HomeTerritorialised entrepreneurship in Cameroon: how to reinvent strategy?

HomeTerritorialised entrepreneurship in Cameroon: how to reinvent strategy?

Territorialised entrepreneurship in Cameroon: how to reinvent strategy?

L’entrepreneuriat territorialisé au Cameroun : comment réinventer la stratégie ?

*  *  *

Published on Monday, October 19, 2020 by Céline Guilleux

Summary

Le Centre d'études et de recherche sur la décentralisation et la gouvernance territoriale, organisme de recherche sous la tutelle de l'université de Dschang lance un appel à contribution pour la rédaction d'un ouvrage collectif et pluridisciplinaire sur l'entreprenariat territorialisé en contexte de décentralisation au Cameroun. Ce projet invite les universitaires, les praticiens, les experts et autres catégories d'acteurs de la décentralisation et de l'entreprenariat à proposer des réflexions susceptibles d'offrir aux collectivités territoriales décentralisées, des outils nécessaires à l'impulsion du développement socio-économique conséquent. L'entreprenariat territorialisé, au-delà d'un réalité partiquée et vécue, est un concept qui mérite d'être décrypter dans le milieu de la recherche. Un démarche axée sur la recherche-action sous-tend le présent appel à candidature dont l'objectif est de proposer des pistes scientifiques fiables permettant de réinventer la stratégie entrepreneuriale au Cameroun à l'ère de la décentralisation.

Announcement

Argumentaire

Le Centre  d’Etudes et de Recherche sur la Décentralisation, la Gouvernance Territoriale et le Développement (CERD-GTD), organisme de recherche sous la tutelle de l’Université de Dschang lance un appel à contribution pour la rédaction d’un ouvrage collectif et pluridisciplinaire sur l’entrepreneuriat territorialisé en contexte de décentralisation au Cameroun. Ce projet invite les universitaires, les praticiens, les experts et autres catégorie d’acteurs de la décentralisation et de l’entrepreneuriat à proposer des réflexions susceptibles d’offrir aux Collectivité Territoriales Décentralisées, des outils nécessaires à l’impulsion du développement socio-économique conséquent.

Contexte

L’entrepreneuriat au Cameroun en général et dans les Collectivités Territoriales Décentralisées en particulier apparait plus que jamais comme une piste susceptible d’adresser avec efficacité la question du chômage des jeunes. Pour mettre en place cette stratégie de développement, de nombreuses initiatives sont convoquées, les unes aussi pertinentes que les autres. Dans ce sillage, les « Déjeuners de l’entrepreneuriat territorialisé », tenus le 19 août 2020 dans la salle des actes de la Mairie de Yaoundé 1er ont fait émerger des recommandations visant l’intensification des actions des parties en faveur de la promotion de l’entrepreneuriat privé. D’autres recommandations sur la collaboration entre Parlementaires et Exécutifs municipaux ont également été adoptées.  

Afin de donner corps à son implication spécifique à la réalisation du chantier sur la Promotion de l’Entrepreneuriat Privé au Cameroun, le centre d’Etudes et de recherche sur la décentralisation, la Gouvernance Territoriale et le développement Local et le Réseau des Parlementaires pour la Promotion de l’Entrepreneuriat Privé ont adopté de lancer un appel à contribution pour la Rédaction d’un Ouvrage Collectif et pluridisciplinaires sur le Thème général : L’entrepreneuriat Territorialisé au Cameroun : Comment réinventer la stratégie

Les objectifs de l’ouvrage  

L’objectif principal de cet ouvrage est de créer une plate-forme d’échanges et de partage entre spécialistes, praticiens, universitaires et gouvernants dans le domaine de l’entrepreneuriat Territorialisé.

Les objectifs spécifiques

De façon spécifique, cet ouvrage vise à :

  • Dresser un état des lieux de l’Entrepreneuriat Territorialisé au Cameroun
  • Décrypter le concept de « l’entrepreneuriat territorialisé » afin de ressortir ses enjeux et Pari dans un contexte d’accélération de la décentralisation ;
  • Mettre à disposition des idées/outils nécessaires au développement socio-économique des CTD à travers l’entrepreneuriat ;
  • Proposer des approches stratégiques et structurelles pour la promotion efficiente de l’entrepreneuriat territorialisé à l’aune de la mise en œuvre de la loi n° 2019/024 du 24 décembre 2019 portant Code Général des Collectivités Territoriales Décentralisées ;

Axes de réflexion

Les acteurs et chercheurs intéressés par ce projet peuvent faire acte de candidature autour des axes (non exhaustifs) suivants :

