AccueilPratiques et territoires du contrôle social. Sociétés européennes et américaines (XIXe-XXIe siècle)

AccueilPratiques et territoires du contrôle social. Sociétés européennes et américaines (XIXe-XXIe siècle)

Pratiques et territoires du contrôle social. Sociétés européennes et américaines (XIXe-XXIe siècle)

Prácticas y territorios del control social. Sociedades europeas y americanas. (siglos XIX-XXI)

Social control practices and territories. European and American societies (19th-20th centuries)

*  *  *

Publié le mercredi 04 novembre 2020 par Céline Guilleux

Résumé

Ce numéro de la revue Amnis est consacré à la question du contrôle social. Il s’agira de  multiplier les regards et les jeux d’échelles afin d’interroger les pratiques de domination et de pouvoir. Les axes de ce numéro seront les suivants : acteurs formels et informels de l’exercice du contrôle social ;  territoire et contrôle social ; la fabrique de la conformité.

Annonce

Argumentaire 

Il y a peu de concepts aussi tenaces que celui de contrôle social, mobilisé par les sciences sociales depuis le début du XXe siècle. Beaucoup ont tenté de s’en défaire : Robert Castel n’écrivait-il pas en 1988 que cette « notion de contrôle social semble affectée aujourd’hui d’un discrédit tel que la plupart des “chercheurs” ne sauraient l’employer sans rougir et sans s’en démarquer. » Pourtant il s’obstine. Les articles et les ouvrages qui l’utilisent ne disparaissent pas. On le critique, mais on ne parvient pas à s’en débarrasser.

Les raisons de cette persistance sont multiples. Elle tient probablement en partie à sa malléabilité. Le concept circule entre les disciplines : né en sociologie sous la plume d’Edward Alsworth Ross en 1901, il a été travaillé aussi bien par les historiens, les anthropologues que les philosophes. Sa mobilité est aussi thématique : il naît pour décrire « l’apprentissage de la conformité » avant de décrire, surtout après Michel Foucault, les « endiguements de la non-conformité ».

Il s’applique aussi bien au passé, au futur qu’au présent. Les régimes qualifiés de totalitaires, dans le passé, et les grandes dystopies de 1984 à Minority report ont longtemps eu le monopole de la représentation d’un contrôle social poussé à son extrême, un contrôle de tous les instants, aussi bien vertical, par l’État et ses agents, qu’horizontal avec une population qui s’épie, se dénonce. Les évolutions récentes de la surveillance en Chine avec la reconnaissance faciale et le système de crédit social, mais également les conséquences de l’épidémie de Covid-19 sur les sociétés démocratiques ont renouvelé l’intérêt pour le concept.

Cette circulation correspond bien à la pluridisciplinarité qui anime Amnis depuis sa création. Ce numéro sera l’occasion de poursuivre des recherches déjà riches en multipliant les regards et les jeux d’échelles. Il ne peut bien sûr être question de revisiter totalement une imposante bibliographie, mais nous souhaiterions utiliser un concept qui permet d’interroger les pratiques de domination et de pouvoir.

Les articles proposés pourront aborder les thèmes majeurs suivants

1— Acteurs formels et informels de l’exercice du contrôle social

Exercer le contrôle social, c’est faire appliquer des normes. Les principaux détenteurs de ce pouvoir sont bien connus, principalement l’État, les religions. Ce numéro pourrait être l’occasion d’aborder aussi les acteurs en marge de ces puissants protagonistes. Les articles pourront par exemple s’intéresser aux formes de contrôle social sans l’État ou malgré lui. La privatisation du contrôle social quand l’imposition de la norme est déléguée à des groupes privés (milices, prisons privées…) mérite aussi notre attention. Comment mesurer enfin l’implication, la participation des populations pour garantir l’effectivité des mesures de contrôle social?

2— Territoire et contrôle social

La variation du jeu d’échelle, du central au local, nous semble un instrument majeur pour comprendre la domination. Quels sont les lieux du contrôle social? Le contrôle social s’impose sur un territoire donné. Quels sont les facteurs qui en expliquent, ou en déterminent, les variations? Quel impact la géographie a-t-elle sur les modalités du contrôle social? Comment faire appliquer une norme sur un immense territoire? Quels sont, au contraire, les espaces qui échappent au contrôle social? Par quels moyens?

