HomeOccupations

HomeOccupations

Occupations

Occupations

*  *  *

Published on Thursday, November 19, 2020 by Céline Guilleux

Summary

Le présent ouvrage sur l’occupation allemande en 1914-1918, a pour but de mettre en perspective les différentes occupations d’un territoire à travers le temps mais aussi à travers l’espace. Les contributions attendues pourront donc porter de l’histoire antique à l’histoire contemporaine, sans limitation géographique. Dans le cadre du renouveau de l’historiographie des guerres depuis le début des années 2000, les civils occupent désormais une place importante. Ainsi, une véritable histoire sociale des conflits s’est développée depuis lors, que ce soit dans le cadre des soldats au front, mais aussi des civils à l’arrière. C’est dans cette perspective de renouvellement historiographique que le présent appel à contributions se situe.

Announcement

Appel à contributions pour un projet d’ouvrage

Argumentaire

Dans le cadre du renouveau de l’historiographie des guerres depuis le début des années 2000, les civils occupent désormais une place importante. Ainsi, une véritable histoire sociale des conflits s’est développée depuis lors, que ce soit dans le cadre des soldats au front, mais aussi des civils à l’arrière. C’est dans cette perspective de renouvellement historiographique que le présent appel à contributions se situe. Il s’agira, pour les contributeurs, de se placer dans l’un des trois axes ci-dessous.

Axes potentiels de l’étude

L’administration militaire de territoires étrangers

Comment l’armée étrangère qui se retrouve dans un territoire autre que le sien organise sa présence ? Dans quel cadre est-elle là : après une offensive victorieuse ou après un traité de paix dans le cadre d’une occupation de garantie ? Qui sont les soldats qui sont chargés de gérer cette occupation ? Autant de questions qui se posent au chercheur qui étudie l’armée chargée d’occuper un territoire ennemi. Cet axe de l’étude aura donc pour but de poser et d’analyser les cadres d’une occupation, d’apporter des définitions mais aussi des aspects techniques sur les troupes présentes, sur leur façon de gérer l’espace...

Les relations interpersonnelles entre civils et occupants : accommodation, mais aussi collaboration et résistance

Se retrouver dans un territoire qui n’est pas le sien engendre des relations interpersonnelles spécifiques dans le cadre d’une occupation, même s’il existe une gradation entre une occupation en temps de paix et celle en temps de guerre : les relations sont de fait, dans ce dernier cadre, beaucoup plus exacerbées, pouvant aller jusqu’à l’homicide d’un soldat ennemi ou d’un civil supposé apporter son aide à la puissance occupante. Dans cette partie, nous attendons donc des contributions qui mettent en avant les relations de résistance mais aussi de collaboration et d’accommodement, mises au point par les historiens de la Seconde Guerre mondiale mais appliquées ici à d’autres conflits. Il s’agira aussi de s’appuyer sur d’autres sciences sociales, notamment la sociologie, pour comprendre et aborder ces relations.

Voir l’autre : la présence ennemie vue par les civils occupés mais aussi la manière dont les soldats occupants voient ceux qu’ils occupent

Cet axe doit permettre d’évoquer l’image de l’autre, image réelle ou image déformée par la propagande. Leur étude à travers les sources publiques, ou privées, doit permettre de comprendre comment les armées appréhendent les civils qu’elles occupent et vice-versa. Cet axe de l’étude doit aussi permettre de comparer la réalité et la propagande.

Le présent ouvrage sur l’occupation allemande en 1914-1918, a pour but de mettre en perspective les différentes occupations d’un territoire à travers le temps mais aussi à travers l’espace. Les contributions attendues pourront donc porter de l’histoire antique à l’histoire contemporaine, sans limitation géographique.

Que les personnes désireuses de proposer un texte soient dès à présent remerciées.

Direction scientifique

  • Ludovic Laloux, professeur d’histoire moderne à l’Université polytechnique Hauts-de-France à Valenciennes,
  • Nicolas Charles, agrégé d’histoire et doctorant à Paris 1 Panthéon-Sorbonne (SIRICE)

Modalités de contribution

Un résumé de la contribution (500 mots maximum) et une bio-bibliographie rapide de l’auteur avec ses coordonnées sont attendus.

Date limite de retour des propositions : 31 décembre 2020

à envoyer à Ludovic.Laloux@uphf.fr et nicolas.charles2@wanadoo.fr

Les personnes dont les propositions seront retenues seront prévenues au début du mois de janvier 2021.

Articles définitifs d’environ 25 000 signes (notes et espaces compris) à rendre pour le 31 mai 2021.

Parution de l’ouvrage : 2e semestre 2021 aux Presses Universitaires de Valenciennes.

Subjects

Date(s)

  • Thursday, December 31, 2020

Keywords

  • occupation, relation interpersonnelle, résistance, accomodement, collaboration

Contact(s)

  • Ludovic Laloux
    courriel : Ludovic [dot] Laloux [at] uphf [dot] fr
  • Nicolas Charles
    courriel : nicolas [dot] charles2 [at] wanadoo [dot] fr

Information source

  • Nicolas Charles
    courriel : nicolas [dot] charles2 [at] wanadoo [dot] fr

To cite this announcement

« Occupations », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, November 19, 2020, https://calenda.org/816827

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search