InicioQuelle éducation à la citoyenneté pour quelle démocratie ?

InicioQuelle éducation à la citoyenneté pour quelle démocratie ?

Quelle éducation à la citoyenneté pour quelle démocratie ?

Welche politische Bildung für welche Demokratie?

What education in citizenship for what democracy?

Perspectives transnationales du XIXe au XXIe siècle

Transnationale Perspektiven vom 19. bis 21. Jahrhundert

Transnational perspectives from the 19th-21st century

*  *  *

Publicado el jueves 19 de noviembre de 2020 por Céline Guilleux

Resumen

Quel citoyen et quelle citoyenne pour quelle démocratie ? Comment articuler l’individuel et le collectif ? Comment faire valoir l’éducation à la citoyenneté sans la prescrire ? S’agit-il de favoriser l’adhésion des citoyens au projet démocratique avec toutes ses imperfections, ou de rendre possible sa critique et, partant, l’émancipation politique ? Avec l’objectif d’historiciser les diverses réponses à ce défi démocratique, le colloque réunit des spécialistes de différents pays et disciplines telles que l’histoire, la philosophie, les sciences de l’éducation, la science politique ou la sociologie.

Anuncio

Présentation

Quel citoyen et quelle citoyenne pour quelle démocratie ? Avec l’extension progressive du suffrage, dès lors que la politique ne se laissait plus penser sans le corps électoral, philosophes, politiques, pédagogues, activistes, citoyennes et citoyens, ont mis en discussion différentes approches de l’éducation à la citoyenneté. Dès la fin du XVIIIe siècle, leurs réflexions, du développement de « valeurs républicaines », d’une « culture politique démocratique » (« demokratische politische Kultur ») jusqu’à l’idée d’une émancipation « par le bas », se sont retrouvées aussi bien à l’école que dans les pratiques d’acteurs non-étatiques. En sciences humaines et sociales, ces apports théoriques et pratiques à la question de la citoyenneté sont le plus souvent construits comme des cas d’étude séparés, dans des contextes nationaux pensés comme cloisonnés. Ils sont pourtant traversés de questions récurrentes. Comment articuler l’individuel et le collectif ? Comment faire valoir l’éducation à la citoyenneté sans la prescrire ? S’agit-il de favoriser l’adhésion des citoyens au projet démocratique avec toutes ses imperfections, ou de rendre possible sa critique et, partant, l’émancipation politique ? Avec l’objectif d’historiciser les diverses réponses à ce défi démocratique, le colloque réunit des spécialistes de différents pays et disciplines telles que l’histoire, la philosophie, les sciences de l’éducation, la science politique ou la sociologie.

Modalités de participation

Inscription

Programme

Programme et abstracts

Mercredi 25 novembre 2020

14:00-14:30 Introduction

  • Thomas Maissen (Paris) Allocution d’accueil
  • Zoé Kergomard (Paris) et Olivier Lamon (Neuchâtel)Introduction

14:30-17:00 Dépasser la nation dans l’éducation à la citoyenneté ? Acteurs et approches

Présidence: Zoé Kergomard (Paris)

Commentaire: Sandra Seubert (Francfort)

  • Wolfgang Sander (Gießen) De citoyen à citoyen du monde? L’éducation à la citoyenneté dans le contexte d’une pensée éducative transculturelle
  • Gaetano Morese (Potenza) Citoyenneté, éducation et démocratie à travers le Forum de la jeunesse de l’Union européenne, 1978–1996

15:30-16:00 Pause

  • Julian Culp (Paris) L’éducation démocratique et la crise de la démocratie libérale
  • Johannes Drerup (Dortmund) Éducation démocratique transnationale. Une perspective européenne / Transnationale demokratische

Jeudi 26 novembre 2020

09:00-11:30 Une nouvelle éducation pour la démocratie ? Idées, acteurs et expérimentations transnationales au cours du long XIXe siècle

Présidence: Jürgen Finger (Paris)

Commentaire: Olivier Lamon (Neuchâtel)

  • Massimiliano Vaghi (Bergamo) Empire napoléonien, démocratie et colonies au début du XIXe siècle. Matteo Galdi et l’éducation à la citoyenneté des peuples du Proche-Orient
  • Nathalie Dahn-Singh (Lausanne) Apprenez donc aux garçons à coudre!« L’éducation des filles à la citoyenneté en Suisse romande, des représentations aux pratiques (1815–1860)