  • L’entrepreneuriat : une chance pour le développement du Cameroun ;
  • Le droit de l’entrepreneuriat territorialisé en contexte de décentralisation ;
  • Les secteurs névralgiques de l’entrepreneuriat territorialisé ;
  • Les enjeux de l’entrepreneuriat territorialisé ;
  • Décentralisation et entrepreneuriat territorialisé ;
  • Quels projets pour l’entrepreneuriat territorialisé en contexte de décentralisation ?
  • L’intercommunalité : une opportunité pour l’entrepreneuriat territorialisé ;
  • Le tourisme comme articulation de l’entrepreneuriat territorialisé.

Les axes thématiques ci-dessus déclinés restent ouverts pour des nécessités de transdisciplinarité et de complémentarité. L’approche méthodologique est fondée sur l’innovation épistémologique et la volonté d’apporter des résultats pratiques et opérationnels. Outre les contributions empiriques et théoriques, les contributions présentant les résultats des travaux de terrain sont vivement attendues.

Modalités de soumission des contributions

Les résumés (abstracts) des contributions devront être envoyés au Comité Editorial dans l’un des deux langues officielles du Cameroun à savoir le français et l’Anglais. Ces résumés devront comporter une idée générale et une problématique rédigés en 12 lignes ou 400 mots maximum. Les articles définitifs devront être envoyés via une adresse électronique suivant le protocole de rédaction ci-après :

  1. Titre de la communication : en Gras et centré majuscule en début de page ;
  2. Noms et prénoms de/des auteur(s) : en bas du titre de la communication ;
  3. Titres et grades académiques, institution d’attache et adresse : en italiques ;
  4. Article final : police (times new romans), taille (12), interligne (1,5).

Calendrier

  • Les résumés des propositions de contributions de 12 lignes ou de 400 mots maximum sont attendus

au plus tard le 15 novembre 2020 ;

  • Les différents contributeurs seront notifiés de l’acceptation ou du rejet de leurs propositions à partir du 15 décembre 2020;
  • La date limite d’envoi des textes complets en français est fixée au 30 mars 2021.

NB : Les textes complets devront comporter un résumé en français et anglais.

Les textes doivent être simultanément envoyés aux adresses suivantes :

Consignes aux auteurs

  • Règles de présentation

Suivant les recommandations de l’Éditeur, le texte doit être présenté de la manière la plus simple possible : texte justifié, en Times New Roman 12 pour le texte courant et Times New Roman 10 pour les notes de bas de page ; majuscules accentuées ; interligne simple (1), retraits de paragraphes à 1 cm ; pas de sauts de paragraphes à l’intérieur des parties ; des sous-titres doivent aérer le texte et le découper en sections bien identifiables (l’ouvrage ne reconnaît que trois niveaux de titres) Les textes définitifs devront être compris entre 15 et 20 pages.

Le texte final doit être accompagné d’un résumé de 400 signes maximum en français et/ou en anglais.

  • Notes de bas de page

Toutes les notes doivent être mises en bas de page, en utilisant l’appel automatique de Word. Dans la note elle-même, le numéro de la note doit être mis en exposant.  Par convention on ne place pas d’appel de note dans les titres et sous-titres. Dans le texte des notes, on utilise voir et non cf. pour renvoyer à une référence.

  • notes de Références

Les références bibliographiques ne doivent pas se trouver dans le corps du texte. La bibliographie est constituée des notes de bas de page et la bibliographie finale à la fin de l’article.

On utilisera les modèles suivants pour les premières références. Les autres références devront s’arrimer à la logique du short title (Titre court) lorsqu’il s’agira du même auteur et de la même référence. Exemple : A. DIOUF, « Afrique : l’intégration régionale face à la mondialisation », p. 785.

  • pour les articles scientifiques : Initiales du prénom de l’auteur et nom sans majuscules, ‘‘Titre de l’article en romain entre guillemets’’, Titre de la revue en italique, le volume de la revue, le numéro, l’année de publication, la page.

Exemple : A. DIOUF, « Afrique : l’intégration régionale face à la mondialisation », Politique étrangère, no 4, 2006, p. 785.

  • pour les thèses et mémoires : Initiales du/des prénom(s) et nom de l’auteur « Titre de la thèse ou du mémoire », domaine de la thèse ou du mémoire, Université de soutenance, date, page(s).

