ‒ mais peut-être au détriment de son propre pouvoir et d’une certaine cohésion sociale ?

Inserat

Argumentaire

L’Association science et bien commun (ASBC) souhaite proposer un colloque « Enjeux de la recherche » au 88e congrès de l’Acfas (3-7 mai 2021, à Sherbrooke, Québec, Canada) pour cristalliser et relancer les réflexions et les actions qu’elle a suscitées depuis sa création.

« Une autre science est possible : science collaborative, science ouverte, science engagée, contre la marchandisation du savoir » proposait-on il y a 10 ans lors de ce qui devint le colloque de fondation de l’Association science et bien commun. Depuis cet évènement, nous nous sommes interrogé-e-s avec plus de 200 chercheurs et chercheuses des pays du Sud et du Nord, professionnel-le-s et citoyen-ne-s, sur les politiques scientifiques, la critique de la science, la science comme outil de développement durable, la neutralité de la science, la liberté universitaire, la responsabilité sociale des chercheurs et chercheuses, la science ouverte, le libre accès, et la justice cognitive, notablement (Liste des colloques de l’ASBC).

Dix ans plus tard, comment s’articulent les différentes visions des sciences : entre l’idéal de la science néolibérale pensée comme vectrice d’un développement économique mondialisé, qui profite généralement aux plus riches; l’idéal de la science positiviste qui existe à côté de la société, motivée seulement par la découverte d’une Vérité unique sans égard aux besoins et aux conséquences; l’idéal de la science engagée dans laquelle les savoirs deviennent actifs, vecteurs de progrès social ‒ mais au profit de qui?; et l’idéal de la science ouverte, qui reconnait la diversité des savoirs et qui invite le partage et le dialogue ‒ mais peut-être au détriment de son propre pouvoir et d’une certaine cohésion sociale? 

Quelles formes prennent aujourd’hui les idéaux alternatifs de la science ouverte et de la science engagée, ou encore de la science inclusive? À quelles activités scientifiques sont-ils associés? Existent-ils encore en marge, peu reconnus, peu soutenus? Vont-ils au-delà de la sphère scientifique? Devant la crise des changements climatiques et celle de la pandémie de la COVID-19, prennent-ils une nouvelle importance ou sont-ils dénaturés? Comment pourraient-ils être mieux soutenus par les politiques scientifiques des divers pays, par les actions des universités partout dans le monde, et par les chercheurs et chercheuses au Nord comme au Sud? Quels sont les nouveaux domaines prioritaires émergés ou émergents de la science ouverte, engagée ou inclusive : biodiversités, agroécologies, droits de la personne, énergies?

Modalités de contribution

Proposez une présentation individuelle, un sujet de table ronde ou un atelier relatifs à ces questions

d’ici le 10 octobre 2020

en utilisant le lien vers le formulaire suivant. Selon les propositions reçues, nous organiserons des colloques, des tables rondes ou des ateliers thématiques et ferons un second appel à propositions, si nécessaire.

Les frais de déplacement et d’inscription au congrès devront être couverts par les participant-e-s. Si vous êtes intéressé-e par cette activité, mais que vous ne pouvez être présent-e au congrès, nous vous invitons à nous contacter (voir ci-dessous) : nous pourrons alors vous proposer d’autres formes de participation (vidéo, entrevue ou présence par Internet, participation à une publication subséquente).

Vous devrez :

  • Indiquer votre nom et vos coordonnées professionnelles (affiliations et adresse électronique);
  • Spécifier le type de proposition (présentation individuelle, table ronde, atelier thématique, autre);
  • En spécifier le thème (réflexions sur les idéaux de la science ‒ forces, limites, (in)cohérence; exemples de pratiques de science ouverte, engagée ou inclusive; réflexions sur les moyens de soutenir et bonifier ces pratiques alternatives dans et hors des institutions scientifiques dominantes);
  • Préciser le titre de votre présentation, le cas échéant;
  • Proposer un résumé d’au maximum 1 500 caractères, espaces comprises, de votre possible intervention ou activité (ce résumé pourra être publié sur le site Internet de l’Acfas).

Une réponse vous sera communiquée au plus tard le 15 décembre 2020.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute autre information,

Organisation

  • Mélissa Lieutenant-Gosselin (melissa.lieutenant-gosselin.1@ulaval.ca)
  • Frédéric Caille 
  • Maryvonne Charmillot
  • Roxanne Gendron
  • Samir Hachani
  • Zoé Aubierge Ouangré
  • Florence Piron

Orte

  • Colloque de l'Acfas 2021 - Université de Sherbrooke
    Sherbrooke, Kanada

Daten

  • Samstag, 10. Oktober 2020

Schlüsselwörter

  • science ouverte, science engagée, justice cognitive, épistémologie, études des sciences, politique scientifique

Kontakt

  • Mélissa Lieutenant-Gosselin
    courriel : melissa [dot] lieutenant-gosselin [dot] 1 [at] ulaval [dot] ca

Informationsquelle

  • Mélissa Lieutenant-Gosselin
    courriel : melissa [dot] lieutenant-gosselin [dot] 1 [at] ulaval [dot] ca

Zitierhinweise

« Une autre science, dix ans plus tard : penser, inventer et soutenir une science ouverte, engagée et inclusive », Beitragsaufruf, Calenda, Veröffentlicht am Mittwoch, 07. Oktober 2020, https://calenda.org/806561

Beitrag archivieren

  • Google Agenda
  • iCal
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search