HomeAppropriation, reappropriation, rejection and author-isation in graphic production

HomeAppropriation, reappropriation, rejection and author-isation in graphic production

Appropriation, reappropriation, rejection and author-isation in graphic production

Appropriation, réappropriation, rejet et auteurisation dans l'acte graphique

*  *  *

Published on Friday, October 30, 2020 by Céline Guilleux

Summary

Le thème de ce numéro de la revue annuelle Polygraphe(s), approches métissées des actes graphiques veut interroger les stratégies et les conduites contextualisées qui définissent l’appropriation, la réappropriation ou - à l’inverse - le rejet de la communication figurée ou écrite.

Announcement

Argumentaire

La revue annuelle POLYGRAPHE(S), approches métissées des actes graphiques est consacrée aux actes graphiques dans la diversité de leurs formes, des lieux et du temps de leurs réalisations. Elle entend faire se rencontrer et réfléchir ensemble des disciplines comme la préhistoire, l’archéologie, l’anthropologie, les sciences de l’éducation, la psychologie, la sémiotique, le design, etc., sur des thématiques précises autour de la communication figurée. La revue est souhaitée comme un nouvel espace d'échanges intellectuels autour d’un vaste sujet d’étude commun, un lieu de rencontres et de discussions entre disciplines peu habituées à dialoguer entre elles.

 Le contenu de Polygraphe(s) est imaginé selon quatre rubriques :

  • "Dialogues" (40.000 signes) correspond à des réflexions sur un thème spécifique nées du regard croisé d’au moins deux disciplines différentes. Le support thématique peut être une réflexion, un terrain, la lecture d’un ouvrage, le contenu et la forme d’une exposition ou d’un film, un objet, etc.
  • "Points de vue" (25.000 signes) sollicite le regard d’une seule spécialité sur le même thème mais diversifie les approches disciplinaires.
  • "Carte Blanche" (10.000 signes) est plus spécialement mais non exclusivement destiné à des textes courts rédigés par des étudiants ou de jeunes chercheurs sur des thèmes diversifiés mais liés au graphisme.
  • "Comptes rendus" (5.000 signes) recense les ouvrages, films, expositions et séminaires actuels et à venir
  •  La revue est particulièrement intéressée par les articles de la rubrique "Dialogues"

Le volume n°4 porte sur : Appropriation, réappropriation, rejet, auteurisation

Le thème de ce numéro veut interroger les stratégies et les conduites contextualisées qui définissent l’appropriation, la réappropriation ou -à l’inverse- le rejet de la communication figurée ou écrite.

Il s'agit de considérer le choix des individus et des collectifs pour s'approprier ou se réapproprier un espace, mettre en oeuvre des stratégies de communication, construire des systèmes de représentationd, voire proposer des alternatives à ceux en vigueur. Le dialogue entre ces trois composantes de la production graphique témoigne de phénomènes divers et complexes entre pérennité, stabilité, copie, détrournement, jusqu'au refus, qu'il s'agisse d'une opposition à la culture écrite ou iconographique ou d'une contestation de celle-ci, en déguisant ou occultant des actes graphiques (effacement, caviardage, détournement) et jusqu'à des actions violentes (autodafé, attentat). La dimension temporelle est aussi convoquée lorsque plusieurs épisodes graphiques se succèdent, rapprochés ou culturellement apparentés ou bien séparés par la culture et/ou le temps ; et avec elle sont questionnées les notions d'héritage et de rupture.

Les pratiques telles que présentées ici soulignent le jugement permanent des individus et des collectifs par rapport à leur production graphique et ce qu’elle exprime pour leurs observateurs. Elles expriment aussi le regard porté sur la production des autres acteurs, connus ou inconnus. Préalablement, ces pratiques supposent une capacité et une volonté de rédiger un texte ou de réaliser un motif, de comprendre la portée de cet acte graphique et d’en mesurer l’impact sur d’autres acteurs, ce qu’on peut qualifier d’auteurisation. Par ce terme, on exprime tout à la fois la capacité visible d’écrire (d’être l’auteur-autrice) et de pouvoir agir (de s’autoriser) dans la crainte, parfois omniprésente d’accéder (ou non) au pouvoir d’écrire.

Calendrier

Proposition d’article : résumé d’une demi-page pour le 10 janvier 2021

Retour aux auteurs : 31 janvier 2021

Article (texte complet + illustrations + résumé) : 1er juin 2021

Pour une publication en début d’année 2022.

Demandes d’informations, propositions et textes à adresser à : Philippe HAMEAU – philippe.hameau@univ.cotedazur.fr

Les résumés et articles seront sélectionnés par le comité de rédaction de la revue. 

Membres du comité de rédaction et fondateur·rice·s de la revue

  • Camille Bourdier,
  • Francesca Cozzolino,
  • Claudia Defrasne,
  • Philippe Hameau,
  • Delphine Leroy,
  • Éric Robert

Membres du comité scientifique

  • Philippe Artières,
  • Primitiva Bueno Ramirez,
  • Hélène Campaignolle-Catel,
  • Antonio Castillo-Gomez,
  • Lucile Chanquoy,
  • Pierre Déleage,
  • Davide Fornari,
  • Philippe Lejeune,
  • Christine Sagnier

Date(s)

  • Sunday, January 10, 2021

Keywords

  • appropriation, réappropriation, rejet, auteurisation, acte graphique, communication figurée, diachronie

Contact(s)

  • Hameau Philippe
    courriel : philippe [dot] hameau [at] univ-cotedazur [dot] fr

Information source

  • Hameau Philippe
    courriel : philippe [dot] hameau [at] univ-cotedazur [dot] fr

To cite this announcement

« Appropriation, reappropriation, rejection and author-isation in graphic production », Call for papers, Calenda, Published on Friday, October 30, 2020, https://calenda.org/812246

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search