Exemple : BATENGUENE ASSIL, R.,  « Les pays de l’Europe communautaire dans la politique étrangère du Cameroun », Thèse de Doctorat en Histoire, Université de Yaoundé I, 2013, p. 17. 

  • pour les chapitres d’ouvrages : Initiales du prénom de l’auteur et nom (mettre l’initial en majuscules), ‘‘Titre du chapitre’’, in Initiales du prénom du directeur de l’ouvrage et nom (mettre l’initial en majuscules), Titre de l’ouvrage, Lieu d’édition, l’Éditeur, l’année, la/les page (s).

Exemple : J. KOUFAN MENKENE, « “Démystification épistémologique du concept de « coopération internationale » en contexte camerounais: sociogenèse d’une pathologie du cerveau de l’oligarchie dirigeante” », In MAMOUDOU B., MEVA’A ABOMO D., MESSINA MVOGO E. et H. G. MBENG DANG (Dir),  La Renaissance Africaine: de la Théorie à la Matérialisation à l’Horizon 2060. Mélanges Internationaux Offerts au Pr Samuel EFOUA MBOZO’O, Douala, Editions Cheikh Anta Diop, 2017, p. 44.

  • pour les ouvrages : Initiales du prénom de l’auteur et nom (mettre l’initial en majuscules), Titre de l’ouvrage, Lieu d’édition, l’Éditeur, l’Année, la/les page (s).

Exemple : Exemple : D. BATISTELLA, Théories des relations internationales, Paris, Presses de la Fondation Nationale de Science Politique, 2003, p. 10. 

  • Pour les entretiens: Entretien avec X, âge de l’informateur, activité, lieu de l’entretien, date de l’entretien.

Bibliographie

Les références bibliographiques doivent être classées par rubriques selon les types de documents à utiliser  à savoir : les ouvrages, les articles de revues, les thèses et les mémoires.

  • pour les articles scientifiques : de l’auteur et nom en majuscules et Initiales du prénom, ‘‘Titre de l’article en romain entre guillemets’’, Titre de la revue en italique, le volume de la revue, le numero, l’année de publication, les pages.
  • Exemple : DIOUF A., « Afrique : l’intégration régionaleface à la mondialisation», Politique étrangère, no 4, 2006, pp. 785-791.
  • pour les thèses et mémoires : nom de l’auteur et Initiales du/des prénom(s) « Titre de la thèse ou du mémoire », domaine de la thèse ou du mémoire, Université de soutenance, date.
  • Exemple : BATENGUENE ASSIL, R., « Les pays de l’Europe communautaire dans la politique étrangère du Cameroun », Thèse de Doctorat en Histoire, Université de Yaoundé I, 2013.
  • pour les chapitres d’ouvrages : nom de l’auteur et Initiales du prénom de (mettre l’initial en majuscules), ‘‘Titre du chapitre’’, in nom et Initiales du prénom du directeur de l’ouvrage (mettre l’initial en majuscules), Titre de l’ouvrage, Lieu d’édition, l’Éditeur, l’année.
  • Exemple : KOUFAN MENKENE J., « “Démystification épistémologique du concept de « coopérationinternationale» en contexte camerounais: sociogenèse d’une pathologie du cerveau de l’oligarchie dirigeante” », InMAMOUDOU, D. MEVA’A ABOMO, E. MESSINA MVOGO et MBENG DANG H. G. (Dir),  La Renaissance Africaine: de la Théorie à la Matérialisation à l’Horizon 2060. Mélanges Internationaux Offerts au Pr Samuel EFOUA MBOZO’O, Douala, Editions Cheikh Anta Diop, 2017.
  • pour les ouvrages : nom de l’auteur et Initiales du prénom de l’auteur (mettre l’initial en majuscules), Titre de l’ouvrage, Lieu d’édition, l’Éditeur, l’Année.
  • Exemple : Exemple : BATISTELLA D., Théories des relations internationales, Paris, Presses de la Fondation Nationale de Science Politique, 2003.
    • Pour les entretiens: Entretien avec X, âge de l’informateur, activité, lieu de l’entretien, date de l’entretien.

Comité scientifique

Les articles issus du présent appel à contributions seront soumis à une triple expertise scientifique assurée par un Comité Scientifique Pluridisciplinaire constitué d’universitaires chevronnés.