10:00-10:30 Pause

  • Anne Heyer (Leiden) Sous le couvert de l’éducation? La politisation des mouvements éducatifs en Allemagne, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas au XIXe siècle
  • Carole Groppe (Hamburg) Modèles d’équilibre de la vie. Prémisses et implications des concepts de l’éducation à la citoyenneté dans la bourgeoisie européenne entre 1870 et

14:00-17:00 Nouvelles approches et acteurs de l’éducation à la citoyenneté dans le deuxième XXe siècle

Présidence: Niels F. May (Paris)

Commentaire: Philipp Wagner (Halle)

  • Samuel Boussion (Paris) La République d’enfants pour incarner une citoyenneté supranationale? L’exemple des camps internationaux d’enfants victimes de la guerre
  • Jolin Diekmann (Jena) Un appel à la réflexion. L’éducation à la démocratie dans le sud-ouest de l’Allemagne, 1945–1947

15:00-15:30 Pause

  • Franziska Rehlinghaus (Göttingen) Le marxisme, la dialectique et la gestion de conflits. Les réactions des entrepreneurs ouest-allemands à la politisation transnationale de l’éducation et de la formation après »1968«
  • Wim de Jong (Heerlen) Transferts, crise et histoire conceptuelle de l’éducation civique aux Pays-Bas, 1945–2019

Zoé Kergomard (Paris) et Olivier Lamon (Neuchâtel) Bilan de la journée

Vendredi 27 novembre 2020

09:00-12:00 Foisonnements d’acteurs et injonctions paradoxales ? Enjeux contemporains de l’éducation à la citoyenneté

Présidence: Raphaëlle Ruppen Coutaz (Lausanne)

Commentaire: Nicolas Palluau (Avignon)

  • Luigi Cajani (Rome) L’éducation civique dans l’Italie républicaine
  • Jean-Charles Buttier et Aurélie De Mestral (Genève) Former des citoyen.ne.s engagé.e.s en France et en Suisse romande aujourd’hui: une injonction paradoxale?

10:00-10:30 Pause

  • Emma Fiedler (Aix-Marseille) La nationalisation des étrangers. Une ethnographie franco-allemande des cours d’intégration pour adultes migrants: anatomie d’un schème inédit d’éducation civique
  • Mohand Mechaour et Djamel Chikh (Tizi Ouzou) Les nouveaux acteurs associatifs de l’»éducation à la citoyenneté«, entre tradition et modernité: le cas des villages Kabyles en Algérie

Zoé Kergomard (Paris) et Olivier Lamon (Neuchâtel)conclusion 

Comité d’organisation

  • Zoé Kergomard (Institut historique allemand, Paris),
  • Olivier Lamon (université de Neuchâtel)

Conseil scientifique

  • Delphine Campagnolle (Musée National de l’Éducation),
  • Olivier Christin (université de Neuchâtel/CEDRE),
  • Julian Culp (American University of Paris),
  • Nathalie Dahn-Singh (université de Lausanne),
  • Yves Déloye (Sciences Po Bordeaux),
  • Charles Heimberg (université de Genève),
  • Patricia Legris (université Rennes 2),
  • Sonja Levsen (Universität Freiburg),
  • Jean-Paul Martin (université Lille III),
  • Aurélie de Mestral (université de Genève),
  • Ewa Tartakowsky (Institut des Sciences sociales du Politique),
  • Laurent Trémel (Musée National de l’Éducation),
  • Philipp Wagner (Universität Halle)

Partenaires

American University of Paris, La Boite à histoire, Musée national de l’Éducation (Réseau Canopé, Rouen), Science Po Bordeaux, Université franco-allemande

Dans le cadre du cycle d’évènements Peut-on apprendre la démocratie? Perspectives transnationales, XIXe-XXIe siècles

Categorías

Lugares

  • 8 rue du Parc-Royal
    París, Francia (75003)

Fecha(s)

  • miércoles 25 de noviembre de 2020
  • jueves 26 de noviembre de 2020
  • viernes 27 de noviembre de 2020

Contactos

  • Zoé Kergomard
    courriel : zkergomard [at] dhi-paris [dot] fr

Fuente de la información

  • Nina Régis
    courriel : nregis [at] dhi-paris [dot] fr

Para citar este anuncio

« Quelle éducation à la citoyenneté pour quelle démocratie ? », Coloquio, Calenda, Publicado el jueves 19 de noviembre de 2020, https://calenda.org/818567

Archivar este anuncio

  • Google Agenda
  • iCal
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search