AccueilOntologie d’un bien culturel restauré

AccueilOntologie d’un bien culturel restauré

Ontologie d’un bien culturel restauré

The theory of research cultural assets

*  *  *

Publié le lundi 12 octobre 2020 par Céline Guilleux

Résumé

Cet enseignement animé par un binôme interdisciplinaire d’enseignants vise une exploration de l’outillage conceptuel, épistémique et  théorique  fourni par des sciences exactes, humaines et sociales, et susceptible d’être mobilisé par le dispositif méthodologique de recherche en vigueur dans la formation à une ingénierie de la conservation-restauration de l'École supérieure d'art d'Avignon.

Annonce

Argumentaire

Le séminaire «  Ontologie d’un bien culturel restauré » s’inscrit dans le sillage de son prédécesseur -- le séminaire « Art & Artefactualité  -- initié au temps de la présence à l’ESAA du regretté Jean-Pierre Cometti. En précurseur historique, ce rendez-vous mensuel  « adossé à la recherche » de second cycle, instaurait à l’ESAA en 2011, le principe et les modalités d’un séminaire interdisciplinaire animé par un binôme d’enseignants, toujours composé d’un conservateur-restaurateur associé, à l’origine avec un philosophe, puis avec un socio-anthropologue et aujourd’hui, avec un anthropologue. L’intitulé binaire de ce mémorable rendez-vous, renvoie aux propriétés et deux catégories génériques de biens culturels, les œuvres d’art contemporain et les objets (dits) « ethnographiques », qui déterminent le domaine d’application de l’ ingénierie de la conservation-restauration telle qu’enseignée à l’ESAA.

Aujourd’hui, le séminaire Ontologie d’un bien culturel restauré toujours animé par un binôme interdisciplinaire d’enseignants, vise une exploration de l’outillage conceptuel, épistémique et théorique  produit par des sciences exactes, humaines et sociales, susceptible d’être mobilisé par le dispositif méthodologique de recherche en vigueur dans la formation à une ingénierie de la conservation-restauration de l’ESAA. Telle qu’elle est envisagée , l'approche critique de biens culturels, dans cette pesrpective, vise une compréhension qui  en déjoue les assignations identitaires, tributaires de leur catégorisation.  Outre la considération d’une matérialité seulement physique et technique, l’enquête les concernant repose pas seulement  sur la prise en compte de  conditions situées de fonctionnement ou d’usage de ces biens  dans des situations aux temporalités et spatialités différentes. Cette démarche  enjoint aussi à considérer  la teneur de relations sociales auxquelles ces biens culturels ont contribué et qu’il ont même parfois déterminées, les biens culturels n'étant plus cantonnés au statut de témoins ou de sources s'ils sont perçus dans un enchevêtrement de relations sociales comme véritable partie prenante de leur organisation.

Initialement inspiré d’une démarche pragmatique et d'une enquête "ethnographique" ou "anthropologique", la démarche du conservateur-restaurateur ne tient pas à s’accommoder d’un néo-positivisme de légitimation  cautionné par une primauté dévolue à l’apport des sciences exactes. Elle nécessite encore de se préciser au banc d’essai, d’année en année, empiriquement à l'aune de l'efficience des résultats d'enquêtes et recherches déclenchées par l’état problématique de dysfonctionnement patrimonial  des  biens culturels pris en charge par les étudiant.e.s du Master2 de la mention conservation-restauration à l’ESAA. L'acumulation de ces exemples son amenées à être mise à disposition et à profit pour la production de discours du conservateur-restaurateur. A savoir pour l’élaboration d’un argumentaire soutenant une proposition de traitement de conservation-restauration, dont le fondement ne peut s’en tenir par défautr à de seules garanties de respect éthique et déontologique.

Programme de la saison scolaire 2020-21

Le programme du séminaire « Ontologie d’un bien culturel restauré » est centré sur l’enjeu et l’explicitation de phases de progression dans la démarche critique du conservateur-restaurateur, concourant in fine à une proposition de traitement de conservation-restauration. Il s’agit de questionner l’ontologie du bien culturel traité, non seulement en regard de ses dimensions formelle et physique, mais aussi à l’aune des propriétés relationnelles qu’impliquent sa situation et sa fonction patrimoniales actuelles. Les contenus de thématiques choisies tiennent compte de cette progressivité en prenant en compte également la singularité de chaque bien patrimonial situé, confié à chaque étudiant.e, et de sa problématique: chacune des neuf séances du « séminaire A&A » est dédiée à une thématique précisée à l’avance et enjoignant à une  production de discours écrit, sur le carnet de recherche Semin’R, et oral par tou.te.s les participant.e.s.

Premier semestre 2020-21

  • [15.10.2020] Conserver-restaurer, une pratique historiquement et culturellement située : état des lieux et enjeux.  Le bien culturel en prise entre l’institution patrimoniale et le conservateur-restaurateur.
  • [19.11.2020] Conditions, moyens, prismes, et finalités de l’enquête en conservation-restauration.
  • [17.12.2020] Le constat dans tous ses états.
  • [14.01.2021] Matérialité(s) en question.

Second semestre 2020-21

  • [18.02.2021]. Critères d’un état ou d’une ontologie de référence.
  • [18.03.2021]. (Thématique à déterminer selon recherches en cours)
  • [22.04.201] (Thématique à déterminer selon recherches en cours)
  • [27.05.2021] Formulation d’une proposition de traitement(s) ajusté(s) au bien culturel et à sa situation
  • [10.06.2021] Préparation aux épreuves de la soutenance oral, du mémoire et du projet.

La première session du séminaire du jeudi 15.10 se tiendra en salle théorie sous réserve des dispositions réglementaires en vigueur liées selon le contexte pandémique, à la lumière de la thématique « Le bien culturel en prise entre l’institution patrimoniale et le conservateur-restaurateur ». Celle-ci doit permettre avec cette rencontre inaugurale, de « lancer » la dynamique de ce séminaire annuel spécialement dédié aux étudiants de M2cr engagés dans une recherche devant aboutir à la production d’un mémoire devant faire l’objet d’une soutenance en fin d’année, face à un jury extérieur, en vue de l’obtention du DNSEP au grade de Master.

Lieux

  • Salle Théorie RDC - 500, chemin de baigne-Pieds
    Avignon, France (84000)

Dates

  • jeudi 15 octobre 2020
  • jeudi 19 novembre 2020
  • jeudi 17 décembre 2020
  • jeudi 14 janvier 2021
  • jeudi 18 février 2021
  • jeudi 18 mars 2021
  • jeudi 22 avril 2021
  • jeudi 27 mai 2021
  • jeudi 10 juin 2021

Mots-clés

  • ingénierie, conservation-restauration, méthodologie, démarche critique, proposition de traitement, discours argumentaire

Contacts

  • Marc Maire
    courriel : marc [dot] maire [at] esaavignon [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Marc Maire
    courriel : marc [dot] maire [at] esaavignon [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Ontologie d’un bien culturel restauré », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 12 octobre 2020, https://calenda.org/808861

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search