  • Roger TSAFACK NANFOSSO, Recteur Université de Dschang
  • Marie Thérèse UM NGWEM, Doyen de la FASEG, Université de Dschang
  • Henri MODI KOKO BEBEY, Doyen de la FSJP, Université de Dschang
  • Cyrille MONEMBOU, Département de Droit Public, Université de Yaoundé II ;
  • Moïse YANOU, Département de Science Politique, Université de Yaoundé II ;
  • Pr Jean KOUFAN MENKENE, Département d’Histoire, Université de Yaoundé I ;
  • Pr Cyriaque ESSEBA, Département de Science Politique, Université de Yaoundé II ;
  • Pr Robert KPWANG KPWANG, Département d’Histoire, Université de Douala ;
  • Pr Camille EKOMO ENGOLO, Département de Sociologie, Université de Douala ;
  • Pr Mamoudou Bouba, Département d’Histoire-FALSH, Université de Ngaondéré ;
  • Pr Emmanuel TCHUMTCHOUA, Département d’Histoire Université de Douala ;
  • Pr Célestin Christian TSALA TSALA, Département d’Histoire, Université de Yaoundé I ;
  • Pr Virginie WANYAKA BONGUEN OYONGMEN, Département d’Histoire, Université de Yaoundé I ;
  • Pr Eric-Mathias OWONA NGUINI, Département de Science Politique, Université de Yaoundé II ;
  • Pr Raphael BATENGUENE ASSIL, Département d’Histoire, Université de Douala ;
  • Pr Dominique MEVA’A ABOMO, Département de Géographie, Université de Douala ;
  • Pr Marie Louise BA’ANA ETOUNDI, Département de Géographie, Université de Douala ;
  • Pr Jacques YOMB, Département de Sociologie, Université de Douala ;
  • Pr Robert TEFE TAGNE, Département de Sociologie, Université de Douala ;
  • Pr Charles NGADIFNA, Département de Sociologie, Université de Douala ;
  • Dr Paul BATIBONAK, CREDIS ;
  • Dr Isaac Ferdin ZO’O, Département de Droit Public, Université de Douala ;
  • Dr Ramses Bré TSANA NGUEGUANG, Département de Science Politique, Université de Douala ;
  • Dr Eric Wilson FOFACK, Département d’Histoire, Université de Dschang ;
  • Dr René BIDIAS, Département d’Intégration et Coopération pour le Développement, IRIC/Université de Yaoundé II ;
  • Dr Alphonse Zozime TAMEKAMTA, Département d’Histoire-Ecole Normale Supérieure, Université de Yaoundé I ;
  • Dr Jules Joseph SINANG, Département d’Histoire-FALSH, Université de Yaoundé I ;

Comité de parrainage

Un comité de parrainage accompagnera ce projet éditorial. Il est composé d’institutionnels et d’élus locaux engagés dans l’initiative de promotion de l’entreprenariat territorialisé. Il est composé comme suit :

  • Le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat
  • le Réseau des Parlementaires pour la Promotion de l’Entrepreneuriat Prive
  • les bureaux Régionaux des Communes et Villes Unies du Cameroun

Comité technique de pilotage

Le Comité Technique de Pilotage a pour mission de veiller à la mise en œuvre de ce projet éditorial en assurant le secrétariat technique. Il assure la liaison entre les contributeurs, le comité scientifique et rend compte au Comité de Parrainage de l’état d’avancement des travaux. Il est composé comme suit :

  • Roger MELINGUI, Président du réseau Promo Entrepreneuriat ;
  • Flobert TSINGANG ; Vice-Président
  • KOA FEGUE épse MBEDE Laurentine, Vice-Présidente
  • Francis ESSONO, expert
  • Célestin TABOULI, Expert
  • Henri Séverin ASSEMBE, Administrateur Directeur d’HE-GTD (Secrétaire) ;
  • Paul Derrick DANG A GOUFAN, Directeur du CERD-GTD (Rapporteur) ;
  • Bertrand IGUIGUI, Directeur de l’HE-GTD (Rapporteur associé).
  • Madame Marie Christelle KOA OTTO, membre.

Subjects

Date(s)

  • Sunday, November 15, 2020

Keywords

  • entreprenariat, Cameroun, décentralisation, collectivité, locale, territoire

Contact(s)

  • Bertrand Iguigui
    courriel : iguiguibertrand [at] yahoo [dot] fr
  • Paul Derrick Dang A Goufan
    courriel : derrickdang15 [at] yahoo [dot] fr

Information source

  • Bertrand Iguigui
    courriel : iguiguibertrand [at] yahoo [dot] fr

To cite this announcement

« Territorialised entrepreneurship in Cameroon: how to reinvent strategy? », Call for papers, Calenda, Published on Monday, October 19, 2020, https://calenda.org/809231

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search