HomeEnvironment: nature, gender, morality

HomeEnvironment: nature, gender, morality

Environment: nature, gender, morality

Environnement : nature, genre, morale

Epistemological, political and economic perspectives

Perspectives d’épistémologie politique et économique

*  *  *

Published on Friday, November 06, 2020 by Céline Guilleux

Summary

L’environnement est devenu l’enjeu primordial du monde présent, structurant les relations internationales comme les conflits locaux et nationaux. La question environnementale s’est ainsi substituée au XXIe siècle à la question sociale du XXe siècle, drainant les axes majeurs des rapports économiques et politiques, et reformulant selon de nouveaux termes les dynamiques de classe, de sexuation, d’ethnicisation et de racialisation. La place hégémonique qu’occupe désormais l’environnement est fondée sur des constats objectifs, incontestables, et se décline en une multitude de lignes de pensée, divergentes voire contradictoires. Celles-ci alimentent les idéologies actuelles autant que les pratiques individuelles et collectives tentant de s’ajuster à leur manière aux impératifs environnementaux. Ces journées d’étude entendent éclaircir ce foisonnement riche et inédit de réponses à la question environnementale et déconstruire les segments significatifs de ce qui se donne à voir comme une urgence absolue.

Announcement

Argumentaire

L’environnement est devenu l’enjeu primordial du monde présent, structurant les relations internationales comme les conflits locaux et nationaux. La question environnementale s’est ainsi substituée au XXIe siècle à la question sociale du XXe siècle, drainant les axes majeurs des rapports économiques et politiques, et reformulant selon de nouveaux termes les dynamiques de classe, de sexuation, d’ethnicisation et de racialisation. La place hégémonique qu’occupe désormais l’environnement est fondée sur des constats objectifs, incontestables, et se décline en une multitude de lignes de pensée, divergentes voire contradictoires. Celles-ci alimentent les idéologies actuelles autant que les pratiques individuelles et collectives tentant de s’ajuster à leur manière aux impératifs environnementaux.

Ces journées d’étude entendent éclaircir ce foisonnement riche et inédit de réponses à la question environnementale et déconstruire les segments significatifs de ce qui se donne à voir comme une urgence absolue.

Organisation

CESSMA, axe « De la question sociale à la question environnementale. Mutations du travail, genre et financiarisation ».

Organisation : Isabelle Hillenkamp, Pascale Phelinas et Monique Selim (IRD-CESSMA).

Programme

Lundi 16 novembre 2020

Accueil en salle (9h15-9h45)

Introduction (9h45-10h) Isabelle Hillenkamp

Environnement : postures morales (10h-12h)

  • Johann Krieg (Université Paris Ouest Nanterre), « La question environnementale en terre hindoue » (présentiel).
  • Lan JIANG FU (Université de Paris), « L’engagement écologique de l’entreprise ‘confucéenne’ » (visioconférence).
  • Antoine Heemeryck (chercheur associé au CESMA), « Existe-t-il une (petite) place pour l’environnement dans le capitalisme actuel ? » (vidéoconférence).
  • Bernard Hours (IRD-CESSMA), « La covid 19 : une morale de l'environnement » (vidéoconférence).

Modération : Pascale Phelinas

Économie et environnement : postures théoriques et épistémologiques (14h-16h30)

  • Pascale Phelinas (IRD-CESSMA), « Quels outils de régulation de la production de soja transgénique en Argentine ? »  (vidéoconférence).
  • Rodrigo Constante Martins (Université fédérale de São Carlos), « Valeurs morales et économiques dans la gestion des eaux au Brésil » (vidéoconférence).
  • Rebeca Gomez Betancourt et Zoé Boisson de Chazournes (Université Lumière Lyon 2), « Qu'est-ce qu'on appelle Feminist Ecological Economics? Histoire récente d’une discipline porteuse » (présentiel).
  • Valeria Hernandez (IRD-CESSMA), « Coproduction des connaissances et l’utopie de la ‘sustainable science’ : défis épistémologiques et enjeux sociétaux » (vidéoconférence).
  • Florence Degavre (Université catholique de Louvain) avec Ela Callorda Fossati, « Contribution du féminisme décolonial à la construction de trajectoires vers une transition soutenable » (présentiel).

Modération : Monique Selim.

Mardi 17 novembre

Femmes, nature, care : postures « possibilistes » et critiques (10h-12h)

  • Héloïse Prévost (Université de Toulouse Jean Jaurès), « ‘Jusqu’à ce que nous soyons toutes libres’ : la   militance   ‘sentipensée’   des   féministes   agroécologiques   brésiliennes contre les violences agrocapitalistes » (vidéoconférence).
  • Caroline Weill (EHESS), « Discours environnementaliste, préoccupation économique : les femmes des communautés quechua d’Espinar en contexte minier » (présentiel).
  • Isabelle Hillenkamp (IRD-CESSMA), « Mobilisations pour l’égalité et protection de l’environnement : une relation sous tension.  L’expérience du Réseau Agroécologique de Femmes Agricultrices RAMA (Brésil) » (présentiel).
  • Monique Selim (IRD-CESSMA), « Procès, accusation, défense comme norme morale de pensée » (visioconférence).

Modération : Pascale Absi.

Femmes, alimentation, agriculture : postures émancipatrices ? (14-16h)

  • Johana Kunin (CONICET, IDAES-UNSAM), « "Le pouvoir du Care : l'agentivité des femmes dans la pampa argentine au temps du soja OGM" » (visoconférence).
  • Chantal Ndami (chercheure associée au CESSMA), « Le regard colonial sur l’alimentation des colonisé·e·s : Une double dévalorisation des femmes ? » (présentiel).
  • Hélène Guétat-Bernard et Indhubala Kesavan (Institut français de Pondicherry), « Corps-alimentation-environnement : cuisiner les légumes feuilles – keerai - et soigner. Savoirs et compétences féminines autour de la culture alimentaire tamoule » (vidéoconférence).
  • Isabelle Guérin, avec G. Venkatasubramanian et N. Joseph (IRD-CESSMA), « Economies rurales en temps de pandémie et de confinement. De l’effondrement aux alternatives » (présentiel).

Modération : Isabelle Hillenkamp.

Informations pratiques

Compte-tenu du contexte sanitaire, ces journées d’étude sont organisées par vidéoconférence. Les intervenants et le public pourront donc assister par vidéoconférence.

La participation en vidéoconférence sera possible pour les personnes préalablement inscrites et qui recevront les informations de connexion par e-mail.

Merci donc de nous signaler votre participation en précisant la modalité souhaitée par e-mail (Monique.Selim@ird.fr) jusqu’au 31 octobre.

Merci pour votre compréhension et votre collaboration pour cette organisation inédite…

Subjects

Date(s)

  • Monday, November 16, 2020
  • Tuesday, November 17, 2020

Keywords

  • Environnement, morale, nature, genre

Contact(s)

  • Isabelle Hillenkamp
    courriel : Isabelle [dot] Hillenkamp [at] ird [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Isabelle Hillenkamp
    courriel : Isabelle [dot] Hillenkamp [at] ird [dot] fr

To cite this announcement

« Environment: nature, gender, morality », Study days, Calenda, Published on Friday, November 06, 2020, https://calenda.org/813941

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search