3— La fabrique de la conformité

Historiens et sociologues du contrôle social se sont beaucoup intéressés depuis Michel Foucault à la répression de la déviance ou de la contestation. Il pourrait être intéressant de s’intéresser, en revenant sur le modèle des premiers penseurs du concept, à la construction du conformisme, et ce, dans différents régimes politiques. Comment fait-on cet apprentissage de la conformité?

Modalités de contribution

Les propositions d’article (30 lignes) pourront être rédigées en français, en anglais ou en espagnol. Elles devront être envoyées avec un Curriculum Vitae de l’auteur

avant le 20 décembre 2020

à l’adresse suivante : amnis@revues.org.

Les articles acceptés seront à remettre le 1er juin 2021 au plus tard. Après avoir été soumis au comité scientifique de la revue et à deux rapporteurs externes, les articles seront publiés sur le site de la revue (https://journals.openedition.org/amnis) dans le courant de l’année 2021.

Coordinateur

François-Xavier Nérard, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Comité Scientifique

  • Angel Alcalde, University of Melbourne, Australie, Histoire.
  • Óscar Álvarez Gila, Universidad del País Vasco, (Vitoria), Espagne, Histoire.
  • Sylvie Aprile, Université de Paris-Ouest Nanterre, France, Histoire.
  • Avner Ben-Amos, Université de Tel-Aviv, Israël, Histoire.
  • Zoraida Carandell, Université de Paris-Ouest Nanterre, France, Littérature et culture espagnoles.
  • Martine Chalvet, Aix Marseille Université, France, Histoire.
  • Paulo Bernardo Ferreira Vaz, Universidad Federal de minas Gerais, (Belo Horizonte), Brésil, Communication Sociale.
  • Alec G Hargreaves, Florida State University (Tallahassee), Director Winthrop-King Institute for Contemporary French and Francophone Studies, Etats-Unis, Littérature française et études francophones.
  • Pierre-Cyrille Hautcœur, EHESS, École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris), France, Sciences Economiques.
  • Jérôme Jamin, Université de Liège, Belgique, Sciences politiques.
  • Gerd Krumeich, Université de Düsseldorf, Allemagne, Histoire.
  • Stéphane Michonneau, Université de Lille, France, Histoire.
  • Ellen McCracken, UCSB, (University of California Santa Barbara), Etats-Unis, Littérature et etudes culturelles latino-américaines.
  • Mónica Moreno Seco, Universidad de Alicante, Espagne, Histoire.
  • Edilma Osorio Pérez Flor, Facultad de Estudios Ambientales y Rurales, Pontificia Universidad Javeriana, Colombie, Sociologie, Anthropologie.
  • Maitane Ostolaza, Université Paris Sorbonne, France, Civilisation espagnole.
  • Manuelle Peloille, Université d’Angers, France, Civilisation espagnole.
  • Alejandro M. Rabinovich, Consejo Nacional de InvestigacionesCientíficas y Técnicas (CONICET), Universidad Nacional de La Pampa (UNLPam), Argentine, Histoire.
  • Mario Ranalletti, Instituto de estudios históricos, Universidad Nacional de Tres de Febrero, Argentine, Histoire.
  • Jean-Robert Raviot, Université de Nanterre (Paris X), France, Civilisation russe.
  • Philippe Schaffhauser, Centro de Estudios Rurales. Colegio de Michoacán, Mexique, Sociologie et anthropologie sociale et culturelle.
  • Pierre Schoentjes, Université de Gand, Belgique, Littérature française.
  • Leonard V. Smith, Oberlin College (Ohio), Etats-Unis, Histoire.
  • Taline Ter Minassian, INALCO, (Paris), France, Histoire.
  • Dominic Thomas, UCLA, (University of California Los Angeles), Etats-Unis, études culturelles et politiques des mondes francophones.
  • Amarela Varela Huerta, Academia de Comunicación y Cultura, Universidad Autónoma de la Ciudad de México, Mexique, Sociologie.
  • Luis Veres, Universidad de Valencia, Espagne, Littérature latino-américaine.

Dates

  • dimanche 20 décembre 2020

Mots-clés

  • contrôle social, pratique, domination, dénonciation, territoire, norme, conformité

Contacts

  • Severiano Rojo Hernandez
    courriel : amnis [at] revues [dot] org

Source de l'information

  • Severiano Rojo Hernandez
    courriel : amnis [at] revues [dot] org

Pour citer cette annonce

« Pratiques et territoires du contrôle social. Sociétés européennes et américaines (XIXe-XXIe siècle) », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 04 novembre 2020, https://calenda.org/813022

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search